Jump to content
doubleR

Compter Calculer au CE1 et CE2, SLECC

Recommended Posts

doubleR

Bonjour,

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
papili

Je dirais qu'il faut justement éviter que les élèves aient leur livre sous les yeux pendant l'introduction de la notion, surtout lorsque celle-ci consiste en un problème ou une petite recherche.

Pour moi, il me semble que le livre ne doit sortir des bureaux que lorsque les élèves ont énoncé avec l'aide de leur professeur une phrase équivalente à celle écrite sur fond bleu dans ce manuel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
papili

Je dirais qu'il faut justement éviter que les élèves aient leur livre sous les yeux pendant l'introduction de la notion, surtout lorsque celle-ci consiste en un problème ou une petite recherche.

Pour moi, il me semble que le livre ne doit sortir des bureaux que lorsque les élèves ont énoncé avec l'aide de leur professeur une phrase équivalente à celle écrite sur fond bleu dans ce manuel.

De toute façon les élèves n'ont pas le livre dans ma classe.

Donc tu fais le cherchons ensemble comme intro et recherche c'est ça ? C'est tout ?

Sinon abordes-tu la décomposition des nombres du style 250 = 200 + 50 + 2 ?

Car ce n'est pas vu dans le slecc.

Je n'ai pas de classe (je suis retraité de l'Éducation Nationale).

J'ai commandé le livre après l'avoir consulté sur internet parce que je m'intéresse toujours aux nouveaux manuels et aux méthodes d'enseignement.

En voyant la structure de ce manuel, j'ai tout de suite pensé qu'il renouait avec la tradition qui voulait qu'on démarre tout moment d'apprentissage par un problème traité au tableau en commun par le biais du dialogue pédagogique, à moins qu'il ne s'agisse d'une présentation de matériel, auquel cas la séance commencerait par une observation puis une manipulation de ce matériel.

Prenons par exemple la page 5 qui présente l'addition. Voici comment je lancerais cette séance.

- Écrire au tableau le problème présenté en haut de page : Pierre a mis dans sa tirelire 3 pièces de 1 euro, puis 2 pièces de 1 euro, puis 4 pièces de 1 euro. Quelle somme a-t-il en tout ?

- Le faire lire par un ou deux élèves.

- Faire représenter la situation par chaque élève sur son ardoise ou son cahier de brouillon pendant qu'un élève, parmi les plus faibles, vient réellement mettre dans la tirelire de Pierre (une boîte opaque) les trois quantités de pièces évoquées dans le problème.

- Vérifier les résultats des ardoises en faisant vider la tirelire par un ou deux élèves choisis parmi les plus faibles.

- Demander ensuite aux élèves s'ils ne connaissent pas un système qui aille plus vite tout en expliquant aussi bien. Leur rappeler qu'au Cours Préparatoire, ils ne dessinaient plus les situations, mais qu'ils les écrivaient.

- Les aider à retrouver que l'on peut écrire :

3 euros + 2 euros + 4 euros = 9 euros ou 3 € + 2 € + 4 € = 9 €

- Faire exposer et écrire en même temps au tableau le contenu du résumé sur fond bleu du livre. Selon les classes, soit l'on se fera dicter le résumé en ne les aiguillant que par quelques questions, soit on leur fournira une trame à trous qu'ils compléteront en levant le doigt.

Faire relire ce résumé deux ou trois fois, d'abord par un bon lecteur, puis par un lecteur moyen, enfin par un lecteur faible.

- Fixer le vocabulaire : une somme, un total, l'addition et le signe +, par un jeu de questions-réponses : comment s'appelle ce que nous venons de faire ? comment appelle-t-on la réunion de plusieurs groupes d'unités de même nom ? qu'est-ce qu'un total ? qu'est-ce qu'une somme ? quand on ajoute plusieurs groupes d'unités de même nom, quelle opération fait-on ? qui peut me dicter une addition ? combien d'unités contient le premier groupe d'unités proposé par X ? et le deuxième ? combien d'unités y a-t-il dans le total ?

- Faire ouvrir le livre à la page 5 (si les élèves sont assez autonomes à cette époque de l'année, sinon, recopier son contenu au tableau et les faire suivre tous ensemble) et faire lire la consigne du n° 1 par un enfant.

