• Annonces

    • André Jorge

      LE RESPECT DE L'ORTHOGRAPHE N'EST PAS UNE OPTION !   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Dans le cas contraire, vos messages seront supprimés. Merci de votre compréhension.
baya31400

Coup de blues poste fractionné

Messages recommandés

ngl

Ok je te remercie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rottema

Bonjour,

Avez vous des nouvelles du DASEN en Maine et Loire pour cette question?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
licou

Pour nous c'était écrit dans le calendrier de départ. On rattrape 2 lundis...(ce qui m'arrange vu que je ne travaille pas le lundi...et ce qui est logique car c'est le jour où l'on travaille le moins cette année....j'ai fait mes calculs)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lili1352

Bonjour à tous,

PE depuis 4 ans, j'ai eu la chance d'avoir la première année ma classe et depuis 3 ans, je suis titulaire secteur, je fais donc des décharges. Tout ça à 1h de chez moi. Mes 3 premières années, je les ai à peu près bien vécues mais cette année a été la goutte de trop.

Cette année, j'ai été "gâtée": lundi: CM1 dans une première école (32 élèves)

Mardi: CM2 dans une deuxième école (26 élèves)

Jeudi: CE1/CE2 dans une troisième école (22 élèves)

Vendredi: CM2 dans la troisième école (26 élèves) (Au matin, je dois accueillir des élèves de Clis Ted et l'inspecteur m'a imposé de changer mon emploi du temps pour m'adapter à ces élèves. Au lieu de faire anglais et conjugaison, je dois des maths et de la poésie)

Et le mercredi: je change d'école toutes les semaines, j'ai donc intérêt à bien tenir mon calendrier pour ne pas me tromper d'école et de classe. Tout en sachant qu'un mercredi, je dois aller au collège du secteur car un directeur fait une liaison cm2-collège et va donc enseigner là-bas tous les mercredis.

Toutes ces écoles sont classées en zone violence.

Baya, je me retrouve un peu dans ton témoignage. J'ai eu une rentrée très difficile tant au niveau de la gestion de mon travail qu'au niveau psychologique.

On a les disciplines que les profs n'aiment pas, on ne choisit on nous impose.

Je rentre tard, car en tant que titulaire secteur, il faut tout corriger avant de quitter la classe, je suis épuisée. Je travaille jusqu'à pas d'heure tous les soirs... et mon mercredi après-midi, je ne le vois pas passer.

Je me sens incomprise, j'entame ma 4ème année à plus de 100km de chez moi, avec les années, je ne vois pas mon poste se faciliter. Je n'en peux plus et suis vraiment démoralisée.

Baya, je te souhaite bon courage et je suis dans le même cas que toi.

Je t'admire. J'ai à peu de chose près le même poste que toi (un poil moins de kilomètres) et je n'ai pas tenu. J'ai 8 ans d'ancienneté. Je pense même à démissionner pour ne pas y retourner. CE N'EST PAS DE L'ENSEIGNEMENT, C'EST DU BOUCHAGE DE TROUS!!!!!!!!!!!!!!!!!! Comment envisager des années de carrière comme ça? On va y laisser notre peau!

Décidemment, on a plein de points communs, je viens de répondre à un autre de tes messages sur un autre sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dine80

Ok je te remercie !

Salut!

Je viens de recevoir un mail nous indiquant que le 13 novembre ne remplace plus un jeudi mais un lundi 2 septembre. Si tu ne l'as pas recu, je peux te l'envoyer si tu veux. il faudrait que tu m'envoies ton mail en mp.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
galictia

Bonnes vacances les filles! ;)

Pas trop fatiguées par cette première période?

Ici ça va, mais contente de faire une pause pour mieux m'organiser pour la suite jusqu'à Noël.

Globalement ça se passe bien, mais évidemment plusieurs trucs me chiffonnent...Bon il faut dire que jusqu'ici j'ai eu de la chance de tomber sur des titulaires plutôt très attentives à ce que je puisse m'impliquer et ne pas être transparente dans la classe et dans l'école.

