• Annonces

    • André Jorge

      LE RESPECT DE L'ORTHOGRAPHE N'EST PAS UNE OPTION !   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Dans le cas contraire, vos messages seront supprimés. Merci de votre compréhension.
Fla Six Minots

Gestion de classe difficile

Messages recommandés

Fla Six Minots

Bonjour à tous

Voilà, je suis PES en moyenne section et la période 2 se finit ENFIN!! 

Mon souci? Une classe composée de élèves: 5 filles et..................... 19 garçons "VIVANTS"

Les problèmes? "Maîcreeeeeessse, G. m'a tapé!", "Maîcreeeeeessse, M. ma poussé du banc" et autres joyeusetés, sans compter les "j'écoute rien", "je ne me sens pas concerné", "C'est quoi une consigne?". 

Je viens de passer 2 périodes à "faire la grosse voix", ce qui ne me convient pas DU TOUT! Cela dit, ça marche, j'arrive à avoir le calme même si il dure moins de 3 mn. 

Alors, attention, je me remets pleinement en question et je me dis que, malgré la dynamique particulière de ma classe, y'a forcément quelque chose qui cloche dans ma pratique (petit parenthèse: dans le 13 on est à mi-temps sur la classe et je la partage avec une maîtresse qui a 30 ans d'expérience en maternelle et qui galère autant que moi niveau gestion de classe et mes tutrices et une des atsems m'ont dit que je ne devrais pas me faire de soucis, je la tiens ma classe...).

Bref, je cherche une solution "miracle" qui aiderait à installer une ambiance propice au travail parce que, niveau apprentissages je pense qu'on pourrait faire des étincelles... Je mets des points rouges pour sanctionnés des comportements contraires aux règles de la classe te des points verts pour leur signifier leur bon comportement et ça fait son petit effet... J'ai bien pensé aux ceintures mais je ne vois pas comment les appliquer en maternelle.

Bref, si mon appel au secours est entendu et que les idées fusent, vous me seriez d'un grand secours

Merci de votre attention

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hildebert
Il y a 6 heures, Fla Six Minots a dit :

Bonjour à tous

Voilà, je suis PES en moyenne section et la période 2 se finit ENFIN!! 

Mon souci? Une classe composée de élèves: 5 filles et..................... 19 garçons "VIVANTS"

Les problèmes? "Maîcreeeeeessse, G. m'a tapé!", "Maîcreeeeeessse, M. ma poussé du banc" et autres joyeusetés, sans compter les "j'écoute rien", "je ne me sens pas concerné", "C'est quoi une consigne?". 

Je viens de passer 2 périodes à "faire la grosse voix", ce qui ne me convient pas DU TOUT! Cela dit, ça marche, j'arrive à avoir le calme même si il dure moins de 3 mn. 

Alors, attention, je me remets pleinement en question et je me dis que, malgré la dynamique particulière de ma classe, y'a forcément quelque chose qui cloche dans ma pratique (petit parenthèse: dans le 13 on est à mi-temps sur la classe et je la partage avec une maîtresse qui a 30 ans d'expérience en maternelle et qui galère autant que moi niveau gestion de classe et mes tutrices et une des atsems m'ont dit que je ne devrais pas me faire de soucis, je la tiens ma classe...).

Bref, je cherche une solution "miracle" qui aiderait à installer une ambiance propice au travail parce que, niveau apprentissages je pense qu'on pourrait faire des étincelles... Je mets des points rouges pour sanctionnés des comportements contraires aux règles de la classe te des points verts pour leur signifier leur bon comportement et ça fait son petit effet... J'ai bien pensé aux ceintures mais je ne vois pas comment les appliquer en maternelle.

Bref, si mon appel au secours est entendu et que les idées fusent, vous me seriez d'un grand secours

Merci de votre attention

Tu y vas fort si tu veux leur mettre des coups de ceintures pour avoir le calme :ninja:.