La faire expliciter par un autre. Écrire sous la dictée d'un troisième l'addition qui correspond au comptage des bouchons.

Faire de même (ou faire faire sur l'ardoise ou le cahier de brouillon) pour les trois situations suivantes (cubes, anneaux et étoiles).

- Écrire au tableau la première addition incomplète du n° 2. Demander à un élève de relire la phrase du résumé concernant les unités de même nom.

Les aider à conclure que s'il s'agit de 2 mètres, il s'agira aussi forcément de 6 mètres et que le total sera lui aussi forcément exprimé en mètres.

Leur demander de lire tour à tour (une opération par élève) les opérations suivantes (n° 2 à 4) et lisant les unités et en complétant.

- Passer au travail individuel sur le cahier du jour (n°5 page 5 et 6 page 6).

Le lendemain, la séance collective, qui commencera par un moment de calcul mental (exercice n° 11 page 6), consistera ensuite à mettre en place la présentation d'un problème grâce aux problèmes n° 7 et 8 de la page 6. On donnera en travail individuel sur le cahier du jour les problèmes n° 9 et 10.

Je pense que les décompositions du style 252 = 200 + 50 + 2 sont traitées à travers les unités de mesures (monnaie, longueur, poids et capacités) et que c'est pour cela que vous n'avez pas trouvé d'exercices du type que vous citez.

Voyez par exemple les exercices n° 5 page 20, 4 page 35, 1 et 2 page 39, etc.

Par ailleurs, vous pouvez aussi donner l'habitude à vos élèves de faire les exercices du type du n° 1 page 40 en deux temps :

58 = 50 + 8 = 5 dizaines et 8 unités

Share this post


Link to post
Share on other sites
papili

Merci d'avoir pris le temps de tout détaille,r c'est vraiment très gentille. Je pense lâcher mon fichier car m^me si je l'iame bine il est incomplet et par contre je ne fais pas certaines choses.

Merci :)

Mais je vous en prie. Cela me fait plaisir de pouvoir encore rendre service. :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites
mincealors
D'autres témoignages ?

Je cherche aussi des enseignants qui ont choisi slecc en CE1 sans que les élèves ne l'aient eu en CP.

Je suis dans ce cas. As-tu adapté la progression? Je pense le faire car certaines notions ne sont pas au programme. Je vais donc me faire une progression "basique" qui colle aux IO et le reste sera du bonus.

Ce qui me soucie c'est que je vais avoir quelques élèves très faibles, je vais devoir très très vite différencier...

Share this post


Link to post
Share on other sites
mincealors
Oui j'ai fait une programmation en m'inspirant de celle du slecc, semaine pas semaine, mais en enlevant tout ce qui n'est pas au programme, car j'ai déjà un peu peur de me lancer la dedans, de ne pouvoir tenir le rythme.

Je peux te l'envoyer par mp si tu veux.

Oui en effet ça m'intéresse, merci d'avance. Et comme toi, je me lance mais j'ai un peu la trouille, notamment pour les élèves les plus en difficulté (certains sont très très faibles, et je vais sûrement devoir leur proposer des exos de niveau CP.

Share this post


Link to post
Share on other sites
mincealors

Oui c'est ce que j'ai prévu. Mes futurs élèves ont des soucis de comportement (en plus de leurs difficultés scolaires :sad: ) et je préfère les mettre tout de suite dans le bain. Comme la première leçon est simplissime, je vais la fusionner avec la deuxième. En trace écrite de la leçon, je veux surtout qu'ils sachent orthographier les mots des nombres jusqu'à neuf, on va donc les copier dans un tableau et je vais leur faire dessiner (sans doute l'après-midi) des exemples dans chaque ligne (1 papillon, 2 pommes, 3 voitures, etc). On va dire qu'on sera en arts visuels à ce moment-là :wink:

Par contre je ne prévois pas de leur faire faire les exos sur le cahier du jour mais à l'ardoise.

Sinon pour le reste de la journée, on va surtout (re)voir les règles de vie, en partant des dessins de Jack et de l'affiche de Charivari (merci internet :smile: ), faire un exercice de copie dans le cahier du jour et un jeu en EPS (s'ils ont été sages :devil_2: oui je sais c'est pas bien le chantage mais je connais les loulous et je compte ne rien lâcher dès le début.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bosko

Alors qu'est-ce que que ca donne pour l'instant ?

