• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site dédié au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
manue5902

Anxiete ++

Messages recommandés

bab33    37
bab33

Moi le montant de la paye ne m aide pas tellement elle n évolue jamais

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Roisinn    18
Roisinn

Moi, ce que je trouve dingue, c'est le nombre croissant de collègues en souffrance...

La paye n'aide pas. Ce qui me fait tenir, c'est les vacances qui arrivent. :scratch:

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Japet    41
Japet
Il y a 1 heure, Roisinn a dit :

Moi, ce que je trouve dingue, c'est le nombre croissant de collègues en souffrance...

c'est clair! Et dans le 2nd degré c'est pareil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67    32
caille67

oui j'ai connu les crises d'angoisse +++ pas à cause d'un triple  niveau mais d'un seul élève. Mets toi en arrêt le temps qu'il faut pour que tu puisses être sereine/serein; 

Si tu te sens à un moment pendant ton arrêt de préparer des choses qui te plaisent ( en gros ton dada que ce soit arts pla , français, sport, histoire...) n'importe lesquelles commence par ça pour un niveau en t'appuyant sur des bouquins le reste tu utilises la méthode de survie ( exercices d'application de bouquins/ séquences du net etc...). Ce serait un signe très positif. 

Certains ou certaines t'ont parlé de longs arrêts ce n'est pas toujours le cas. Parfois un arrêt plus court permet aussi de rebondir. 

Si au bout d'un moment ça ne va toujours pas mieux et que tu te sens d'aborder la question  contacte ton syndicat si tu es syndiquée ou un syndicaliste que tu connais et en qui tu as confiance et échange avec lui sur la meilleure option possible pour toi. Demander un changement de poste? un aménagement du temps de travail? et comment y parvenir : conseiller péda? IEN?passer par le médecin de prévention

Bon courage, 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
manue5902    0
manue5902
Il y a 1 heure, caille67 a dit :

oui j'ai connu les crises d'angoisse +++ pas à cause d'un triple  niveau mais d'un seul élève. Mets toi en arrêt le temps qu'il faut pour que tu puisses être sereine/serein; 

Si tu te sens à un moment pendant ton arrêt de préparer des choses qui te plaisent ( en gros ton dada que ce soit arts pla , français, sport, histoire...) n'importe lesquelles commence par ça pour un niveau en t'appuyant sur des bouquins le reste tu utilises la méthode de survie ( exercices d'application de bouquins/ séquences du net etc...). Ce serait un signe très positif. 

Certains ou certaines t'ont parlé de longs arrêts ce n'est pas toujours le cas. Parfois un arrêt plus court permet aussi de rebondir. 

Si au bout d'un moment ça ne va toujours pas mieux et que tu te sens d'aborder la question  contacte ton syndicat si tu es syndiquée ou un syndicaliste que tu connais et en qui tu as confiance et échange avec lui sur la meilleure option possible pour toi. Demander un changement de poste? un aménagement du temps de travail? et comment y parvenir : conseiller péda? IEN?passer par le médecin de prévention

Bon courage, 

Bonjour 

Merci pour ta réponse , 

Effectivement rien que l idée de reprendre demain me rend malade . Je suis sous atarax depuis mercredi pour me détendre mais malgré ça je suis épuisée ,  je me sens oppressee (  douleurs dans la poitrine ) et j ai l impression d etre tou jours crispée (  bras ,  mains ,  jambes ) .  J en arrive au point de ne plus avoir envie de rien faire hormis rester dans mon lit alors que je suis quelqu un qui déteste rester enfermée .. 

Demain je retourne chez le médecin impossible de me rendre à l école dans cet état et puis je n arrive rien à préparer pour mes élèves .. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
viajadora    0
viajadora

Bonjour,

Je n'ai jamais vécu une grande anxiété mais je t'apporte de loin tout mon soutien. Soigne-toi d'abord! 

