• Annonces

    • André Jorge

      IMPORTANT : UTILISATION DU FORUM ET PUBLICATIONS ILLEGALES ! ! !   29/05/2017

      Bonjour.

      Des messages proposant des liens vers des espaces et logiciels permettant de télécharger et partager illégalement des documents protégés par les droits d'auteur et de propriété intellectuelle sont parfois publiés dans les sujets de discussion du forum EDP.

      Ainsi, les membres du forum sont invités à télécharger des musiques, des fichiers, des manuels, des posters de méthodes de lecture, des CD, des fichiers audio et vidéo, etc. par la publication de messages sur notre site... (quand les membres ne demandent pas eux-mêmes où ils pourraient les trouver !).

      De telles publications sont illégales et interdites sur notre forum.

      Cf. la charte du site EDP :
      Merci de ne plus jamais publier de tels liens sur les forums EDP, de ne plus rediriger les membres du forum vers les sites ou les outils logiciels de partage illégal et de ne plus y faire référence sur le site.  
golum

Garçon turbulent

13 messages dans ce sujet

Bonjour

Papa d'un garçon de 7 ans et demi, Ce1.

Depuis la PS il est assez turbulent, mais rien de bien méchant. Convoqué une seule fois par la maîtresse en CP c'est tout.

Dans l'école, le comportement quotidien est évalué par un code couleur VERT - ORANGE - ROUGE.

Malheureusement mon fils est souvent dans le orange rouge...

Le résultat de la dernière évaluation est : Très bon élève qui pourrait devenir excellent si sérieux. Pertube la classe.

On a vu la maitresse a plusieurs reprises cette année (à notre demande) et on a pas trouvé de solution particulière.

On a tout essayé, de punir à la maison, privé de certains loisirs (il n'est pas inscrit au foot c'est année par exemple) , on a raler, on a discuter on est passé par tous les états d’âme.

Bref, jusqu'à ce weekend ou on voit un mot dans le cahier de correspondance : (bagarre à la cantine et il a fait pipi derrière la haie pendant la récré, car monsieur voulait jouait au foot et pas le temps de faire 30 mètres pour aller aux toilettes ...) Ca nous a mis, mon épouse et moi, dans un état de colère et confusion.

On est un peu perdu.

A la maison ou chez papy mamy il respect plutot bien les règles. C'est pour ce que notre entourage minimise beaucoup ils nous disent "estimer vous heureux que les résultats scolaires soient là"

En effet il est plutôt doué.

Nous pensons que punir à la maison n'est pas forcément la bonne solution car ce qui se passe sur le temps scolaire doit rester sur le temps scolaire.

Vers quelle voie pouvons nous nous diriger ?

Merci pour votre aide et/ou témoignage...

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, de but en blanc, parce que vous semblez avoir déjà exploré les pistes classiques de priver de choses et de sévir et qu'il y a dissonance entre la maison et l'école en termes de comportement, je dirais de contacter la psychologue scolaire pour une rencontre. Si le courant ne passe pas, essayez via la bouche à oreille de voir un/une neuropsy pour faire un bilan psychométrique (bons résultats + comportement pénible peut faire penser à une précocité ou apparentée).

Je pense qu'il est important que votre fils entende que son comportement pose souci et que vous allez mettre en route des choses pour l'aider à mieux se comporter en classe (pas d'approche punitive, mais établir un niveau d'exigence en matière de comportement scolaire qui servira de référence).

 

Il n'y a pour l'instant qu'un son de cloche - celui de la maîtresse, c'est pourquoi l'avis de la psychologue scolaire (qui saura aussi se tourner vers la maîtresse pour l'écouter elle) sera précieux.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et si votre fils s'ennuyait et s'agitait par ennui ? avez vous exploré la piste de la précocité (précocité sur laquelle il y a pléthore d'idées reçues - et qui n'est pas synonyme de "petit génie parfait") ? des associations comme l'afet ou l'anpeip pourront vous guider vous apporter des conseils et vous orienter vers des psychologues formés au sujet. je vous recommande d'éviter les psy scolaires et les cmp..

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

" On a tout essayé, de punir à la maison, privé de certains loisirs (il n'est pas inscrit au foot c'est année par exemple) , on a raler, on a discuter on est passé par tous les états d’âme."

