• Annonces

    • André Jorge

      IMPORTANT : UTILISATION DU FORUM ET PUBLICATIONS ILLEGALES ! ! !   29/05/2017

      Bonjour.

      Des messages proposant des liens vers des espaces et logiciels permettant de télécharger et partager illégalement des documents protégés par les droits d'auteur et de propriété intellectuelle sont parfois publiés dans les sujets de discussion du forum EDP.

      Ainsi, les membres du forum sont invités à télécharger des musiques, des fichiers, des manuels, des posters de méthodes de lecture, des CD, des fichiers audio et vidéo, etc. par la publication de messages sur notre site... (quand les membres ne demandent pas eux-mêmes où ils pourraient les trouver !).

      De telles publications sont illégales et interdites sur notre forum.

      Cf. la charte du site EDP :
      Merci de ne plus jamais publier de tels liens sur les forums EDP, de ne plus rediriger les membres du forum vers les sites ou les outils logiciels de partage illégal et de ne plus y faire référence sur le site.  
André Jorge

Najat Vallaud-Belkacem débat face à Marine Le Pen sur l'éducation

272 messages dans ce sujet

Pomme d'api, je ne suis pas d'accord. A la base, le "but proclamé" des nouveaux rythmes c'était justement alléger les journées des enfants. Au final, on s'est retrouvé à ne plus parler que des TAP, on ne parlait même plus des apprentissages scolaires!

Et tu vois, sans avoir trop bougé, je connais bien 1 secteur REP socialement défavorisé, et parents au taf ou non, les gosses restent pour 8 sur 10 à la cantine et aux TAP.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/02/2017 à 11:12, PommeD'Api a dit :

C'est dans les quartiers REP et REP+ que les gamins rentrent le plus chez eux juste après la classe, sans passer par périsco/Les TAP. Ils ne restent pas beaucoup manger à la cantine non plus d’ailleurs. Je tablerais sur au moins les 3/4 d'une classe à chaque fois (pour ceux qui rentrent)

Je suis d"accord pour les TAP: beaucoup de parents peuvent les récupérer plus tôt ( mais ils sont bien embêtés). Par contre c'est le contraire pour la cantine: les effectifs explosent en REP/REP+! Parce qu'au final déposer son enfant à 13h45 pour le récupérer à 15h30 ou 16h casse les pieds à pas mal de monde. Beaucoup de parents ont besoin de souffler sans faire 4 allers retours dans la journée sur un temps réduit...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, bah comme quoi, chaque REP a ses spécificités ;) J'en ai fait plusieurs dans mon département et c'est le constat que j'ai fait globalement ;)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, Zarko a dit :

Ben moi, je me sens idiot parce que je suis d'accord avec Philipot sur ce point ! ;)

 

Sauf qu'il laisse supposer que les enseignants n'ont pas besoin d'être formés ailleurs que sur le terrain. Ou alors je n'a pas compris...

Parce que changer le fonctionnement des ESPE, en faisant en sorte que TOUS les formateurs aient en parallèle une classe pour qu'il n'y ait plus de "Yakafokon" qui passent des cours à expliquer des théories inapplicables sur le terrain, oui. Multiplier les stages en responsabilité (permettant aux titulaires de venir se former à l'ESPE) oui.

Mais qu'il n'y ait plus du tout de formation, que les titulaires se retrouvent "maîtres formateurs" de fait sans indemnité, et éventuellement qu'il n'y ait plus de "numerus clausus" donc au final, plus de sécurité de l'emploi, NON.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Goëllette a dit :

Sauf qu'il laisse supposer que les enseignants n'ont pas besoin d'être formés ailleurs que sur le terrain. Ou alors je n'a pas compris...

Parce que changer le fonctionnement des ESPE, en faisant en sorte que TOUS les formateurs aient en parallèle une classe pour qu'il n'y ait plus de "Yakafokon" qui passent des cours à expliquer des théories inapplicables sur le terrain, oui. Multiplier les stages en responsabilité (permettant aux titulaires de venir se former à l'ESPE) oui.