Tu angoisses pour le triple niveau? Si c'est cela, je peux peut-être t'aider... La gestion d'un triple niveau n'est pas si terrible... Je l'ai vécu quelques années. Je ne sais pas quel niveau tu as: moi j'ai eu un CE2-CM1-CM2. Oui, au début cela fait peur de commencer ta carrière comme ça, tu as beaucoup de choses à préparer, à mettre en place... Mais après tu vois les bons côtés: toujours un petit groupe avec qui travailler, possibilité de faire du tutorat entre élèves, les élèves sont bien plus autonomes... Et puis si tu les as plusieurs années, tu les connais déjà pour attaquer directement ce dont ils ont besoin et tu les vois grandir, s'épanouir! 

Si tu as besoin je peux t'apporter des docs (emploi du temps, programmation...).

Bon courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67    32
caille67
il y a 7 minutes, manue5902 a dit :

Bonjour 

Merci pour ta réponse , 

Effectivement rien que l idée de reprendre demain me rend malade . Je suis sous atarax depuis mercredi pour me détendre mais malgré ça je suis épuisée ,  je me sens oppressee (  douleurs dans la poitrine ) et j ai l impression d etre tou jours crispée (  bras ,  mains ,  jambes ) .  J en arrive au point de ne plus avoir envie de rien faire hormis rester dans mon lit alors que je suis quelqu un qui déteste rester enfermée .. 

Demain je retourne chez le médecin impossible de me rendre à l école dans cet état et puis je n arrive rien à préparer pour mes élèves .. 

Je crois que c'est une très bonne idée de revoir ton médecin. Essaye de faire une chose ou 2 par jour qui te fait plaisir : visionner une série sympa/ ouvrir tes fenêtres pour laisser entrer le soleil et écouter de la musique/ discuter avec des copains de tout et de rien...

Laisse toi du temps ....

Si je peux me permettre ce n'est de loin pas aussi fort que de l'atarax mas comme j'ai toujours refusé les traitements médicamenteux mon médecin m'avait conseillé les fleurs de bach et ça avait bien fonctionné pour moi. Demande également à ton médecin si les crispations et les oppressions ne pourraient pas être des effets secondaires de la prise d'atarax.

Beaucoup de courage et de patience 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JaneFramboise    49
JaneFramboise

Je confirme, les Fleurs de Bach m'ont bien aidées, avec une thérapie. (Et j'avais un peu de xanax mais une dose très faible) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nouméa123    0
Nouméa123

Bonjour,

Tu es dans un cercle vicieux d'anxiété.  Tu n'es donc pas en état de réfléchir sereinement, ni de prendre une quelconque décision.

C'est une maladie qui se soigne. Mais le premier des soins c'est l'arrêt maladie de longue durée. Cela te permettra de récupérer tes esprits et de préparer ton retour vers l'enseignement dans des conditions adaptées à tes difficultés, si tu le désires, ou de t'en éloigner.

Chasse de ton esprit tout sentiment de honte ou de culpabilité. Nous sommes des êtres humains pas des robots. On a le droit de tomber ; on se relève toujours.

Et si tu as peur d'être mal noté(e) par ta hiérarchie, fais leur savoir - par le moyen qui te convient : oral ou écrit - que tu traverses des difficultés et que tu reviendras vers eux au moment de remettre le pied à l'étrier, pour que ton poste soit aménagé.

Si c'est possible, laisse un proche prendre soin de toi.

Et courage, nous sommes de tout coeur avec toi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
manue5902    0
manue5902
il y a 24 minutes, Nouméa123 a dit :

Bonjour,

Tu es dans un cercle vicieux d'anxiété.  Tu n'es donc pas en état de réfléchir sereinement, ni de prendre une quelconque décision.

C'est une maladie qui se soigne. Mais le premier des soins c'est l'arrêt maladie de longue durée. Cela te permettra de récupérer tes esprits et de préparer ton retour vers l'enseignement dans des conditions adaptées à tes difficultés, si tu le désires, ou de t'en éloigner.