Un truc qui me fait râler, c'est de ne pas être au courant de choses qui concernent des élèves que j'ai quand même à mi-temps: même si je ne suis pas la titulaire, je vois les élèves autant que la collègue. Mais bon, après tout tant pis si on ne me met pas au parfum des rdv parents d'élèves, ça me fait moins de temps à perdre. Le souci, c'est que comme je vois les élèves moi aussi deux jours par semaine, ce qui se dit les concernant, je n'en sais rien...super pratique pour les enfants en difficulté!! Surtout quand j'apprends totalement par hasard que les parents ont vu "la maîtresse". A côté de ça, je loupe des infos concernant les écoles mais à la rigueur ça me dérange moins.

J'ai une autre fraction où au contraire, la collègue fait vraiment tout pour me prendre en compte : concertations régulières même si je n'ai qu'un quart, par mail ou écrit on communique bien, régulièrement elle m'indique quel matériel je peux utiliser dans "ses" affaires, me fait participer à certains rituels ou activités pour qu'il y ait une continuité dans la semaine etc. J'apprécie grandement. :sleep:

Je pense quand même que l'an dernier a été le must niveau collègues, un peu moins niveau élèves. Cette année tout est plus mitigé mais plutôt dans le positif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sandrine66

Comment vous répartissez vous le travail avec le titulaire de classe dans le cas d'un quart temps en PS?

J'ai cette classe deux matinées par semaine et pas de communication réelle avec le titulaire. Du coup moi qui était déjà larguée, là je nage!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
galictia

Up! Je fais remonter car je ne peux pas te répondre sandrine, n'ayant jamais eu de quart en maternelle, mais sûrement que d'autres sauront te conseiller. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ngl

Sandrine66, j'ai aussi une journée en maternelle (PS/MS), je dois faire un temps d'atelier en lien avec mon projet de période (peu importe le domaine d'activités) + un atelier découvrir le monde (forme et grandeurs) avant la récré. Après la récré, je fais motricité. Ensuite l'après-midi ils siestent :) et ça passe très vite car école à 4,5 jours et donc je ne peux pas refaire d'atelier avec les petits, je m'occupe donc seulement de mes moyens.

Dis comme ça, ça parait light...la journée des moyens est beaucoup plus remplie !

Dine80, merci pour le mail. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hill

Quand j'avais un quart en PS (mais c'était une journée entière), les ateliers fonctionnaient sur 4 jours donc la titulaire préparait les ateliers, et moi je préparais seulement un atelier dans un domaine (formes et grandeurs en l’occurrence), et puis je lisais des livres en lien avec son thème, je faisais mon domaine en motricité.

Mais sur 2 matinées, peut-être est-ce plus judicieux de faire une série d'ateliers à part ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Timis

Sandrine, je pense qu'en PS on ne peut pas vraiment séparer de matières.

Sur deux matinées, je dirai d'organiser toi même tes ateliers sur ce qui te plait en fonction de ce que tu trouves et ce peu importe le domaine.

Bien sûr si tu arrives à savoir ce que fait le titulaire en graphisme etc.. ça serait mieux, mais vu que ça n'a pas l'air d'être simple, tant pis s'ils font deux fois la même notion, ça ne leur fera pas de mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sandrine66

Quand j'avais un quart en PS (mais c'était une journée entière), les ateliers fonctionnaient sur 4 jours donc la titulaire préparait les ateliers, et moi je préparais seulement un atelier dans un domaine (formes et grandeurs en l’occurrence), et puis je lisais des livres en lien avec son thème, je faisais mon domaine en motricité.

Mais sur 2 matinées, peut-être est-ce plus judicieux de faire une série d'ateliers à part ?

C'est ce que j'ai tenté de faire en période 1 ...

Mais on a eu un mauvais démarrage avec le titulaire et toutes mes idées sont restées au stade d'idées car j'ai eu du mal à trouver mes marques dans la classe/école/avec lui. J'ai établi des progressions notamment en graphisme et il a tout fait à l'envers donc aucun sens ...

Normalement, après noel, je récupère la classe une matinée et une aprem, ce qui selon moi changera un peu les choses.