Mais qu'il n'y ait plus du tout de formation, que les titulaires se retrouvent "maîtres formateurs" de fait sans indemnité, et éventuellement qu'il n'y ait plus de "numerus clausus" donc au final, plus de sécurité de l'emploi, NON.

Citation

 "Un contresens majeur a été commis au sujet de ce qu'est la pédagogie, contresens qui a présidé à la création des IUFM, puis des ESPE : elle n'est pas un savoir théorique – et c'est pourquoi, inévitablement, les prétendues "sciences de l'éducation" n'ont pas mené à grand-chose –,mais un art, c'est-à-dire une pratique dans laquelle on progresse à force de pratique, justement, de tâtonnements, d'erreurs, parfois, et, progressivement, de succès. C'est donc en situation, en se confrontant à des élèves réels, que l'enseignant se forme et, à ce moment crucial, il n'a nul besoin de perdre son temps dans ces temples de la "déformation pédagogique" que furent, durant trente ans, les IUFM et que sont à présent les ESPE. Ce dont il a besoin, c'est, en situation donc, des conseils avisés et bienveillants d'un enseignant expérimenté qui, par l'exemple qu'il lui fournit, facilite la progression de ses propres pratiques pédagogiques.

Il ne dit pas que les enseignants débutants seront seuls dans leur classe...J'ai connu les FUMI et je maintiens, 90% de ce que l'on m'a raconté était inutile et même faux...AprèS , on peut adapter; mais je préfère ce que dit Philipot que certains pédagogos...D'ailleurs, il est fils d'instit...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les TAP pour permettre aux élèves de faire de belles activités sportives ou culturelles. Peut être à Paris, Boulogne... Ce n'est pas le cas partout. Dans certaines communes, c'est que de la garderie voire une récréation (Les Mureaux pour la maternelle : cours de 14h à 15h45 l'après-midi puis TAP avec une récré de 15h45 à 16h15 sous la surveillance des ATSEMs et un parent recruté à l'arrache pour avoir e bon nombre d'encadrants).

Le but des TAP était aussi de permettre aux enfants un enrichissement sportif et culturel notamment pour les enfants qui n'ont pas les moyens d'y accéder. Dans les faits, c'est les communes riches qui sont en mesure de proposer de belles activités. On accentue les inégalités.

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qui pourra la croire ?:dry:

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Zarko a dit :

Il ne dit pas que les enseignants débutants seront seuls dans leur classe...J'ai connu les FUMI et je maintiens, 90% de ce que l'on m'a raconté était inutile et même faux...AprèS , on peut adapter; mais je préfère ce que dit Philipot que certains pédagogos...D'ailleurs, il est fils d'instit...

On est nombreux à avoir connus les IUFM, qui étaient aussi en partie (en dehors des cours) ce que chaque stagiaire pouvait en faire, comme pour tout processus de formation (certain-e-s lisaient ou se formaient en dehors des cours, d'autres continuaient une vie d'étudiant plus "insouciante" on va dire), de là à dire que 90% était à jeter, mouais...  Et être fils d'instit, ça apporterait un plus à la qualité de l'avis qu'on peut avoir sur un sujet lié à l'enseignement ? Mouais encore...

Je ne pense pas que la pédagogie soit un art, mais je ne me base que sur ma propre expérience pour le dire : en lisant des articles, des livres, des études comparatives de méthodes de lecture appliquées dans des classes test, j'ai modifié mes pratiques dans le but de mieux faire réussir mes élèves (avec succès à mon avis). Je ne me vois pas comme un intermittent du spectacle, mais comme un salarié de l'éducation nationale. Et je suis aussi pour la co-formation (entre collègues volontaires)

Le FN (au moins ses dirigeants désormais polissés, car dès qu'on descend un peu dans la hiérarchie, on arrive vite à l'égout, voir le compte Facebook du Monsieur éducation du FN, ex prof de philo qui voudrait nous faire croire que les messages qu'il laisse sur Facebook ne sont pas de lui...) fait des constats sur l'air du "c'était mieux avant" qui semblent partagés ici, mais les solutions d'hier aux problèmes d'aujourd'hui seraient-elles efficaces ? En effet, comme dit par un autre intervenant, même en bas de l'échelle, de plus en plus d'employeurs attendent d'un salarié des connaissances minimes en informatique, en anglais, des capacités à communiquer (comprendre, répondre) ou anticiper, prendre une décision, gérer un petit stock de matériel... Alors revenir à l'école d'il y a 30 ou 40 ans, ça collerait vraiment ?