3 minutes, c'est énorme comme temps de calme en maternelle. Et malheureusement, il n'y a pas de recette miracle sinon tout le monde ou presque l'appliquerait. 

Je suis PES en petite section et ça tourne pas mal. Je fais très rarement la grosse voix sauf que j'ai un sifflet pendu au dessus de mon bureau. Quand, je trouve qu'il y a trop de bruit sur un temps collectif ou qu'ils n'écoutent plus, je me lève pour aller le chercher. Je n'ai eu qu'à siffler deux fois depuis le début de l'année pour avoir le calme. Je prends mon temps pour y aller, je ne dis rien et dès qu'ils me voient le prendre, le silence arrive (pas longtemps, mais c'est efficace). Je précise qu'il ne sert que pour ça.

Pour les problèmes, je te donne mon point de vue :

- De mon expérience dans les écoles, ça dure au moins jusqu'en 6ème  les "il m"a fait ci, elle m'a fait ça" donc pas vraiment de solution. Personnellement, si je n'ai pas vu, je rappelle la règle à tout le monde. Si j'ai vu, je sanctionne l'élève concerné selon la gravité (rappel de la règle, changement de place, l'exclusion temporaire du coin concerné...) 

- "Je ne me sens pas concerné" : donner des responsabilités dans la classe pour les impliquer. Préparer un atelier, aider l'ATSEM ...

- "J'écoute rien" : soit ils sont sourds, soit ils font semblants parce que ce sont des enfants :D. Se positionner devant et répéter ou leur demander ce que tu viens de dire si c'est important pour la suite.

-  "C'est quoi une consigne ? " : reprendre, on répéter, reformuler autant de fois qu'il le faut. et  demander d'expliquer avec leurs mots. Pourquoi pas noter leur explication d'une consigne.

Pour les points rouges et les points verts : il y a sanction ou récompense à partir d'un certain point ? Sinon, je ne suis pas sur que ça fonctionne longtemps.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tojequal

Je pense que l'on parle de ceintures de comportement....

Pour ma part, c'est le sifflet que je trouve "agressif" mais si cela fonctionne sans que tu siffles, tant mieux. Un bâton de pluie, à la place?

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cat99
il y a une heure, tojequal a dit :

Je pense que l'on parle de ceintures de comportement....

Pour ma part, c'est le sifflet que je trouve "agressif" mais si cela fonctionne sans que tu siffles, tant mieux. Un bâton de pluie, à la place?

+1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67

 

Il y a 3 heures, tojequal a dit :

Je pense que l'on parle de ceintures de comportement....

Pour ma part, c'est le sifflet que je trouve "agressif" mais si cela fonctionne sans que tu siffles, tant mieux. Un bâton de pluie, à la place?

+1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hildebert
Il y a 4 heures, tojequal a dit :

Je pense que l'on parle de ceintures de comportement....

Pour ma part, c'est le sifflet que je trouve "agressif" mais si cela fonctionne sans que tu siffles, tant mieux. Un bâton de pluie, à la place?

Suis-je bête, je n'avais pas compris ou c'était un trait d'humour pas bien fin. Au choix.

L'intérêt, c'est de marquer le coup, pas de l'utiliser. La première fois, ils ont été surpris puis un temps d'explication et la seconde fois, ils ont testé pour voir si j'allais oser le (re)faire. Depuis il n'a pas bougé de sa place. Faut pas leur dire, mais j'oublie même qu'il est là, la plupart du temps. C'est vraiment le moment où mon seuil de tolérance est dépassé et que le reste n'a pas fonctionné. Je note le bâton de pluie.

J'applique le principe du "c'est interdit de crier dans la classe donc je ne crie pas non plus". Je parle assez bas donc quand je monte d'un ton, c'est à peine au dessus de la voix normale de certains mais avec plus de grave que ma voix habituelle et ça suffit généralement. Je ne fais la grosse voix que pour les histoires.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fla Six Minots

Merci pour toutes ces suggestions!

