Jump to content

correction et double niveau


 Share

Recommended Posts

bonojur tout le monde

alors voilà, j'ai un double niveau cm1/cm2, je différencie toutes les matières sauf l'EPS, la musique et les arts visuels. J'y suis un peu obligée car je suis en remplacement et je suis donc la progression de la titulaire pour cette période-ci.

Le problème est que je n'arrive pas à m'organiser, je n'arrive pas à être complétement avec un groupe, notamment en ce qui concerne la correction des exercices.

En général je finis mes leçons par des exercices, or les deux groupes finissent donc en même temps et je dois corriger avec tout le monde! (je ne sais pas si c'est très clair :huh: )

est-ce que vous auriez des astuces, des méthodes de fonctionnement parce que là je suis un peu perdue...

Link to comment
Share on other sites

J'avais un triple niveau l'an dernier. Quand on faisait maths par exemple, on a toujours corrigé chacun des exercices collectivement, au tableau. Pour cela, il faut laisser à chaque niveau un temps donné pour finir un exercice, en décalé pour pouvoir alterner avec les 3 niveaux. C'est faisable, mais il faut bcp s'organiser. Je ne donnais pas des exercices très longs. C'étaient ceux du manuel, un par un.

Tu peux aller jeter un oeil sur le fonctionnement en ce2 cm1 cm2, tu auras peut-être ds pistes :)

Link to comment
Share on other sites

Je corrige rarement collectivement, je marque au cayon de papier "à corriger" ou "à finir" en haut des pages de cahiers, et à un moment donné, je leur demande de mettre à jour leur cahier, et je suis là pour les aider si besoin.

Link to comment
Share on other sites

Quant à moi, je décale ... Lorsque je prépare, je m'arrange pour marquer d'un point le groupe avec lequel je suis sur le papier et je vois de suite si c'est viable ou non : la correction collective fait partie des moments où je suis présente donc l'autre groupe est en autonomie (un des groupes commence par des exos de réinvestissement sur un point vu la veille, pendant que je vois un point avec l'autre et lorsque j'ai terminé, je bascule). Cela demande un minimum d'organisation et cela coince encore parfois (deux groupes qui se retrouvent en même temps avoir besoin de moi mais bon...)

Link to comment
Share on other sites

Moi, j'essaie de voir si la correction collective est vraiment indispensable : parfois, ils ont tout compris ou presque. Et s'il manque quelques uns qui ont encore un souci, je demande à mes têtes de jouer les tuteurs. Je leur laisse aussi un temps souvent en début de séance quand j'ai besoin de les mettre en autonomie (triple niveau oblige) pour qu'ils essaient de se corriger eux-mêmes... ça marche pas si mal !

Sinon, je fais comme tout le monde, j'essaie d'"occuper un groupe ou 2 lorsque je suis en correction... ou les moments où ça coince vraiment, je propose à tous de corriger ensemble : les grands apportent leurs réponses aux plus petits, ou les petits essaient de s'attaquer aux exos des grands, ce qui rappelle aux grands les erreurs qu'ils ne doivent plus faire (ça fait pas de mal !!!).

Voilà ! Pas de panique, en niveau multiple, c'est parfois "à la débrouille"... c'est sûr, ça demande de l'organisation ! pFFFF ! Et une santé de fer !!! :ninja:

Link to comment
Share on other sites

Je trouve quand même dommage, avec un CM1-CM2, de tout différencier. En français (y compris lecture et expression écrite) en histoire, en géographie et en sciences, on peut très souvent regrouper les deux niveaux. Je trouve que tu te compliques vraiment la tache !

Quant aux corrections, pour ma part, je les fais rarement en collectif. Je ne suis pas convaincu du tout que cela apporte un plus.