Pour en revenir au sujet initial, NVB v/s MLP, pour moi, on n'a rien à gagner, ni d'un côté, ni de l'autre (et MLP devait être sur son petit nuage en voyant l'autre lui couper la parole et s'énerver toute seule). MLP veut adapter la formation initiale aux besoins des entreprises, je ne vois pas en quoi cela diffèrerait de ce qui se fait actuellement, au contraire, cela pourrait accélérer le processus de régionalisation du système éducatif, avec renforcement ou création de filières liées au bassin d'emploi (quand il y en a encore un), absence de formations intéressantes (qualifiantes et débouchant sur des emplois) dans les zones déjà vidées d'emplois, etc.

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 58 minutes, Paul Getty a dit :

On est nombreux à avoir connus les IUFM, qui étaient aussi en partie (en dehors des cours) ce que chaque stagiaire pouvait en faire, comme pour tout processus de formation (certain-e-s lisaient ou se formaient en dehors des cours, d'autres continuaient une vie d'étudiant plus "insouciante" on va dire), de là à dire que 90% était à jeter, mouais...  Et être fils d'instit, ça apporterait un plus à la qualité de l'avis qu'on peut avoir sur un sujet lié à l'enseignement ? Mouais encore...

Je ne pense pas que la pédagogie soit un art, mais je ne me base que sur ma propre expérience pour le dire : en lisant des articles, des livres, des études comparatives de méthodes de lecture appliquées dans des classes test, j'ai modifié mes pratiques dans le but de mieux faire réussir mes élèves (avec succès à mon avis). Je ne me vois pas comme un intermittent du spectacle, mais comme un salarié de l'éducation nationale. Et je suis aussi pour la co-formation (entre collègues volontaires)

Ce que je surligne est exactement ce que je dénonce : car oui, l'avis d'une mère ou d'un père instit vaut à mon avis au moins autant que l'auteur de ces études (Basées sur quoi ? Dans quel bu ? Où ? ...) sans réel rapport avec le terrain réel et causes de beaucoup de désillusions de collègues !

J'ai eu la chance d'être formée dans une "Ecole Normale", en deux ans, avec un concours à l'entrée (et une évaluation moins "sanctionnante" à la sortie, ce qui permettait d'être moins stressé) avec des profs plus proches du terrain PRIMAIRE (pas toujours extras mais qui en tous cas pas ces universitaires faiseurs d'études dans ce type) et beaucoup de stages en observation ou responsabilité sur lesquels on était jugé non pas par rapport à un mémoire (chronophage et inutile) mais par rapport à notre "prestation" face aux élèves, au travail réel, à notre capacité à nous intégrer dans les écoles, ...

Je me suis davantage nourrie de mes rencontres avec mes collègues que par mes lectures, surtout celles écrites par des gens qui n'ont jamais eu de classe primaire en responsabilité.

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même parcours que toi Goëllette. Je n'ai rien appris à l'école normale mais je suis devenu très bon dans deux matières que je détestais avant. A la fin de mes deux ans j'ai appris que les deux profs en question étaient d'anciens instits. Ils savaient se mettre au niveau des élèves, quoi, choisir leurs mots et les encourager, leur donner le goût de leur matière. Cette grande leçon m'a confirmé à l'époque dans ma vocation. Il faut dire aussi que nous avions choisi cette voie, nous les élèves-maîtres comme on disait, nous n'avions pas choisi ce métier par défaut ou par peur du chômage. Ensuite nous avons pu progresser dans nos classes car les élèves et parents étaient moins durs que ceux de maintenant, que les programmes nous paraissaient cohérents, que nous nous y reconnaissions et que nous n'étions pas noyés sous la paperasse.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 57 minutes, Goëllette a dit :

Ce que je surligne est exactement ce que je dénonce : car oui, l'avis d'une mère ou d'un père instit vaut à mon avis au moins autant que l'auteur de ces études (Basées sur quoi ? Dans quel bu ? Où ? ...) sans réel rapport avec le terrain réel et causes de beaucoup de désillusions de collègues !

