• Annonces

    • André Jorge

      ADRESSES EMAIL ERRONEES ET SUPPRESSION DE COMPTES

      Bonjour.

      L'adresse email de certains membres du forum EDP n'est plus valide (elle n'existe plus, ne fonctionne plus...) et n'a pas été modifiée dans leur profil (ce qui cause certains problèmes de management du site et du serveur).

      Je demande donc à ces membres de mettre à jour rapidement leur adresse email dans leur profil (en allant dans "Mes paramètres", rubrique "Courriel et mot de passe") et surtout d'utiliser une adresse email valide pour le forum !

      Les comptes dont l'adresse email n'aura pas été corrigée seront supprimés sans préavis.

      Merci de votre compréhension.
ManonToune

AVS

43 messages dans ce sujet

Posté(e) (modifié)

Bonjour !

Je suis maman d un petit garçon de 5ans, il a une AVS depuis maintenant 2 ans à cause de son angoisse qui le perturbe fortement dans son apprentissage.

De très gros progrès ont été fait grâce à elle, la psychologue du CMP, et les groupes de "jeux" le mercredi matin dans un établissement spécialisé.

Rdv avec la Directrice ( sa maîtresse )  au mois d octobre 2016 pur me rassurer sur son évolution et sa capacitée à rentrer au CP comme tous les autres élèves. Aucune inquiètude pour votre fils m a t elle dit. Elle me rassure et m explique que mon fils est comme tous les autres élèves, juste un peu d angoisse par moment lors d apprentissage nouveau mais l AVS étant super tout ce passe parfaitement " même quand elle n est pas là, une attention particulière pour lui et tout va mieux "

L établissement spécialisé veut que mon fils vienne à présent le mardi mercredi et jeudi matin, en plus de son suivis psy en CMP le mardi soir et son AVS à 12h par semaine....

J ai tout de suite montré mon désaccord et j en ai parlé à la Directrice ( sa maîtresse )

Voilà que tout d un coup, elle m explique qu elle est très inquiète pour la rentrée au CP de mon fils, qu il a de gros problèmes de concentration ...

La réunion avec la réferente de son AVS + le psy + le réferent de mon fils dans le centre spécialisé  + l AVS + la Directrice + nous à lieu bientôt.

Pour cela j aimerai votre avis.

Je pense que la maîtresse à peur que j arrête les soins de mon fils ( dites moi si je me trompe mais sans soins pas d AVS )

Les enfants nés en 2011 sont nombreux dans cette école, deux classes de grandes sections sont nécessaires. Cette année tous les gros perturbateurs et il y en a un de coriace sont tous dans la classe de mon fils ( je n inclus pas mon fils aux perturbateurs parce qu'il à juste des difficultés et un bon comportement  ) 

Arrêtez moi là si je me trompe mais l AVS s occupant de tous les élèves compliqués, arrange beaucoup la maîtresse qui ne veut surtout pas qu elle s en arrête là.

Conclusion ( pour moi et j aimerai votre avis là dessus ) 

L AVS étant trop importante pour cette classe où il y a de gros durs, il ne faudrait pas qu on nous l enlève dans l interêt de mon fils sans aucun doute mais aussi pour l intérêt de la maîtresse. J ai peur qu on soit forcé à augmenter des soins qui, pour moi sont largement suffisants ....

Pourquoi le centre spécialisé voudrait augmenter les soins de mon fils à 3 jours par semaine alors qu il n a pas d énormes problèmes ? Question de rentrer d argent pour l établissement qui n  est pas plein ?

Perdu .....  

 

Merci pour votre aide  

Modifié par ManonToune
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que, sans vouloir te paraitre impolie, tu vois beaucoup de conspirations... Je m'explique en te citant :

Rdv avec la Directrice ( sa maîtresse )  au mois d octobre 2016 pur me rassurer sur son évolution et sa capacitée à rentrer au CP comme tous les autres élèves. Aucune inquiètude pour votre fils m a t elle dit. Elle me rassure et m explique que mon fils est comme tous les autres élèves, juste un peu d angoisse par moment lors d apprentissage nouveau mais l AVS étant super tout ce passe parfaitement  puis elle m explique qu elle est très inquiète pour la rentrée au CP de mon fils, qu il a de gros problèmes de concentration ...

Les 2 ne sont pas contradictoires, il peut faire un CP comme les autres, il a les capacités, mais comme il a de gros problèmes de concentration, ça l'inquiète. En gros, il a toujours les capacités mais son comportement ne semble pas lui permettre d'avoir le niveau de CP attendu en octobre.

