• Annonces

    • André Jorge

      ACCEDER RAPIDEMENT AU SITE EDP AVEC SON MOBILE   25/01/2018

      Pour accéder facilement et rapidement au site EDP, il suffit de créer un raccourci sur l'écran d'accueil de votre mobile. La démarche avec un iphone est expliquée dans ce billet du blog sur le site EDP :  
    • André Jorge

      COMMENT FAIRE POUR SUIVRE UN SUJET   02/02/2018

      Bonjour. Je vous explique ci-dessous la procédure pour suivre un sujet. Merci de l'utiliser et de ne plus poster de message du style "Pour suivre" dans les sujets, afin de ne pas gêner les discussions et éviter également de surcharger la base de donnée du site. Pour suivre un sujet, il suffit simplement de cliquer sur le bouton "Suivre" qui se trouve en haut à droite de chaque sujet : Il ne vous reste plus ensuite qu'à choisir le nombre de notifications qui vous seront envoyées : => Cliquez sur les images ci-dessus si vous voulez les afficher en plus grand.  
zavata

Dévalorisation du métier de maitre-formateur

Messages recommandés

zavata

Nous avons appris la semaine dernière que désormais n'importe quel enseignant qui se porte volontaire pour être MAT pourra à partir de la rentrée prochaine faire le même travail que les enseignants formateurs diplômés, à savoir : suivre des EFS (enseignants stagiaires) sur le terrain contre une journée de décharge. Ces enseignants MAT sans aucune qualification ni formation particulières (à part la bénédiction de l'inspecteur) pourront participer à l'évaluation d'enseignants stagiaires, cette évaluation comptant pour la titularisation. Evidemment (!), ces enseignants MAT ne toucheront pas la prime que perçoivent les enseignants formateurs. L'Education Nationale ne va avoir aucun mal à recruter ces volontaires puisqu'il y a tellement d'enseignants qui ont en marre d'être dans leur classe.

Voilà comment l'Education Nationale résout le problème de l'afflux d'EFS dans le 93 et du manque d'enseignants formateurs.

Par ailleurs, j'ai une collègue qui a tenté de passer 2 fois l'examen et qui a échoué alors que de l'avis de tous, c'est vraiment une excellente enseignante. Donc, l'EN recale des gens de valeur pour devenir enseignant formateur mais est prête à prendre n'importe quel enseignant lambda pour faire le même boulot !

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nathoune54

Bah ça leur coute moins cher ;) pis c'est valorisant: ohhhh génial vous devriez etre MAT vous etes excellent blablabla....et voilà! comment economiser sur le dos d'une vraie formation :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
verecolemat

C'est effectivement désolant,  si ça se passe comme tu le décris !

Déjà que le suivi dun stagiaire par un prof d'Espe n'est que de 3 heures et une seule visite !!! Je ne vois pas comment on peut appeler ça un SUIVI !!!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vixine

Je suis MAT ... sans avoir reçu aucune formation. 

Lors de ma première inspection en T2, l'IEN me l'a proposé et je n'ai pas su refuser. J'ai testé et cela me plait ... 

Cependant, j'accueille des M1 en observation et en pratique accompagné et pas des enseignants stagiaires. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lexdra

Chez nous c'est déjà le cas régulièrement puisqu'il n'y a plus de PEMF. L'année prochaine ils ne sont que 15 pour suivre une centaine de stagiaires donc ils pensent de nouveau aux MAT.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zavata
Le 17/06/2016 à 18:53, Lexdra a dit :

Chez nous c'est déjà le cas régulièrement puisqu'il n'y a plus de PEMF. L'année prochaine ils ne sont que 15 pour suivre une centaine de stagiaires donc ils pensent de nouveau aux MAT.

C'est où, chez toi ? Je veux dire dans quel département tu travailles ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille
Le 17/06/2016 à 10:44, zavata a dit :

Nous avons appris la semaine dernière que désormais n'importe quel enseignant qui se porte volontaire pour être MAT pourra à partir de la rentrée prochaine faire le même travail que les enseignants formateurs diplômés

Mouais:dry:...enfin être MAT, ça ne se demande pas. C'est l'inspecteur qui te le propose après avoir trouvé que tu faisais un boulot intéressant en classe. 

