Jump to content

Puissances de 10


Yseult
 Share

Recommended Posts

Voilà, je tombe des nues : ma fille de CE2 m'apprend que son maître traite des puissances de 10 en mathématiques .

Aprés demande de précision, elle m'indique qu'en fait cela concerne surtout les CM1 de sa classe (elle est en CE2/CM1).

1/ : qu'on m'ôte un doute : c'est bien hors programme, ou bien c'est moi qui ai raté quelque chose?

2/ : si c'est bien hors-programme, je conçois qu'au moment où on traite de la "règle des zéros" on puisse être tenté de parler de cette convention qui permet d'alléger l'écriture... mais j'espère que ça ne fait pas l'objet d'une compétence exigible. Est-ce que, en tout état de cause, ça ne risque pas d'être finalement source de confusion dans les petites têtes ?

3/ : comment pratiquez-vous dans vos classes de C3 et trouvez-vous mon étonnement incongru ?

Link to comment
Share on other sites

Non, je ne trouve pas ta question incongru et oui en effet il me sembe aussi que les puissances ne sont pas au programme.

Il est possible que ca crée des confusions surtout en CM1, ça me parait vraiment tot pour aborder cette question.

En tout cas, cela ne peut en aucun cas etre une compétence exigible.

Link to comment
Share on other sites

Extrait du document d'application du programme de mathématiques du cycle 3 :

"Les notations du type mimetex.cgi?10^{2}, mimetex.cgi?10^{3} ... ne sont pas utilisées à l'école primaire."

Extrait du programme de 6ème :

"Le terme « puissance » et la notation mimetex.cgi?a^{b} sont hors programme."

Link to comment
Share on other sites

Extrait du document d'application du programme de mathématiques du cycle 3 :

"Les notations du type mimetex.cgi?10^{2}, mimetex.cgi?10^{3} ... ne sont pas utilisées à l'école primaire."

Extrait du programme de 6ème :

"Le terme « puissance » et la notation mimetex.cgi?a^{b} sont hors programme."

Oui, Merci à tous, et à Dominique qui cite ce à quoi je me suis aussi référée ce qui explique mon étonnement... mais j'avais fini par me dire qu'avec tous les projets de réformes qui pleuvent en ce moment (les quatre opérations au CP pour ne citer que cela... <_< ), les puissances de 10, ma foi...

Link to comment
Share on other sites

J'ai eu exactement la même interrogation car ma fille actuellement au CM1 apprend à décomposer un nombre en puissance de 10. J'ai demandé à ma collègue de CM1 qui m'a répondu qu'elle aussi traitait cette notion.

Et il est bien écrit "compétence non acquise" :blush:

Link to comment
Share on other sites

Je vais encore dire la même réponse : Non !!!!

On décompose comme ça 6 521 = (6X1000) + (5X100) + (2X10) +1

en écriture additive, en "cdu" mais jamais en puissance de 10 !!!

On apprend ça au collège !!!

P.S : Il fume le maître de ta fille ? :D

Link to comment
Share on other sites

Ce n'était pas au programme d'il y a quelques années ??? Certains n'aiment pas les incessants remaniements de programmes ;) :P c'est peut-être le cas de la maîtresse de ta fille.

Link to comment
Share on other sites

Ce n'était pas au programme d'il y a quelques années ??? Certains n'aiment pas les incessants remaniements de programmes ;) :P c'est peut-être le cas de la maîtresse de ta fille.

Quand j'étais en CM2 (il y a une petite quinzaine d'années...) j'ai effectivement appris à utiliser les puissances de 10... Donc soit cet enseignant n'aime pas beaucoup les changements de programmes comme le dit Princesse soit... Je sais pas....

Link to comment
Share on other sites

Ce n'était pas au programme d'il y a quelques années ??? Certains n'aiment pas les incessants remaniements de programmes ;) :P c'est peut-être le cas de la maîtresse de ta fille.

Quand j'étais en CM2 (il y a une petite quinzaine d'années...) j'ai effectivement appris à utiliser les puissances de 10... Donc soit cet enseignant n'aime pas beaucoup les changements de programmes comme le dit Princesse soit... Je sais pas....