L établissement spécialisé veut que mon fils vienne à présent le mardi mercredi et jeudi matin, en plus de son suivis psy en CMP le mardi soir et son AVS à 12h par semaine.... puis Pourquoi le centre spécialisé voudrait augmenter les soins de mon fils à 3 jours par semaine alors qu il n a pas d énormes problèmes ? Question de rentrer d argent pour l établissement qui n  est pas plein ?

Vu le peu de créneaux que ce genre d'établissements a en général, je ne pense vraiment pas que ce soit pour faire de l'argent mais bel et bien parce que ton fils a besoin de soins, ce qui peut être dur à attendre, c'est compréhensible. La réunion PPS va te permettre d'avoir les points de vue des différents acteurs de la scolarité et l'enfance de ton fils.


Arrêtez moi là si je me trompe mais l AVS s occupant de tous les élèves compliqués, arrange beaucoup la maîtresse qui ne veut surtout pas qu elle s en arrête là.
Conclusion ( pour moi et j aimerai votre avis là dessus )
L AVS étant trop importante pour cette classe où il y a de gros durs, il ne faudrait pas qu on nous l enlève dans l interêt de mon fils sans aucun doute mais aussi pour l intérêt de la maîtresse.

Cette partie est :blink:
L'AVS ne fait pas la discipline dans la classe, elle aide ton fils point. Je trouve cela démesuré de penser que la directrice veut que tu augmentes les soins pour garder l'AVS qui l'aiderait à contrôler les éléments perturbateurs...

Donc mon avis : on propose des soins à ton fils car il en a besoin (tu comprendras peut-être mieux pourquoi lors de la réunion PPS), l'enseignante y est favorable car elle voit que ton fils, de par son manque de concentration est en train de voir du retard s'accumuler, et donc l'aide spécifique en duel ou petit groupe apporté par l'établissement spécialisé ne peut être que favorable pour ton fils.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir :)

Je ne pense pas que le but soit d'utiliser l'avs: elle ne sera pas retirée en cours d'année même si les soins changent. Personnellement je trouve même cela très dérangeant d'avoir un adulte supplémentaire en classe: qui parle pour réexpliquer à l'enfant, qui fait du bruit même sans le vouloir, qui prend de la place, qui prend du temps pour expliquer le travail afin qu'il aide au mieux l'enfant. Pour l'établissement de soin: les salaires de ces personnes ne vont pas gonfler s'ils font gonfler les heures de prise en charge des enfants ;)

Votre enfant a une super AVS qui l'aide à se concentrer: s'il en a besoin en GS ça sera encore plus vrai en CP.

L'évolution entre un GS d'octobre et un GS de janvier est énorme surtout au niveau de la concentration pour entendre les sons, tracer les lettres, résoudre des problèmes de logiques mathématiques... et les adultes qui s'occupent de voter fils ont surement vu un décalage avec els autres élèves qui justifie d'intensifier le suivi pour le préparer au mieux au CP.

Le CP c'est fatiguant et il vaut mieux anticiper pour préparer au mieux votre enfant que d'attendre le CP pour lui mettre un suivi plus lourd.

Pour finir: préparez vous à cette réunion car en très peu de temps on parle des problèmes d'un enfant, car il n'y qu'une réunion par an, qu'il faut être efficace et prévoir pour l'année suivante, des pistes de solutions, et ça peut être très dur de n'entendre du "négatif" sur son enfant condensé en une heure. Ayez à l'esprit que ces personnes savent très bien que votre fils a aussi beaucoup de points positifs dans son développement (vous disiez le comportement). Soyez assurée que la maître et les soignants veulent tout comme vous le meilleur pour votre enfant, on ne fait pas ces métiers par hasard! ;)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est difficile de répondre sans connaître la situation exacte, mais voici quelques remarques :

- A ma connaissance, dans l'enseignement public, on n'attribue pas un AVS à un élève " à cause de son angoisse qui le perturbe fortement dans son apprentissage ", mais parce qu'il a un handicap reconnu par la MDPH.

- Pour avoir cette reconnaissance par la MDPH, des réunions d'Equipes de Suivi sont nécessaires, pendant lesquelles les parents et les professionnels travaillant autour de l'élève échangent sur sa scolarité et son orientation, qui se fait avec l'accord de la famille. La directrice essaie peut-être de vous préparer à ce qu'elle dira lors de cette réunion, mais vous y serez présente, et vous pouvez demander leur avis aux autres professionnels s'occupant de votre enfant, voire appeler l'enseignant référent auparavant.