Il y a plein de supers instit de terrain qui ne passeront jamais le cafipemf (parce que ça les barbe de devoir faire un mémoire passé un certain âge / parce qu'ils consacrent leur énergie à la classe / parce qu'ils ont un potager, un chien,...) mais qui j'en suis sûre sauront accueillir, guider et pourquoi pas, évaluer de jeunes collègues. Tu le dis toi même en citant l'exemple de ta super collègue : si elle était MAT, ne penses-tu pas qu'elle ferait du bon boulot avec des stagiaires, même si elle a échoué au cafipemf ? Que l'on soit choqué que l'EN cherche à faire des économies, OK (et encore, depuis le temps, on devrait savoir comment ça fonctionne). Mais aller supposer qu'un collègue MAT va faire le job n'importe comment ou juste pour une journée de décharge, ça me dérange.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
leena

Chez nous, les MAT sont choisis par rapport à leur proximité de l'ESPE ( en effet, certains étudiants n'ont pas de véhicule). 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptitloir

Dans le 93, il faut se porter volontaire pour être MAT (il y a une fiche d'inscription). Ensuite, l'IEN valide ou non avant de transmettre à l'IA, mais la tendance est à la validation (sauf si T1/T2/T3 ou inspection désastreuse bien sûr) car ils manquent de terrain de stage pour les (très) nombreux stagiaires arrivant chaque année dans le 93.

Ce qui a fait tâche et ce que beaucoup ont trouvé fort de café, c'est que les services de la DSDEN ont contacté aussi bien les MAT que les directeurs et directrices pour faire fonction de maîtres-formateurs en échange d'une décharge de classe avant même les admissibles au CAFIPEMF ! et avant même le résultat du mouvement pour les admis au CAFIPEMF ! Je ne pense pas que ce soit une question de qualité du personnel à leurs yeux (je crois que les pontes de l'EN se moquent éperdument de cette problématique), juste une question de coût.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
néréide

C'est certainement une question de coût. Pour apporter ma pierre à l'édifice, quand j'étais en master puis PES, j'ai fait des stages chez des MAT, des institutrices de l'époque qui avaient passé l'équivalence de PE. J'ai eu les meilleurs conseils de ma toute jeune carrière avec des MAT. L'une d'elles avait échoué à l'oral du CAFIPEMF : on lui a dit qu'elle était trop bienveillante lors de l'analyse des leçons des PES. Ma PEMF était complètement désinvestie et même extrêmement désagréable. Les anciens qui ne sont pas forcément PEMF ont beaucoup à nous apprendre, tout autant que les PEMF. Là où je ne suis pas d'accord, c'est lorsqu'on demande à un T2 d'être MAT. Je serai T3 à la rentrée et j'ai tellement à apprendre (je n'ai eu que des CM2 et CE1), je manque de recul sur ma pratique et j'aurai l'impression d'usurper un statut de formateur même si on fait un travail tout à fait honorable en classe mais qui est encore largement perfectible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JaneFramboise

Ici aussi c'est aux enseignants de postuler pour être MAT les IEN valident ensuite mais ne proposent pas. Par contre ils incitent au CAFIPEMF. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
leena

Il y a une grande pénurie de PEMF ici. Du coup, ces derniers temps, la plupart sont sollicités pour passer le CAFIPEMF:happy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marglou
Le 18 juin 2016 à 22:13, ratatouille a dit :

Mouais:dry:...enfin être MAT, ça ne se demande pas. C'est l'inspecteur qui te le propose après avoir trouvé que tu faisais un boulot intéressant en classe. 

Il y a plein de supers instit de terrain qui ne passeront jamais le cafipemf (parce que ça les barbe de devoir faire un mémoire passé un certain âge / parce qu'ils consacrent leur énergie à la classe / parce qu'ils ont un potager, un chien,...) mais qui j'en suis sûre sauront accueillir, guider et pourquoi pas, évaluer de jeunes collègues. Tu le dis toi même en citant l'exemple de ta super collègue : si elle était MAT, ne penses-tu pas qu'elle ferait du bon boulot avec des stagiaires, même si elle a échoué au cafipemf ? Que l'on soit choqué que l'EN cherche à faire des économies, OK (et encore, depuis le temps, on devrait savoir comment ça fonctionne). Mais aller supposer qu'un collègue MAT va faire le job n'importe comment ou juste pour une journée de décharge, ça me dérange.

 

Je partage totalement ton avis , ratatouille !!

Il y a d excellents MAT , qui n ont pas envie de passer le CAFIPEMF .. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
néréide

Le CAFIPEMF, ça m'a l'air bien pénible pour 90€ de plus par mois ! Je me demande si ça vaut la peine de le passer pour les quelques cacahuètes que ça rapporte...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zavata
Le 19/06/2016 à 12:10, ptitloir a dit :

Dans le 93, il faut se porter volontaire pour être MAT (il y a une fiche d'inscription). Ensuite, l'IEN valide ou non avant de transmettre à l'IA, mais la tendance est à la validation (sauf si T1/T2/T3 ou inspection désastreuse bien sûr) car ils manquent de terrain de stage pour les (très) nombreux stagiaires arrivant chaque année dans le 93.

