Jump to content

Fêtes des mères


Capucin

Recommended Posts

J'hésite entre :

Maman quand tu es en colère

Je t'aime de travers

Maman quand tu t'en vas

Je t'aime couci-couça

Maman quand tu es de bonne humeur

Je t'aime de tout mon cœur

Maman quand tu me cajoles

Je t'aime sans paroles

Maman quand je te dis ce poème

Comprends-tu combien je t'aime ?

Marie Aubinais

et :

Fleurs immortelles

Devine ce que je cache

Derrière mon dos ?

Non, ce n'est pas une tache, ni un accroc.

Ce ne sont pas des mains sales, ni un trou ovale.

Ce sont des fleurs de mai

Qui ne faneront jamais.

"Bonne fête maman.

Je compte aussi adapter Maman la plus belle de Luis Mariano.

Link to comment
Share on other sites

Personnellement, je préfère le premier poème. Mais il est aussi plus long, tout dépend du niveau des élèves !

Pour Capucin, tu peux regarder dans les poèmes de Maurice carême, il y a pleins de choses très jolies !

Link to comment
Share on other sites

alors, g ca :

Dimanche

C’est toujours dimanche

Dans mon petit cœur

Quand je pense à maman

C’est jour de gâteau

C’est jour de bisou

C’est jour de soleil

C’est toujours dimanche

Comme je te le dis

Maman !

Dans mon cœur

Qu’y a-t-il dans mon cœur ?

- Beaucoup de bonheur.

Qui me l’a donné ?

- Maman adorée.

Il y a longtemps ?

- Assurément.

j'en ai d'autres sympas mais la j'arrive plus a ouvrir mes fichiers pdf, faut que je vois ce qui cloche !, je te les met des que j'arrive a ouvrir !

Link to comment
Share on other sites

bon ben ca marche a nouveau, donc c reparti :

Maman

Qui coud mes vêtements,

les allonge et ravaude

Sans perdre un seul instant ?

Qui met la «cruche» chaude

Dans mon petit lit blanc ?

C’est maman.

Qui, tout tranquillement,

Accomplit son ouvrage,

Lave l’appartement,

Soigne bien le ménage,

Sait faire un pansement ?

C’est maman.

Qui chaque jour, m’attend

Au sortir de l’école,

Et m’embrasse en riant ?

Qui m’écoute et console

Mes gros chagrins d’enfant ?

C’est maman.

Vio Martin

Maman

Sur chaque fleur que j’ai cueillie,

Ma bouche, un instant s’est posée.

Ainsi pour toi, Maman jolie,

J’ai fait un bouquet de baisers.

Les fleurs savent bien pourquoi

Je les caresse à mon passage :

C’est pour que ma maman à moi

Ait ma tendresse à son usage.

J’ai prononcé des mots charmants

Tout bas au fond de leur corolle.

Au cœur de ma chère maman,

Leur parfum dira leur parole.

Vio Martin

Maman

J’ai de toi une image

Qui ne vit qu’en mon cœur.

Là tes traits sont si purs

Que tu n’as aucun âge.

Là, tu peux me parler

Sans remuer les lèvres ;

Tu peux me regarder

Sans ouvrir les paupières.

Et lorsque le malheur

M’attend sur le chemin,

Je le sais par ton cœur

Qui bat contre le mien.

Maurice Carême

Voila, si j'en trouve d'autres, je reviens !

Link to comment
Share on other sites

L'année dernière, j'avais proposé plusieurs poésies à mes cm1/cm2 et ils se sont tous rués sur celle-ci....

À ma maman

Bien sûr, maman, je veux t'offrir

Oh, tout ce qui peut te faire plaisir.

Naturellement, pas des trésors,

Non, mais de gros efforts.

Et, cette fois-ci, promis, je vais

Faire mon lit, ranger, m'appliquer;

Eteindre la télévision,

Apprendre par coeur mes leçons,

Etre un modèle d'obéissance...

Mais tout à coup, maman, j'y pense :

Avec un enfant si parfait,

Maman, c'est sûr, tu t'ennuierais.

Jean-Michel Robineau

C'est vrai qu'elle est drôle.... :D:D

Link to comment
Share on other sites

En voici d'autres....

La Merveille

Ma vie est un enchantement

Quand je m'endors,

Quand je m'éveille,

Ou quand je joue,

A tout moment,

Une fée douce me surveille

Et m'entoure de soins charmants

Cette merveille :

C'est ma maman !

À ma maman

Bien sûr, maman, je veux t'offrir

Oh, tout ce qui peut te faire plaisir.

Naturellement, pas des trésors,

Non, mais de gros efforts.

Et, cette fois-ci, promis, je vais

Faire mon lit, ranger, m'appliquer;

Eteindre la télévision,

Apprendre par coeur mes leçons,

Etre un modèle d'obéissance...

Mais tout à coup, maman, j'y pense :

Avec un enfant si parfait,

Maman, c'est sûr, tu t'ennuierais.

Chère maman

(poésie)

Pour toi j'ai fait ce collier

Il te plaira j'espère

Mais je sais que tu préfères

Un collier bien plus beau

Un collier bien plus doux

Mes deux bras autour de ton cou.

Toi ma jolie maman

(poésie)

- Toi ma jolie maman

Avec ton sourire rayonnant.

- Toi ma jolie maman

Dans tes bras je me blottis.