- Vous parlez d'un établissement spécialisé ? C'est l'hôpital de jour ou bien un IME ?

- L'AVSi s'occupe avant tout de l'élève handicapé, et, même s'il peut parfois aider l'enseignant à gérer d'autres élèves compliqués, cela n'entre pas dans son contrat, et particulièrement en l'absence de l'élève handicapé dont il s'occupe. Si votre fils est moins présent en classe, cela permettra peut-être à l'AVSi d'être plus présent pour l'aider quand il y est, ce qui n'est pas possible actuellement puisqu'il n'a qu'un contrat de 12 heures avec votre fils.

J'avoue ne pas vraiment avoir compris l'orientation qui était proposée pour votre fils l'an prochain et le rapport avec l'AVSi qui s'occupe de tous les élèves perturbateurs de la classe ...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Lady Oscar a dit :

Soyez assurée que la maître et les soignants veulent tout comme vous le meilleur pour votre enfant, on ne fait pas ces métiers par hasard! ;)

+1

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 06/01/2017 à 19:08, Goëllette a dit :

Il est difficile de répondre sans connaître la situation exacte, mais voici quelques remarques :

- A ma connaissance, dans l'enseignement public, on n'attribue pas un AVS à un élève " à cause de son angoisse qui le perturbe fortement dans son apprentissage ", mais parce qu'il a un handicap reconnu par la MDPH.

- Pour avoir cette reconnaissance par la MDPH, des réunions d'Equipes de Suivi sont nécessaires, pendant lesquelles les parents et les professionnels travaillant autour de l'élève échangent sur sa scolarité et son orientation, qui se fait avec l'accord de la famille. La directrice essaie peut-être de vous préparer à ce qu'elle dira lors de cette réunion, mais vous y serez présente, et vous pouvez demander leur avis aux autres professionnels s'occupant de votre enfant, voire appeler l'enseignant référent auparavant.

 

+ 1

En revanche, à ce que j'ai compris l'Avs est nommée pour le petit garçon seulement, ce n'est pas une AVSi.... mais je n'ai peut-être pas bien compris.

 

Comme vous le dites : pas de soin = plus d'AVS

Mais, du moins à ce que j'ai compris (c'est mon expression du jour :blush:) cela se passe bien parce que l'AVS est là. Quelques absences ne veulent pas dire que le petit peut s'en passer, mais qu'il se sent certainement à l'aise avec sa maîtresse et ses petits camarades crapules ou pas et peut tenir seul exceptionnellement.

Et comme le dit Goelette, lors de la réunion, vous pourrez parler de vos angoisses et poser les questions qui vous occupent. Elle est faite pour cela aussi cette réunion.

 

Mais franchement, quand une AVS est nommée pour un enfant c'est qu'il en a vraiment besoin, tant d'enfants sont en attente!!!! Pour avoir des petits qui bénéficient de cette aide depuis plusieurs années, elles n'ont pas le temps de gérer un groupe de gros durs, je vous assure!

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, éowin a dit :

En revanche, à ce que j'ai compris l'Avs est nommée pour le petit garçon seulement, ce n'est pas une AVSi.... mais je n'ai peut-être pas bien compris.

AVSi = individuel, donc pour accompagner un seul élève, au contraire des AVSco=collectif.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Goëllette a dit :

AVSi = individuel, donc pour accompagner un seul élève, au contraire des AVSco=collectif.

Merci :blush: me perds dans les termes en ce moment. Autant pour moi!

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses 

Mon fils bien une Avs pour ses angoisses 

Il y a deux ans x était crises sur crises en permanence la peur l angoisse

Il ne le fait plus maintenant. Il a juste besoin que l avs l aide a rester concentrer le rassure quand il a peur de ne pas y arriver . Voilà . ..

L avs  est super et voilà  2 ans que les maîtresses sont plus que ravis de l avoir avec elles. 

