• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
caribe

Elèves qui n'aiment pas l'école

Messages recommandés

caribe

Bonjour à toutes et tous,

J'ai plusieurs élèves garçons qui n'aiment pas l'école. C'est-à-dire que lorsqu'ils font leur crise (de nerf...), ils me le disent.

Que faites-vous alors dans ce cas?

Très souvent ce sont des élèves dont les parents sont séparés et qui n'acceptent pas très bien l'autorité.

Pourtant nous avons beaucoup de projets. Ils aiment jouer. Je pense à la rentrée après les vacances de février, leur proposer plus d'ACTIVITES LUDIQUES (apprentissages déguisés).

J'attends vos idées...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Ils n'aiment peut-être pas l'école parce qu'à la maison, ils sont très écoutés et que tout fonctionne de façon ludique et en leur obéissant.

Est-ce le rôle de l'école d'aller dans le même sens ? N'y a-t-il pas risque de surenchère ? Est-ce que réellement, l'école actuelle est si barbare que ça ? Il me semble qu'elle est déjà très ludique dans beaucoup de classes ...

Il me semble que mieux cadrer les apprentissages (donc les y obliger quand même), éviter les temps longs où les premiers attendent les derniers en coloriant, et réserver le temps ainsi gagné le matin à un projet, à des activités plus ludiques, artistiques, sportives (mais après, pas pendant), est ce qui permet de faire se concilier tous les intérêts.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo

Je suis allée à l'école à l'époque où on ne faisait ni sport, ni anglais, ni informatique, ni histoire, ni géo, ni sciences. En travail manuel, les filles tricotaient et les garçons rabotaient. L'école était effroyablement ennuyeuse.

Actuellement, si tu suis les instructions, il reste peu de matières inintéressantes. J'en déduis donc qu'il s'agit d'élèves qui s'ennuient car rien ne les intéresse. Je ne suis pas d'avis de leur proposer ENCORE plus de ludique, mais de leur expliquer qu'on n'est pas à l'école pour se distraire.

Tu dis que ce sont des enfants de parents séparés... on peut élever seul ses enfants, et tout de même leur proposer des sorties musée, théâtre, visites, tout ce qui va faire qu'ils seront intéressés par le monde qui les entoure. :)

Bref, si l'ennui de tes élèves est culturel, il n'y a pas grand-chose à faire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
éowin

J'ai un pitchoun, trop mignon d'ailleurs, qui le dit aussi. Bon, il n'aime pas l'école, mais la maîtresse c'est autre chose! et les copains c'est encore mieux! et les copines......... sans commentaire :happy:

C'est le cas de beaucoup d'enfants, je pense, ils viennent avant tout pour les copains.

D'accord avec Goëllette et Bornéo.

C'est le fait d'être  soumis à un règlement, de devoir penser aux autres (pas les copains les autres ceux qu'ils apprécient moins ou auxquels ils ne pensent pas tout simplement), de devoir travailler faire des activités qui ne leur plaisent pas forcément.

Et puis petit mais pas bête, dire ça c'est blesser la maîtresse. Si ça ne porte pas ils arrêteront (enfin j'espère) ;)

Bon courage :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo
Il y a 2 heures, caribe a dit :

Bonjour à toutes et tous,

J'ai plusieurs élèves garçons qui n'aiment pas l'école. C'est-à-dire que lorsqu'ils font leur crise (de nerf...), ils me le disent.

 

Ils font leur crise de nerfs ? Ben on aura tout vu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
philpelpet

Ce sont des MS/GS... C'est normal aussi d'aimer jouer, non? L'école justement est là pour permettre d'apprendre à aimer les apprentissages...

Si l'enfant est contrarié, ça ne me parait pas anormal qu'il dise : "je n'aime pas l'école", parce que c'est vrai qu'à ce moment précis, il n'aime pas ce que représente l'école (le non, la frustration...) Il le dit, et ça passe. Ensuite, à un autre moment, il aimera l'école parce qu'il aura réussi un défi, parce qu'il aura joué avec ses copains à la récré... Ce n'est pas une grande déclaration de haine pour la vie entière, et ce n'est pas non plus à visée personnelle envers la maîtresse...

