Jump to content

aidez-moi à aider mon fils en mathématique!!!!


fat
 Share

Recommended Posts

Bonjour, mon fils est au cp. Il se débrouille bien en français (il sais lire, doucement bien sur et comprend tout ce qu'il lit).Mais il a beaucoup de mal en math. Je m'explique : il sais compter, il a du mal à lire les nombres après 10 (il se trompe souvent il confond 20 et 12 13 et 30 par exemple), il a du mal à comprendre les soustractions....du coup il bloque et il ne veut plus aller à l'école ou travailler avec moi quand il s'agit de math. C'est sans doute une tentative de fuite face à la difficulté. Avec l'instit il utilise une file numérique et picbille. Comment faire pour l'aider ? Une méthode, un livre ou autre. Je suis preneuse de tous vos conseils. Merci aux pe de me faire partager leur expérience par rapport à des enfants qui rencontreraient les mêmes difficultés que mon fils.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, mon fils est au cp. Il se débrouille bien en français (il sais lire, doucement bien sur et comprend tout ce qu'il lit).Mais il a beaucoup de mal en math. Je m'explique : il sais compter, il a du mal à lire les nombres après 10 (il se trompe souvent il confond 20 et 12 13 et 30 par exemple), il a du mal à comprendre les soustractions....du coup il bloque et il ne veut plus aller à l'école ou travailler avec moi quand il s'agit de math. C'est sans doute une tentative de fuite face à la difficulté. Avec l'instit il utilise une file numérique et picbille. Comment faire pour l'aider ? Une méthode, un livre ou autre. Je suis preneuse de tous vos conseils. Merci aux pe de me faire partager leur expérience par rapport à des enfants qui rencontreraient les mêmes difficultés que mon fils.

Je ne suis pas en CP donc je ne sais pas si ces difficultés sont "normales" ou pas à cette période de l'année.Car les objectifs de cycle sont à atteindre en fin de CE1... donc peut être déjà peux tu voir avec la maîtresse de ton fils si elle juge que ce sont bien des difficultés ou pas. Car si ça n'en sont pas, alors autant le laisser se faire son déclic lui même sans forcer justement, pour ne pas le dégouter.

Si ce sont réellement des difficultés, as tu essayé les système de cubes?1 petit cube représentent une unité, dix cubes collés, ou clipsés, c'est ce qu'il y a même de mieux (donc une barre) représentent une dizaine, dix barres ensemble (une plaque carrée de 10 sur 10 cubes donc) représentent une unité.On repart souvent comme ça avec nos élèves.

Et ils peuvent du coup faire la soustraction, l'addition avec ces cubes.

Je ne sais pas si tu vois de quoi je parle? je sais que j'ai appris la numération avec cet outil moi en CP

cubes bases 10

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, mon fils est au cp. Il se débrouille bien en français (il sais lire, doucement bien sur et comprend tout ce qu'il lit).Mais il a beaucoup de mal en math. Je m'explique : il sais compter, il a du mal à lire les nombres après 10 (il se trompe souvent il confond 20 et 12 13 et 30 par exemple), il a du mal à comprendre les soustractions....du coup il bloque et il ne veut plus aller à l'école ou travailler avec moi quand il s'agit de math. C'est sans doute une tentative de fuite face à la difficulté. Avec l'instit il utilise une file numérique et picbille. Comment faire pour l'aider ? Une méthode, un livre ou autre. Je suis preneuse de tous vos conseils. Merci aux pe de me faire partager leur expérience par rapport à des enfants qui rencontreraient les mêmes difficultés que mon fils.

En as-tu parlé avec son enseignant(e) ?C'est à priori elle qui est le mieux placé pour te dire s'il y a un problème réel ou si ton fils a simplement besoin d'un peu de temps....Il vient d'apprendre à lire c'est un gros travail et il a peut-être simplement mis la numération en "attente" dans un coin de son cerveau...