Ici ca va, les notions du début sont très simples, donc tout le monde suit !

Chez moi les leçons se passent relativement bien, c'est vrai qu'elles sont très simples au début et c'est vraiment un plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pull

J'ai une classe de CE1. Pour l'instant, je suis enthousiaste! On a fait une leçon par jour depuis la rentrée. Les élèves ont "accroché". Je n'ai qu'un exemplaire du manuel. Les élèves ne voient donc la leçon (j'ai remis en forme les leçons 1 à 24 --> A6 et je les aurais bien mises en pièce-jointe mais le document est trop volumineux) qu'à la fin ou au moment des exercices. On commence par des manipulations collectives (ex: On a bien mesuré le tableau pour la leçon sur le mètre (et c'était nécessaire puisque certains estimaient sa longueur à 1000m), on a utilisé les différentes formes du mètre, on a manipulé de la monnaie, on a réalisé les différentes sortes de lignes avec une corde à sauter...), puis des exercices sur l'ardoise et enfin sur le cahier. Ils les recopient depuis le tableau (sauf les élèves faibles à qui je donne les exercices sous forme de fiches à compléter. Je donne aussi les problèmes retapés à l'ordinateur pour aller plus vite).

Les choses les plus difficiles pour les élèves ont été la définition du mot "unité" (ex: ex 6 et 7 p.3) et la notion de "demi" (p.4).

Affaire à suivre... :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
mincealors
Les choses les plus difficiles pour les élèves ont été la définition du mot "unité" (ex: ex 6 et 7 p.3) et la notion de "demi" (p.4).

Tout pareil! Le mot "unité" renvoie plutôt au nom du chiffre à droite dans un nombre pour la plupart des enfants. Quant à "demi", j'en reparle tous les jours, on coupe (pour de faux :wink:) des tas de gâteaux en 2 parts EQUITABLES (j'insiste beaucoup sur les partages équitables, ils ont tendance à partager à leur façon :cry: ). Bon tout n'est pas rose non plus car j'ai des élèves en très grande difficulté, en lecture ET en maths. Ce n'est pas la majorité, mais comme pour le moment je ne différencie pas les leçons, certains rament...

Ce qui me soucie c'est la leçon sur la soustraction que je fais demain (page 10). On va manipuler (j'ai prévu 6 m de ruban et des boîtes à oeufs de toute sortes. Je trouve la situation de recherche très claire mais la leçon beaucoup moins. Je ne sais pas trop encore comment je vais la re-rédiger. Je pense même ne pas donner tout de suite de leçon individuelle, peut-être seulement faire une affiche avec une situation problème (genre boîtes à oeufs). Qu'en pensez-vous?

Et je ne suis pas trop à l'aise avec les opérations en ligne du style 7 - 4 - 2 C'est la première fois que je vois ça dans un manuel de maths.

Autre chose : faites-vous faire les frises décoratives en fin de leçons?

Pour le moment j'apprécie beaucoup ce manuel car il y a suffisamment de situations problèmes (pas trop alambiquées et qui sont réellement mathématiques), sans les fioritures inutiles et mêmes parasites des fichiers habituels (profusion de couleurs, dessins qui embrouillent etc.)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pull

J'ai jusqu'à présent tenu une leçon par jour et j'avais prévu une semaine "vide" par période pour rattraper le retard... Effectivement, tout ne rentre pas en une seule séance. Je vais devoir intercaler une séance pour faire les problèmes que l'on n'a pas eu le temps de faire.

"Les opérations en ligne du style 7 - 4 - 2" sont très bien passées. Les élèves sont joyeusement partis à l'aventure avec leurs doigts... J'ai même ajouté pour ceux en avance des opérations du style 7 + 4 - 2 - 1 + 2... C'est même mieux passé que les "7 - 2" qu'ils font trop rapidement (et donc erreurs d'inattention).

Je ne fais pas les frises parce que les élèves n'ont pas le manuel et que l'on a une mauvaise photocopieuse...