Pour mes élèves remuants, je conseille avant toute chose aux parents de permettre à leurs enfants de pratiquer au moins une activité sportive par semaine (en plus du sport à l'école) et de les laisser et faire bouger un max ( vélo/ parc....). Bonne journée

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La maîtresse de mon fils s'en est plaint. Je l'ai sermonné à la maison, et j'ai exprimé clairement mes attentes. Il s'avère que je pense que l'enseignante ne lui donne pas assez de travail en classe et n'est pas du tout rigoureuse. Donc, je la laisse gérer en classe. Je signe les punitions et je n'en rajoute pas à la maison. Par ailleurs, je le valorise quand il réussit et se comporte bien. Je ne crois que faiblement en l'efficacité de la punition. Surtout pour une activité physique à l'année !!! A cet âge, à la rigueur priver tel jour de télé, d'accord mais un an de foot, quel est l'intérêt ? Du coup, que fait-il à la maison ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci a tous pour vos réponses rapides.

Je vais essayer de répondre dans l'ordre :

Nancydrew : En fait je n'ai pas besoin d'un autre son de cloche car les maitresses précédentes nous faisaient régulièrement la remarque, et au périscolaire aussi.

Mlc466 : Très intéressant merci, je ne connaissait pas ! je vais creuser

Caille 67: Oula mon fils fait des activités a cotés : Judo 2 fois par semaine, et piscine (1 fois par semaine) et rando vélo avec moi quand il a envie

Crac : C'est typiquement le genre de réaction unilatérale que je ne conçoit pas. Ca y est, c'est de la faute de l'enseignante qui ne donne pas assez de boulot et n'est pas rigoureuse. Si déjé vous n'avez pas confiance dans le corps enseignant retiré votre enfant et engagé un percepteur.  Concernant l'efficacité de la punition je suis d'accord chez nous l'efficacité a été proche de zéro. J'ai apporté des précisions sur la privation d'activité physique. Il fait déjé beaucoup de sport et aussi du foot en loisir... manque de bol pas en club, d'ailleurs famille de sportif je fait du triathlon pour info.

Plus globalement notre role de parents est de pouvoir stimuler nos enfants et ne pas tout attendre de l'école.

 

   
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, golum a dit :

Merci a tous pour vos réponses rapides.

Je vais essayer de répondre dans l'ordre :

Nancydrew : En fait je n'ai pas besoin d'un autre son de cloche car les maitresses précédentes nous faisaient régulièrement la remarque, et au périscolaire aussi.

Mlc466 : Très intéressant merci, je ne connaissait pas ! je vais creuser

Caille 67: Oula mon fils fait des activités a cotés : Judo 2 fois par semaine, et piscine (1 fois par semaine) et rando vélo avec moi quand il a envie

Crac : C'est typiquement le genre de réaction unilatérale que je ne conçoit pas. Ca y est, c'est de la faute de l'enseignante qui ne donne pas assez de boulot et n'est pas rigoureuse. Si déjé vous n'avez pas confiance dans le corps enseignant retiré votre enfant et engagé un percepteur.  Concernant l'efficacité de la punition je suis d'accord chez nous l'efficacité a été proche de zéro. J'ai apporté des précisions sur la privation d'activité physique. Il fait déjé beaucoup de sport et aussi du foot en loisir... manque de bol pas en club, d'ailleurs famille de sportif je fait du triathlon pour info.

Plus globalement notre role de parents est de pouvoir stimuler nos enfants et ne pas tout attendre de l'école.

 

   

La piste psychologue/précocité me semble à considérer comme dit plus haut. 

Certains enseignants peuvent être totalement consciencieux et concernés par l'ennui à l'école, d'autres moins, ce sont des vérités. Ainsi, si le HPI s'avère, alors effectivement l'école s'adapte davantage (selon les possibilités : saut de classe, travail différencié, mise en place de tutorat...). 

Mais effectivement c'est un travail à faire en co éducation entre la famille et l'école. 