Quelques autres questions me viennent à l'esprit..

En maternelle a-t-il éprouvé des difficultés dans ce domaine?

Quel âge a-t-il?(la maturité peut jouer un rôle )

Quand au fait de l'aider...attention à ne pas le saturer non plus....(je n'ai pas dit que c'était ton intention,hein? ;) )Les enfants de l'âge de ton fils ont déjà de longues journées,je ne parierai pas sur l'efficacité d'un surcroit de travail...

Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos conseils, je vais essayer de voir avec l'instit (d'après mon fils l'instit lui a dit qu'il avait du mal avec les soustractions). Je voulais aussi savoir si à ce stade du cp ces difficultés sont "normales". Voilà et encore merci. (Pym, les cubes peuvent être abordés sans doute comme un jeu? ainsi, le courant "mathématique" passera peut être mieux. ;)

Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos conseils, je vais essayer de voir avec l'instit (d'après mon fils l'instit lui a dit qu'il avait du mal avec les soustractions). Je voulais aussi savoir si à ce stade du cp ces difficultés sont "normales". Voilà et encore merci. (Pym, les cubes peuvent être abordés sans doute comme un jeu? ainsi, le courant "mathématique" passera peut être mieux. ;)

oui c'est bien comme un jeu que je les concevais, vu le refus de ton fils apparemment maintenant face à tout ça.

mais vraiment il faut que tu en discutes avec l'instit de ton fils.

Je ne connais pas l'évolution "normale" en CP d'un élève mais si ça se trouve ton fils en est simplement là où il devrait en être...

Bon courage à toi et j'espère que tu auras vite tes réponses

Link to comment
Share on other sites

il a du mal à comprendre les soustractions....

J'ai 2 CP et je n'ai pas commencé les soustractions: qu'entends-tu par "il a du mal avec les soustractions"?

Manipuler, c'est important...

Link to comment
Share on other sites

J'enseigne en CP et les difficultés de ton fils ne me semblent pas irrémédiables. La soustraction doit être abordée en Cp pour son sens, dans un premier temps. On introduit le signe ensuite. Je commence tout juste à voir le signe - avec mes élèves, mais il est primordial qu'ils aient acquis le sens de la soustraction. Alors, que veux tu dire, par il a du mal avec les soustractions?

Quand à la numération, la confusion dont tu parles est courante à cette époque de l'année. Quand on commence à introduire les notions de dizaine et d'unités, les choses se mettent alors en place plus facilement. Des petits jeux, comme te l'a indiqué Pym, c'est très bien. C'est d'ailleurs par ce biais que je travaille avec mes élèves.

Mais, effectivement, la personne la mieux placée pour te rassurer, c'est la maîtresse de ton fils ... Consulte la pour connaître les réelles difficultés de ton fils.

;)

Link to comment
Share on other sites

Je dirais "surtout pas de travail supplémentaire"... Il faut dédramatiser.

Par contre use et abuse de jeux de société (qui lui plaisent) où il y a besoin de compter, de reconnaître les nombres, de raisonner et d'anticiper. En vrac : UNO, la bataille, les dames, le jeux des 7 familles, le jeu de l'oie... Cela développera chez lui des compétences indispensables pour réussir en maths.

Bon amusement à tous les 2 ! :P

Link to comment
Share on other sites

J'enseigne en CP et les difficultés de ton fils ne me semblent pas irrémédiables. La soustraction doit être abordée en Cp pour son sens, dans un premier temps. On introduit le signe ensuite. Je commence tout juste à voir le signe - avec mes élèves, mais il est primordial qu'ils aient acquis le sens de la soustraction. Alors, que veux tu dire, par il a du mal avec les soustractions?

Quand à la numération, la confusion dont tu parles est courante à cette époque de l'année. Quand on commence à introduire les notions de dizaine et d'unités, les choses se mettent alors en place plus facilement. Des petits jeux, comme te l'a indiqué Pym, c'est très bien. C'est d'ailleurs par ce biais que je travaille avec mes élèves.