La séance sur la soustraction a surtout permis d'essayer la technique "La différence entre deux nombres est le nombre qu’il faut ajouter au plus petit pour avoir le plus grand." avec des exemples du type: 89 - 87 = ...

S'il y a une chose que j'apprécie grandement, c'est bien le fait de ne pas avoir à rajouter des séances entre deux pages de manuel (cf. Cap Maths)...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pull

J'ajoute mon évaluation (si modeste soit-elle) pour les 8 premières leçons. Ils ont presque tous tout juste, ouf!

EvaluationM1-M8.doc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pull

mais comme pour le moment je ne différencie pas les leçons, certains rament...

Exemple de différenciation simple, rapide et efficace en classe:

Slecc_CE1_Exercices simplifies.doc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bosko

Sinon mis sous word tout les exos et problèmes cette été, je les donne sous forme de petits papiers à coller et ils font donc les exos sur le cahier aussi (pas sur une feuille) , surtout que je veux qu'ils souligne les question des prob en rouge et qu'ils entourent les données utiles en bleu( nombres, son unité et les mots qui aident à trouver l'opération)

Du coup tu donnes les problèmes mais également les consignes des exos à coller dans le cahier du jour c'est ça ? Perso, je prends pas mal de retard sur la copie des exos et des leçons T_T

Share this post


Link to post
Share on other sites
LouisBarthas
Les choses les plus difficiles pour les élèves ont été la définition du mot "unité" (ex: ex 6 et 7 p.3) et la notion de "demi" (p.4).

Tout pareil! Le mot "unité" renvoie plutôt au nom du chiffre à droite dans un nombre pour la plupart des enfants. Quant à "demi", j'en reparle tous les jours, on coupe (pour de faux :wink:) des tas de gâteaux en 2 parts EQUITABLES (j'insiste beaucoup sur les partages équitables, ils ont tendance à partager à leur façon :cry: ). Bon tout n'est pas rose non plus car j'ai des élèves en très grande difficulté, en lecture ET en maths. Ce n'est pas la majorité, mais comme pour le moment je ne différencie pas les leçons, certains rament...

Ce qui me soucie c'est la leçon sur la soustraction que je fais demain (page 10). On va manipuler (j'ai prévu 6 m de ruban et des boîtes à oeufs de toute sortes. Je trouve la situation de recherche très claire mais la leçon beaucoup moins. Je ne sais pas trop encore comment je vais la re-rédiger. Je pense même ne pas donner tout de suite de leçon individuelle, peut-être seulement faire une affiche avec une situation problème (genre boîtes à oeufs). Qu'en pensez-vous?

Et je ne suis pas trop à l'aise avec les opérations en ligne du style 7 - 4 - 2 C'est la première fois que je vois ça dans un manuel de maths.

Autre chose : faites-vous faire les frises décoratives en fin de leçons?

Pour le moment j'apprécie beaucoup ce manuel car il y a suffisamment de situations problèmes (pas trop alambiquées et qui sont réellement mathématiques), sans les fioritures inutiles et mêmes parasites des fichiers habituels (profusion de couleurs, dessins qui embrouillent etc.)

Je l'ai pratiqué l'année dernière dans mon CE1-CE2. Les frises sont trop difficiles pour des CE1. Pourtant, dans l'ensemble, ils demandaient à les faire mais peu arrivaient à les reproduire correctement. Ça les détendait quand même pour finir l'exercice sur le cahier du jour et le rendre plus coloré. Quant à moi, ça me laissait un peu de temps pour m'occuper des CE2.

J'ai trouvé les leçons sur la division trop rapides dans leur évolution, on peut en rajouter. Mais il faut respecter leur ordre, une grave erreur serait de repousser l'étude de la division au dernier trimestre. Il ne faut pas non plus commencer en posant la soustraction sous le dividende, ce sera difficilement rattrapable plus tard.

Les leçons de l'encadré sont souvent trop abstraites et je les ai rarement fait recopier telles quelles. Je réécrivais moi-même la leçon simplifiée au tableau - avec des exemples tirés des manipulations - qu'ils recopiaient sur leur cahier de leçons de maths.

Le calcul mental doit être fait à chaque leçon et il vaut mieux éviter de sauter les leçons qui ne sont pas au programme, en particulier toutes les unités de mesure doivent être étudiées, on comprend mieux les mesures si on saisit l'ensemble du système.