Les coups de ceinture me tente bien...

Je vais quand même préciser:

Ils connaissent les consignes, les comprennent mais ne veulent pas les appliquer façon "j'm'en bats les c... je fais ce que je veux"

"Récupérer leur attention" J'ai trouvé un truc qui marche. Mais le problème c'est la garder, ils écoutent 3 phrases d'une histoire et après ils se mettent à discuter entre eux. 

Dès qu'on fait quelque chose d'un peu plus ludique ou qui sort de l'ordinaire, ils se disent que c'est le récré...

Les règles sont établies. Je vais sûrement en rajouter mais c'est trouver une façon de ne pas leur dévisser la tête quand ils manquent à la règle pour la 10ème fois en 3mn et gérer les insolences... Pour les points rouges et verts, ça les calme bien. Ils adorent avoirun point vert. Le 4ème point rouge les prive de 5mn de récréation. Je n'ai pour l'instant pas trouvé d'autres sanctions. L'écart du groupe ne les calme absolument pas 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cpette

Tu enseignes dans quel milieu? Comment sens-tu les parents? Les règles sont-elles posées de la même façon partout dans l'école? avec ta collègue de mi temps? As-tu une atsem avec toi?

Les débuts d'année en MS sont rudes, surtout parce que, souvent, c'est le moment où on supprime la sieste à des enfants qui en ont encore besoin. La période de Noël est aussi propice aux débordements....Bref...Des matinées de MS à la rentrée de janvier devraient se passer calmement, quand même, si on accepte l'agitation et la "vie" inhérentes à la maternelle.

Remettre les choses bien au clair, ce qu'on a le droit de faire ou de ne pas faire. Veiller à ce que les groupes en autonomie soient occupés "sainement" à bricoler,construire, etc, à ce que les activités autonomes ne soient pas trop longues, que ceux qui ont un comportement bien adaptés soient félicités (en en rajoutant une couche), que les trop turbulents soient remis à leur place d'élève. Le coup des petits bonshommes de couleur, dans un permis/cahier de liaison ou autre, à faire signer par les parents en fin de semaine fonctionne bien aussi...

 

Après...dans les trucs magiques...Il y a commencer à chanter une chanson connue bien fort et entrainer tout le monde. Regarder la trotteuse de la pendule (si, si, ça sauve 1 fois ou 2 la mise!!!!).Petits jeux de doigts ou autres. Petites images à donner aussi pour valoriser. Répétons quand même, que même si les coups de ceintures ou coups de sifflets paraissent inadaptés ( :D ), sauf gros problème psychologique, un enfant de 4 ans peut tout à fait comprendre qu'il a intérêt à réajuster son comportement s'il est inadapté, sous peine de se faire gronder/exclure du groupe/priver d'une activité sympa. Il doit pouvoir rester assis pour écouter une histoire, respecter un adulte, écouter quand on lui parle. C'est plus long à intégrer chez certains, c'est plus dur à l'approche de Noël, mais ça doit pouvoir se faire....

 

En tous cas, bon courage, profite bien du calme des vacances...;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fla Six Minots

Bonne idée le "rapport" aux parents, ça ça peut avoir un impact sur eux. Je valorise les comportements positifs et même surtout ceux des élèves qui ont tendances à bouger quand ils arrivent à se tenir correctement.

Ma binôme les trouve ingérable mais a l'air beaucoup plus "souple" que moi alors, c'est sûr que ça doit pas m'aider beaucoup...

Niveau autonomie?? Comment dire... les petite section de cette année sont BEAUCOUP plus autonomes que mes moyens

C'est une zone HLM mais c'est à La Ciotat, on peut pas vraiment dire que ce soit un quartier "difficile" même si le milieu est plutôt ouvrier et inactifs. Et si arrive déjà pas avec eux, je vais me faire bouffer en REP...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cpette

La "souplesse" de ta collègue va certainement de pair avec une tolérance différente de sa part...ce qui n'aide pas forcément si on n'a pas les mêmes attentes. (Loin de moi l'idée de dire que l'une a les bonnes attentes et pas l'autre...)