Donc ça confirme que je "fais ce que je veux" :lol: J'aurais tellement eu besoin (et aimé) pouvoir m'appuyer sur quelqu'un pour gérer ce niveau si particulier qu'est la PS ... Mais c'est raté!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calia

Quand j'avais un quart en PS (mais c'était une journée entière), les ateliers fonctionnaient sur 4 jours donc la titulaire préparait les ateliers, et moi je préparais seulement un atelier dans un domaine (formes et grandeurs en l’occurrence), et puis je lisais des livres en lien avec son thème, je faisais mon domaine en motricité.

Mais sur 2 matinées, peut-être est-ce plus judicieux de faire une série d'ateliers à part ?

C'est ce que j'ai tenté de faire en période 1 ...

Mais on a eu un mauvais démarrage avec le titulaire et toutes mes idées sont restées au stade d'idées car j'ai eu du mal à trouver mes marques dans la classe/école/avec lui. J'ai établi des progressions notamment en graphisme et il a tout fait à l'envers donc aucun sens ...

Normalement, après noel, je récupère la classe une matinée et une aprem, ce qui selon moi changera un peu les choses.

Donc ça confirme que je "fais ce que je veux" :lol: J'aurais tellement eu besoin (et aimé) pouvoir m'appuyer sur quelqu'un pour gérer ce niveau si particulier qu'est la PS ... Mais c'est raté!

C'est en insistant que tu as obtenu d'avoir une matinée et un après-midi après Noël? Ou bien c'est parce que ça l'arrange, lui?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sosogirafe

Donc ça confirme que je "fais ce que je veux" :lol: J'aurais tellement eu besoin (et aimé) pouvoir m'appuyer sur quelqu'un pour gérer ce niveau si particulier qu'est la PS ... Mais c'est raté!

Enplus ça donne l'impression que, si tu fais quelque chose ou pas avec les gamins, ça ne change rien !!!!

J'ai eu ça une fois, du coup on faisait trop de choses pour une seule journée, mais ne sachant pas ce qu'il faisait à côté, inconsciemment je je comptais que sur mon jour.. :heat:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
galictia

Bon courage Sandrine, à mon avis tu devrais fonctionner par miniprojets, comme ça c'est plus motivant pour toi et pour les élèves et ça te permet de couvrir plusieurs compétences et domaines à la fois. Il faut aussi je pense que tu songes à prendre du plaisir en classe même si les conditions imposées sont difficiles. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
letapisrevant

J'appuie le conseil de Galictia. Ayant toujours été libre en PS sur une journée par semaine, je fonctionnais par projets (mini ou pas !) : "dans la cour de l'école", "le livre de la classe", "les doudous", "le monde de la mer"... Et puis ponctuellement, des mini ateliers quand je voyais qu'une compétence essentielle n'avait pas été bossée...ou juste survolée...

La dernière dont je me rappelle était que la titulaire ne faisait jamais jouer les élèves à des jeux de société (toujours ou presque du travail sur feuille) et pour moi, l'acceptation des règles et de l'échec c'est pourtant un des axes forts de la PS. Donc j'ai fait 2 séries d'ateliers sur les jeux. Ca servait aussi la compétence de découverte du monde "suivre un chemin" en utilisant des jeux de parcours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sandrine66

Quand j'avais un quart en PS (mais c'était une journée entière), les ateliers fonctionnaient sur 4 jours donc la titulaire préparait les ateliers, et moi je préparais seulement un atelier dans un domaine (formes et grandeurs en l’occurrence), et puis je lisais des livres en lien avec son thème, je faisais mon domaine en motricité.

Mais sur 2 matinées, peut-être est-ce plus judicieux de faire une série d'ateliers à part ?

C'est ce que j'ai tenté de faire en période 1 ...

Mais on a eu un mauvais démarrage avec le titulaire et toutes mes idées sont restées au stade d'idées car j'ai eu du mal à trouver mes marques dans la classe/école/avec lui. J'ai établi des progressions notamment en graphisme et il a tout fait à l'envers donc aucun sens ...

Normalement, après noel, je récupère la classe une matinée et une aprem, ce qui selon moi changera un peu les choses.