Soit il a fumé la moquette pour cause de tabac interdit! :D

Link to comment
Share on other sites

Ce n'était pas au programme d'il y a quelques années ???

Probablement, et ce n'est pas très vieux.

On trouve, dans les manuels des années 80 et 90, des exercices sur les puissances de 10. Et je me souviens, lors de mon premier stage en responsabilité (1995) avoir travaillé les puissance de 10 avec des CM1 qui utilisaient le manuel Diagonales.

Mais dans le style "hors programme", j'ai mieux en stock :o En effet, les CM1 et CM2 de mon école calculent actuellement des divisions de fractions avec la méthode que j'ai apprise au collège (5è ? 4è ?) ----> a/b : c/d = a/b x d/c :D

Link to comment
Share on other sites

Mais dans le style "hors programme", j'ai mieux en stock :o En effet, les CM1 et CM2 de mon école calculent actuellement des divisions de fractions avec la méthode que j'ai apprise au collège (5è ? 4è ?) ----> a/b : c/d = a/b x d/c :D

Sauf erreur de ma part, c'est actuellement au programme de la classe de 4ème du collège !

Link to comment
Share on other sites

Sauf erreur de ma part, c'est actuellement au programme de la classe de 4ème du collège !

C'est également ce que j'aurais dit...

Au programme de cette classe de CM1-CM2, après les vacances de février : les fonctions logarithme népérien et exponentielle :D

Link to comment
Share on other sites

Mais dans le style "hors programme", j'ai mieux en stock :o En effet, les CM1 et CM2 de mon école calculent actuellement des divisions de fractions avec la méthode que j'ai apprise au collège (5è ? 4è ?) ----> a/b : c/d = a/b x d/c :D

Et de plus, on pourrait ajouter, quel est l'intérêt ? :)

Link to comment
Share on other sites

Et de plus, on pourrait ajouter, quel est l'intérêt ?

Pour mon collègue ? Transmettre le savoir :)

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est hors programme que depuis les nouveaux programmes de 2002.

Donc finalement je ne trouve pas que ce soit véritablement "choquant" de traiter des puissances de 10, ce qui finalement n'est qu'un problème de notation.

Il y a 6 ou 7 ans je les faisias encore avec de CM, et je n'ai pas l'impression que cela leur paraissait plus difficile que la proportionnalité, pour ne donner qu'un exemple.

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est hors programme que depuis les nouveaux programmes de 2002.

Donc finalement je ne trouve pas que ce soit véritablement "choquant" de traiter des puissances de 10, ce qui finalement n'est qu'un problème de notation.

Il y a 6 ou 7 ans je les faisias encore avec de CM, et je n'ai pas l'impression que cela leur paraissait plus difficile que la proportionnalité, pour ne donner qu'un exemple.

Je suis assez d'accord. J'ajoute que j'ai vu dans un manuel (Thévenet :je ne connais plus le nom du manuel) des exercices portant sur cette notion. En revanche, il ne s'agissait que de quelques exercices et ne faisait pas l'objet d'un chapitre entier. ;)

Ce que je veux dire par là, c'est que le collègue qui suit un manuel pas à pas, peut tout à fait traiter d'une notion sans "savoir" ou en ayant oublier qu'il est "hors programme".

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est hors programme que depuis les nouveaux programmes de 2002.

Donc finalement je ne trouve pas que ce soit véritablement "choquant" de traiter des puissances de 10, ce qui finalement n'est qu'un problème de notation.

Il y a 6 ou 7 ans je les faisias encore avec de CM, et je n'ai pas l'impression que cela leur paraissait plus difficile que la proportionnalité, pour ne donner qu'un exemple.

Si on se contente d'introduire la notation mimetex.cgi?10^{6} en disant qu'elle peut remplacer la notation 1 000 000 ("on n'écrit qu'un seul 0 mais on met un 6 en haut à droite pour dire que c'est comme s'il y avait six 0") il n' y a effectivement peut-être pas de quoi être "choqué" (même si, je le répète, c'est hors programme).