- Toi ma jolie maman

Tu sais me consoler et me rendre gai.

- Toi ma jolie maman

Avec ton coeur tu me remplis de bonheur.

- Toi ma jolie maman

Toute ta tendresse et tes caresses me

Donnent un sentiment d'amour.

- Toi ma jolie maman

Que je t'aime tant

Je t'envoie mille bisous.

Petit poème pour maman

(poésie)

Il a plu des mots ce matin

Ils sont tombés dans mon jardin.

Des mots très fous

Qui font la roue,

Des mots d'amour

Tout en velours,

Des mots très doux,

Des mots pour toi.

Et tout le jour, dans le secret,

Je t'en ferai des bouquets.

Chère maman

(poésie)

Ton coeur est comme un nid

Où je me blottis quand je pleure

Et même quand je ris

Et l'amour que tu me donnes

Chaque jour

Est un soleil

A nul autre pareil

Merci Maman.

Eloise

Link to comment
Share on other sites

Flûte des poèmes se sont "collés" les uns aux autres... :(

je rectifie:

Toi ma jolie maman

(poésie)

- Toi ma jolie maman

Avec ton sourire rayonnant.

- Toi ma jolie maman

Dans tes bras je me blottis.

- Toi ma jolie maman

Tu sais me consoler et me rendre gai.

- Toi ma jolie maman

Avec ton coeur tu me remplis de bonheur.

- Toi ma jolie maman

Toute ta tendresse et tes caresses me

Donnent un sentiment d'amour.

- Toi ma jolie maman

Que je t'aime tant

Je t'envoie mille bisous.

Petit poème pour maman

(poésie)

Il a plu des mots ce matin

Ils sont tombés dans mon jardin.

Des mots très fous

Qui font la roue,

Des mots d'amour

Tout en velours,

Des mots très doux,

Des mots pour toi.

Et tout le jour, dans le secret,

Je t'en ferai des bouquets.

Chère maman

(poésie)

Ton coeur est comme un nid

Où je me blottis quand je pleure

Et même quand je ris

Et l'amour que tu me donnes

Chaque jour

Est un soleil

A nul autre pareil

Merci Maman.

Eloise

Link to comment
Share on other sites

Maman

Qui coud mes vêtements,

les allonge et ravaude

Sans perdre un seul instant ?

Qui met la «cruche» chaude

Dans mon petit lit blanc ?

C’est maman.

Qui, tout tranquillement,

Accomplit son ouvrage,

Lave l’appartement,

Soigne bien le ménage,

Sait faire un pansement ?

C’est maman.

Qui chaque jour, m’attend

Au sortir de l’école,

Et m’embrasse en riant ?

Qui m’écoute et console

Mes gros chagrins d’enfant ?

C’est maman.

Vio Martin

... et tu n'as pas peur de te prendre un fer à repasser dans la figure ?!? B)

... je vais tenter de leur en faire écrire un, je ne sais pas trop ce que ça va donner...

Link to comment
Share on other sites

c'est encore mieux si ce sont les enfants qui l'écrivent ! quelle maman ne peut pas être sensible à des mots d'enfant venant du coeur ?

Link to comment
Share on other sites

wouip, ça doit être plus touchant... je pensais les faire travailler à partir du "marchand de merveilles" de frédéric clément (album à "tendance" poétique) je vous le conseille !

Link to comment
Share on other sites

Quelques poésies sur le thème...

Simplement

J'ai cherché dans les poèmes

Comment dire je t'aime

J'ai trouvé des mots savants

Bien trop longs pour mes cinq ans

Alors, j'ai cherché ailleurs

Et j'ai trouvé dans mon cœur

Les mots que tu m'as appris

Quand j'étais encore petit

Maman, je t'aime, grand comme ça !

Je le dis avec mes bras.

Maman !

Ouvre grand la fenêtre

Ouvre grand la fenêtre Maman

Ouvre grand

Chut!

Écoute le vent

Qui te porte un poème

Des milliers de "je t'aime"

Chut!

Écoute le vent

comme un jour de printemps

Il t'apporte un baiser

Celui de ton enfant

Bonne fête maman!

Je rêve parfois

Je rêve parfois

Que de jolies fées

Me tendent les bras

Mais quand je m'éveille

Je sais que la plus jolie

La plus jolie fée de la terre

C'est ma maman à moi.

Pour toi maman

Pour toi maman

J'ai fait un ruisseau avec mes rêves

Avec mon rire j'ai fait le soleil

Avec des mots magiques j'ai fait

Un petit pont sur l'eau et j'ai traversé

le ruisseau pour te dire : «maman je t'aime.»

Tout peut s’user

Mais moi, je connais une chose qui ne s’use jamais

C’est la joue de maman qui reçoit les baisers de son petit enfant

Bonne fête maman !

Je voulais, Maman gentille,

t’offrir de belles jonquilles

et un bouquet engageant.

J’ai regardé les boutiques

mais les prix sont fantastiques

et ma bourse a peu d’argent !

Alors au fond de ma tête,

j’ai composé pour ta fête

un tout petit compliment,

et je t’offre ce poème

pour te dire que je t’aime,

je t’aime bien fort, Maman

Voilà...j'en ai d'autres si certains ne trouvent pas leur bonheur !!!

Perso, j'aime beaucoup le dernier pour les CP/CE1

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...