• Annonces

    • André Jorge

      Important : anonymat et publication d'informations permettant de vous identifier   06/04/2018

      Bonjour ! Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message.  Bonjour ! Je voulais publier ce sujet depuis quelques jours. Voilà qui est fait : Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message. 
filetca

Comment savoir si une élève est dyslexique?

Messages recommandés

filetca

Bonsoir,

voilà maintenant 12 ans que j'enseigne en classe de CP, et cette année une élève rencontre de gros problèmes dans l'apprentissage de la lecture. Elle est de fin d'année, petite fille encore bébé en début d'année, je n'ai pas jugé bon de la signaler au RASED en octobre (date limite instaurée par la circonscription). Mais voilà, après un trimestre, une remédiation quotidienne, une prise en charge en APC et une aide apportée tout an long de la journée, il n'y a... rien. Elle doit connaître 2 ou 3 mots outils, décode systématiquement la moindre syllabe en annonant tous les sons même si elle vient de "lire" le même mot la ligne précédente. La première fois que j'ai rencontré son père, ce devait être en octobre, elle a dit qu'elle n'avait pas envie d'apprendre à lire. Je me suis dit qu'elle n'avait pas envie de grandir et que la lecture était pour elle un signe de maturité qu'elle rejetait. Il lui fallait donc plus de temps. Mais aujourd'hui je suis démunie face à cette enfant qui commence à se décourager tandis que les autres élèves progressent. J'ai demandé à ses parents d'aller voir une orthophoniste pour faire un bilan afin de savoir s'il n'y avait pas des signes de dyslexie. Mais les listes d'attente sont longues et je voudrais savoir si la description que je vous fais de cette élève est caractéristique d'un enfant dyslexique et si oui que faut-il mettre en place pour l'aider? Les textes que je lui propose sont déjà écrits en deux couleurs pour distinguer les syllabes et je surligne les digrammes. Je vous remercie d'avance pour votre aide et vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gribouillette
il y a 46 minutes, filetca a dit :

Mais voilà, après un trimestre, une remédiation quotidienne, une prise en charge en APC et une aide apportée tout an long de la journée, il n'y a... rien. Elle doit connaître 2 ou 3 mots outils, décode systématiquement la moindre syllabe en annonant tous les sons même si elle vient de "lire" le même mot la ligne précédente. 

Pour moi ce que tu décris n'est pas "rien". Elle sait donc décoder des syllabes?

Dans mon coin nous avons chaque année des élèves qui, mi-CP, et avec l'aide de la maîtresse, lisent "ssssssss" "iiiiiii", "sssssss" "iiiiiii" et ma collègue : Oui! Donc "ss" et "ii" ça fait... et l'élève de s'écrier "ta!" :scratch:

Bref, si elle a compris la combinatoire, le fait qu'elle annone au mois de décembre ne me choque pas... bon après je suis dans un milieu très défavorisé, ça fausse peut-être mon jugement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lulublu2

Bonsoir,

Avant de pouvoir envisager et poser un diagnostic (médical uniquement pour être reconnu dyslexique...), il faut qu'il y ait un écart dans les apprentissages d'au moins 18 mois par rapport à sa classe d'âge ... Donc pour l'instant, on ne peut pas se prononcer : ma réponse à ta question est donc non.

Je me pose aussi la question de l'intérêt des syllabes colorisées, aussi tôt, aussi vite ...

Comment s'exprime-t-elle à l'oral : a-t-elle des difficultés de prononciation ? d'articulation ? A -t-elle du vocabulaire (en rapport avec son âge) ? Comprend-elle bien ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
éowin

Continue de l'aider en attendant le verdict de l'orthophoniste. As-tu essayé les signes Borel-Maisony (pas certaine de l'orthographe)? Le geste aide parfois certains enfants à mémoriser les sons.

Bon courage :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RififiHype

Pour moi, le diag d'une dyslexie ne se fait pas avant le CE2 et il est posé par un médecin... Il y a tellement de facteurs et de paramètres entrant dans le processus d'apprentissage de la lecture que poser un diag comme ça, sans tout savoir, c'est vraiment étiqueter un élève avec du rien...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
amarine

Connait-elle ses lettres ? Les reconnait-elle ? C'est un des signes. Mais c'est trop tôt pour parler de dyslexie.
Et comment est sa compréhension à l'oral, sans le passage par la lecture ?
Et en maths, ça donne quoi ?

Les gestes de Borel-Maisony ont commencé à aider une des nos élèves dyslexiques, jusqu'à l'arrivée de la langue des signes dans sa famille.

J'en ai 2 cette année, 1 en ce1 et 1 en ce2. Chacun leurs adaptations : couleurs (syllabes ou mots), syllabes marquées (logiciel Lirecouleur), mise en page espacée, police Opendyslexic, aide en lecture de consigne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chatnoir

Oui, les gestes Borel-Maisonny seront sûrement d'une grande aide. Et que fait-elle en dictée ? Dictée de syllabes pour commencer, puis de mots simples à encoder à l'aide des gestes. Je pense que passer par l'écrit est très efficace. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
filetca

Merci beaucoup pour toutes vos réponses.

J'utilise déjà les gestes Borel Maisonny et c'est vrai que cela l'aide bien surtout pour l'encodage. Quand je dicte une syllabe ou un mot simple elle s'appuie beaucoup dessus et elle y arrive en général. Gribouillette dit ne pas être "choquée" par cette situation pour une élève au mois de décembre. Elle dit aussi travailler dans un milieu plutôt défavorisé. Il est vrai que pour ma part, c'est la première fois que je suis confrontée à cela. Tout le reste de la classe avance, plus ou moins vite et facilement certes, mais ça avance. Il y a juste cette enfant pour qui je m'inquiète. Une collègue qui a fait beaucoup de CP me conseille de tout reprendre depuis le début avec lecture de syllabes et de la combinatoire pure. Personnellement je ne pense pas que cela l'aidera. Et puis je trouve important qu'elle soit bien intégrée dans le groupe classe. Du coup j'ai décidé de reprendre mes textes de lecture et de les simplifier : moins de phrases, moins de mots, lecture des syllabes composant les mots du etxte avant de les aborder dans les phrases, etc... Si d'autres ont des idées, je suis preneuse.

Merci encore et bonne année 2018 à vous tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.