Le problème c'est que, sur la lancée, on peut être amené à parler de la notation mimetex.cgi?a^{b} (avec a différent de 10) et/ou à parler des propriétés relatives aux calculs avec des exposants et, là, on se situe, je crois, à un autre niveau ...

Link to comment
Share on other sites

Ce que je veux dire par là, c'est que le collègue qui suit un manuel pas à pas, peut tout à fait traiter d'une notion sans "savoir" ou en ayant oublier qu'il est "hors programme".

Bien sûr, on peut le comprendre mais il me semble que la consultation des programmes (je n'ai pas dit "connaissance des programmes" car ne peut pas connaître parfaitement les programmes pour toutes les disciplines) est, quand même, une des premières obligations qui incombent à un enseignant quand il veut aborder une notion et ceci quel que soit le niveau d'enseignement.

Par ailleurs, il est quand même question dans ce fil, de notions qui sont, toutes deux, sauf erreur de ma part, au programme de la classe de quatrième du collège ...

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est hors programme que depuis les nouveaux programmes de 2002.

Donc finalement je ne trouve pas que ce soit véritablement "choquant" de traiter des puissances de 10, ce qui finalement n'est qu'un problème de notation.

Il y a 6 ou 7 ans je les faisias encore avec de CM, et je n'ai pas l'impression que cela leur paraissait plus difficile que la proportionnalité, pour ne donner qu'un exemple.

Si on se contente d'introduire la notation mimetex.cgi?10^{6} en disant qu'elle peut remplacer la notation 1 000 000 ("on n'écrit qu'un seul 0 mais on met un 6 en haut à droite pour dire que c'est comme s'il y avait six 0") il n' y a effectivement peut-être pas de quoi être "choqué" (même si, je le répète, c'est hors programme).

Le problème c'est que, sur la lancée, on peut être amené à parler de la notation mimetex.cgi?a^{b} (avec a différent de 10) et/ou à parler des propriétés relatives aux calculs avec des exposants et, là, on se situe, je crois, à un autre niveau ...

Oui, mais ici on parlait bien des puissances de 10...

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est hors programme que depuis les nouveaux programmes de 2002.

Donc finalement je ne trouve pas que ce soit véritablement "choquant" de traiter des puissances de 10, ce qui finalement n'est qu'un problème de notation.

Il y a 6 ou 7 ans je les faisias encore avec de CM, et je n'ai pas l'impression que cela leur paraissait plus difficile que la proportionnalité, pour ne donner qu'un exemple.

Si on se contente d'introduire la notation mimetex.cgi?10^{6} en disant qu'elle peut remplacer la notation 1 000 000 ("on n'écrit qu'un seul 0 mais on met un 6 en haut à droite pour dire que c'est comme s'il y avait six 0") il n' y a effectivement peut-être pas de quoi être "choqué" (même si, je le répète, c'est hors programme).

Le problème c'est que, sur la lancée, on peut être amené à parler de la notation mimetex.cgi?a^{b} (avec a différent de 10) et/ou à parler des propriétés relatives aux calculs avec des exposants et, là, on se situe, je crois, à un autre niveau ...

Oui, mais ici on parlait bien des puissances de 10...

Ma collègue l'a fait dans son CM2 où est ma fille ....qui, comme ses camarades, a trouvé que cela facilité l'écriture des grands nombres et était très facile à comprendre (m^me les élèves en difficulté y sont p

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est hors programme que depuis les nouveaux programmes de 2002.

Donc finalement je ne trouve pas que ce soit véritablement "choquant" de traiter des puissances de 10, ce qui finalement n'est qu'un problème de notation.

Il y a 6 ou 7 ans je les faisias encore avec de CM, et je n'ai pas l'impression que cela leur paraissait plus difficile que la proportionnalité, pour ne donner qu'un exemple.

Si on se contente d'introduire la notation mimetex.cgi?10^{6} en disant qu'elle peut remplacer la notation 1 000 000 ("on n'écrit qu'un seul 0 mais on met un 6 en haut à droite pour dire que c'est comme s'il y avait six 0") il n' y a effectivement peut-être pas de quoi être "choqué" (même si, je le répète, c'est hors programme).