Donc ça confirme que je "fais ce que je veux" :lol: J'aurais tellement eu besoin (et aimé) pouvoir m'appuyer sur quelqu'un pour gérer ce niveau si particulier qu'est la PS ... Mais c'est raté!

C'est en insistant que tu as obtenu d'avoir une matinée et un après-midi après Noël? Ou bien c'est parce que ça l'arrange, lui?

En insistant. Mais il a aussi dit à ce moment là que finalement on ne changerait sûrement pas car je m'y serais faite. Raté! Là il me confime qu'on changera. Je le crois. J'espère ne pas me tromper.

Je n'arrive pas à me projeter, je me mets trop la pression, du coup les soucis de sommeil (et les cauchemars) reviennent en force.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
galictia

Sandrine, est-ce que tes classes sont sympas? Parce que tu passes quand même plus de temps avec les élèves qu'avec les collègues alors pour peu que les enfants soient pas désagréables dans l'ensemble, il faut te focaliser là-dessus. Ton souci avec le collègue, ta relation avec lui c'est une chose, le boulot que tu fais en classe n'appartient qu'à toi et tu te dois d'agir en professionnelle sans laisser interférer les ressentiments (oui je sais, pas facile).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sandrine66

Sandrine, est-ce que tes classes sont sympas? Parce que tu passes quand même plus de temps avec les élèves qu'avec les collègues alors pour peu que les enfants soient pas désagréables dans l'ensemble, il faut te focaliser là-dessus. Ton souci avec le collègue, ta relation avec lui c'est une chose, le boulot que tu fais en classe n'appartient qu'à toi et tu te dois d'agir en professionnelle sans laisser interférer les ressentiments (oui je sais, pas facile).

Les PS ... c'est un peu dur. Des enfants pas éduqués pour la plupart (me suis faite taper, un autre m'a dit "je m'en fous", un autre m'a tiré la langue ...)

Les GS sont très agités, peu volontaires (et ça me rassure, la collègue pense la même chose)

Donc je ne peux pas dire que ça soit les classes les plus sympas que j'ai vues ...

Je n'ai à aucun moment laisser mon ressentiment interférer dans la façon de gérer la classe, c'est juste que je ne trouve pas mes marques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
galictia

Je n'ai pas dit que ton ressentiment interférait. ;)

C'est par contre un risque, et même sans interférer ça peut peser d'une façon ou d'une autre.

Je comprends que ce soit déroutant de ne toujours pas avoir pris ses marques arrivé en novembre.

Bientôt Noël, tu peux faire pas mal de trucs sympas en mater, même s'ils n'ont pas l'air très faciles (en même temps je crois qu'on a rarement des élèves faciles désormais hélas).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MARLAGUETTE

Ce soir gros coup de blues pour moi, je voudrais tellement avoir enfin une classe à moi et en finir avec le "saupoudrage"...pas envie d y retourner demain !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
didoune28

Comme je te comprends!! Je reviens lire ce post pour me redonner du courage pour cette nouvelle période!!! J'en ai assez de ce rôle de bouche-trou....Ce poste est en train de me dégoûter de faire ce métier!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
galictia

:hug: pour vous!

Moi j'essaie toujours de voir le positif, par exemple selon les jours et les écoles, je me dis que je n'aimerais pas être nommée là-bas à titre définitif. :sleep:

Allez, c'est sept semaines, avec un férié lundi. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
galictia

Ils m'ont tuée aujourd'hui: bavardages sans arrêt, je ne sais pas si c'est la coupure des vacances mais la semaine prochaine je ne veux plus revivre une telle journée.

C'est fou!

Vous faites quoi contre les bavardages? C'est d'autant moins facile quand on n'est là qu'une journée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valda80

Ils m'ont tuée aujourd'hui: bavardages sans arrêt, je ne sais pas si c'est la coupure des vacances mais la semaine prochaine je ne veux plus revivre une telle journée.

C'est fou!

Vous faites quoi contre les bavardages? C'est d'autant moins facile quand on n'est là qu'une journée...