Goëlette, je parle par exemple de cette étude http://www.sciences-sociales.ens.fr/IMG/pdf/rapport_enque_te_lecture_deauvieau.pdf (menée dans 23 classes avec 450 élèves, donc pas vraiment sans réel rapport avec le terrain), qui m'avait fait envisager des choses différemment lorsque je l'avais lue.

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 14/02/2017 à 13:34, Goëllette a dit :

Sauf qu'il laisse supposer que les enseignants n'ont pas besoin d'être formés ailleurs que sur le terrain. Ou alors je n'a pas compris...

Parce que changer le fonctionnement des ESPE, en faisant en sorte que TOUS les formateurs aient en parallèle une classe pour qu'il n'y ait plus de "Yakafokon" qui passent des cours à expliquer des théories inapplicables sur le terrain, oui. Multiplier les stages en responsabilité (permettant aux titulaires de venir se former à l'ESPE) oui.

Mais qu'il n'y ait plus du tout de formation, que les titulaires se retrouvent "maîtres formateurs" de fait sans indemnité, et éventuellement qu'il n'y ait plus de "numerus clausus" donc au final, plus de sécurité de l'emploi, NON.

Alors là Goëlette je Plussoie !!!

Tu écris exactement ce que je pense ... Quand j'ai fait ma formation CAEI ... au siècle dernier :whistling: ... c'était théoriquement une formation en 2 ans ... Première année au CNEFEI à Suresnes ...

Sauf que , comme c'était une formation  T.C.C *  (option Instituteur Éducateur en Internat,   aucun des Profs n'avait jamais bossé en Internat et n'avait qu'une vague ... et même très vague idée de son fonctionnement ... surtout  dans le cadre d'une ENP comme la nôtre  qui accueillait 150 "Caractériels" de 14 à 20 ans ...

Alors , ces Profs avaient plus de questions que de réponses à nous apporter ...

Mais le pompon c'était la 2°  année de formation ...

Retour en poste pour un an et ... rien de prévu pour cette année là  ... sinon le  "démerde-toi" ...

Pas une seule visite d'un Prof du CNEFEI pendant un an ...  Juste une fois l'Inspecteur ASH  dans la classe ...

Mais voilà ... une formation en 2 ans , c'était juste pour donner une équivalence niveau D.E.U.G ...

* Troubles du Comportement et de la Conduite

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 14/02/2017 à 20:25, Torque a dit :

Même parcours que toi Goëllette. Je n'ai rien appris à l'école normale mais je suis devenu très bon dans deux matières que je détestais avant. A la fin de mes deux ans j'ai appris que les deux profs en question étaient d'anciens instits. Ils savaient se mettre au niveau des élèves, quoi, choisir leurs mots et les encourager, leur donner le goût de leur matière. Cette grande leçon m'a confirmé à l'époque dans ma vocation. Il faut dire aussi que nous avions choisi cette voie, nous les élèves-maîtres comme on disait, nous n'avions pas choisi ce métier par défaut ou par peur du chômage. Ensuite nous avons pu progresser dans nos classes car les élèves et parents étaient moins durs que ceux de maintenant, que les programmes nous paraissaient cohérents, que nous nous y reconnaissions et que nous n'étions pas noyés sous la paperasse.

Pas d'accord avec toi Torque ...

Je ne sais plus qui s'étonnait dans ce post  que des Enseignants puissent éprouver de la Sympathie pour certaines idées du Front National ...

Mais quand même ... Jusqu'à quand  les Enseignant(e)s ... ( malgré l'Assurance des Enseignants (MAIF),  la Sécu/Mutuelle de Enseignants (MGEN),  les Banques des Enseignants (CASDEN/C.M), les Syndicats d'Enseignants ...   les Campings d'Enseignants ... les Voyages d'Enseignants... les Forums d'Enseignants ...  les Groupes FB d'Enseignants ... les blogs de Profs chez des Fournisseurs de Blog Pédagogiques pour Profs et dans des Communautés de Profs ...  etc ... etc ... )  considèreront-ils qu'ils occupent une place à part dans notre Société ? Et revendiqueront des Profs Enseignants comme eux ...

