• Annonces

    • André Jorge

      Important : anonymat et publication d'informations permettant de vous identifier   06/04/2018

      Bonjour ! Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message.  Bonjour ! Je voulais publier ce sujet depuis quelques jours. Voilà qui est fait : Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message. 
Elise Lao

Si non lauréat au crpe 2018, intégrer le M2 Meef ?

Messages recommandés

Elise Lao

Bonsoir,

Je passe cette année le crpe (et dans quelques jours 😱) dans l'académie de Bordeaux et je ne suis pas certaine de l'avoir. Je suis actuellement en Master MEEF 1 et je pense le valider. 

J'aurai aimé savoir s'il était judicieux d'intégrer le M2 même si je suis non lauréate, ou bien s'il faut attendre d'avoir le crpe pour s'inscrire en M2.

 

Merci d'avance,

E.L 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ant06

Si dans ton département, des contractuels peuvent être recrutés, tu pourrais envisager cette piste en cas d'échec au concours. Cela permet d'être sur le terrain tout en ayant un revenu. En sachant que le recours aux contractuels, selon les départements, devrait aller crescendo (pour des raisons comptables, bien entendu).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
charlie13

Tout dépend de ta situation : si tu peux te permettre d'attendre un an de plus pour travailler, alors il peut être judicieux de valider le master 2 malgré l'échec au concours. En effet cela te permettra l'année de ton stage de n'avoir qu'un mi-temps temps devant les élèves et quelques heures de cours à l'ESPE par semestre, au lieu d'un mi-temps en classe et un mi temps à l'ESPE, avec un mémoire en plus à valider.... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
charlie13

Bon courage pour ton concours !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elise Lao

D'accord merci pour vos réponses ! Oui c'est ce que je me demandais comment ça se passait si on validant notre M2 et avions plus tard notre concours. Si je comprends bien lors de notre année de stage on sera en mi-temps et très peu à l'espe. Merci pour les informations ! 

Merci à tous :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En avant !
Il y a 3 heures, charlie13 a dit :

Tout dépend de ta situation : si tu peux te permettre d'attendre un an de plus pour travailler, alors il peut être judicieux de valider le master 2 malgré l'échec au concours. En effet cela te permettra l'année de ton stage de n'avoir qu'un mi-temps temps devant les élèves et quelques heures de cours à l'ESPE par semestre, au lieu d'un mi-temps en classe et un mi temps à l'ESPE, avec un mémoire en plus à valider.... 

Cela dépend de l'académie. Ici les titulaires d'un M2 et EFS car lauréats du concours sont à mi-temps devant les élèves et à mi-temps à l'ESPE et nous sommes inscrits en D.U. pro. Certes il n' y a pas de mémoire à rendre et à valider mais il y a des cours et des devoirs à rendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
charlie13

Ah oui , c'est différent selon les académies. Sur Marseille les titulaires du M2 MEEF sont en DESU avec quelques heures de cours par semestre et ceux qui ont un M2 "autre" n'ont aucun aménagement : nous suivons les mêmes cours que ceux qui n'ont pas de M2 et devont produire un mémoire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En avant !
il y a une heure, charlie13 a dit :

Ah oui , c'est différent selon les académies. Sur Marseille les titulaires du M2 MEEF sont en DESU avec quelques heures de cours par semestre et ceux qui ont un M2 "autre" n'ont aucun aménagement : nous suivons les mêmes cours que ceux qui n'ont pas de M2 et devont produire un mémoire...

J'ai calculé et en 20 jours et demi (et demi car cours les mercredis après-midi) on a eu 100 heures de cours. Et l'emploi du temps est stable sur l'année hormis quelques rares journées où on n'y est pas allé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elise Lao

Merci :) donc si je suis non lauréate l'année prochaine en M2 j'aurai cours mais pas énormément et le mémoire sera à rendre lors de mon année de stage ? Désolée si je me dois vous faire répéter 🙄

E.L

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En avant !
Il y a 2 heures, Elise Lao a dit :

Merci :) donc si je suis non lauréate l'année prochaine en M2 j'aurai cours mais pas énormément et le mémoire sera à rendre lors de mon année de stage ? Désolée si je me dois vous faire répéter 🙄

E.L

Si lorsque tu es EFS tu n'as pas obtenu ton M2, tu as un mémoire à rendre et tu as des heures de cours. 

En revanche, si tu loupes le concours et que tu préfères faire un M2, je ne connais pas le volume horaire des cours.

Tu devrais appeler l'ESPE de laquelle tu dépendras (que tu aies le concours ou non) car j'en connais qui ont eu des déconvenues en croyant qu'avoir un M2 les exempterait de cours à l'ESPE l'année où elles étaient EFS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.