Mais honnêtement ca fait 3 ans qu il est suivie Cmp  ca lui a fait beaucoup de bien 

Et 1 an qu il est suivis dans les activités de groupe une fois par semaine ca lui a fait beaucoup de bien aussi. Mais ce n est pas un éleve avec des difficultés  d apprentissages ! Juste des angoisses du nouveau. Je ne comprend pas que l on me pousse a le mettre trois matins par semaine en activité  collectives a l extérieur de l école 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des angoisses qui je précise ne ce traduisent plus du tout en crises 

Mais un manque de concentration ( qui jr pense vient surtout des perturbateurs mon fils s en plaint beaucoup)  la fragilitée émotionnel il a besoin d être rassuré  très souvent 

Il n y a rien de bien exceptionnel pour provoquer tout cette attroupement... 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, ManonToune a dit :

 

Il n y a rien de bien exceptionnel pour provoquer tout cette attroupement... 

je n'ai pas compris.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tous les élèves reconnus handicapés n'ont pas la chance d'être aidés par un AVS, donc il est impossible que votre fils ait un AVSi s'il n'a pas été reconnu handicapé. Et vous ne pouvez l'ignorer. Cela vous a forcément été verbalisé et cela figure certainement sur les documents que vous avez signés. D'ailleurs, vous expliquez qu'il est suivi, notamment par le CMP. Ce n'est pas pour rien. Je me souviens aussi que vous étiez venue vous renseigner, lorsqu'il était en TPS et connaissait déjà des difficultés d'adaptation à l'école.

Il convient de faire confiance aux professionnels et de ne pas hésiter à leur poser des questions, pour obtenir les bonnes réponses. A chacun son métier, et votre fils a besoin de cette confiance pour progresser.

Maintenant, attention : si vous refusez certains suivis ou orientations recommandées par les professionnels travaillant autour de votre fils, il est fort possible que celui-ci perde la chance d'avoir l'aide d'un AVSi en classe...

Être handicapé, ce n'est pas forcément ne pas avoir des difficultés d'apprentissage et un avenir bouché. Il m'est difficile de me rendre compte. Mais en tous cas, ce dont je suis certaine, c'est que ce n'est pas en refusant les soins et les aides que vous allez rendre service à votre fils. Et le CP est une étape où beaucoup de choses se jouent.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, éowin a dit :

Merci :blush: me perds dans les termes en ce moment. Autant pour moi!

De rien. Je m'y perds aussi souvent ...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques précisions:

 

- Les avs (-i, ou -m) sont notifiés par la MDPH, cela vaut implicitement une reconnaissance de handicap.

- La poursuite des soins au cmp ou la définition de leur modalité ne concerne que les soignants et la famille, couvert par le secret médical, elle ne relève pas de la mdph, même si le cmp doit faire part du travail qu'il mène à la mdph (infos médicales, auxquelles n'ont accès que des médecins)

- Il ne peut y avoir de conditionnement de l'attribution d'une avs au démarrage, à la la poursuite, ou aux changements de modalité des soins au cmp.

- Quand Goelette dit:

"Maintenant, attention : si vous refusez certains suivis ou orientations recommandées par les professionnels travaillant autour de votre fils, il est fort possible que celui-ci perde la chance d'avoir l'aide d'un AVSi en classe... "

C'est faux, ça ne marche pas comme ça, on ne "deale" pas les avs avec les familles en échange de la poursuite des soins, ça serait illégal et assez scandaleux.

 

Par contre, vous feriez mieux de faire confiance aux professionnels auxquels vous avez affaire, ils ne réfléchissent que dans l'intérêt de votre enfant.

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'évoque pas un deal mais un risque, nuance, et j'écris bien "il est fort possible", car je me base sur mon expérience, et non "vous perdrez", et je ne sous-entends pas que des familles pourraient garder un AVSi pour leur élève si elles acceptent l'orientation, mais l'inverse.

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

....Ce qui reviendrait strictement au même....

Laisser entendre qu'une famille pourrait perdre le bénéfice d'une avs-i parce qu'elle refuserait la mise en place ou le changement de quotité de temps de soin au cmp, c'est faux. J'attends avec impatience que vous me montriez une notification de la mdph refusant la reconduction d'une avs-i au motif que la famille refuse la mise en place de soins ou l'allongement du temps de soins.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois que mon commentaire de ce matin ne c est pas publié, erreur de manip

 

Je disais que mon fils n a aucun handicap ni maladie Son anxiété étant son seul vrai handicap Anxiété qui est contrôlé à présent mais qui est toujours là
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si votre fils bénéficie d'une avs-i, attribuée via la Maison Départementale des Personnes Handicapées, c'est qu'il est considéré de fait comme étant en situation de handicap. Ce n'est ni un jugement de valeur ni une critique, c'est une désignation juridique qui a l'avantage de lui ouvrir des droits en dehors du droit commun.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait, son anxiété à été un réel handicap ( plusieurs posts sous entendants que si AVS alors mon fils a un handicap autre qu une simple anxiété )

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous vous contredisez.

