• Annonces

    • André Jorge

      Important : anonymat et publication d'informations permettant de vous identifier   06/04/2018

      Bonjour ! Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message.  Bonjour ! Je voulais publier ce sujet depuis quelques jours. Voilà qui est fait : Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message. 
Linna

aide lecture code CP

Messages recommandés

ratatouille
Le 20/11/2017 à 00:05, calia a dit :

15 sons vus dans ma classe. Plus ça va, plus je me rends compte qu’il faut avancer assez vite pour les sons, pour pouvoir rapidement aborder de vraies lectures. Du moment que le son est mémorisé, je passe au suivant, même si quelques élèves faibles n’arrivent pas encore à le combiner. Je peux les reprendre à un autre mois moment pour retravailler dessus. Ça fait un son tous les 2 jours ( parfois 3 jours pour les sons complexes)

C'est ainsi que je procède. Jusqu'en janvier environ, j'avance rapidement en code. Les élèves lisent des textes qu'ils peuvent décoder (pour renforcer les apprentissages et permettre cette cadence). Ce sont donc des textes factices...mais  non dénués de sens ou d'intérêt (j'y place souvent leurs prénoms, ou des informations en rapport avec la vie de classe à ce moment). Les élèves sont confrontés aux textes littéraires lors des séances de lecture offerte que je conduis chaque soir, et qui font partie intégrante de mon programme de français. En janvier, lorsque les élèves se débrouillent suffisamment pour se confronter à des textes non remaniés, on débute la lecture d'albums. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clar103

Je débute la lecture d albums beaucoup plus tôt car je trouve bien justement de lire d autres choses que des textes factices ou trop simples,cela permet de voir aussi d autres sons pas encore étudiés et certains élèves qui avancent vite les assimilent très vite,d autres non mais ce n est pas grave puisqu'ils seront revus plus tard.C est ainsi que ces élèves qui assimilent vite  savent lire en décembre,même si tous les sons n ont pas été travaillés. 

Je fais en parallèle bien sûr tous les jours du code.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cara
Il y a 3 heures, clar103 a dit :

Je débute la lecture d albums beaucoup plus tôt car je trouve bien justement de lire d autres choses que des textes factices ou trop simples,cela permet de voir aussi d autres sons pas encore étudiés et certains élèves qui avancent vite les assimilent très vite,d autres non mais ce n est pas grave puisqu'ils seront revus plus tard.C est ainsi que ces élèves qui assimilent vite  savent lire en décembre,même si tous les sons n ont pas été travaillés. 

Je fais en parallèle bien sûr tous les jours du code.

Je suis d'accord avec toi.

J'ai étudié 17 sons. J'ai travaillé également toutes les graphies des sons. Par exemple, jeudi et vendredi j'ai travaillé sur le son [k] et j'ai vu c, k et qu. Je sais que dans certaines méthodes, les graphies ne sont pas vus en même temps.

En parallèle avec la lecture d'albums, nous avons approché les sons on, an, oi et è. Certains élèves connaissent maintenant ces sons même s'ils n'ont pas encore fait l'objet d'une étude approfondie.

Je fais 2 dictées sur le cahier dans la semaine (d'autres sur l'ardoise), 2 séances de littérature plus 2 séances de lectures offertes en lien avec mon thème de littérature, 2 séances de production d'écrits et enfin 4 séances de code (décodage et encodage). J'oubliais aussi de nombreux petits rituels de lecture qui prennent 5 minutes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clar103

Oui j étudie aussi toutes les graphies des sons,je pense qu' il faut donner un maximum d outils aux élèves,et il faut penser aussi à ceux qui avancent bien et qui sont demandeurs de lectures plus difficiles que celles souvent proposées dans les méthodes de lecture.

Chacun avance à son rythme mais il ne faut pas freiner les lecteurs plus avancés. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille
Il y a 6 heures, clar103 a dit :

Je débute la lecture d albums beaucoup plus tôt car je trouve bien justement de lire d autres choses que des textes factices ou trop simples,cela permet de voir aussi d autres sons pas encore étudiés et certains élèves qui avancent vite les assimilent très vite,d autres non mais ce n est pas grave puisqu'ils seront revus plus tard.C est ainsi que ces élèves qui assimilent vite  savent lire en décembre,même si tous les sons n ont pas été travaillés. 

Je fais en parallèle bien sûr tous les jours du code.

Pour travailler cela, j'ai des séries de livres ( de chez Odilon, par exemple) que les élèves prennent en autonomie sur un temps de lecture libre noté à l'emploi du temps . Les élèves qui sont capables de découvrir et d'assimiler seuls plus de sons que ceux abordés en classe le font alors. J'ai, à ce stade de l'année, près d'1/3 d'enfants dans ce cas. 

Je préfère toutefois garder le rythme rapide de découverte collective et guidée des sons en P1 et P2, histoire de ne pas perdre les élèves les plus fragiles, qui pourront plus tard dans l'année bénéficier à plein d'un travail sur album, quand cela aurait été -plus tôt-  au mieux compliqué pour eux, au pire source de confusion. 

Et puis texte factice ne veux pas dire texte simple. Rien qu'au niveau du vocabulaire, le texte de demain contient les mots "dépité" , "affolé" et "lisière" :happy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cath056

Je remonte pour poser une question :

Je vais commencer à aborder les sons complexes (ou, on, in, an, eu...) au 2ème trimestre. Dans les phrases qu'ils doivent lire, vos élèves ont-ils les graphèmes correspondants identifiés par des couleurs ?

Habituellement on le fait pour aider les élèves en difficulté, mais est-ce que ça pourrait être utile pour l'ensemble des élèves, ou bien est-ce que ce serait leur "mâcher le travail" ? Je dis "mâcher le travail" dans le sens où il est important qu'ils repèrent eux-mêmes où sont les lettres qu'il faut assembler...

C'est comme les mots-outils (les, des, un, est...) : je les souligne, pour rappeler que ces mots-là, il ne faut pas chercher à les décoder, il faut les connaitre "par coeur".

Ou comme les lettres muettes : je les mets en grisé en début d'année.

Ca me parait des aides utiles... Mais jusqu'à quel stade de l'année ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RififiHype

Sur mes fiches, je mets une ligne de syllabes avec les "ou" (ou "on", ou "in" etc) colorés et deux sans, une ligne avec des mots comportant ce son coloré et deux sans, et je le mets dans les 3 ou 4 premières phrases sur l'ensemble (à ce stade, nous avons 8 phrases simples).

Ainsi, les élèves en difficultés ou ayant besoin de se rassurer lisent principalement les lignes colorés et les autres peuvent s'exercer sur les autres lignes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cath056
il y a 4 minutes, RififiHype a dit :

Sur mes fiches, je mets une ligne de syllabes avec les "ou" (ou "on", ou "in" etc) colorés et deux sans, une ligne avec des mots comportant ce son coloré et deux sans, et je le mets dans les 3 ou 4 premières phrases sur l'ensemble (à ce stade, nous avons 8 phrases simples).

Ainsi, les élèves en difficultés ou ayant besoin de se rassurer lisent principalement les lignes colorés et les autres peuvent s'exercer sur les autres lignes.

Je n'avais pas pensé à cette option. Merci pour ta réponse !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.