QU'est-ce que tu entends par activités ludiques, apprentissages déguisés?

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe
Il y a 3 heures, Goëllette a dit :

Ils n'aiment peut-être pas l'école parce qu'à la maison, ils sont très écoutés et que tout fonctionne de façon ludique et en leur obéissant.

Est-ce le rôle de l'école d'aller dans le même sens ? N'y a-t-il pas risque de surenchère ? Est-ce que réellement, l'école actuelle est si barbare que ça ? Il me semble qu'elle est déjà très ludique dans beaucoup de classes ...

Il me semble que mieux cadrer les apprentissages (donc les y obliger quand même), éviter les temps longs où les premiers attendent les derniers en coloriant, et réserver le temps ainsi gagné le matin à un projet, à des activités plus ludiques, artistiques, sportives (mais après, pas pendant), est ce qui permet de faire se concilier tous les intérêts.

 

Par exemple, il y en a un de GS qui a déjà joué au moins pendant 20 minutes, et qui au moment de ranger me dit qu'il veut continuer à jouer... Je le lui dis qu'il y a un moment pour jouer et un moment pour travailler. Que 20 minutes c'est suffisant pour jouer. C'est l'un des plus âgés, il a déjà 6 ans. C'est lui le plus souvent qui me dit qu'il n'aime pas l'école. Mais je crois que pour lui il y a un problème plus profond. Il me dit qu'il n'aime pas chanter, qu'il n'aime pas le bruit. Quand il n'y a quasiment pas de bruit, il me dit que les enfants font trop de bruit... Mais il travaille bien.

Dans ma classe, les premiers à terminer leur activité peuvent aller dans la bibliothèque prendre un livre, prendre des activités autonomes (fiches effaçables), colorier éventuellement (ce qu'ils font très rarement), dessiner. Donc en général, ils ne s'ennuient pas trop après. Effectivement quelques rares réfractaires prennent parfois un jeu (pas forcément ceux qui n'aiment pas l'école). Mais les jeux (de construction) sont réservés à l'accueil et ils le savent.

Parfois il y en avait un autre de GS qui me disait qu'on n'avait pas encore travaillé. Alors j'ai dû expliquer à plusieurs reprises que travailler ce n'était pas seulement travailler sur une feuille. Quand on fait du sport, on travaille, on apprend des choses. Quand on chante, on apprend aussi (du vocabulaire, à parler correctement...). Quand on fait le bilan de fin de journée aussi.

J'essaie de leur expliquer au maximum pourquoi on va à l'école, ce qu'on y apprend, pourquoi il faut se tenir correctement... Je leur pose d'abord la question, puis on en discute.

Et bien sûr ce sont qui n'aiment pas l'école qui se comportent "mal" en classe (gigotent, parlent sans lever leur doigt...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe
Il y a 2 heures, borneo a dit :

Je suis allée à l'école à l'époque où on ne faisait ni sport, ni anglais, ni informatique, ni histoire, ni géo, ni sciences. En travail manuel, les filles tricotaient et les garçons rabotaient. L'école était effroyablement ennuyeuse.

Actuellement, si tu suis les instructions, il reste peu de matières inintéressantes. J'en déduis donc qu'il s'agit d'élèves qui s'ennuient car rien ne les intéresse. Je ne suis pas d'avis de leur proposer ENCORE plus de ludique, mais de leur expliquer qu'on n'est pas à l'école pour se distraire.

Tu dis que ce sont des enfants de parents séparés... on peut élever seul ses enfants, et tout de même leur proposer des sorties musée, théâtre, visites, tout ce qui va faire qu'ils seront intéressés par le monde qui les entoure. :)

Bref, si l'ennui de tes élèves est culturel, il n'y a pas grand-chose à faire.

Quand on fait de la phonologie, maintenant le jeur dis plus que l'on va faire un jeu, un jeu phonologique. Avant, je disais "Nous allons travailler la phonologie" (en leur ayant expliqué au préalable ce que c'était). Mais je crois que dès qu'ils entendent le mot "JEU", ils sont plus réceptifs.

