Jump to content

suppléances


lili59130
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Tout est dans le titre...

Je vous explique: je cherche désespérement à faire des suppléances dans le nord et j'ai envoyé ma candidature (plusieurs reprises, cette année mais jamais d'entretien ni d'appels) et la ddec m'a clairement fait comprendre qu'ils ne prenaientt en priorité que ceux du cfp qui avaient échoué ou ceux de l'iufm mais pas les candidats libres... J'ai eu beau expliqué que je ne pouvais pas intégrer le cfp pour des raisons financières (maman d'une petite puce + conjoint intermittent du spectacle) et que je souhaitais passé le second concours interne, la "charmante" dame m'a quasiment dit de laisser tomber étant donné le nombre de candidatures...

J'ai également tenté dans le Loir-et-cher (je viens de là bas et toute ma famille y habite) car je suis prête à déménager si j'ai l'opportunité d'y arriver quelquepart! et là même rengaine: ils reprennent les suppléants avec lesquels ils ont l'habitude de travailler.

J'entends et je comprends ce que ces gens me disent, mais si je comprends bien: les suppléances pour moi, c'est fichu????

Plus le temps passe et plus je me dis qu'il m'est impossible d'y glisser ne ce serait-ce qu'un petit bout de pied :cry:

Bref, je suis un peu perdue car je mise beaucoup sur les suppléances tant sur le plan professionnel que sur le plan financier.

A lire les messages précédents sur le sujet, je croyais qu'être suppléant serait plus facile...

Je voulais juste savoir si d'autres (dans le Nord ou le Loir-et-Cher ou même ailleurs) avaient des difficultés comme moi à effectuer des suppléances...

Link to comment
Share on other sites

En effet d'un diocèse à un autre le recrutement peut-être différent.

Pour le 49, diocèse d'Angers, il y a aussi trop de candidats (déjà suppléants, PE1 cfp échouant le concours), cependant, les candidats libres ont la possibilité d'accéder aux suppléances si besoin s'en faisait sentir. Pour cela, il y a un entretien à passer. De plus, le suppléant qui échoue à entrer au cfp (première ou deuxième année) au bout de 3 fois, est sortie de la liste des suppléants et c'est bye bye. Donc grosse pression sur les redoublants PE1 et les suppléants.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Ca change beaucoup dans les diocèses et selon les années. par exemple dans le diocèse d'Angers il manque beaucoup de suppléants car il a de gros besoin mais par contre ensuite c'est la selection qui est très dure pour entrer en PE1 du CFP, car il y a du coup pas assez de places pour le nombres de candidats.

Bref, tu peux avoir tes chances en cours d'année car certains diocèses prennent des nouveaux suppléants en milieu d'année selon les besoins. Courage! :)

Link to comment
Share on other sites

Coucou,

Je suis très étonnée par ton message. Je suis suppléante dans le nord depuis 4 ans et je pensais que le recrutement n'avait pas changé. J'ai envoyé une canddature en juilletà Lille mais ils ont passé ma candidature au diocèse du versant nord est. Entretien fin décembre, début des suppléances janvier et depuis toujours en poste. entre temps, j'ai déménagé dans le pas de calais, limite nord. mon dossier a été transféré à Lille.

Où habites-tu ? car tu peux peut être faire plusieurs demandes.

A+

Natacha

Link to comment
Share on other sites

Coucou,

Je suis très étonnée par ton message. Je suis suppléante dans le nord depuis 4 ans et je pensais que le recrutement n'avait pas changé. J'ai envoyé une canddature en juilletà Lille mais ils ont passé ma candidature au diocèse du versant nord est. Entretien fin décembre, début des suppléances janvier et depuis toujours en poste. entre temps, j'ai déménagé dans le pas de calais, limite nord. mon dossier a été transféré à Lille.

Où habites-tu ? car tu peux peut être faire plusieurs demandes.

A+

Natacha

Bonjour Natacha!

et bien je crois qu'entre temps, le recrutement

désolée je viens de faire une mauvaise manip'!

Je disais donc que le recrutement a apparemment changé puisque qu'au téléphone une gentille dame m'a dit qu'ils prenaient en priorité ceux qui échouaient au concours du privé (ce que je trouve normal), puis ensuite ceux qui échouaient dans le public, puis les candidats belges (niveau équivalent) et puis si il reste un peu de travail, ils font appel aux candidats libres (donc presqu'aucune chance). Donc comme je tiens à faire des suppléances coûte que coûte, et bien je vais chercher ailleurs.

Sinon, j'habite lambersart (à côté de lille)

A+

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...