La loi dit:

Si avs, alors handicap.

 

Je vous conseille de suivre les recommandations des professionnels qui connaissent votre fils.

 

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous avez mal compris, 

Des personnes ont posté que ce n été pas possible que mon fils n est pas un handicap plus lourds qu une simple anxiété 

Alors que je confirme que c est son seul handicap mais que ça a été tellement handicapant pour lui qu une AVS lui a été accordé 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, papillon2704 a dit :

....Ce qui reviendrait strictement au même....

Laisser entendre qu'une famille pourrait perdre le bénéfice d'une avs-i parce qu'elle refuserait la mise en place ou le changement de quotité de temps de soin au cmp, c'est faux. J'attends avec impatience que vous me montriez une notification de la mdph refusant la reconduction d'une avs-i au motif que la famille refuse la mise en place de soins ou l'allongement du temps de soins.

Et pourtant, je connais des élèves dont les parents ont refusé une orientation en CLIS ou IME qui sont dans les classes banales sans AVSi ...

Maintenant, je suis enseignante de terrain et pas dans les bureaux.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, ManonToune a dit :

Vous avez mal compris, 

Des personnes ont posté que ce n été pas possible que mon fils n est pas un handicap plus lourds qu une simple anxiété 

Alors que je confirme que c est son seul handicap mais que ça a été tellement handicapant pour lui qu une AVS lui a été accordé 

Donc il a bien à un moment été reconnu handicapé ...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, papillon2704 a dit :

Quelques précisions:

 

- Les avs (-i, ou -m) sont notifiés par la MDPH, cela vaut implicitement une reconnaissance de handicap.

- La poursuite des soins au cmp ou la définition de leur modalité ne concerne que les soignants et la famille, couvert par le secret médical, elle ne relève pas de la mdph, même si le cmp doit faire part du travail qu'il mène à la mdph (infos médicales, auxquelles n'ont accès que des médecins)

- Il ne peut y avoir de conditionnement de l'attribution d'une avs au démarrage, à la la poursuite, ou aux changements de modalité des soins au cmp.

- Quand Goelette dit:

"Maintenant, attention : si vous refusez certains suivis ou orientations recommandées par les professionnels travaillant autour de votre fils, il est fort possible que celui-ci perde la chance d'avoir l'aide d'un AVSi en classe... "

C'est faux, ça ne marche pas comme ça, on ne "deale" pas les avs avec les familles en échange de la poursuite des soins, ça serait illégal et assez scandaleux.

 

Par contre, vous feriez mieux de faire confiance aux professionnels auxquels vous avez affaire, ils ne réfléchissent que dans l'intérêt de votre enfant.

 

Vécu aussi il a quelques années dans ma classe.

Donc, à la place de Manon Toune, je serais très prudente.

Ce qu'il faut voir c'est le bien du petit.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 43 minutes, Goëllette a dit :

Et pourtant, je connais des élèves dont les parents ont refusé une orientation en CLIS ou IME qui sont dans les classes banales sans AVSi ...

Maintenant, je suis enseignante de terrain et pas dans les bureaux.

 

Oui mais le suivi en CMP n'est pas une orientation (contrairement à l'IME ou la CLIS ou plutôt ULIS), donc cela n'a rien à voir avec les AVS. Le CMP est un suivi extérieur comme une orthophoniste par exemple... Heureusement que la MDPH ne peut pas dire : si votre enfant ne va pas chez l'orthophoniste, il n'aura pas d'AVS.

Mais si votre enfant a le niveau pour suivre en CP en septembre, vu ce que vous racontez, cela paraît incompréhensible de le déscolariser une partie du temps... c'est lui enlever des chances de "réussir" son CP. Il faut vraiment que vous reparliez avec le CMP et que vous leur posiez la question. Il faut aussi que vous reparliez avec son enseignante.

Après, un des arguments à prendre en compte est sa capacité de concentration. Peut-être que les professionnels qui suivent votre enfant pense que les journées de CP risquent d'être longues et chargées ? Mais dans ce cas, et si c'est possible, il faudrait coordonner ses absences pour le suivi CMP avec les apprentissages de la classe, peut-être les après-midi ? en tout cas hors des séances de lecture... sinon ça serait rajouter des obstacles à votre enfant.

 

Sinon pour la terminologie : la MDPH reconnaît qu'un enfant est en situation de handicap (c'est la loi de 2005) (et non handicapé malgré son nom qui est entrain de changer pour MDA : maison de l'autonomie), la différence est importante...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.