Et puis comme le disent les programmes, le jeu est très important pour l'enfant, dans les apprentissages.

Chaque période, nous avons un projet avec un objectif à terme. Pour développer la dynamique de groupe entre autres. Comme je dois les préparer au CP, j'essaie de ne pas faire tout trop ludique effectivement.

Ces élèves qui me disent ne pas aimer l'école sont un peu affectés de la séparation de leurs parents. C'est sûr que je ne suis pas là pour faire du social, mais bon...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe
Il y a 3 heures, éowin a dit :

J'ai un pitchoun, trop mignon d'ailleurs, qui le dit aussi. Bon, il n'aime pas l'école, mais la maîtresse c'est autre chose! et les copains c'est encore mieux! et les copines......... sans commentaire :happy:

C'est le cas de beaucoup d'enfants, je pense, ils viennent avant tout pour les copains.

D'accord avec Goëllette et Bornéo.

C'est le fait d'être  soumis à un règlement, de devoir penser aux autres (pas les copains les autres ceux qu'ils apprécient moins ou auxquels ils ne pensent pas tout simplement), de devoir travailler faire des activités qui ne leur plaisent pas forcément.

Et puis petit mais pas bête, dire ça c'est blesser la maîtresse. Si ça ne porte pas ils arrêteront (enfin j'espère) ;)

Bon courage :wub:

L'élève de 6 ans m'a dit plusieurs fois, mais ça date, que ces camarades sont méchants?!; alors qu'il les connaît depuis la dernière et qu'il joue tout le temps avec eux à la récréation :dry:

Oui, ils ont du mal avec les règles de vie, la vie en collectivité, à VIVRE "ENSEMBLE".

Ils sont 4 élèves sur mes 17 à me dire qu'ils n'aiment pas l'école. 4 garçons.

3 d'entre eux ont un bon niveau.. Oui, oui!!!!!!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe
Il y a 3 heures, borneo a dit :

Ils font leur crise de nerfs ? Ben on aura tout vu...

Tu peux le dire...:blink:

En début d'année, j'ai eu beaucoup de mal avec 2 d'entre eux, surtout celui de 6 ans. Quand j le sanctionnais, il criait, poussait des cris depuis le coin où il se calmait, se traînait par terre pour rejoindre le coin en question, se roulait par terre, sautait dans la classe, courait. Il s'énervait contre moi. Il a fait beaucoup de progrès. Je lui ai parlé avec beaucoup de calme aussi, ai lu beaucoup sur la discipline, l'autorité aussi (puisqu'au départ ce n'était pas mon fort non plus).

Mais deux fois, je ne me souviens plus ce que j'avais fait malheureusement, en tout cas l'élève de 6 ans avait bien apprécié, puisqu'il est venu vers moi me donner une part dans son goûter. Il avait l'air apaisé, gentil. Ca m'avait beaucoup étonné et touché bien sûr.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

En gros, je résume et me répète, ce sont des élèves qui n'ont pas l'habitude d'être frustrés à la maison. Or c'est nécessaire pour grandir, et le fait que ce soit de moins en moins le cas explique une grande partie de nos soucis avec eux.

Si c'est leur proposer des "jeux" à la place d'"exercices", de "travail", il n'y a pas de soucis, à partir du moment où tu leur imposes la même chose dans les deux cas.

De toutes façons, en maternelle, on apprend beaucoup en jouant (à partir du moment où l'enseignant a un objectif en le proposant).

Cela dit, quand tu écris que l'un d'entre eux se fâche quand tu le fais ranger après 20 minutes de jeu, de quel(s) jeu(x) parles-tu ? Jeux libres ou exercices transformés en jeux ? Dans le premier cas, c'est déjà beaucoup, à la suite, dans une journée de MS-GS...

L'élève de 6 ans semble avoir des soucis, tu peux essayer de discuter avec lui, mais cela ne doit pas vouloir dire que tu lui passes tout. Ça ne lui rendra pas service, et l'an prochain, il sera en CP, donc plus dure sera la transition !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo
Il y a 4 heures, philpelpet a dit :

Ce sont des MS/GS... C'est normal aussi d'aimer jouer, non? L'école justement est là pour permettre d'apprendre à aimer les apprentissages...