Link to comment
Share on other sites

Ah bon ? :huh: C'est collectivement qu'on va envoyer les plus faibles au tableau, qu'ils vont devoir expliquer leur méthode, et ils se battaient en général pour venir au tableau, j'adore quand ils lèvent le doigt, c'était vraiment des moments propices aux apprentissages pour moi ! Les exercices de maths qu'on corrigeait collectivement, c'étaient ceux du matin, dans le classeur (comme un cahier d'essais)

Par contre, pour les exercices récapitulatifs au cahier du jour (que l'on faisait une fois que c'était plutôt bien compris dans le classeur), pour la correction, je prenais une demie-heure tous les 2 jours environ, et là, c'était individualisé (j'avais peu d'élèves), je passais dans les rangs, chacun devait corriger au crayon de papier, me montrer, et si c'était juste, ils pouvaient repasser au vert, sinon, je les guidais, et en trente minutes tous les 2 jours, on avait le temps de corriger en vert tous les cahiers du jour, avec en moyenne, un exercice de maths et un exercice de français par jour.

Link to comment
Share on other sites

Le problème des corrections collectives, c'est pour les élèves qui n'ont pas d'erreurs... on ne les interroge pas et ils s'ennuient.

De plus ce ne sont pas les élèves qui réfléchissent à leurs erreurs, bien souvent les élèves en difficulté ne font que recopier le tableau...

Link to comment
Share on other sites

pour ce qui est de tout différencier, c'est parce que je viens d'arriver sur ce poste et j'ai donc repris la façon de faire et les programmations de la titulaire. C'est sûr que pour le reste de l'année, je vais essayer de regrouper le plus possible.

C'est vrai que ça me dérange un peu de ne pas tout corriger en collectif mais d'un autre côté, il est certain que ça n'est pas profitable à tous les élèves...

Link to comment
Share on other sites

Le problème des corrections collectives, c'est pour les élèves qui n'ont pas d'erreurs... on ne les interroge pas et ils s'ennuient.

De plus ce ne sont pas les élèves qui réfléchissent à leurs erreurs, bien souvent les élèves en difficulté ne font que recopier le tableau...

Sauf si tu fais participer activement les moins bons ! Les bons élèves, en général, sont calmes, donc c'est encore pas trop embêtant s'ils s'ennuyent pendant les 5minutes de correction collective, à mon sens.

Link to comment
Share on other sites

Correction collective ==>

- Les "bons" veulent à tout prix corriger. S'ils restent à leur place, ils se tournent les pouces et perdent du temps. Dommage :(

- "Les "moins bons" subissent généralement la correction. Ils font mine de comprendre, corrigent maladroitement leur cahier en recopiant le tableau, mais n'ont finalement pas capté grand chose.

- Sans parler des nombreux, très nombreux, élèves qui sont dans la lune et qui partent généralement au pays des rêves pendant ce temps de correction collective :)

Je le fais dans certaines disciplines, car cela peut être enrichissant (je pense par exemple à la résolution de problèmes, même si de plus en plus souvent, mes élèves ont tous la même méthode, donc ça manque d'intérêt...). Mais dans une classe de 25 momes, la correction collective fait souvent travailler un enfant (celui qui vient au tableau), un petit tiers de la classe suit avec sérieux et le reste perd vite son attention.

Loin de moi l'idée de généraliser, bien entendu. J'imagine que dans certaines classes, ça fonctionne peut-être.

La correction la plus profitable est, selon moi, celle que l'on fait directement avec l'élève. Mais évidemment, avec des effectifs chargés, ça n'est pas simple :(

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

J'ai des CM1/CM2, généralement je ne différencie que les maths et l'histoire, pour les autres matières, je ne différencient que les évaluations, ils ont les mêmes exercices.

Mais lorsqu'ils en ont des différents ou que je suis avec l'un des 2 niveaux, je pratique parfois l'auto-correction : je prépare les corrections que je mets sur un table au fond de la classe avec quelques stylos verts (couleur de correction des élèves). Lorsqu'ils ont terminé leur exercice, ils vont se corriger, puis ils laissent leur cahier ouvert pour que à midi ou le soir je vérifie ce qu'ils ont corrigé. Ca me permet de voir ceux qui sont capables de se corriger et de vérifier ce qu'ils ont acquis.

