• Annonces

    • André Jorge

      Important : anonymat et publication d'informations permettant de vous identifier   06/04/2018

      Bonjour ! Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message.  Bonjour ! Je voulais publier ce sujet depuis quelques jours. Voilà qui est fait : Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message. 

Messages recommandés

Zabou85
il y a 9 minutes, coccinutella a dit :

Entièrement d'accord !!

Ce sont des élèves, mais ça reste des gosses !

J'ai mis en place des blasons d'autonomie, et il y a de tout : mots mêlés, le compte est bon, mots fléchés, énigmes, rallye lecture, rallye écriture, mais aussi mandala et dessins à finir, à compléter et dessins guidé (tirés du livre j'apprends à dessiner les animaux ...).....chacun fait ce qui lui plait

 

Sinon, si tu peux, pour ton dos, deux "solutions" que j'ai trouvé : une chaise haute qui peut te permettre de faire classe sans être debout. Tu es assise mais grande comme si tu es debout. 

Et autrement, une chaise à roulettes, mais ça marche si tu peux te déplacer entre les rangs. ça soulage aussi. Pas toujours simple. Sans être assis à son bureau, ça permet quand même de se "poser" un peu. 

 

Oui j'ai une rqth et j'ai eu l'an dernier une chaise assis debout en aménagement de poste. Mais ce début d'année est difficile avec déménagement de l'école le 30 et 31 août, et les 3 niveaux qui sont en réalité. ..7 ou 8 niveaux. .. :heat: Du mal à me poser et profiter de ma chaise! 

 

Les basons tu leur donne dans une pochette?  Ici c'est un peu ça aussi,  j'ai un porte vues collectif, avec des fiche jeudi par niveaux, certaines pour les 3. Ils en prennent au moins une,  parfois plus car certains élèves sont demandeurs aussi de travailler supplémentaire. Mais je limite à 3 par jour, car je leur dit qu'il est aussi important de reposer son cerveau avant de faire autre chose :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coccinutella

Non ya une fiche récapitulative à la fin de leur cahier du jour oùils notent les fiches faites

Les fiches sont plastifiées pour économiser du papier

Sauf les mandalas

Et j ai un bac à livres avec les fiches correspondantes 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 1 heure, coccinutella a dit :

 

C'est compliqué de citer, maintenant...

Petit message pour dire que si vous créez des sujets ou confiez vos difficultés juste pour qu'on vous dise que vous êtes très malheureux et qu'il n'y a pas de solution, franchement, je n'en vois pas l'intérêt. Restez avec vos certitudes et vos difficultés, ma foi ...

Quant à moi, je persiste à penser, expérience de 30 ans à l'appui que plus on différencie et plus on creuse l'écart entre ces élèves (qui pourraient largement plus et de façon encore plus autonome) et les autres, et qu'il n'y a rien de normal à ne pas savoir lire en CM, sachant qu'il y a 20-30 ans, ça n'était pas le cas alors que nous avions davantage de primos dans nos classes.

Et pour finir, je serais bien contente que les TR qui me remplacent fassent bosser mes élèves à la place de les occuper, et tant mieux si ça les avance dans le programme qui, soit dit en passant, est quand même ras-des-pâquerettes par rapport à ce qu'on attendait des élèves du même âge à mes débuts, preuve qu'ils pourraient y arriver, si on avait un tant soit peu d'exigence à leur égard.

Je fais la classe à mes élèves comme je la ferais à mes propres enfants, c'est-à-dire avec l'ambition qu'ils arrivent tous le plus haut possible quel que soit leur milieu social et culturel. C'est démodé, je le sais, mais la fille d'ouvriers que je suis ne changera pas sur ça.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zabou85
il y a 20 minutes, coccinutella a dit :

Non ya une fiche récapitulative à la fin de leur cahier du jour oùils notent les fiches faites

Les fiches sont plastifiées pour économiser du papier

Sauf les mandalas

Et j ai un bac à livres avec les fiches correspondantes 

Ah oui pas bête de les plastifier ;)

Ah oui les mandalas gros succès ici!  Ils adorent.