Si l'enfant est contrarié, ça ne me parait pas anormal qu'il dise : "je n'aime pas l'école", parce que c'est vrai qu'à ce moment précis, il n'aime pas ce que représente l'école (le non, la frustration...) Il le dit, et ça passe. Ensuite, à un autre moment, il aimera l'école parce qu'il aura réussi un défi, parce qu'il aura joué avec ses copains à la récré... Ce n'est pas une grande déclaration de haine pour la vie entière, et ce n'est pas non plus à visée personnelle envers la maîtresse...

QU'est-ce que tu entends par activités ludiques, apprentissages déguisés?

Oups, je me croyais en élémentaire :angel_not:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe
Il y a 2 heures, philpelpet a dit :

Ce sont des MS/GS... C'est normal aussi d'aimer jouer, non? L'école justement est là pour permettre d'apprendre à aimer les apprentissages...

Si l'enfant est contrarié, ça ne me parait pas anormal qu'il dise : "je n'aime pas l'école", parce que c'est vrai qu'à ce moment précis, il n'aime pas ce que représente l'école (le non, la frustration...) Il le dit, et ça passe. Ensuite, à un autre moment, il aimera l'école parce qu'il aura réussi un défi, parce qu'il aura joué avec ses copains à la récré... Ce n'est pas une grande déclaration de haine pour la vie entière, et ce n'est pas non plus à visée personnelle envers la maîtresse...

QU'est-ce que tu entends par activités ludiques, apprentissages déguisés?

Oui, certains ont encore besoin de jouer. Oui, tout à fait, l'école doit leur permettre d'apprendre à aimer les apprentissages.

J'espère que ce n'est pas une grande déclaration de haine pour la vie entière... Mais je me pose des questions pour leur avenir en élémentaire et après...

Même si parfois je me dis que je dois faire quelque chose mal, en général je ne le prends pas mal. Mais j'aimerais que ce soit un plaisir pour eux de venir en classe et à l'école.

Ils ont du mal avec les règles de vie; et je le vois: quand je les mets au coin pour se calmer, certains me le disent à ce moment; ou quand je les "réprimande".

Apprentissages déguisés en phonologie par exemple : jeux phonologiques. Je suis en train de chercher sur Internet; j'en ai déjà trouvés quelques-uns, mais si vous en avez je suis preneuse. On fait de la phonologie toutes les après-midi, donc ça peut être un peu rébarbatif parfois pour certains?!

J'essaie de dire les choses avec humour parfois...

...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe
Il y a 17 heures, Goëllette a dit :

En gros, je résume et me répète, ce sont des élèves qui n'ont pas l'habitude d'être frustrés à la maison. Or c'est nécessaire pour grandir, et le fait que ce soit de moins en moins le cas explique une grande partie de nos soucis avec eux.

Si c'est leur proposer des "jeux" à la place d'"exercices", de "travail", il n'y a pas de soucis, à partir du moment où tu leur imposes la même chose dans les deux cas.

De toutes façons, en maternelle, on apprend beaucoup en jouant (à partir du moment où l'enseignant a un objectif en le proposant).

Cela dit, quand tu écris que l'un d'entre eux se fâche quand tu le fais ranger après 20 minutes de jeu, de quel(s) jeu(x) parles-tu ? Jeux libres ou exercices transformés en jeux ? Dans le premier cas, c'est déjà beaucoup, à la suite, dans une journée de MS-GS...

L'élève de 6 ans semble avoir des soucis, tu peux essayer de discuter avec lui, mais cela ne doit pas vouloir dire que tu lui passes tout. Ça ne lui rendra pas service, et l'an prochain, il sera en CP, donc plus dure sera la transition !

 

Je leur laisse 20 minutes à l'accueil : jeux libres ou jeux imposés, ateliers parfois. Après les vacances de février, je les avais déjà prévenu, il n'y aura quasiment plus de jeux de construction à l'accueil; en tout cas pour les GS...