Mais, effectivement, la personne la mieux placée pour te rassurer, c'est la maîtresse de ton fils ... Consulte la pour connaître les réelles difficultés de ton fils.

;)

Tout d'abord merci d'avoir pris le temps de me repondre. Quand je dis "il a du mal..." c'est à dire qu'il n'arrive pas à comprendre qu'il faut enlever au lieu de rajouter comme pour l'addition. En classe l'instit a introduit le signe et elle interroge les enfants à l'oral après que l'un des enfants ai donné une opération oralement (je ne sais pas si je me fais bien comprendre). Ce qui m'inquiète c'est qu'il ne veut pas aller à l'école à cause de ce pb. Vu qu'il est qu'au cp, c'est dommage alors qu'il aimait ça. J'ai vu l'instit qui m'a confirmé qu'il avait quelques difficultés mais rien de dramatique. Elle m'a dit qu'elle l'interrogerai sur des choses qu'il maitrise mieux pour qu'il ait de nouveau confiance en lui. Elle a aussi remarqué que mon fils était beaucoup moins souriant et moins enthousiaste qu'au début. Je tiens à souligner que c'est une super instit qui a tenu compte de mes inquiétudes, :wub: et elle m'a rajouté qu'elle fera attention pour voir si le blocage en math explique bien son refus d'aller à l'école. Voilà, si vous avez des conseils pour aider mon fils (pas seulement en math) à traverser "cette crise" :( je suis preneuse. ;)
Link to comment
Share on other sites

Tout d'abord merci d'avoir pris le temps de me repondre. Quand je dis "il a du mal..." c'est à dire qu'il n'arrive pas à comprendre qu'il faut enlever au lieu de rajouter comme pour l'addition. En classe l'instit a introduit le signe et elle interroge les enfants à l'oral après que l'un des enfants ai donné une opération oralement (je ne sais pas si je me fais bien comprendre). Ce qui m'inquiète c'est qu'il ne veut pas aller à l'école à cause de ce pb. Vu qu'il est qu'au cp, c'est dommage alors qu'il aimait ça. J'ai vu l'instit qui m'a confirmé qu'il avait quelques difficultés mais rien de dramatique. Elle m'a dit qu'elle l'interrogerai sur des choses qu'il maitrise mieux pour qu'il ait de nouveau confiance en lui. Elle a aussi remarqué que mon fils était beaucoup moins souriant et moins enthousiaste qu'au début. Je tiens à souligner que c'est une super instit qui a tenu compte de mes inquiétudes, :wub: et elle m'a rajouté qu'elle fera attention pour voir si le blocage en math explique bien son refus d'aller à l'école. Voilà, si vous avez des conseils pour aider mon fils (pas seulement en math) à traverser "cette crise" :( je suis preneuse. ;)

Ce que tu décris ressemble fort à une difficulté très répandue : ne pas supporter de ne pas tout comprendre et/ou réussir du 1er coup.

Soustraire quand on est habitué à additionner n'est pas facile, et tu dois dire à ton fils que c'est normal d'avoir du mal au début et de se tromper. C'est en se trompant qu'on apprend ! ;)

Il doit apprendre à supporter cela sans perdre confiance en lui, c'est essentiel...