Chasse de ton esprit tout sentiment de honte ou de culpabilité. Nous sommes des êtres humains pas des robots. On a le droit de tomber ; on se relève toujours.

Et si tu as peur d'être mal noté(e) par ta hiérarchie, fais leur savoir - par le moyen qui te convient : oral ou écrit - que tu traverses des difficultés et que tu reviendras vers eux au moment de remettre le pied à l'étrier, pour que ton poste soit aménagé.

Si c'est possible, laisse un proche prendre soin de toi.

Et courage, nous sommes de tout coeur avec toi !

Qu appelles tu arrêt maladie de longue duree ?  Pour l instant mon arrêt etait de 2 jours je suis censée reprendre demain .

Ne pas culpabiliser et avoir honte c est compliqué .. tellement l impression de ne pas réussir à faire face . 

Mon inspection est au courant des raisons de mon absence je leur ai signalé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bulle2    250
bulle2

C'est un CLM (congé de longue maladie) mais d'abord il faut être en CMO (congé de maladie ordinaire) avant qu'on te bascule sur un CLM. L'Atarax c'est pas très fort en fait, c'est pour ça que je te suggérais de prendre rendez-vous avec un psychiatre aussi qui saura mieux te conseiller. Il y a des psychiatres MGEN.  Des séances de relaxation, hypnose aident vraiment.

Le médecin de prévention m'avait dit que si je savais le nombre de collègues en arrêt comme moi pour épuisement ou à cause de cas dans la classe, ça me ferait déculpabiliser et ne plus avoir honte...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nafela    0
nafela

Bonjour à tous et à toutes!!

Se reposer , prendre du recul et se faire confiance. si on en arrive à douter et à se sentir anxieux, c'est que l'on veut bien faire et cela, c'est honorable!

Ensuite, et bien le système est perfectible! Le chantier est énooorme! Mais les jeunes en valent la peine. Et la hiérarchie est tout aussi démunie que nous!

Suis en CP-CE1-Ce2 , depuis plusieurs années et pourtant à chaque début d'année, l'horreur avec les CP qui sont totalement décalés, ce qui est normal. Moi je veux la paix mais c'est un critère subjectif. Eux évoluent dans leur propre univers.

Vendredi, une petite fille de Ce1, me voyant m'engluer pour tenter de passer des consignes à son groupe tout en tentant (désespérément) de canaliser les CP ,me regarde longuement et finit par me glisser : "Bahh, il faut pas s'énerver madame, tu leur dis sans crier et ils finiront par comprendre"; mine de rien, elle m'a reconnecté à autre chose, un genre de détachement sur l'urgence du temps, sur notre monde de fou. Je ne me suis plus énervée, j'ai poursuivi avec les Ce1 et au bout d'un moment, les CP était redevenus un peu plus calmes! Mais on a évité la crise d'apoplexie :):):) 

Tout cela pour dire que ce qui nous semble insurmontable n'est que le fruit de notre mental et la volonté de tout maitriser.

Faisons dans la rigueur, la bienveillance, l'échange et la motivation et tout suivra.... J'espère....

Courage à tous!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JaneFramboise    49
JaneFramboise
il y a 23 minutes, bulle2 a dit :

C'est un CLM (congé de longue maladie) mais d'abord il faut être en CMO (congé de maladie ordinaire) avant qu'on te bascule sur un CLM. L'Atarax c'est pas très fort en fait, c'est pour ça que je te suggérais de prendre rendez-vous avec un psychiatre aussi qui saura mieux te conseiller. Il y a des psychiatres MGEN.  Des séances de relaxation, hypnose aident vraiment.

Le médecin de prévention m'avait dit que si je savais le nombre de collègues en arrêt comme moi pour épuisement ou à cause de cas dans la classe, ça me ferait déculpabiliser et ne plus avoir honte...