Ce qui a fait tâche et ce que beaucoup ont trouvé fort de café, c'est que les services de la DSDEN ont contacté aussi bien les MAT que les directeurs et directrices pour faire fonction de maîtres-formateurs en échange d'une décharge de classe avant même les admissibles au CAFIPEMF ! et avant même le résultat du mouvement pour les admis au CAFIPEMF ! Je ne pense pas que ce soit une question de qualité du personnel à leurs yeux (je crois que les pontes de l'EN se moquent éperdument de cette problématique), juste une question de coût.

Voilà le "deal" proposé aux directeurs/directrices du 93 : une décharge totale contre le suivi de 5 stagiaires !

Je confirme les propos de ptitloir : ce sont bien les enseignants qui demandent à être MAT chez nous et l'inspecteur valide.

Pour en revenir à ma collègue, elle a passé une 1ère fois le CAFIPEMF ancienne version qu'elle n'a pas obtenu. Elle l'a repassé cette année (nouvelle version) où elle a été recalée à la soutenance de mémoire. En même temps, en tant que MAT, elle a accompagné de façon exceptionnelle 2 stagiaires dans l'école. Ce travail d'accompagnement n'a nullement été pris en compte pour son CAFIPEMF, ni même valorisé par l'inspecteur. Aujourd'hui, elle apprend qu'elle peut faire exactement le même travail que les enseignants formateurs alors qu'elle a été recalée à l'examen !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bacmoinscinq

Bonjour, 

En est-il de même pour pouvoir donner des cours à l'espe dans une matière spécifique ou être responsable d'une matière ? Je serais intéressée, on m'a dit qu'il fallait un capes mais j'en doute étant donné que le capes est spécifique d'une matière ( on ne peut pas par exemple dans le secondaire enseigner deux ans la physique chimie puis enseigner l'eps après etc ...) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Il y a des départements dans lesquels on manque tellement de PEMF qu'on propose à des enseignants "lambda" de l'être carrément pour une année, et même pas seulement MAT, en restant dans leur école, avec décharge un jour de classe. J'espère qu'il y a validation de l'IEN et que n'importe quel PE ne peut pas se retrouver à recevoir des stagiaires dans sa classe et à les suivre. Il y a des appels à candidature chaque année.

Il y a plusieurs questions à se poser par rapport à cette situation :

- Pourquoi manque-t-on de PEMF ?

- Manque-t-on réellement de personnes ayant le titre ou bien celles-ci réussissent la certification mais n'exercent pas la fonction ?                                                                                                                                                               (parce qu'elles enseignent dans une meilleure école que celles où il y a les postes, ou bien parce que ce qu'elles souhaitaient en la passant, ce n'était pas d'être PEMF mais plutôt ne plus avoir de classe en devenant CPC ou PIUMF, ...)

- Pour quelle raison recale-t-on des candidats au CAFIPEMF parce qu'ils enseignent dans des endroits reculés (classes uniques à la campagne, REP+, ...), alors qu'un des problèmes des PE sortant d'IUFM (ESPE), c'est justement qu'ils n'ont connu que la ville "tranquillou", que ce soit en stage ou en observation, mais qu'ils ont de grandes chances d'y être affectés leurs premières années ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kylly
On 22/06/2016 at 9:28 PM, Marglou said:

Je partage totalement ton avis , ratatouille !!

Il y a d excellents MAT , qui n ont pas envie de passer le CAFIPEMF .. :)

Merci! Je suis MAT dans le 93, et je suivrai 5 EFS l'année prochaine. Et je compte me présenter à la prochaiine session du CAFI.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo

Quand j'étais à l'IUFM, le seul stage qui m'a vraiment apporté quelque chose au niveau de la formation c'est un stage chez une MAT. Elle m'a demandé de faire des séquences, mais pas TOUTES. Chez les PEMF, on était trois stagiaires par classe, et on faisait tout, à tour de rôle. De ce fait, on n'a jamais pu observer la pratique ce ces super PE.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

C'est bien dommage, car c'est en voyant faire qu'on se rend compte si c'est faisable "en vrai" ou juste beau "sur le papier" !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu

En voyant faire mais aussi en faisant et aussi en construisant ensemble....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lena

J'avais vécu la même chose que Bornéo en PA. Mais sans passer par la case MAT avant, puisque sans PE1. J'ai bien senti le manque!