Je suis aussi fils d'Instit ...

Je n'ai jamais été militant politique ... même pas dans le Parti qui se voulait le Parti des Enseignants ... 

Juste Syndiqué ... d'abord au SNI parce que c'était à l'époque quasiment "obligatoire" pour un nouvel instit ...   puis dans un autre Syndicat ... que j'ai oublié depuis que je suis retraité ...

Mais, cette fois j'ai vraiment peur ... vraiment peur de l'Avenir ...

Pas pour moi ... j'ai 62 ans ...

Non... pour mes Enfants , même si le dernier à 23 ans ... et mes Petits Enfants à venir ...

Alors , je me rappelle que ( plus pour le Fun que par réelle conscience politique :secret:) on allait avec les copains coller la nuit  des affiches autour de La Ferté sous Jouarre avec les copains ... en Mai 81 ...

Peut-être que je vais retourner en coller ... en 2017 ... mais en plein jour cette fois ... et pas pour Marine !!!

ob_050b13_camus.jpg

@t

alain lagarde

 

 

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, alainl a dit :

Pas d'accord avec toi Torque ...

C'est pas grave. Je ne parle que de mon expérience, sans prétendre en faire un exemple ni un programme politique. Elle vaut ce qu'elle vaut et sans doute ne le vaut-elle que pour moi, mais voilà, j'ai vécu ça.:idontno:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Torque a dit :

C'est pas grave. Je ne parle que de mon expérience, sans prétendre en faire un exemple ni un programme politique. Elle vaut ce qu'elle vaut et sans doute ne le vaut-elle que pour moi, mais voilà, j'ai vécu ça.:idontno:

Non Torque , je ne te jette surtout pas la pierre :scratch:... Excuse moi si je t'ai agressé involontairement ...

Moi aussi  j'ai toujours vécu ça comme toi  ... et pensé ça aussi ...

Alors, je sais que c'est à la mode de critiquer le Système...

Surtout pour celles et ceux qui en sont, ou en ont été des Rouages... comme je l'ai été pendant mes 42 ans dans l'ASH ... même si j'ai toujours été un peu Border Line ... si tu vois ce que je veux dire ...

Non, je ne critique personne ... Le Passé ne vaut que parce qu'il aide à Comprendre le Présent ... Et dans une certaine mesure à Prévoir le Futur ...

Je me fous du Passé et de ses Souvenirs ...

" L'À Venir est à Inventer... Inventons-le Ensemble !!! " *

 

@t

alain

 

 

* ( Si quelqu'un(e) connait l'Auteur de cette formule , merci de donner son nom ...)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, alainl a dit :

Non Torque , je ne te jette surtout pas la pierre :scratch:... Excuse moi si je t'ai agressé involontairement ...

T'inquiète, je ne me suis pas senti agressé. On cause, on se répond, voilà voilà. ;)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, Torque a dit :

 On cause, on se répond, voilà voilà. ;)

Peut-être, à la réflexion,  n'étais-je pas d'accord avec toi aussi parce que je me suis  fait bouler au Concours de l'École Normale en 3° ...

Je pense maintenant  que c'était à cause de mon manque de maturité ...  je n'avais pas 14 ans ...et aussi de mon Écriture ...

 ( Je ne te raconte pas la déception du Pater  :scratch: ... même s'il ne m'en a jamais fait ouvertement le reproche ... Après , il a quand même réussi à me faire entrer dans l'Éducation Nationale "par la bande" ...  Même si pour cela j'ai du m'expatrier ...  et partir vivre à 18 ans 1/2 à  850 km de mon Ariège natale ... )

Donc je fais partie des Auxiliaires / Remplaçants qui ont Intégré l'EN dans les années de Disette ... Et qui n'ont jamais bénéficié d'une  Formation...