Le problème c'est que, sur la lancée, on peut être amené à parler de la notation mimetex.cgi?a^{b} (avec a différent de 10) et/ou à parler des propriétés relatives aux calculs avec des exposants et, là, on se situe, je crois, à un autre niveau ...

Oui, mais ici on parlait bien des puissances de 10...

Ce n'est hors programme que depuis les nouveaux programmes de 2002.

Donc finalement je ne trouve pas que ce soit véritablement "choquant" de traiter des puissances de 10, ce qui finalement n'est qu'un problème de notation.

Il y a 6 ou 7 ans je les faisias encore avec de CM, et je n'ai pas l'impression que cela leur paraissait plus difficile que la proportionnalité, pour ne donner qu'un exemple.

Si on se contente d'introduire la notation mimetex.cgi?10^{6} en disant qu'elle peut remplacer la notation 1 000 000 ("on n'écrit qu'un seul 0 mais on met un 6 en haut à droite pour dire que c'est comme s'il y avait six 0") il n' y a effectivement peut-être pas de quoi être "choqué" (même si, je le répète, c'est hors programme).

Le problème c'est que, sur la lancée, on peut être amené à parler de la notation mimetex.cgi?a^{b} (avec a différent de 10) et/ou à parler des propriétés relatives aux calculs avec des exposants et, là, on se situe, je crois, à un autre niveau ...

Oui, mais ici on parlait bien des puissances de 10...

Ma collègue l'a fait dans son CM2 qui est aussi la classe de ma fille .Comme ses camarades, elle a trouvé que cela facilitait l'écriture des grands nombres et était très facile à comprendre (même les élèves en difficulté y sont parvenus ).

Si on en reste à 10 puis 5 = 100 000 ....et qu'on n epousse pas plus loin l'utilisation des exposants, cela ne me choque pas du tout ...bien que ce soit hors programme effectivement l Du moment qu'on n'y consacre pas trop de temps ...

En revanche, elle a évalué cette compétence (ce que je n'aurais pas fait) ...mais les résultats ont été vraiment bons. Compétence acquise pour la plupart dans une classe assez faible.

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est hors programme que depuis les nouveaux programmes de 2002.

Donc finalement je ne trouve pas que ce soit véritablement "choquant" de traiter des puissances de 10, ce qui finalement n'est qu'un problème de notation.

Il y a 6 ou 7 ans je les faisias encore avec de CM, et je n'ai pas l'impression que cela leur paraissait plus difficile que la proportionnalité, pour ne donner qu'un exemple.

Si on se contente d'introduire la notation mimetex.cgi?10^{6} en disant qu'elle peut remplacer la notation 1 000 000 ("on n'écrit qu'un seul 0 mais on met un 6 en haut à droite pour dire que c'est comme s'il y avait six 0") il n' y a effectivement peut-être pas de quoi être "choqué" (même si, je le répète, c'est hors programme).

Le problème c'est que, sur la lancée, on peut être amené à parler de la notation mimetex.cgi?a^{b} (avec a différent de 10) et/ou à parler des propriétés relatives aux calculs avec des exposants et, là, on se situe, je crois, à un autre niveau ...

Que ce soit ou non hors programme n'est pas la question: l'enseignant doit s'interroger sur la pertinence de cet apprentissage pour justement faire "le" programme. Donc, à chacun de voir si ce travail sur les puissances de 10 a un intérêt pédagogique en numération.

Par contre, attention aux simplifications abusives: le "puissance 6" ne signifie absolument pas qu'il y a six 0, mais qu'on effectue le produit "10x10x10x10x10x10", où le nombre 10 apparaît 6 fois. Ensuite, une fois cela bien compris, on peut remarquer que le nombre de 0 correspond à l'exposant, et présenter cela comme une commodité qui n'est vraie que pour 10... Sinon, ensuite comment comprendre que 2puiss.4 n'est pas égal à 20000 ?... C'est dans ce sens qu'il vaut mieux ne pas traiter des puissances de 10 si l'on n'est pas très au clair avec les objectifs que l'on poursuit ou avec certaines notions mathématiques (et que ce sujet a été retiré à juste titre en 2002, des dérives ayant été rencontrées.).