Je permets d'ajouter qu'il faut être en CMO pour faire la demande du congé long (car oui ça se demande, mais le CLM c'est aussi conserver son salaire et avoir du temps pour récupérer, prendre soin de soi). 

Je te rejoins pour le rdv psychiatre. La relaxation et la méditation m'ont aussi beaucoup aidée. Après il faut trouver ce qui fait du bien (lire, regarder des séries, sortir, colorier, faire de la musique, etc.).

Les stats sur les burn-out/épuisements sont absolument édifiantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67    32
caille67
Il y a 2 heures, manue5902 a dit :

Qu appelles tu arrêt maladie de longue duree ?  Pour l instant mon arrêt etait de 2 jours je suis censée reprendre demain .

Ne pas culpabiliser et avoir honte c est compliqué .. tellement l impression de ne pas réussir à faire face . 

Mon inspection est au courant des raisons de mon absence je leur ai signalé

Pour l'instant, à mon avis tu n'es pas dans le cas d'un CLM, d'un burn out ou"d'un cercle vicieux d'anxiété". Vois ton médecin demain, vois ce qu'il te prescrit à mon avis vu ce que tu décris encore quelques jours d'arrêt maladie. 

Pas de honte à avoir... le médecin a jugé qu'actuellement tu n es pas en état de faire ton travail... 

Je me permets de te dire de faire attention à ce que tu dis à l'inspection. Ils n'ont pas à connaître la raison de ton arrêt maladie, cela relève du secret médical. 

Zen la situation même si il te semble insurmontable aujourd'hui pourra aussi te paraître plus surmontable dans les jours ou semaines à venir. Là il te faut laisser du temps au temps.... 

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
manue5902    0
manue5902
Il y a 2 heures, caille67 a dit :

Pour l'instant, à mon avis tu n'es pas dans le cas d'un CLM, d'un burn out ou"d'un cercle vicieux d'anxiété". Vois ton médecin demain, vois ce qu'il te prescrit à mon avis vu ce que tu décris encore quelques jours d'arrêt maladie. 

Pas de honte à avoir... le médecin a jugé qu'actuellement tu n es pas en état de faire ton travail... 

Je me permets de te dire de faire attention à ce que tu dis à l'inspection. Ils n'ont pas à connaître la raison de ton arrêt maladie, cela relève du secret médical. 

Zen la situation même si il te semble insurmontable aujourd'hui pourra aussi te paraître plus surmontable dans les jours ou semaines à venir. Là il te faut laisser du temps au temps.... 

Merci pour ton message . 

Pour l inspection ils sont au courant après conseil du médecin pour voir ce qu ils pouvaient mettre en place pr m aider .. 

A l heure actuelle je songe à démissionner même si j attends de prendre du recul pour voir par la suite . 

Je ne supporte plus ce stress permanent ,  ces heures de travail interminables .. 

J ai l impression d etre arrivée au bout ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67    32
caille67
il y a 12 minutes, manue5902 a dit :

Merci pour ton message . 

Pour l inspection ils sont au courant après conseil du médecin pour voir ce qu ils pouvaient mettre en place pr m aider .. 

A l heure actuelle je songe à démissionner même si j attends de prendre du recul pour voir par la suite . 

Je ne supporte plus ce stress permanent ,  ces heures de travail interminables .. 

J ai l impression d etre arrivée au bout ..

Je crois que ce serait une très mauvaise idée de prendre une décision aussi importante qu'une démission maintenant. 

Comment se sont passées tes autres années d'enseignement? Parfois c'est juste une période qui est difficile et après ça va mieux. 

Pour les heures de travail interminables j'ai appris à un moment donné à être beaucoup moins perfectionniste, à utiliser davantage le picard ( manuel et internet) et à réfléchir sur comment m'éviter de longues corrections. 