Ce qu'ils aiment bien également : je corrige 5 élèves que je désigne comme correcteur de leurs camarades. Je vérifie ensuite bien sûr mais cela me laisse le temps pour des explications ou de l'aide à ceux qui sont en difficulté.

Bie sûr je fais parfois des corrections collectives et surtout des corrections individuelles.

Bon courage

Link to comment
Share on other sites

j'ai vu la conseillère péda vendredi, et comme c'est une classe agitée, elle m'a conseillé de leur donner beaucoup d'exercices (pas tout le temps, mais dans les phases de réinvestissement par exemple) et du coup, la question de la correction est revenue.

Elle m'a conseillé de corriger seulement un ou deux exercices en collectif et de corriger moi-même tout le reste. A partir de là, elle m'a dit de corriger personnellement quelques exercices avec les élèves en difficulté lors de la séance suivante.

Je crois que cette solution me paraît tout à fait abordable, qu'en pensez-vous?

Link to comment
Share on other sites

Aussi, je pense que c'est pas mal..

Faire quelques exercices, les plus "ratés" avec la classe et ensuite individualiser...

Enfin, il faut ensuite réussir à occuper les bons qui n'ont pas de correction !

Link to comment
Share on other sites

Aussi, je pense que c'est pas mal..

Faire quelques exercices, les plus "ratés" avec la classe et ensuite individualiser...

Enfin, il faut ensuite réussir à occuper les bons qui n'ont pas de correction !

Oui, et ça parfois, ça devient très accaparant! :wacko: si on ne veut pas tomber dans l'occupationnel....

Plus d'exercices, c'est plus de correction, donc un jeu sans fin...

Pas évident de trouver le juste milieu...

Link to comment
Share on other sites

Perso, pour du cycle 3, pas question de corriger moi-même leurs exos d'essais. Hors de question. Ca servirait à quoi ? Les élèves ne relisent pas leurs exo, c'est pas des leçons. Je ne corrige que ceux dans le cahier du jour. Point barre.

Link to comment
Share on other sites

Perso, pour du cycle 3, pas question de corriger moi-même leurs exos d'essais. Hors de question. Ca servirait à quoi ? Les élèves ne relisent pas leurs exo, c'est pas des leçons. Je ne corrige que ceux dans le cahier du jour. Point barre.

Effectivement je ne vois pas l'interet de tout corriger pour les élèves...Ca ne sert à rien...

Moi je pointe les erreurs, et tres tres svt les élèves savent se corriger seuls

Link to comment
Share on other sites

Aussi, je pense que c'est pas mal..

Faire quelques exercices, les plus "ratés" avec la classe et ensuite individualiser...

Enfin, il faut ensuite réussir à occuper les bons qui n'ont pas de correction !

Oui, et ça parfois, ça devient très accaparant! :wacko: si on ne veut pas tomber dans l'occupationnel....

Plus d'exercices, c'est plus de correction, donc un jeu sans fin...

Pas évident de trouver le juste milieu...

Ce qu'il faudrait peut etre faire pour éviter des corrections et des corrections pour les bons, c'es préparer des fiches corrigés, de mainère à ce que les é se corrigent seuls.

Encore faut-il leur faire confiance ou alors leur demander de venir montrer vite faire avant de corriger seuls mais c'est pas encore la panacée...

Link to comment
Share on other sites

Perso, pour du cycle 3, pas question de corriger moi-même leurs exos d'essais. Hors de question. Ca servirait à quoi ? Les élèves ne relisent pas leurs exo, c'est pas des leçons. Je ne corrige que ceux dans le cahier du jour. Point barre.

tu les corriges en grand groupe ou toi-même?