Link to comment
Share on other sites

Par contre, attention aux simplifications abusives: le "puissance 6" ne signifie absolument pas qu'il y a six 0, mais qu'on effectue le produit "10x10x10x10x10x10", où le nombre 10 apparaît 6 fois. Ensuite, une fois cela bien compris, on peut remarquer que le nombre de 0 correspond à l'exposant, et présenter cela comme une commodité qui n'est vraie que pour 10... Sinon, ensuite comment comprendre que 2puiss.4 n'est pas égal à 20000 ?...

Merci d'avoir attiré notre attention sur ce risque.

Link to comment
Share on other sites

Ce n'était pas au programme d'il y a quelques années ??? Certains n'aiment pas les incessants remaniements de programmes ;) :P c'est peut-être le cas de la maîtresse de ta fille.
Ce n'est hors programme que depuis les nouveaux programmes de 2002.

Donc finalement je ne trouve pas que ce soit véritablement "choquant" de traiter des puissances de 10, ce qui finalement n'est qu'un problème de notation.

Il y a 6 ou 7 ans je les faisias encore avec de CM, et je n'ai pas l'impression que cela leur paraissait plus difficile que la proportionnalité, pour ne donner qu'un exemple.

Je suis assez d'accord. J'ajoute que j'ai vu dans un manuel (Thévenet :je ne connais plus le nom du manuel) des exercices portant sur cette notion. En revanche, il ne s'agissait que de quelques exercices et ne faisait pas l'objet d'un chapitre entier. ;)

Ce que je veux dire par là, c'est que le collègue qui suit un manuel pas à pas, peut tout à fait traiter d'une notion sans "savoir" ou en ayant oublier qu'il est "hors programme".

Il y a deux ans , j'avais effectivement dans ma classe un manuel de math avec les puissances de 10 mais j'avais fait une progression annuelle en m'appuyant sur les programmes donc j'avais sauté ce passage.

Effectivement certains manuels abordent des notions qui ne sont plus aux programmes (vieux livres dans les écoles ....) mais c'est aussi notre boulot d'enseignant que de prendre du recul avec ce qui est écrit dans le manuel et ne pas forcément le suivre pas à pas (même si c'est très confortable et qu'il m'arrive sur certains thèmes de ne pas me casser la tête et suivre le livre d'histoire par exemple)

Je pense que si ces notions sont maintenant enseignées en 4ème ce n'est pas un hasard.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

dans ma classe de CM2 j'ai "pour comprendre les maths" mais la version la plus récente...

Et les puissances de 10 apparaissent dans ce manuel.

ça m'a filé un doute quand j'ai vu ça... alors du coup j'en ai parlé très brièvement, sans trop insisté, mais pas évalué.

Au moins maintenant on est fixé : ce n'est plus au programme ! :)

Link to comment
Share on other sites

dans ma classe de CM2 j'ai "pour comprendre les maths" mais la version la plus récente...

Et les puissances de 10 apparaissent dans ce manuel.

ça m'a filé un doute quand j'ai vu ça... alors du coup j'en ai parlé très brièvement, sans trop insisté, mais pas évalué.

Au moins maintenant on est fixé : ce n'est plus au programme ! :)

D'où le danger d'utiliser les manuels sans avoir lu nos chers Bible que sont les documents d'application!! :P

Ce sont les seuls documents qui font référence avec les B.O.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Vu aussi l'utilisation de ces puissances pour simplification d'écriture dans le Maths, collection Thevenet, CM1.

J'ai expliqué cette écriture aux enfants et je leur ai laissé le choix de l'utiliser ou pas.

Voiloù.

Link to comment
Share on other sites

dans ma classe de CM2 j'ai "pour comprendre les maths" mais la version la plus récente...

Et les puissances de 10 apparaissent dans ce manuel.

ça m'a filé un doute quand j'ai vu ça... alors du coup j'en ai parlé très brièvement, sans trop insisté, mais pas évalué.

Au moins maintenant on est fixé : ce n'est plus au programme ! :)

Avec les réformes cycliques que nous subissons, j'ai l'impression que ça va le redevenir avant même que les pages du manuel aient eu le temps de jaunir. :)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...