Après  ce n'est qu'une piste et peut être pas la bonne, mais l'écarter peut aider aussi. Surtout que la rencontre avec des professionnels éclairent généralement (et je parle étant entourée de psys notamment, dont certains en cmp). 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il y a 8 heures, golum a dit :

Crac : C'est typiquement le genre de réaction unilatérale que je ne conçoit pas. Ca y est, c'est de la faute de l'enseignante qui ne donne pas assez de boulot et n'est pas rigoureuse. Si déjé vous n'avez pas confiance dans le corps enseignant retiré votre enfant et engagé un percepteur.  Concernant l'efficacité de la punition je suis d'accord chez nous l'efficacité a été proche de zéro. J'ai apporté des précisions sur la privation d'activité physique. Il fait déjé beaucoup de sport et aussi du foot en loisir... manque de bol pas en club, d'ailleurs famille de sportif je fait du triathlon pour info.

 

   

Pour mon fils, il n'a jamais posé de problème en classe, et en fait, il termine les exercices avant même que l'enseignante ai terminé de les expliquer, et pour avoir la paix, elle lui fait écrire des lignes de punition. Idem quand elle s'occupe d'autres enfants, elle lui donne des coloriages de spiderman et si il bouge sur sa chaise, elle lui donne des lignes à copier. A côté, aucune production d'écrit, aucune dictée, aucun mot à apprendre. Non, je n'ai pas engagé de percepteur mais heureusement que j'encadre mon fils parce que sinon, il deviendrait cancre. Les autres enseignants ont toujours été très satisfaits de mon fils mais ils lui donnaient du travail. Donc ce n'est pas un problème de corps enseignant mais d'une enseignante défaillante. Il y en a et je pense être bien gentille car passer son temps à donner des punitions sans donner de travail, et à la place donner des lignes à copier en CP, ce n'est pas normal. Moi, j'ai décidé de ne pas être intrusive, de ne pas critiquer l'enseignante et de cadrer mon fils. Je pourrai te répondre que c'est facile de dire qu'on a confiance dans les enseignants, tout en signalant qu'on ne peut rien faire en classe, car finalement, ça évite de prendre ses responsabilités. Venir passer de la pommade dans le dos des enseignants pour avoir des conseils, c'est aussi une technique, sauf que les enseignants ne sont pas toujours dupes et qu'en plus, ils ne font pas de miracle. Ils ne sont pas là pour se substituer aux parents. Ce n'est pas à eux d'éduquer les enfants, ni de les emmener consulter tel ou tel spécialiste. Enseigner ce qu'ils ont à transmettre, c'est déjà beaucoup. J'ajoute aussi que tous les enfants turbulents ne sont pas des enfants à haut potentiel ou présentant des pathologies particulières. Un enfant turbulent peut tout simplement l'être parce qu'il n'est pas éduqué, ou mal éduqué, parce qu'il passe trop de temps devant les écrans, ou même simplement du temps devant les écrans, parce qu'il est fatigué, parce qu'il est tracassé. Il y a de nombreuses raisons qui se trouvent dans la vraie vie. Aussi, au lieu de venir chercher des conseils sur un forum pour avoir le culot d'envoyer balader ceux qui répondent, autant jouer sérieusement son rôle et si on n'arrive pas à venir à bout de son enfant de 7 ans, en discuter avec des professionnels compétents (enseignante, médecin, psychologue). Aller raconter qu'on a privé son fils de foot alors qu'il pratique de nombreuses autres activités par ailleurs, je n'en vois pas l'intérêt non plus car si on veut des réponses adaptées, autant être clair dès le départ. Quant au lien entre la pratique du triathlon et la compétence parentale, il reste à démontrer. Bon courage au fiston. Pour ma part, je laisse la parole à quelques bonnes âmes moins susceptibles que moi :heat:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oulalala Quelle réponse, toute sauf constructive !

Déjà le sujet n'est pas ton fils, si tu as un problème tu peux créer un post rien que pour toi, tu verras, et tu pourras y déverser ta haine de cette prof.

Bien sur que je prend mes responsabilités ? On a vu la prof plusieurs fois, à notre demande, tu veux que l'on fasse quoi qu'on rentre dans la classe ? D'ailleurs tu es dans le meme cas tu as un soucis mais je ne t'accuse pas de ne pas prendre tes responsabilité.