 

Mes collègues PEMF suivent 3 stagiaires, et cela leur suffit bien.

5 :blink:, c'est de l'abattage :blink::ninja:

 

Pour ce qui est de la paie par rapport à leur investissement... no comment. :dry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lexdra

Salaire et reconnaissance qui expliquent que les écoles d'application soient vides et qu'il y ait de moins en moins de personnes qui désirent être CPC.

Très motivant ^^. Et ensuite on nous parle d'avancement au mérite ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 22 heures, Lena a dit :

 

Mes collègues PEMF suivent 3 stagiaires, et cela leur suffit bien.

5 :blink:, c'est de l'abattage :blink::ninja:

Euh, mes collègues PEMF ont bien plus de 5 "stagiaires" à suivre, avec les contractuels !

Quant aux CPC ... :sad:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolita
Il y a 2 heures, Goëllette a dit :

Quant aux CPC ... :sad:

29 PES T1 T2 cette année, à 2.

34 l'an dernier à 2.

29 l'année d'avant (toute seule pendant 5 mois pour cause de congé de ma collègue).

Comment faire un suivi efficace ? c'est pourtant le cœur de notre métier. J'essaie d'en faire ma priorité (et c'est là où je me sens la plus utile) mais malheureusement, on doit gérer plein d'autres choses inintéressantes et inutiles (à mes yeux) qui nous prennent beaucoup de temps.

Ici, pour pourvoir les postes de CPC (et de PEMF), ils ont beaucoup de mal. Je ne sais pas si c'est le cas partout ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Je crois qu'il y a aussi le risque que les postes soient pourvus par des personnes choisissant la fonction pour de mauvaises raisons (échapper à la classe, pour CPC, par exemple).

Tu es PEMF ou CPC ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolita

tout à fait... mais on peut dire ça pour beaucoup de métier quand on ne connait pas très bien ce qu'il se passe de l'autre côté.

- "Tu as choisi le métier d'instit pour être fonctionnaire / pour les vacances ?" (avec tout ce que ça sous-entend de péjoratif...)

- Tiens donc, viens passer 2h avec moi dans la classe et on verra après !

- Tu as pris un poste de CPC pour fuir la classe ?

- Même réponse : viens avec moi 2 jours ;) car en 2h, tu ne peux pas voir la multiplicité des tâches... et on verra après !

Mais l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs...Même si je peste par rapport à une partie de mon travail, j'adore l'autre partie.

Comme tout le monde, j'aimerais que ceux (là-haut") qui ont des idées tous les matins arrêtent de nous envoyer des mails pour faire ci, ça et le reste, qu'on nous laisse nous poser avec programmes "stables", qu'on arrête de nous envoyer des enquêtes à remplir... qu'on arrête de nous demander de prôner certaines choses impossibles à mettre en oeuvre, (et qques mois ou années plus tard, qu'on nous demande le contraire...).

ça, c'est le "mauvais" côté, mais comme pour la classe, par ailleurs, il y a plein d'autres satisfactions :) : les collègues qui se disent ravis suite à une anim, qui veulent essayer de suite car convaincus ; les mails de remerciement des "jeunes" en fin d'année, les petits mots des collègues qu'on a soutenus et aidés à ne pas craquer, les anciens "jeunes" qu'on retrouve comme PEMF ou CPC car on leur a "donné envie".... Comme pour la classe, quoi !?!

Sinon : 16 ans PEMF, 8 ans CPC... et instit avant !!!

 

EDIT : je crois que l'on a fait un peu dévier le post de départ... Désolée !:heat:

Modifié par Lolita

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Chapeau !

Je n'écris pas le contraire, mais simplement que le peu "d'intérêt" pour cette fonction (comme d'autres) peut, outre la désaffection, attirer des collègues qui la choisissent pour de mauvaises raisons et, non seulement se leurrent, mais en plus, peuvent faire des dégâts. 

J'ai la chance d'avoir aussi dans ma circo des CPC qui se démènent pour aider les débutants et ceux qui ont des problèmes, mais il y en a quand même d'autres ailleurs qui se prennent pour des "petits IEN". J'ai vu de jeunes collègues très chouettes ressortir en pleurs "d'inspections" pendant lesquelles ces CPC les ont mis plus bas que terre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolita
il y a 1 minute, Goëllette a dit :

qui se prennent pour des "petits IEN".

Ah ? Tiens !!! Je croyais qu'il n'y en avait que chez nous ???? ;)

Mais c'est pareil pour les IEN : j'en connais de TRES bien... et d'autres moins !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

C'est ça !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.