Peut être qu'une fois soignée tu pourrai réflechir au fait de changer de poste : exemple passer à la maternelle ou être ZIL t'aiderait ??? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
manue5902    0
manue5902
Il y a 16 heures, caille67 a dit :

Je crois que ce serait une très mauvaise idée de prendre une décision aussi importante qu'une démission maintenant. 

Comment se sont passées tes autres années d'enseignement? Parfois c'est juste une période qui est difficile et après ça va mieux. 

Pour les heures de travail interminables j'ai appris à un moment donné à être beaucoup moins perfectionniste, à utiliser davantage le picard ( manuel et internet) et à réfléchir sur comment m'éviter de longues corrections. 

Peut être qu'une fois soignée tu pourrai réflechir au fait de changer de poste : exemple passer à la maternelle ou être ZIL t'aiderait ??? 

Mes précédentes années d enseignement se sont bien passées mais ont également etaient très stressantes et je pense que cette rentrée à juste etait la goutte de trop . Le poste malheuresement on ne le choisit pas et Zil n est pas un poste que je souhaite . 

Mon médecin m a dirigé vers un psy et me dit de penser à ce que je veux dans l avenir quitte à demander 1 an de coupure pour souffler et savoir ce que je veux . A voir .. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gribouillette33    0
gribouillette33

Pareil que toi, cette rentrée a été la goutte d'eau ... Je pense sérieusement à me reconvertir aussi mais j'avoue que cela me stresse : que faire ? comment faire ? La peur de l'inconnu, le manque de confiance en soi pour entreprendre ... Bref, je suis aussi perdue que toi. Mon état anxio-dépressif actuel n'aide pas bien à y voir clair : sentiment d'impuissance, de nullité, culpabilité et honte de ne pas être à la hauteur.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67    32
caille67
Il y a 4 heures, manue5902 a dit :

Mes précédentes années d enseignement se sont bien passées mais ont également etaient très stressantes et je pense que cette rentrée à juste etait la goutte de trop . Le poste malheuresement on ne le choisit pas et Zil n est pas un poste que je souhaite . 

Mon médecin m a dirigé vers un psy et me dit de penser à ce que je veux dans l avenir quitte à demander 1 an de coupure pour souffler et savoir ce que je veux . A voir .. 

Tes années d'avant se sont bien passées. Et oui le métier est stressant et fatigant après je reste persuadée qu'on peut réduire le stress en acquérant de l'expérience. 

C'est sûr que si le barème est petit on ne choisit pas. Je comprends que le poste de ZIL est usant (je viens juste de sortir de la fonction de ZIL). L'avantage en tant que ZIL c'est que tu peux exprimer des préférences et normalement tu n'es pas collée sur un poste pendant 1 an. Si l'élémentaire ne te convient pas, propose toi peut être pour la mater ou un autre poste. Vers chez nous, les secrétaires de circo essayent d'arranger les gens.... 

Le psy peut aider après tu es au début de ta réflexion ne prends pas de décision hâtive... 

Il y a 4 heures, gribouillette33 a dit :

Pareil que toi, cette rentrée a été la goutte d'eau ... Je pense sérieusement à me reconvertir aussi mais j'avoue que cela me stresse : que faire ? comment faire ? La peur de l'inconnu, le manque de confiance en soi pour entreprendre ... Bref, je suis aussi perdue que toi. Mon état anxio-dépressif actuel n'aide pas bien à y voir clair : sentiment d'impuissance, de nullité, culpabilité et honte de ne pas être à la hauteur.