Share this post


Link to post
Share on other sites
mincealors

Merci Pull pour tes exos simplifiés, je vais m'en servir dès aujourd'hui.

Du coup tu donnes les problèmes mais également les consignes des exos à coller dans le cahier du jour c'est ça ? Perso, je prends pas mal de retard sur la copie des exos et des leçons

Bosko, moi aussi je fais copier les leçons (pas les exos).Au début, on croit perdre du temps en faisant écrire nos élèves, mais doivent apprendre à copier, ça fait partie de l'apprentissage, très chronophage en début d'année ça c'est sûr...

Voir le messagedoubleR, le 19 septembre 2011 - 21:56 , dit :

Sinon mis sous word tout les exos et problèmes cette été, je les donne sous forme de petits papiers à coller et ils font donc les exos sur le cahier aussi (pas sur une feuille) , surtout que je veux qu'ils souligne les question des prob en rouge et qu'ils entourent les données utiles en bleu( nombres, son unité et les mots qui aident à trouver l'opération)

Pour les exos, je me contente de faire des montages au photocopieur...mais c'est sûrement moins bien présenté ...

Les leçons de l'encadré sont souvent trop abstraites et je les ai rarement fait recopier telles quelles. Je réécrivais moi-même la leçon simplifiée au tableau - avec des exemples tirés des manipulations - qu'ils recopiaient sur leur cahier de leçons de maths

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites
LouisBarthas

Il existe un autre fil sur le fichier de maths SLECC un peu plus bas.

Concernant la question des mesures, voilà ce que j'y avais écrit :

J'ai pratiqué ce fichier l'année scolaire passée avec beaucoup de satisfactions même si certaines choses ne m'ont pas convenu alors que d'autres m'ont semblé devoir être améliorées. De toute façon, c'est l'esprit du manuel qui est le plus important. Il n'atteint pas encore le niveau d'excellence des manuels des années 50 mais il ne demande qu'à être perfectionné. J'avais auparavant utilisé Picbille au CP puis Comprendre les Maths au CE1 et il m'avait été très pénible d'enseigner avec ces manuels que j'avais progressivement délaissés au fil de l'année.

Concernant le système métrique, je suis entièrement d'accord avec Papili :

"Les mesures, même celles qui sont peu ou pas usitées, permettent de simplifier et rendre concret le système de numération décimale.

Vous n'êtes pas obligée de leur faire apprendre par cœur 1 hm = 10 dam = 100 m et ainsi de suite, vous pouvez très bien choisir d'avoir un tableau d'affichage dans la classe auquel vos élèves pourront se référer.

L'important, c'est qu'ils fassent le lien avec les unités, les dizaines, les centaines et les milliers et qu'ils commencent à percevoir l'intérêt de parler en kilomètres, hectomètres, décamètres ou mètres lorsqu'on veut éviter d'avoir à traîner des zéros."

Ce n'est pas parce que certaines unités ne sont pas usitées qu'il ne faut pas les apprendre. Au contraire, les enfants comprendront mieux pourquoi 1 km = 1000 m s'ils sont préalablement passés par les unités intermédiaires. Le but est qu'ils comprennent et maîtrisent le système décimal. Je me souviens, enfant et manquant beaucoup de confiance en moi, que je refaisais le tableau complet de conversion lors des exercices afin d'être sûr de mes résultats ; c'est d'ailleurs ce que nos maîtres nous conseillaient dans les années 60.

L'étude du système complet de conversion au CE1 n'a pas été désagréable, au contraire car c'est l'occasion de manipulations : mm, cm, dm, m s'appréhendent avec les règles. Celle du maître convient pour le décamètre (dans le temps il existait des chaînes d'arpenteur dans les écoles). Parcourir le terrain de foot (ou de rugby par chez moi) montrera ce qu'est un hectomètre et quelques allers-retours de ce même terrain fatigueront assez les élèves pour bien comprendre ce que représente 1 km ! Et voilà le système des mesures de longueur entièrement bouclé en CE1 !

Pour les masses, c'est la même chose, les enfants aiment les manipuler sur la balance Roberval.

Pour les capacités, on fera avec la bouteille d'un litre, le seau d'un dal et dix seaux pour l'hl. Pour les petites capacités, certains verres doseurs ou peut-être une seringue pourraient convenir.