+1!!!! :unsure:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
adel02

Moi j'essaie toujours de voir le positif, par exemple selon les jours et les écoles, je me dis que je n'aimerais pas être nommée là-bas à titre définitif.

c'est exactement ce que je me dis car le jeudi je suis dans une classe infecte, je plains la collègue qui y est le reste de la semaine. Je ne sais pas comment elle fait

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
galictia

Tu n'as pas d'échanges avec elle à ce sujet?

Selon les collègues, je remarque que j'ai plus ou moins de facilité à dire ce qui ne va pas en classe au niveau de l'ambiance de travail. Parce que parfois je me dis que si les élèves ne fichent rien c'est à cause de moi, enfin j'ai toujours tendance à penser que ça se passe mieux avec les titulaires qu'avec moi.

Et vous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Timis

Tu n'as pas d'échanges avec elle à ce sujet?

Selon les collègues, je remarque que j'ai plus ou moins de facilité à dire ce qui ne va pas en classe au niveau de l'ambiance de travail. Parce que parfois je me dis que si les élèves ne fichent rien c'est à cause de moi, enfin j'ai toujours tendance à penser que ça se passe mieux avec les titulaires qu'avec moi.

Et vous?

Je me dis ça aussi.

Ceci dit, je pense que ça dépend quand même pas que de nous.

On a tous des exigences particulières. Dans deux de mes 4 classes, ça se passe de manière géniale.

J'ai fini par comprendre que pour ces deux classes, j'étais proche des attentes des titulaires (et notamment je déteste le bruit, les déplacements etc...) donc je ne déstabilise personne. Je continue les règles habituelles.

Pour mes deux autres classes, c'est beaucoup plus compliqué. D'une part parce que les titulaires étant là 3 jours par semaine, elles peuvent se permettre d'être plus cool / plus dans l'affectif (en plus des classes triple niveau, donc elles connaissent vraiment super bien les élèves). Et ensuite je pense qu'à la base elles ont beaucoup plus de tolérance au bruit que moi. Les élèves ont le droit de se déplacer pour certaines choses.

Enfin bref, que des trucs que je ne supporte pas. Du coup je suis un dragon avec ces deux classes là. Les élèves ne comprennent pas ce changement radical un jour par semaine. C'est une horreur. J'ai essayé d'être plus cool mais vraiment ça ne me convient pas, je suis énervée par leur comportement avant même d'arriver en classe.

Je sais pas quoi faire, comment vous gérez ça ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
galictia

Et ensuite je pense qu'à la base elles ont beaucoup plus de tolérance au bruit que moi. Les élèves ont le droit de se déplacer pour certaines choses.

Enfin bref, que des trucs que je ne supporte pas. Du coup je suis un dragon avec ces deux classes là. Les élèves ne comprennent pas ce changement radical un jour par semaine. C'est une horreur. J'ai essayé d'être plus cool mais vraiment ça ne me convient pas, je suis énervée par leur comportement avant même d'arriver en classe.

Je sais pas quoi faire, comment vous gérez ça ?

Ben justement c'est mon principal problème... pourtant les élèves sont sympas et tout mais pas moyen d'avoir du calme sur la durée. :cry:

Je sais aussi qu'on est limité comme tu dis pour ce qui est de l'affectif, en n'étant là qu'un jour par semaine; ça c'est le côté pénible car on doit être intransigeante sur certaines choses et ne pas se permettre d'être cool (bon ça m'est arrivé quand même de pouvoir bien lâcher du lest en fin d'année avec certaines classes de quart, mais c'était pas souvent).

Là je fatigue un peu, parce que bon on va arriver à Noel et je vois que pff y'a rien à faire, la classe n'est sûrement pas la même selon que c'est mon jour ou celui de la collègue.

Perso : les déplacements c'est sur demande, j'autorise les urgences genre toilettes, mouchoir ou matériel de dépannage, pour le vidage de taille crayon c'est au moment de sortir et pareil pour les papiers à la poubelle. Les discussions c'est chuchotements si travail par deux ou en groupe (enfin jusqu'ici pas réussi à avoir un calme relatif lors des travaux de groupe, c'est de suite le son qui monte qui monte, je sais bien qu'ils travaillent mais pfff).