Il y a des classes insupportables, certes...mais il y a aussi, maintenant, de plus en plus de classes qu'on tient à bout de bras. Sauf pb psy important (et il y en a aussi de plus en plus) ou pb éducatifs importants (idem...), on arrive à "attraper" la plupart des enfants. Le bâton et la carotte, l'affectif, la récompense, l'attention, la valorisation, l'intérêt intellectuel, un projet particulier,  etc, etc....sont autant de "trucs" à essayer....On finit toujours par les attraper par un bout! ;)

Bon courage en tous cas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moustache

Pour ma part je suis très sceptique concernant les "rapports" de comportement transmis aux parents. Ce qui se passe DANS la classe, je le règle DANS la classe (sauf cas spécifique quasi pathologique). Ou pour dire les choses autrement, je ne délègue pas la tenue de la classe aux familles. Savons-nous comment cela est reçu dans les familles ? ne peut-il y avoir une "peine" supplémentaire infligée au gamin ? On a parfois de drôles de surprises... (c'est du vécu)
Cela n'est absolument pas en contradiction avec la participation des parents à la vie de la classe, mais chacun son rôle.
Tous les petits trucs qui permettent d'obtenir le calme (de toute façon très relatif en maternelle) ne doit pas se faire au détriment des gamins : le principe du bâton et de la carotte n'a jamais donné de bons résultats, en tout cas, ce n'est pas ainsi que j'envisage l'éducation. Si on veut en savoir plus je renvoie à Evelyne Charmeux (merci Google, on peut aussi fouiner ici, les liens ont été donnés plus d'une fois).
Il est vrai qu'une fois dit cela, on ne répond pas vraiment à la question. Comme cela a été dit, la valorisation, la responsabilisation, des projets, la théâtralisation, etc... mais aussi des règles bien établies, une ambiance de classe agréable, etc... là aussi on trouvera de bonnes idées en fouinant dans ces pages, peuvent donner des résultats. Avec des enfants de MS, cela ne me parait guère insurmontable, peut-être au besoin, se faire aider par un CPC, voire des collègues de l'école (dans le sens où on débat, pas nécessairement pour leur refiler les cas difficiles quand il y a un problème :blush: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fla Six Minots

Et quand les collègues et atsem disent que c'est une classe super difficile? Sachant qu'ils les ont eu les années précédentes?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fla Six Minots
il y a une heure, cpette a dit :

La "souplesse" de ta collègue va certainement de pair avec une tolérance différente de sa part...ce qui n'aide pas forcément si on n'a pas les mêmes attentes. (Loin de moi l'idée de dire que l'une a les bonnes attentes et pas l'autre...)

Il y a des classes insupportables, certes...mais il y a aussi, maintenant, de plus en plus de classes qu'on tient à bout de bras. Sauf pb psy important (et il y en a aussi de plus en plus) ou pb éducatifs importants (idem...), on arrive à "attraper" la plupart des enfants. Le bâton et la carotte, l'affectif, la récompense, l'attention, la valorisation, l'intérêt intellectuel, un projet particulier,  etc, etc....sont autant de "trucs" à essayer....On finit toujours par les attraper par un bout! ;)

Bon courage en tous cas...

Le problème c'est que elle les trouve totalement ingérables donc pas sûre qu'elle soit plus tolérante que moi... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
électron-enchaîné

J'ai eu en classe l'année dernière des élèves difficiles. La directrice et moi (sa décharge sur un jour) avions du mal avec cette classe. Ces élèves étaient également très durs en PS (les enseignantes nous avaient dit qu'ils seraient ingérables). Des élèves qui se chamaillaient en regroupement pour une place ou autre chose, beaucoup de coups entre eux, et des parents qui se plaignaient. Beaucoup d'enfants dans le "moi je". Des enfants qui ne communiquaient pas entre eux pour régler un conflit, pour juste demander quelque chose. 