En fait, en n'enseignant pas la totalité des unités de mesure, on a commis en mathématiques la même erreur qu'en conjugaison lorsqu'on n'a plus voulu enseigner les formes inusitées du passé simple ou la correspondance temps simples/temps composés : imparfait/plus-que-parfait, passé simple/passé antérieur. On comprend mieux quand on comprend le système dans son ensemble.

C'est pareil pour les quatre opérations qui sont installées dès le premier trimestre avec le fichier SLECC : on comprend mieux l'addition et la soustraction, la multiplication et la division si elles sont étudiées dans la continuité puis pratiquées en même temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bosko

Oui c'est ca.

Ils collent l'énoncé de l'exo et font l'exo soit sur le cahier soit sur la feuille quand il s'agit de compléter, mais souvent je leur demande de recopier les calcules entièrement.

Pour les problèmes ils le collent un par un (découpent, collent, le font sur le cahier, / découpent, collent, le font sur le cahier ...)

Ca ne me fait pas beaucoup de photocopies car une fois tapés les exos ne prennent pas beaucoup de places (à peine une page A5 par leçon) et je n'ai que 8 ce1.

En Ce2 je leur donne pour l'instant les exos de slecc, mais ca ne va pas durer car des qu'on va dépasser 100, ils feront les exos du manuel de la classe plus souvent (à portée de maths). Et je leur donne parfois du ermel.

Je vais y réfléchir car ne pas copier les consignes ça me permettrait de gagner du temps... Tu donnes à coller tous les exos d'un coup (Exercice 1, Exercice 2 etc.) et ils y répondent ensuite où, comme pour les problèmes, ils collent la consigne de l'exercice 1 et ils y répondent, collent la consigne de l'exercice 2 etc.

Pour les problèmes je pensais m'appuyer sur la mise en page de Charivari que je trouve géniale : Les p'tits problèmes hebdomadaires

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bosko

Option 2 :)

Je découpe les exos et les mets dans différentes barquettes en plastiques (ou couvercle de boites à œufs)

le 1er qui a fini un exo distribue le suivant , ou alors ils vont les chercher eux m^mes sur la table des exos au fur et à mesure (mais ca fait plus de bazar)

Ok merci ! Si tu donnais tous les exos à chacun sous forme d'un tableau (sans marge sur les côtés), il pourrait juste donner un coup de ciseaux entre chaque exercice, le coller et y répondre ensuite ? Ca t'éviterai les déplacements en classe ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
mincealors
Pour les problèmes je pensais m'appuyer sur la mise en page de Charivari que je trouve géniale : Les p'tits problèmes hebdomadaires

moi aussi je suis fan de Charivari (et aussi du blog danger école :wub: )

En tout cas, aborder le soustraction avec les boîtes à oeufs a été une réussite :smile: Enfin je vais attendre quand même quelques jours avant de crier victoire :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bosko

Slecc_CE1_pb_page23_presentation_de_Charivari.pdf

En .ppt, c'était plus gros que 300 Ko...

Moi aussi j'y suis allé de ma petite composition sauf que je me suis inspiré de l'idée de DoubleR et j'ai séparé chaque problème (ça évitera de prendre une nouvelle page du cahier pour coller) et du coup j'en demanderai moins à mes élèves plus faibles.

Les élèves répondent au problème, découpe, colle et passe au suivant.

Voici ce que ça donne !

Mes ptits problèmes - 2 - La soustraction.pdf

Sinon DoubleR, énorme le travail que tu as réalisé pour tout retaper/scanner O_o. Mais félicitations, c'est tip top ! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
rhâââ

Cette méthode a l'air intéressante, où avez-vous trouvé le livre?

Share this post


Link to post
Share on other sites
rhâââ

En fait je suis un peu perdue en maths, dans mon double niveau. J'ai vraiment besoin d'une méthode qui réfléchisse à ma place!

Share this post


Link to post
Share on other sites
rhâââ

J'ai un ce1 ce2, et pour l'instant j'essaie de travailler avec Pour comprendre les mathématiques. J'ai bossé dessus toutes les vacances, et je me rends compte que je ne suis pas du tout efficace, je patauge malgré toutes mes preps et mes progressions. C'est rageant.