Aïe, aïe, aïe... Je sens déjà qu'il y en qui vont pleurer?!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moustache
il y a une heure, caribe a dit :

Je leur laisse 20 minutes à l'accueil : jeux libres ou jeux imposés, ateliers parfois. Après les vacances de février, je les avais déjà prévenu, il n'y aura quasiment plus de jeux de construction à l'accueil; en tout cas pour les GS...

Aïe, aïe, aïe... Je sens déjà qu'il y en qui vont pleurer?!!!!!

Pourquoi la suppression des jeux de construction, et en particulier ceux-là ? Les 20 mn de jeux à l'accueil, c'est les 10 mn d'accueil compris, si oui, ça veut dire que le gamin qui arrive pile à 8h30 (si l'accueil est de 8h20 à 30) n'a plus que 10 mn... pas très étonnant qu'il soit frustré ;)

Certes il faut préparer les enfants à l'entrée au CP, mais sans nécessairement perdre de vue, qu'on n'est pas encore en CP, et qu'il y a encore quelques "privilèges" à être en GS, comme celui de jouer... Ca me fait penser à quelqu'un qui est en vacances, et à qui on dit de mettre le réveil à sonner à 6 h la dernière semaine pour se préparer à reprendre son job... Chaque chose en son temps... ;)
Et j'ose espérer qu'en CP, il y a encore des moments de jeux...

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe
Il y a 7 heures, Moustache a dit :

Pourquoi la suppression des jeux de construction, et en particulier ceux-là ? Les 20 mn de jeux à l'accueil, c'est les 10 mn d'accueil compris, si oui, ça veut dire que le gamin qui arrive pile à 8h30 (si l'accueil est de 8h20 à 30) n'a plus que 10 mn... pas très étonnant qu'il soit frustré ;)

Certes il faut préparer les enfants à l'entrée au CP, mais sans nécessairement perdre de vue, qu'on n'est pas encore en CP, et qu'il y a encore quelques "privilèges" à être en GS, comme celui de jouer... Ca me fait penser à quelqu'un qui est en vacances, et à qui on dit de mettre le réveil à sonner à 6 h la dernière semaine pour se préparer à reprendre son job... Chaque chose en son temps... ;)
Et j'ose espérer qu'en CP, il y a encore des moments de jeux...

Ils ont vraiment 20 minutes de jeux libres!!!

Tous les mercredis, ils ont également le loisir de jouer librement à l'accueil.

Mais je serai vraiment obligée de faire comme ça. Je dois prévoir un atelier de plus dans la journée. Entre les 30 minutes de sport, les 20 minutes en langue, les 20-30 minutes d'atelier le matin, la phonologie l'après-midi et le bilan l'après-midi, la journée passe assez vite. Il faut qu'ils fassent de l'écriture!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

De quoi se plaignent-ils donc ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe

Merci pour tous vos avis.

Mais concrètement qu'est-ce que je peux faire? Parler ne suffit pas.

Quels jeux proposez-vous en maternelle?

D'autres ont-ils déjà vécu ce genre de situation?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe
il y a 1 minute, Goëllette a dit :

De quoi se plaignent-ils donc ... 

Je ne sais pas exactement.

Certains me diront, on ne peut pas faire ce que l'on veut. Un m'a dit : "Il faut toujours lever son doigt." J'ai déjà expliqué, on en a discuté. Mais nous allons encore revenir dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe

Ceux qui ont déjà lu le document d'accompagnement sur les jeux, peuvent-ils m'aider?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe

Ou d'autres documents sur les jeux?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
il y a 9 minutes, caribe a dit :

Je ne sais pas exactement.

Certains me diront, on ne peut pas faire ce que l'on veut. Un m'a dit : "Il faut toujours lever son doigt." J'ai déjà expliqué, on en a discuté. Mais nous allons encore revenir dessus.

Si tu veux ne pas leur rendre service et éventuellement risquer qu'ils soient encore plus pénibles, rallonge ton temps de jeux libres et accepte qu'ils cessent toute activité non ludique dès qu'ils te disent "Je n'aime pas." ou "J'en ai marre." Et je plains leur enseignant de CP l'an prochain, même s'ils sont bons élèves pour le moment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe
il y a 2 minutes, Goëllette a dit :

Si tu veux ne pas leur rendre service et éventuellement risquer qu'ils soient encore plus pénibles, rallonge ton temps de jeux libres et accepte qu'ils cessent toute activité non ludique dès qu'ils te disent "Je n'aime pas." ou "J'en ai marre." Et je plains leur enseignant de CP l'an prochain, même s'ils sont bons élèves pour le moment.