Un exemple : un enfant joue au Lego, un autre approche et prend un Lego car il en a besoin pour sa construction. Le premier réagit mal en frappant. Le second rend les coups. Escalade de coups, morsures et autres moyens de communication non verbale. Quand on leur parle le second dit "mais j'avais besoin du Lego, je l'ai pris" le premier dit "il m'a piqué mon Lego". bref aucune communication : chaque enfant pensait être seul dans la classe.

Il était impossible de les laisser dans un atelier en autonomie : ça allait forcément se chamailler, se battre.

On a été obligées de faire autrement avec cette classe. D'abord on n'a pas fait d'atelier dirigé dans un premier temps. On a fait le choix de circuler dans la classe les premiers mois pour leur donner des habitudes d'élèves. On les a tous pris en APC par petits groupes : on a rejoué devant eux les scènes que nous, maitresses, avions observées (scène de bagarre pour un jouet...) et on a débattu avec eux. L'objectif était que les élèves entrent tout simplement en communication pour demander un jouet, qu'il accepte que l'autre enfant dise non...On a fait cela sur plusieurs périodes et on a eu les effets en classe : la plupart des élèves est entrée dans le moule. Avec le temps cela s'est calmé en classe.

J'ai aussi pris le temps d'apprendre à ces élèves à construire avec des Kapla, à réussir des puzzles. Je vous dis pas la première fois au Kapla et aux puzzles : ils se battaient. Avec du temps, ils ont fini par comprendre comment jouer et prendre du plaisir à jouer grâce à des défis (réussir un faire un puzzle de x pièces en fonction du niveau de chaque élève). Ces ateliers sont devenus des ateliers autonomes par la suite.

On a aussi imposé des places en regroupement et on changeait à chaque période (pour éviter les bagarres pour une place)

On a également vu l'ensemble des parents lors d'une réunion (les parents se plaignaient de récupérer leur gamin avec des bleus). On a été cash avec eux : c'est un groupe classe qui a du mal à communiquer, un groupe classe avec des jeux dangereux dans la cour (ils se fonçaient dessus en mode missile avec l'objectif de faire tomber l'élève en face). On leur a expliqué ce que nous avions mis en place et ce que nous allions faire et nous avons demandé aux parents qui constataient également ces jeux dangereux en dehors de l'école (dans les parcs) de ne pas laisser faire et de punir.

Aujourd'hui en GS ils ont des habitudes d'élèves. Ils sont plus posés. Ils jouent ensemble. On a nettement moins de bagarres. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pimouss26
Le 23/12/2017 à 19:46, Fla Six Minots a dit :

Et quand les collègues et atsem disent que c'est une classe super difficile? Sachant qu'ils les ont eu les années précédentes?

dans ce cas je dis (mais ça ne règle pas ton problème)e : pourquoi laisser cette cohorte ensemble?

Dans mon école cette année nous avons séparé les GS en 4 groupes (il y a 5 classes), pas parce qu'ils étaient insupportables mais parce que nous avions plusieurs cas de handicap, de maladie... et sur 2 classes ça aurait été très lourd à gérer. 

Bien sûr que c'est plus facile sur le papier de laisser les enfants d'une même année ensemble, mais en maternelle il n'y a pas de niveau simple, il faut toujours différencier. Et puis dans cette classe il doit y en avoir qui ont compris les règles mais qui doivent en avoir marre (ou qui en auront marre) de se retrouvera avec les mêmes enfants, le même groupe "insupportable" pendant 2, 3 ans ou plus

 

Bon courage. tu as reçu de bons conseils ici : reprendre les bases, en parler avec ton binôme pour avoir les mêmes règles, les mêmes sanctions , la même démarche de valorisation ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.