• Annonces

    • André Jorge

      Important : anonymat et publication d'informations permettant de vous identifier   06/04/2018

      Bonjour ! Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message.  Bonjour ! Je voulais publier ce sujet depuis quelques jours. Voilà qui est fait : Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message. 
sylvain.casenave

Partir enseigner à l'étranger - spécial Asie

Messages recommandés

sylvain.casenave

Bonjour à tous,

Je viens tout juste d'avoir le concours, j'attends mon affectation et j'ai déjà envie de partir! Plus sérieusement, j'ai comme projet de partir à l'étranger pour enseigner, en Asie du Sud-Est plus particulièrement. Dans l'idéal, ce serait dans 2 ans.

J'ai lu une bonne partie de la discussion "partir enseigner à l'étranger - tome 1, 2, 3" (que c'est long! J'ai sauté le tome 2, je l'avoue...), et les infos que l'on y trouve, très intéressantes au passage, concernent essentiellement l'Amérique du Nord. J'ouvre donc un nouveau post pour tenter de récolter des informations pour ceux qui, comme moi, souhaiteraient partir en Asie.

Je suis donc à la recherche de personnes souhaitant aller y travailler, en poste là bas ou ayant eu un poste à un moment donné. J'ai plusieurs questions pour commencer, qui concernent la thailande, le cambodge, le laos ou le vietnam, dans le cadre d'un contrat local puisque pour postuler comme résident, il faut avoir 3 ans de titularisation :

  1. Est-ce que vous avez une idée du salaire que l'on peut avoir en contrat local? Est-ce que cela suffirait pour nourrir 2 voire 3 bouches?
  2. Est-il possible de partir en contrat local quand on a juste 1 année en tant que titulaire?
  3. Est-ce que ces postes sont très demandés, ou relativement faciles à avoir?
  4. Que peut-on faire pour mettre toutes les chances de son côté pour obtenir un poste (formations, diplômes FLE ou autres...)? J'ai pour moi une excellente maîtrise des TICE (AED TICE depuis 2 ans notamment), mais que pourrais-je faire pour booster encore un peu ma candidature?

Voilà, pour commencer je pense que ça ira!

Merci d'avance à tous ceux qui répondront.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
muralth

Quelques réponses à tes questions :

1- Le niveau de vie n'étant pas extrêmement élevé en Thaïlande, Laos, Cambodge, tu peux vivre sur un salaire résident, mais ce n'est pas folichon, tu vis à la locale, surtout si tu as un conjoint qui ne travaille pas et un enfant (et là, il faut espérer qu'il ne soit pas d'âge scolaire, ou bien le scolariser sur une école locale, et non le lycée français).

3- Les postes pour la Thaïlande sont très demandés. Je ne sais pas pour les autres.

4- Comme pour tout poste à l'étranger, pour mettre des chances de ton côté, passe le CAFIMPF dès que possible (hum, si tu es T1, va falloir attendre, quand même !), monte des projets en France dans les TUICC (on ne dit plus TICE... :wink: ), prend une direction d'école, voire tout ça sur un même CV !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sylvain.casenave

Salut et merci pour ta réponse,

1- tu dis qu'avec un salaire de résident on peut vivre, mais avec un salaire en contrat local?

3- la thailande est mon dernier choix dans les 4, donc espérons que les autres soient moins demandés!

4- Merci du conseil, j'essaierai de mettre en place des projets dans les TUICC, ça ne devrait pas poser trop de problèmes et en plus ça me motive bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sylvain.casenave

Je m'auto-réponds pour faire part de mes recherches et réflexions, et pour encore poser quelques questions.

D'après ce que je comprends, il est également utile pour obtenir un poste à l'étranger d'avoir un diplôme ou une certification en FLE (Français Langue Etrangère), donc je me suis renseigné pour éventuellement faire une formation de ce type l'an prochain et à distance, mais je suis un peu perdu.

Par le CNED, il y a le DAEFLE, qui a l'air complet mais qui coûte très cher (1400 euros!!!), ou bien juste certains modules mais ça ne me paraît pas suffisant.

IL y a aussi des universités (et le CNED) qui proposent des cursus en FLE: d'abord un DU (Diplôme Universitaire) qui donne les bases (120h d'enseignement), puis un master pour se spécialiser.

Selon ma propre situation, je pense que je devrais commencer par le DU et voir ensuite, sachant que je ne compte pas m'arrêter pour reprendre des études. Du coup voici mes questions:

  • est-ce un peu trop ambitieux de passer le DU pendant l'année de stage?
  • est-ce que le DU "suffirait" ou est-ce que cette formation de base n'est pas réellement considérée?
  • est-ce que vous connaissez d'autres formations en FLE accessibles aux enseignants en poste? J'ai entendu parler d'une Certification complémentaire de Français langue seconde, mais est-ce que c'est une formation ou bien une certification lorsque l'on a déjà une expérience ou des compétences?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.