Bref, pas de solution...pourtant j'ai bien expliqué mes attentes. Je conçois que ce soit pas facile pour eux de passer d'un système à l'autre mais moi je peux vraiment pas, comme toi, faire comme les titulaires.

Pour moi le pire c'est la tolérance au bruit: plus ça va moins j'ai l'impression de supporter. Pourtant quand les collègues laissent leur porte ouverte, j'entends pas un bruit donc je me dis que c'est normal d'exiger un silence relativement long mais les phases de transition ne sont toujours pas comme je le voudrais...j'ai dû raccourcir le temps d'arts visuels hier, parce que c'était plus possible. :glare:

C'est assez usant alors que c'est une classe où j'ai plutôt plaisir à aller, les élèves sont attachants et tout, mais je suis usée de faire "chut", de compter jusqu'à 3 ou de décompter du temps...j'ai fait le "dragon de glace" hier en fin de journée, très très froide et tout, bon ça a marché mais transition et hop: rebelote pour le bruit. Ca me désole mais je crois que je vais devoir serrer doublement la vis, je vois pas d'autre solution; :idontno: j'ai essayé de jouer dans le sens "moins de bruit = des minutes en plus pour les activités sympas" mais ça n'a pas l'air de fonctionner, la carotte n'est pas assez évidente ou mesurable pour certains.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gribouillette

J'ai fini par comprendre que pour ces deux classes, j'étais proche des attentes des titulaires (et notamment je déteste le bruit, les déplacements etc...) donc je ne déstabilise personne. Je continue les règles habituelles.

Pour mes deux autres classes, c'est beaucoup plus compliqué. D'une part parce que les titulaires étant là 3 jours par semaine, elles peuvent se permettre d'être plus cool / plus dans l'affectif (en plus des classes triple niveau, donc elles connaissent vraiment super bien les élèves). Et ensuite je pense qu'à la base elles ont beaucoup plus de tolérance au bruit que moi. Les élèves ont le droit de se déplacer pour certaines choses.

Enfin bref, que des trucs que je ne supporte pas. Du coup je suis un dragon avec ces deux classes là. Les élèves ne comprennent pas ce changement radical un jour par semaine. C'est une horreur. J'ai essayé d'être plus cool mais vraiment ça ne me convient pas, je suis énervée par leur comportement avant même d'arriver en classe.

Je sais pas quoi faire, comment vous gérez ça ?

Je m’incruste pour dire que je trouve que tu as tout très bien expliqué Timis. ;)

Quand notre fonctionnement ressemble à celui du titulaire, ça se passe bien mieux. La classe qui pose problème est celle où ma collègue est justement plus "cool" que moi et fonctionne carrément à l’opposé. Ils se lèvent continuellement, parlent, font beaucoup de bruit...

En plus ce sont des CP-CE1, et les CE1 connaissent bien le fonctionnement de la collègue alors pour eux ça coule de source... mais pas pour moi!

Par exemple, quand on travaille sur une fiche, j'exige date + prénom et je ne veux surtout pas qu'ils collent la feuille dans le cahier, puisque je vais les ramasser pour corriger avant. Et j'ai compris il y a peu de temps pourquoi ils s'évertuaient à coller la feuille avant.

C'est qu'avec ma collègue ils collent tout de suite, donc pas besoin de mettre le prénom.

Alors moi je pique des crises à leur répéter 50 fois qu'on écrit son prénom et qu'on ne colle pas tout de suite la feuille. Mais je dis le contraire de leur autre maîtresse! Evidemment qu'ils ne comprennent pas...

Et puis si on s'entend bien avec son binôme, qu'on est raccords avec ses choix pédagogiques, les enfants le sentent aussi je trouve.

Dans cette classe-là il y a beaucoup de choses qui m'agacent ( comme un coin jeu (dinette, voitures, pâte à modeler...) mais pas de coin livre). Et je suis obligée de "faire avec" alors que ça concorde pas avec ma manière de faire classe...

Désolée pour le pavé, j'étais inspirée ce soir!! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.