Et j'ai oublié de préciser aussi qu'ils ont le droit d'apporter un livre un coloriage de la maison. Ils le font en autonomie et en coopération aussi, car c'est super.  Ma fille était souvent en avance en CP et du coup,  bavarde, dérangeait les autres. Elle avait des fiches de travail à faire, elle était demandeuse,  mais j'avais aussi demandé à son maître si elle pouvait emmener un livre de la maison. Et pas de problème, ainsi elle était moins occupée à parler ;)

Cette année dans ma commande, j'ai acheté un livre de coloriage géant pour le faire à plusieurs,  ensemble. .. dans les classes à plusieurs niveaux je trouve que ça soude,  et j'espère que ça motivera aussi les plus lents qui ont tendance à faire pousser des baobabs dans leur mains :sleep:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coccinutella

@Goëllette je n ai pas dit être malheureuse mais les gamins qui ne lisent pas en cm1 même si c est pas normal il faut bien faire quelque chose 

Et je ne sais pas où tu as vu que je ne tire pas les élèves vers le haut. Chez moi chacun va le plus loin possible ... mes non lecteurs finiront par progresser je le sais et euX aussi . Et en lisant tes propos on a parfois tendance -et je ne suis pas la seule à le penser- à se sentir super nul et moins que rien alors que toi tu sais tout et tu es la meilleure prof ...

 

Sinon en autonomie j aime aussi l idée du coloriage géant colaboratif 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doubleR
Le 03/10/2017 à 18:09, MarieCharles a dit :

@Goëllette, pour moi ce n'est pas que ce n'est pas possible, c'est plutôt que si je suis "dispo" parce qu'ils sont tous en entraînement, autant aider ceux qui en ont besoin plutôt que d'être au bureau...

+1 Avec un ce1 ce2 il arrive qu’ils soient tous en exercices sur le cahier du jour, mais je n'ai rien à faire à mon bureau, je passe dans les rangs pour relancer, aider si besoin. Je préfère ça que m'apercevoir en corrigeant qu’untel n'a rien fait ou a fait beaucoup d'erreurs. Le seul moment où je m'assois c'est le jeudi, jour des Problèmes. Ils sont tous entrain de résoudre leurs problèmes et quand je dis "suivant", ceux qui veulent un coup de pouce lèvent le doigt, et j'en appelle un à mon bureau : c'est chez "le médecin," on ne dérange pas, je donne vite fait un conseil, une aide (c'est ordonnance) et le gamin repart s’assoir dans le silence pour bosser, c'est à dire dans la salle d'attente !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
coccinutella
il y a 32 minutes, doubleR a dit :

+1 Avec un ce1 ce2 ils arrivent qu’ils soient tous en exercices sur le cahier du jour, mais je n'ai rien à faire à mon bureau, je passe dans les rangs pour relancer, aider si besoin. Je préfère ça que m'apercevoir en corrigeant qu’untel n'a rien fait ou a fait beaucoup d'erreurs. Le seul moment où je m'assois c'est le jeudi, jour des Problèmes. Ils sont tous entrain de résoudre leurs problèmes et quand je dis "suivant", ceux qui veulent un coup de pouce lèvent le doigt, et j'en appelle un à mon bureau : c'est chez "le médecin," on ne dérange pas, je donne vite fait un conseil, une aide (c'est ordonnance) et le gamin repart s’assoir dans le silence pour bosser, c'est à dire dans la salle d'attente !

J aime bien l idée du médecin :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
othello
Le 05/10/2017 à 23:12, Goëllette a dit :

C'est compliqué de citer, maintenant...

Petit message pour dire que si vous créez des sujets ou confiez vos difficultés juste pour qu'on vous dise que vous êtes très malheureux et qu'il n'y a pas de solution, franchement, je n'en vois pas l'intérêt. Restez avec vos certitudes et vos difficultés, ma foi ...

Quant à moi, je persiste à penser, expérience de 30 ans à l'appui que plus on différencie et plus on creuse l'écart entre ces élèves (qui pourraient largement plus et de façon encore plus autonome) et les autres, et qu'il n'y a rien de normal à ne pas savoir lire en CM, sachant qu'il y a 20-30 ans, ça n'était pas le cas alors que nous avions davantage de primos dans nos classes. 

Et pour finir, je serais bien contente que les TR qui me remplacent fassent bosser mes élèves à la place de les occuper, et tant mieux si ça les avance dans le programme qui, soit dit en passant, est quand même ras-des-pâquerettes par rapport à ce qu'on attendait des élèves du même âge à mes débuts, preuve qu'ils pourraient y arriver, si on avait un tant soit peu d'exigence à leur égard.