Merci pour le lien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
rhâââ

Hum, je n'ose pas le dire, je me suis mise au slecc il y a 3 semaines mais j'ai l'impression de me disperser, et de ne pas aller jusqu'au bout de chaque séance. Bref, la compréhension des problèmes c'est duuuur! Et en termes d'évaluation, je n'arrive pas à m'organiser. Comment faites-vous?

Share this post


Link to post
Share on other sites
rhâââ

Merci! Ayant récupéré le slecc en cours de route, je n'ai pas eu le temps de faire une programmation donc pour l'instant j'avance à l'aveuglette, je travaille sur les points que je n'avais pas traités. J'essaie tout de même de faire un problème par jour, mais mes ce1 ne sont pas de très bons lecteurs et ils ont du mal à comprendre ce qui est demandé. C'est pour cette raison que je privilégie le "1 par jour" plutôt que des grosses séances une fois par semaine.

Je suis aussi d'accord sur le fait d'évaluer une seule notion à la fois, mais j'ai du mal à décider quand évaluer, où couper les notions.

Je remettrai tout cela à plat à la Toussaint.

Bon, je le dis : je n'en suis qu'à la soustraction, mais j'avais traité les nombres jusqu'à 59 avant de m'y mettre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
mincealors

Moi non plus je ne suis pas allée loin en numération, mais c'est aussi du fait de la progression du manuel. Par contre j'ai fait "compter les dizaines" de la page 12, et ça va quand même jusqu'à 90 (même si je n'ai pas trop insisté dessus, la plupart de mes élèves - sauf 3 ou 4 en grande difficulté- peuvent lire les dizaines entière et même au-delà pour certains).

En calcul, j'ai donc vu le sens de l'addition, le sens de la soustraction et de la multiplication. Je trouve très intéressant et important de voir ces 3 opérations quasi simultanément, notamment les égalités entre les additions réitérées et la multiplication ( 5 + 5 + 5 + 5 = 5 x 4). Et bien sûr de faire simultanément des tas de petits problèmes , toujours sur des petits nombres. Je ne consacre d'ailleurs pas de jour aux problèmes, j'essaie d'en faire un peu tous les jours (pas toujours facile).

En calcul mental, j'ai revu les doubles et les compléments à 10, loin d'être évident pour tout le monde... et aussi sans en avoir l'air la table de multiplication par 2. Par j'ai moins insisté sur la moitié de, pas du tout vu le tiers, ni le triple.

En mesure, j'ai vu la monnaie, le litre.

Ma 20% a fait le mètre, les lignes (verticales, horizontales), pas plus car elle n'a vu les enfants que 4 fois.

Voilà, je ne sais pas trop si c'est "bien" ou pas, si je suis dans les temps. Je ne vais pas trop vite car j'ai quelques élèves en grande difficulté, en maths et aussi en lecture, donc je lis systématiquement tous les énoncés, prends le temps d'évacuer tous les problèmes de vocabulaire, leur demande de dessiner les situations problèmes... Et à 7 ans, ce n'est pas toujours évident de faire un dessin qui ne conserve que les éléments mathématiques pertinents; par exemple s'il faut dessiner " tables avec 8 enfants par table, je les guide beaucoup (on dessine les tables vues de dessus, et on mets dessus les 8 assiettes -"- maîtresse, il faut mettre les verres et les cuillères/fourchettes/couteaux? -Non surtout pas!"- au lieu de dessiner les 8 enfants). Du coup, c'est pour le moment une réflexion hyper guidée. Mais on travaille aussi beaucoup avec l'ardoise, ça permet de comparer rapidement les réponses des uns et des autres, de se confronter, de se tromper sans crainte de trace laissée sur le cahier (je suis une fan absolue de l'ardoise!).

Je n'ai pas encore abordé la division, ce sera pour après les vacances.

Cette semaine je vais faire des évaluations, une demain en numération et calcul et une mardi en problèmes. Je ne sais pas si je vais évaluer la monnaie et le litre, peut-être après les vacances, on verra. Je vous mettrais ça en ligne cet après-midi, si vous avez le temps d'y jeter un oeil et me donner votre avis, ce serait sympa.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...