Concernant mon enfant turbulentm encore un point Godwin, ca viendrait de mon education et du temps passé devant les écrans ! Mais laisse moi rire! On a pas de télé !

Alalalala quelle critique et méchanceté facile tuas.

Ensuite il faut savoir lire entre les lignes et voir plus loin que le bout de son nez.. Je ne t'ai pas envoyé balader mais regarde juste le ton sur lequel tu parles au gens... tu es typiquement le genre de parents que les profs voisins mari doivent plus supporter.

Bref, bonne journée et merci de ne plus polluer mon post.

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le CE1, c'est un peu l'adolescence des enfants. Ton fils a un côté rebelle... Ce n'est pas parce qu'il est surdoué qu'il pisse dans la cour de récré, mais parce qu'il refuse l'autorité. Moi, je creuserais cette piste.

Je pense que supprimer toute une année de foot à 7 ans n'est pas efficace. Il vaudrait mieux l'inscrire au foot, et supprimer ponctuellement une séance, s'il s'est mal conduit.

Une piste : le carnet de comportement, signé et renseigné tous les jours par l'enseignante et les parents. Ça marche assez bien avec certains enfants.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ici on constate que lorsque les parents soutiennent l'enseignant, les choses s'améliorent. j'avoue que le discours " ne pas sanctionner à la masison ce qui se passe à l'école " me hérisse le poil.

2 exempless: ma fille en gs ça se passe d'habitude très bien. Là en  avril a maitresse me note un mot car elel se comporte mal, j'en parle avec elle, le lendemain l'encourage à être plus sage, mais rebelote 2e mot. Du coup je la prive de tv pour le we, la semaine suivante ça recommence.  Du coup une semaine sans tv et tout se passe très bien maintenant. ( peu importe ce que je pense de la maitresse, ça n'entre pas en ligne de compte je pense )

2e exemple : Une élève de ma classe qui a un bon fond mais peut parfois être très agitée et ne pas respecter ce que je demande. J'ai sanctionné sur le temps scolaire sans amélioration, du coup j'ai mis un petit mot à la maman ( que je ne vois pas à la grille) disant qu'en ce moment X était très agitée et peu à l'écoute, et que je la remerciais de bien vouloir en parler avec elle car elle est d'habitude bien plus agréable. Gros progrès pendant 2 mois,  et maintenant il suffit que je menace de renoter un mot pour que tout redevienne bien.

Bien sur  toutes les situations sont différentes, je vous souhaite bon courage

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis partagée de mon côté sur la question de sanctionner à la maison les mauvais comportements à l'école. Comme agora, j'ai plusieurs exemples pour lesquels ça fonctionne. Mais par ailleurs, si l'enfant est mal à l'école et qu'en plus on "pourrit" l'ambiance à la maison, est-ce que ça ne peut pas renforcer la colère de certains enfants envers l'école et empirer la situation? :idontno:

Golum, ton fils me fait penser à certains enfants qu'on a en classe en CE1 ou CE2 qui sont ce que j'appelle à l'ancienne "des polissons". Des enfants qui n'ont pas de problème particulier, mais qui sont des pro des bêtises car ils semblent avoir intégré des "stéréotypes de genre" de façon exagérée (le vrai garçon, c'est celui qui gigote en classe, qui fait des bêtises, met un bon coup quand ça le démange, etc...).

Tu ne dis pas la cause de la bagarre...peut-on la connaître?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, sophsoph a dit :

 

Golum, ton fils me fait penser à certains enfants qu'on a en classe en CE1 ou CE2 qui sont ce que j'appelle à l'ancienne "des polissons". Des enfants qui n'ont pas de problème particulier, mais qui sont des pro des bêtises car ils semblent avoir intégré des "stéréotypes de genre" de façon exagérée (le vrai garçon, c'est celui qui gigote en classe, qui fait des bêtises, met un bon coup quand ça le démange, etc...).

 

Exactement. Des polissons. Des enfants qui ne sont ni surdoués, ni en souffrance psychologique. Simplement des enfants qui poussent les limites pour rigoler un bon coup. Et comme ils ne risquent finalement pas grand chose, pourquoi s'en priver ?

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.