Je fais la classe à mes élèves comme je la ferais à mes propres enfants, c'est-à-dire avec l'ambition qu'ils arrivent tous le plus haut possible quel que soit leur milieu social et culturel. C'est démodé, je le sais, mais la fille d'ouvriers que je suis ne changera pas sur ça. je crois qu'on veut tous cela pour nos élèves. Le problème est de savoir comment les y amener.

 

comment? :sad: 

ton message me rappelle une ancienne edpienne qui m'a beaucoup appris... elle parlait aussi de l'augmentation des écarts liée à la sur-différenciation etc... C'était intéressant mais je n'ai jamais vraiment réussi à parvenir à maintenir un niveau d'exigence égal pour tous les enfants. Comment faire quand réduire la quantité d'exercices ne suffit pas, quand la compréhension est faible, quand les difficultés touchent tous les domaines? :sad: Ne doit-on pas permettre à l'enfant de réussir des tâches à sa portée, sans lui mentir sur son niveau réel? Es-tu opposée à la progression au rythme de l'enfant, je veux dire quand il ne peut pas suivre le rythme de la classe? et puis le cp/ce1 c'est un peu le pressage de citrons... :wacko: 

Je précise que mes questions ne sont pas là pour relancer la polémique hein. C'est juste que je suis bien d'accord sur le fait qu'on tire de plus en plus vers le bas. Je n'ai jamais enseigné en classe avec un public "normal", uniquement en zone difficile. Je ne sais même pas quel est le niveau "normal" attendu d'un élève de CE1... Mais quand je vois ce qui peut se faire ailleurs, ça me déprime parfois... J'ai cette année un ce1 qui a sauté la GS. Il est bon élève, le meilleur de mes ce1, sans être extraordinairement doué. Je pense qu'il a un niveau "normal" de ce1. Mais il est considéré "en avance". Pour moi, je n'en ai pas l'impression car effectivement il y a un certain nombre d'années la plupart des élèves de cp auraient eu le même niveau que lui.

Pour ce qui est du sujet initial, l'autonomie dès le début est tout à fait possible au CP, comme au CP/CE1. La clé, pour moi, est la ritualisation des activités et de l'emploi du temps, et l'utilisation de consignes répétitives (plus un mode dragon le premier mois lol).. Et pour ce qui est des jeux et de l'occupationnel, mes élèves font des tangrams, des constructions, jouent à flexo , aux géoplans et surtout beaucoup de jeux de maths en autonomie. Vu le peu de jeux de manipulation qu'ils ont à la maison, ce n'est pas du luxe. Et surtout ça nourrit leur plaisir de venir à l'école et leur envie d'apprendre, leur sens de la coopération aussi. :wink: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doubleR
il y a une heure, othello a dit :

Je précise que mes questions ne sont pas là pour relancer la polémique hein. C'est juste que je suis bien d'accord sur le fait qu'on tire de plus en plus vers le bas. Je n'ai jamais enseigné en classe avec un public "normal", uniquement en zone difficile. Je ne sais même pas quel est le niveau "normal" attendu d'un élève de CE1... Mais quand je vois ce qui peut se faire ailleurs, ça me déprime parfois...

ici c’est le contraire j'ai toujours enseigné avec des élèves plutôt bons voir très bons. Et du coup, au fil des années, j'ai gardé ce rythme de tirer toute la classe vers le haut (l'IEN lors de ma dernière inspection m'avait dit que c'est ce qu'elle avait aimé, je les tirai vers le haut). Si je regarde en arrière, effectivement, je n'ai plus peur d'être ambitieuse. J'ai pourtant des enfants en difficulté (cette année, je peux en compter env 3, 4 ça dépend sur quoi, j'ai même une AVS). Pour ces enfants je ne différencie qu'au moment des questions écrites de lecture (j'ai fait 3 groupes dans la classe selon les niveaux, niveau 3, des questions auxquelles on répond par une phrase, et on cherche la réponse dans tout le texte si on ne sait plus, idem pour le niveau 2 mais moins de questions. Pour le niveau 1 on cherche les réponses parmi d'autres (qcm) et on recopie la réponse choisie). Pour les problèmes de maths, la différence est dans le nombre de problèmes réalisés, mais cela dépend plus de la vitesse d’exécution de chacun (problème retz). Pour le reste, c’est pareil pour tout le monde , mais pas de non lecteur, et des parents qui suivent bien leurs enfants.  Quand tu parles de ton élève qui a sauté une classe, je comprends ce que tu veux dire. Très souvent nos nouveaux élèves sont moins bons que la majorité ici. Par exemple, j'ai un ce1 qui vient de la ville d'à côté (où il était de sa PS au CP), il fait partie de mes élèves peu surs d'eux, qui ne participent pas , groupe 1 en lecture, pas trop de vocabulaire, mais il travaille bien quand même (il se met au travail, finit, ..), donc je suis sure qu'il faisait partie des bons élèves dans son ancienne école.