Alors, ça me fait bondir  lorsque je lis les propos de Philippot  :sort:... et le programme du FN ...

Voilà, voilà ...

@t

alain

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah bah moi je l'ai eu à 15 ans ce fameux concours. Ensuite j'ai été qualifié de "normalien détaché en lycée" jusqu'au bac, vu que l'école normale ne faisait plus pension, comme avant et ça m'arrangeait bien d'ailleurs. De la même façon c'était tout juste devenu mixte....ce qui m'arrangeait bien également !

J'étais à Auteuil et on récupérait les filles virées des Batignoles pour "comportement discutable".....J'ai adoré Auteuil..! :D

On passait plus de temps sur la pelouse qu'en cours quand il faisait beau et le reste du temps chez Marinette, le café d'en face. On a même eu un prof qui à force de ne pas nous voir en classe venait y faire ses cours et un prof de gym qui nous disait "arrangez-vous pour être au moins 7 à chaque fois (pourquoi ce nombre je n'ai jamais su), sinon je devrais marquer les absents." Deux ans de bonheur......avant la guerre, quoi.

Sinon, tu te fous du passé mais j'aime bien quand tu en parles.:lol:

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Torque a dit :

J'étais à Auteuil et on récupérait les filles virées des Batignoles pour "comportement discutable".....J'ai adoré Auteuil..! :D

 

Des filles il y en avait aussi dans l'IME où je bossais,  aux Hirondelles à St Jean du Falga :wub::wub:... 

Dans le personnel et dans les Résidents  ...

Moi je travaillais avec les Hommes ... au  Foyer  pour Adultes ...

Il n'est devenu mixte qu'après mon départ avec  Marc  un copain qui est parti en Seine et Marne en même temps que moi pour lui aussi devenir Instituteur Éducateur ... Mais  lui, il quittait  provisoirement sa femme Psychomotricienne ... ( Il n'y avait bien sûr aucun lien de cause à effet avec notre départ , c'est juste que Foyer  Adulte Homme et Femme ont déménagé dans des bâtiments neufs car ils étaient vétustes ... )

À Chamigny , il n'y avait que des Mecs ... Élèves et Enseignants ... Le vouvoiement était de rigueur ...

Remarque , ça valait peut-être mieux... Ça fixait d'emblée un Cadre pour les 150 "Caractériels"  de 14 à 20 ans ...  ( enfin en rajoutant certains  Profs de Classe et d'Ateliers ça faisait beaucoup plus  que ça :whistling:)  ... qu'hébergeait l'École Nationale de Perfectionnement de Chamigny ... à une cinquantaine de kilomètres de Paris ...

Non , je dis des âneries ... Il y avait plus de femmes que ça puisque dans le Personnel il y avait 2 Infirmières , 1 Secrétaire ... et 1 Lingère ...

Remarque la Lingère , elle était plus balèze que moi ( remarque , à l'époque ce n'était pas difficile, je pesais à peine 65 Kg pour 1m81 :secret: ...)

Elle menait tout son monde à la baguette ... Un vrai Sergent Chef avec une voix de Stentor ...

Oui, parce qu'à Chamigny les jeunes portaient un Uniforme  ...

Habillés de pied en cap ... Jusqu'au slip et aux chaussettes ...

Et tout ça marqué  avec des numéros ... Et fallait pas rigoler avec les NUMéros ...

Un peu comme avec le NUmen d'ailleurs  quand on est Prof ...

 ( D'ailleurs vous savez que le jour où j'ai été en retraite , j'ai perdu mon accès à IProf ... Supprimé le Mec ... Rayé des Tablettes de l'EN ...

Bon, d'accord avec vous, ça me fait une belle jambe ... Mais quand même , ça m'a fait un peu drôle après plus de 42 de "Bons et Loyaux" Services ...)

Les Cadres  à Chamigny  c'était bien sûr aussi des Mecs ...

Le Directeur de l'époque , Thierry Hamon était Secrétaire de la branche Directeurs du S.N.I ... et sa femme directrice de je ne sais plus quelle Revue Féminine...

C'était un gars bien * ...