Link to comment
Share on other sites

Tout d'abord merci d'avoir pris le temps de me repondre. Quand je dis "il a du mal..." c'est à dire qu'il n'arrive pas à comprendre qu'il faut enlever au lieu de rajouter comme pour l'addition. En classe l'instit a introduit le signe et elle interroge les enfants à l'oral après que l'un des enfants ai donné une opération oralement (je ne sais pas si je me fais bien comprendre). Ce qui m'inquiète c'est qu'il ne veut pas aller à l'école à cause de ce pb. Vu qu'il est qu'au cp, c'est dommage alors qu'il aimait ça. J'ai vu l'instit qui m'a confirmé qu'il avait quelques difficultés mais rien de dramatique. Elle m'a dit qu'elle l'interrogerai sur des choses qu'il maitrise mieux pour qu'il ait de nouveau confiance en lui. Elle a aussi remarqué que mon fils était beaucoup moins souriant et moins enthousiaste qu'au début. Je tiens à souligner que c'est une super instit qui a tenu compte de mes inquiétudes, :wub: et elle m'a rajouté qu'elle fera attention pour voir si le blocage en math explique bien son refus d'aller à l'école. Voilà, si vous avez des conseils pour aider mon fils (pas seulement en math) à traverser "cette crise" :( je suis preneuse. ;)

Ce que tu décris ressemble fort à une difficulté très répandue : ne pas supporter de ne pas tout comprendre et/ou réussir du 1er coup.

Soustraire quand on est habitué à additionner n'est pas facile, et tu dois dire à ton fils que c'est normal d'avoir du mal au début et de se tromper. C'est en se trompant qu'on apprend ! ;)

Il doit apprendre à supporter cela sans perdre confiance en lui, c'est essentiel...

Merci de m'avoir repondu, mais justement comment lui apprendre que même s'il se trompe, il doit garder confiance en lui. Je sais qu'il n'y pas de recette miracle mais peut-être des pistes de reflexion que vous pouvez me faire partager. ;)

Link to comment
Share on other sites

moi j'essaierais de glisser discrètement des 'problèmes' de maths dans le quotidien (DE TEMPS EN TEMPS)

je le faisais souvent avec mon fils en CP

ex:

- tu m'aides à mettre le couvert? on est 5 et j'ai déjà mis 3 fourchettes, tu peux aller chercher celles qui manquent?

- j'avais préparé un tas de bonbons, y'en avait 6 et là y'en a plus que 2!!! papa en a mangé combien :D ?

- on fait du vélo: on fait 5 tours de terrain..., à chaque tour ... et un tour de plus ... plus que 3 tours

- on joue à cache-cache avec des personnages, il en a trouvé 3 ..., tu n'as pas tout trouvé, j'en avais caché 5! il m'en reste deux à trouver ...

je précise que je faisais vraiment ça, discrètement et de temps en temps!

Link to comment
Share on other sites

Merci de m'avoir repondu, mais justement comment lui apprendre que même s'il se trompe, il doit garder confiance en lui. Je sais qu'il n'y pas de recette miracle mais peut-être des pistes de reflexion que vous pouvez me faire partager. ;)

Tout simplement lui dire que c'est nouveau et difficile et que tu sais qu'il va y arriver.

Montre-lui dès que tu en as l'occasion que toi aussi (et d'autres) tu ne comprends pas tout et ne réussis pas tout du premier coup. Qu'il faut essayer plusieurs fois, se tromper, réajuster pour réussir, qu'on a le droit de se tromper, de faire des erreurs, que ce n'est pas grave.

Au quotidien montre-lui que chaque erreur peut aider à avancer. Par exemple s'il fait tomber un verre et le casse, tu lui dis que ce n'est pas grave, tu le fais participer au nettoyage des dégâts et tu positives : "Tu vois maintenant tu sais comment ramasser des bouts de verre sans te couper, et tu sauras faire plus attention la prochaine fois en attrapant un verre."

Souvent les enfants trop exigeants avec eux-mêmes manquent cruellement de confiance en eux et ont sans cesse besoin d'être rassurés. Mon aîné est comme ça, et même s'il devient plus "zen" avec le temps il faut souvent rassurer ("je sais que tu vas y arriver"), dédramatiser ("et alors, si tu n'avais pas ton bac, où serait le drame, tu le repasserais et voilà tout")... Il est en seconde, excellent élève, et chaque note un peu décevante réactive ses inquiétudes...

Je suis sûre que tu vas arriver, petit à petit, à lui faire comprendre cela. ;)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...