pareil pour moi : EDT ritualisé et tenu, on fait toutes les matières prévues, même si on n'a pas eu le temps de finir qqe chose, j'enchaine. La diversité permet à chacun de se recentrer et de ne pas s'ennuyer. Je fais des séances courtes.

En ce moment en autonomie c'est : finir les dessins du cahier d'écrivain, aller taper leurs textes à un ordi, corriger un travail et finir en arts pla pour certains. Donc en fait ce n'est pas du travail supplémentaire mais avancer dans un travail donné, plus cool.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 4 heures, othello a dit :

Je fais la classe à mes élèves comme je la ferais à mes propres enfants, c'est-à-dire avec l'ambition qu'ils arrivent tous le plus haut possible quel que soit leur milieu social et culturel. C'est démodé, je le sais, mais la fille d'ouvriers que je suis ne changera pas sur ça. je crois qu'on veut tous cela pour nos élèves. Le problème est de savoir comment les y amener.

Avec de l'ambition, de la véritable bienveillance, c'est à dire l'exigence, la volonté de faire classe à tes élèves comme si c'était tes propres enfants en somme.

Il y a 4 heures, othello a dit :

Comment faire quand réduire la quantité d'exercices ne suffit pas, quand la compréhension est faible, quand les difficultés touchent tous les domaines?

Hélas, c'est que l'écart avec les autres est déjà très important.

Tu adaptes le support : texte à trous au lieu de copie, pour un exercice d'orthographe, réponses par un mot et non une phrase, tu fais venir l'élève à ton bureau au bout de 10 minutes pour lui faire lire le texte, ...

Tu mets sa famille devant ses responsabilités. Et tu lui donnes de la lecture en plus, pendant des moments de battements, tu ne le laisses pas s'endormir dans ses difficultés.

Et surtout, tu ne baisses pas le niveau de ce que tu demandes aux autres, même si tu as peu de bons élèves. Pas de remplissage "d'autonomie", de coloriages de mandalas à longueur de journée pendant que tu t'occupes des plus faibles C'est ta tête de classe qui doit être la référence pour tous.

Il y a 3 heures, doubleR a dit :

pareil pour moi : EDT ritualisé et tenu, on fait toutes les matières prévues, même si on n'a pas eu le temps de finir qqe chose, j'enchaine. La diversité permet à chacun de se recentrer et de ne pas s'ennuyer. Je fais des séances courtes.

C'est ça.

Il y a 4 heures, othello a dit :

J'ai cette année un ce1 qui a sauté la GS. Il est bon élève, le meilleur de mes ce1, sans être extraordinairement doué. Je pense qu'il a un niveau "normal" de ce1. Mais il est considéré "en avance". Pour moi, je n'en ai pas l'impression car effectivement il y a un certain nombre d'années la plupart des élèves de cp auraient eu le même niveau que lui.

Exactement, et c'est également valable dans les bonnes écoles. On en demande de moins en moins (contenu, écriture, soin, application, ...) et les élèves en font de moins en moins, sans pour autant que ce "peu" soit plus réussi que le "un peu plus" de l'année précédente.

Mais on a longtemps nié cette baisse de niveau, même sur ces forums, et je lis encore par ci-par là des "c'est parce qu'on fait plus de matières qu'avant donc on n'a plus le temps d'approfondir". Pourtant, on se disperse depuis au moins 2002 soit ... 15 ans ! Les programmes de 2008 ont un peu redonné du cadre et fait en sorte que les élèves des écoles difficiles rattrapent le niveau des autres, mais hélas, on a dû les abandonner pour à nouveau du "light".

Ou alors : c'est la faute aux 2 heures retirées en 2008. Pourtant, dans les classes, les élèves n'ont jamais autant colorié à l'école, rempli de feuilles "d'occupationnel" ! Mettons ce temps perdu au service des fondamentaux, de la rigueur, de l'amour du travail bien fait ! 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.