Et même si tout le monde ou presque était syndiqué ... au SNI bien sûr ...  (au départ " Tendance École Émancipée" puis les autres par la suite en vieillissant ...) il n'y avait jamais de grève effective dans l'ENP ...  Quand on bossait on se déclarait non gréviste et on reversait au Syndicat l'équivalent d'une Journée de Salaire ...  C'est beau la Solidarité non ?

Si il y a juste une fois où on a majoritairement décidé de se mettre réellement en grève ... je ne sais plus à quelle "occasion" ... et de tous aller manifester à Paris ... mais je ne faisais pas partie de meneurs ... juste des Suiveurs ...

Thierry , Alain et Bernard ( les 2 éducateurs principaux ) nous en ont longtemps voulu pour ça ...

Ah, j'oubliais ... De sexe Féminin , il y avait aussi les Compagnes ou Épouses des Profs qui avaient des logements dans le Cadre de l'ENP ...

@t

alain

 ( * @Torque Je ne parlerai plus de moi dans ce Post  et  il n'y aucun message subliminal   concernant le nom du Directeur de Chamigny  :D ...   )

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme tu dis, on se fout du passé ....................................mais qu'est-ce que ça fait du bien de pouvoir en parler ! :D

Pareil pour la suppression de l'accès à I-Prof, ça fait bizarre et un peu violent. Même pas un petit mot de l'IA ou du ministère qui pourtant n'est pas avare de ses publications quand ça lui sert. Une vie au service de l'état, du public et pouf, oublié d'un coup.

Nous méritaient-ils ? :devil_2:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Torque a dit :

Pareil pour la suppression de l'accès à I-Prof, ça fait bizarre et un peu violent.

Pas qu'un peu dans mon cas ... Très violent !!!

Et c'est sans doute pour ça que je continue à bosser à distance... via le Web et mon blog ... et  maintenant  sans le Stress d'avoir des élèves en face de moi  :biggrinthumb:...

Et en plus ça me permet d'être en contact avec des Retraité(e)s comme moi , que je n'aurais jamais osé aborder ( même en peinture) du temps où j'étais en Activité ... 

En Activité ... Comme si on ne devait pas l'être lorsqu'on est Retraité(e) ...

 

@t

alain l.

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Torque a dit :

Comme tu dis, on se fout du passé ....................................mais qu'est-ce que ça fait du bien de pouvoir en parler ! :D

Pareil pour la suppression de l'accès à I-Prof, ça fait bizarre et un peu violent. Même pas un petit mot de l'IA ou du ministère qui pourtant n'est pas avare de ses publications quand ça lui sert. Une vie au service de l'état, du public et pouf, oublié d'un coup.

Nous méritaient-ils ? :devil_2:

Non.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:thumbsup:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'adore vous lire, les Anciens :D:wub:

 

et je crois que j'irai bien avec toi alainl coller cette affiche de Camus !

 

Avec ma petite ancienneté (:angel_not:) j'ai quand même l'impression qu'à un moment, on a quand même cessé d'évoluer vers le mieux pour régresser ...

Et je date cela de l'arrivée des IUFM dont j'ai fait partie de la 1ere promo .. et du leitmotiv des profs (ancien Ecole Normale)

"Aujourd'hui, on va parler de ...

Ah, je ne peux pas vous en parler, on n'est plus à l'école Normale !

Bon, mais je ne sais pas de quoi on va parler alors ..."

Ils étaient paumés les gars !!!

(et leur seule peur était de ne pas savoir faire la nouvelle "façon" car peur de retourner en classe ...)

 

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me retrouve complètement dans les propos de Goélette et de Torque. Entrée à l'IUFM après des mois de remplacements, j'ai tout de suite été assez critique sur tout ce qui était montré à l'IUFM. Là où j'en ai appris le plus, fut de me retrouver dans une classe de maternelle pendant 2mois, parce qu'en prolongation de formation après maternité je refusais d'avoir à me taper les mêmes cours que l'année d'avant. J'ai eu trois bons formateurs qui étaient instit également. Ma formation continue la plus efficace est de rencontrer des collègues et d'échanger sur nos pratiques, rien appris ou presque lors des grandes messes.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.