Jump to content

Projet sur l'été pour la fin de l'année?


profette
 Share

Recommended Posts

bonjour!

je suis à mi-temps en MS et je pensais finir l'année avec qq chose de sympa sur l'été, les vacances, la mer...

mais je m'éparpille un peu, auriez-vous des idées à me proposer, des albums sur ce sujet?

des chansons, comptines?

merci d'avance!! :smile:

Link to comment
Share on other sites

merci beaucoup Moustache!

en effet pas mal la chanson, et puis ça va leur plaire les couplets en différentes langues, j'ai déjà testé de l'italien et de l'anglais, ils adorent.

Par contre pour la prononciation en allemand, ça va être... :cry:

Link to comment
Share on other sites

finalement j'ai été en librairie acheter une imagerie de la mer, de chez Fleurus, on en lira quelques pages par jour.

Et puis un grand album assez chouette, "A la mer", de Germano Zullo et Albertine, grand format donc super pour la classe, sans texte : que des images avec plein de personnages faisant des actions diverses (nager, pêcher, etc) donc bien pour le langage.

et j'ai piqué pas mal d'idées à doctole! (sur son site : quoi de neuf, doctole?)

Voilà, ça devrait faire l'affaire pour les 6 jours qu'il me reste... :wub:

Link to comment
Share on other sites

Ce que j'ai trouvé sur le net sur cet album, "A la mer" :

Offrir aux enfants à regarder des images pour y voir autre chose que ce qu'elles donnent à voir est l'ambition réussie de ce bel album hautement coloré de l'écrivain et poète Germano Zullo et de l'illustratrice Albertine.

À la mer incite à regarder loin dans l'image, jusque dans ce qu'elle ne montre pas, ni ne suggère, jusque dans l'invisible, dirait-on, (sur chaque double page, les mêmes personnages mis en situation dans des lieux différents), se moquant en quelque sorte de l'aspect lisse et glacé de cet objet cartonné que l'on aurait vite fait d'associer à un simple livre-jeu. À la mer invite le lecteur à aller " voir " ailleurs, dans l'entre-temps où il tourne la page, dans ce que son imagination peut lui offrir pour se raconter les histoires de vingt-deux personnages en villégiature, apparemment en quête de quelque chose.

Aller À la mer, c'est accepter de se perdre dans la composition de la page (un peu comme perdre le Nord) ; c'est acquiescer à l'illogisme, au lâcher prise, c'est se laisser submerger par l'inattendu, l'incongru ; c'est accepter le flottement, c'est se mettre soi-même en vacance.

L'album revêt toute sa dimension poétique et humoristique dans ces désordres et dans la multiplication des interprétations possibles. Le texte de Germano Zullo, par sa remarquable brièveté et son éclatement dans la page (par exemple, une femme qui appelle " Lulu " à chaque page ou encore un enfant lisant des livres aux titres éloquents : Le mystère des profondeurs, Le mystère de la suite royale...), renforce la narration elliptique et contribue à souligner l'atmosphère décalée induite par les illustrations délicates et non moins extravagantes.

(lelibraire.com)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...