Peut être qu'un regard extérieur t'aiderait Gribouillette.... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bulle2    250
bulle2

Malgré mes années d'expérience,bientôt 15, j'ai été arrêtée l'an dernier (je n'avais jamais eu de cas que je n'avais pu gérer jusque là et pourtant j'en ai eu des  difficiles). Lors de mon arrêt, j'ai eu l'occasion de rencontrer un collègue qui avait un peu plus de bouteille que moi et qui a également dû s'arrêter à cause d'un cas dans sa classe. Il ne faut pas croire que ça n'arrive qu'aux débutants caille67. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
natoo    33
natoo

Je suis assez d'accord avec Bulle2. J'ai 12 ans d'enseignement au compteur, et je bosse avec des groupes de gosses tous mes jours de travail depuis 1993, dans différentes structures, des trucs moches j'en ai vu, des situations ultra compliquées aussi. Je me targue d'avoir un caractère fort et d'être une battante, et pourtant l'an dernier j'ai plongé. J'ai été arrêtée 2 semaines, et je n'ai RIEN fait d'autre que dormir et manger pendant ces 2 semaines. Elles m'ont permis de redémarrer, de terminer l'année dans une classe où la violence régnait en maître bien ( trop ) souvent. La culpabilité et la honte de ne plus arriver à rien, je les rencontrées elles aussi. Les conseils des collègues sont judicieux, prendre soin de soi, pour repartir. Demander de l'aide, voir un psy chez qui on peut ouvrir sa valise et essayer de ranger tout le bordel qui s'y trouve. Tu n'as pas besoin d'être malheureuse et tes élèves n'ont pas besoin d'une enseignante qui va mal.

Je suis passée tout  ( tout ) près de la dépression, je n'ai pas su voir quand il fallait lever le pied. Tu as su voir ça, c'est super important tu ne te seras pas trop abîmée.

 Repose toi c'est essentiel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67    32
caille67
Il y a 13 heures, bulle2 a dit :

Malgré mes années d'expérience,bientôt 15, j'ai été arrêtée l'an dernier (je n'avais jamais eu de cas que je n'avais pu gérer jusque là et pourtant j'en ai eu des  difficiles). Lors de mon arrêt, j'ai eu l'occasion de rencontrer un collègue qui avait un peu plus de bouteille que moi et qui a également dû s'arrêter à cause d'un cas dans sa classe. Il ne faut pas croire que ça n'arrive qu'aux débutants caille67. 

A Bulle2 je me serai bien gardée de dire que ça n'arrive qu'aux débutants ...... Mais plus on avance dans la vie mieux on se connaît, mieux on connait les ficelles, mieux on sait jusqu'où aller et on peut espérer qu'on arrive à mieux gérer des épisodes durs de la vie et ça ne veut pas dire qu'on ne s'arrête pas et ou qu'on souffre moins on est bien d'accord. 

Pareil que Natoo prenez soin de vous Natoo et Gribouillette ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JaneFramboise    49
JaneFramboise
il y a 44 minutes, caille67 a dit :

A Bulle2 je me serai bien gardée de dire que ça n'arrive qu'aux débutants ...... Mais plus on avance dans la vie mieux on se connaît, mieux on connait les ficelles, mieux on sait jusqu'où aller et on peut espérer qu'on arrive à mieux gérer des épisodes durs de la vie et ça ne veut pas dire qu'on ne s'arrête pas et ou qu'on souffre moins on est bien d'accord. 

Pareil que Natoo prenez soin de vous Natoo et Gribouillette ....

Certes, après les recherches ont démontré que les risques de burn out se situent plus fortement dans les premières années suite à la prise de poste (1 à 3 ans) et ensuite entre 10 et 15 ans. Bien sûr cela peut arriver à n'importe quel moment mais il y a des périodes où cela peut davantage arriver. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bulle2    250
bulle2
Il y a 6 heures, JaneFramboise a dit :

Certes, après les recherches ont démontré que les risques de burn out se situent plus fortement dans les premières années suite à la prise de poste (1 à 3 ans) et ensuite entre 10 et 15 ans. Bien sûr cela peut arriver à n'importe quel moment mais il y a des périodes où cela peut davantage arriver. 

Ah ben alors j'étais en plein dedans, je ne connaissais pas cette donnée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   1 membre est en ligne

    • sylvene