Ok.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe
à l’instant, caribe a dit :

Ok.

Mais quand il me le dit, je viens quand même le voir en dernier, car il n'a toujours pas rangé et parce que je le connais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe

Les autres, c'est plutôt quand ils ne sont pas contents que je les ai réprimandé je pense.

Il faudra peut-être que je leur parle davantage...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe
Il y a 8 heures, Moustache a dit :

Pourquoi la suppression des jeux de construction, et en particulier ceux-là ? Les 20 mn de jeux à l'accueil, c'est les 10 mn d'accueil compris, si oui, ça veut dire que le gamin qui arrive pile à 8h30 (si l'accueil est de 8h20 à 30) n'a plus que 10 mn... pas très étonnant qu'il soit frustré ;)

Certes il faut préparer les enfants à l'entrée au CP, mais sans nécessairement perdre de vue, qu'on n'est pas encore en CP, et qu'il y a encore quelques "privilèges" à être en GS, comme celui de jouer... Ca me fait penser à quelqu'un qui est en vacances, et à qui on dit de mettre le réveil à sonner à 6 h la dernière semaine pour se préparer à reprendre son job... Chaque chose en son temps... ;)
Et j'ose espérer qu'en CP, il y a encore des moments de jeux...

C'est parce que certains aiment jouer et qu'ils me l'ont dit ensuite, que j'ai aussi prolongé ce moment.  Je l'ai lu aussi dans différents documents...

Le jeu est très important, mais il faut aussi que je les prépare progressivement au rythme du CP.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe

Au début, quand l'élève de 6 ans m'a dit qu'il n'aimait pas l'école, j'ai cherché sur Internet des informations à ce sujet. C'était écrit que l'enfant s'ennuyait peut-être, qu'il était peut-être surdoué, à haut potentiel.

Mais en prenant du recul, je me rends compte qu'il manque de cadre et d'attention (parfois il n'écoute pas ses camarades qui parlent). Quand il est de mauvaise humeur, il se bouche les oreilles. Ce n'est pas tous les jours, c'est par période. Ca doit dépendre de ce qu'il vit à la maison aussi.

Il commence à lever son doigt quand il veut parler, alors qu'il y a encore à peine 1 semaine il fallait se battre avec lui.

 

Ma question aussi : Comment les faire devenir élèves? car c'est là notre rôle en maternelle.

Parfois ils ne savent même pas eux-mêmes pourquoi ils n'aiment pas l'école.

Parmi les 4, il y en a un de MS, le plus jeune de la classe. Il me dit souvent qu'il veut aller chez sa grand-mère : il veut jouer, faire du vélo. Tiens je demanderai à la maman ce qu'il fait exactement chez sa grand-mère, pourquoi il aime tant y aller.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cpette

Nous ne sommes pas à ta place, dur de savoir quelle attitude adopter.

Ceci dit, s'ils ont tous les jours de la salle de jeux, une grande récréation avec des copains, et éventuellement des vélos, des cerceaux, ou autres, du temps de jeux libres....ben, le reste est dirigé ou imposé, ça semble normal à l'école, même maternelle. Tu peux leur réexpliquer tout ça. Et puis après....continuer à organiser ta classe comme tu le fais. Ca serait mieux si tu n'avais que 10 élèves, si tu pouvais faire du cas par cas, et tout et tout, mais bon...ils ont des moments de jeux libres, de jeu plus dirigé, de "travail", et ils doivent en accepter les contraintes....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caribe

Je crois bien que ce sont des enfants gâtés qui veulent faire ce qu'ils veulent.

Oui le jeu est important en maternelle, mais je crois que ce sont des enfants qui n'ont pas encore compris qu'il y a des règles à l'école, ils ne sont pas encore rentrés dans leur rôle d'élève.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.