Link to comment
Share on other sites

Ceux faits dans le cahier du jour (en maths par exemple, environ un par jour), je barrais les réponses fausses, et marquais mon appréciation. Ensuite, c'était à eux de corriger ça au crayon de papier,dans un temps spécialement consacré à la correction du cahier du jour (je me prenais une demie-heure tous les deux jours rien que pour ça). Je tournais dans la classe à ce moment-là, validais ou non les réponses, si c'était bon, ils pouvaient repasser au stylo vert. Ceux qui avaient vite fini de corriger avaient le droit de papillonner avec moi dans la classe pour aider les plus jeunes (j'avais 3 niveaux), sans leur donner les réponses, évidemment, mais en les guidant. Ce système marchait très bien parce que j'avais peu d'élèves. Dans un grand groupe, je ne sais pas ce que ça donnerait.

Link to comment
Share on other sites

  • 14 years later...

J'ai 7 CE2 (bons et scolaires) et 18 CM1 (qq très bons, 4 dys, 1 TDA, 1 pas TDAH mais c'est comme si et une qui apprend à lire). Je ne suis avec eux qu'une séance sur 2 (celle où j'introduis la notion). Ils font alors les ex sur ardoise ou c de brouillon et on corrige ensemble (avec tous les inconvénients : trop rapide pour les lents, trop lent pour les rapides) mais cela me permet de répéter les choses importantes (les stratégies, ce qu'on se dit dans sa tête)

La séance suivante est une séance d'exercices en autonomie (je suis avec l'autre niveau, pour une nouvelle notion). Ils ont 3 ou 4 ex (le dernier est pour les plus rapides, il le savent, c'est écrit d'une autre couleur). Qu'ils les fassent sur le c du jour ou sur le c de brouillon (c'est noté pour chaque ex), ils ont l'autocorrection sur un petit papier, aimantée au tableau (prévoir au moins 3 exemplaires pour 18 élèves) qu'ils viennent chercher dès qu'ils ont fini un ex. Ils rapportent l'autocorrection au tableau après utilisation, pour les élèves suivants

Avantage : ils se déplacent utilement (besoin de bouger). Autonomie complète. Responsabilisation. Comme ils viennent au tableau après chaque ex, ça étale les déplacements dans le temps. Ils aiment bien (donc ils sont sages, donc j'aime bien aussi)

Inconvénient : ils peuvent tricher. Je le vois mais tant pis. Je leur dit qu'il n'y a qu'à l'évaluation que nous verrons vraiment ce qu'ils savent faire, eux, moi et leurs parents. Et que certains parents pourraient s'étonner de voir de mauvais résultats alors que dans les cahiers, tout est toujours bons...

L'autre inconvénient, plus embêtant, c'est que je dois prévoir les autocorrections, les photocopier, les massicoter, et, quand est venue l'heure de s'en servir, les mettre au tableau avec des aimants, puis tout ramasser, et tout ranger le soir (et tout classer pour m'en resservir l'année prochaine).  Cela ne prend qu'une minute, mais c'est encore du bavardage (dans ma classe) et du temps où je ne suis pas avec l'autre groupe. 

C'est en fait pour cela que j'ai consulté ce post. Je vois qu'on est tous en recherche de solution...

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

14 ans déjà que j’avais répondu !! c’est fou, depuis j'ai encore plus évolué sur la question.

Je ne fais aucune correction collective car certains ont tout réussi.

Je ne fais pas d'autocorrection (je n'ai jamais aimé ça ) Pour moi ils doivent se corriger seuls le plus possible ou avec aide si besoin mais pas recopier une correction, sans forcement comprendre.

J'ai 2 niveaux (ce1 ce2) et pour les exercices de français ils les font tous au même moment. Comme ça ils peuvent venir à mon bureau en levant le doigt et je corrige le plus possible, enfin je pointe les erreurs et ils corrigent.

En numération et calcul c'est comme toi chacun son moment.

Je corrige donc entre midi et 2 (et je corrige aussi le français car tout le monde ne passe pas à mon bureau) et leur rends leur cahier au début de l’après midi. Chaque erreur doit être corrigée obligatoirement. Au moment où je rends les cahiers, je passe 10 mn à appeler les élèves qui ont besoin d'un coup de pouce pour corriger, les autres peuvent commencer à corriger seuls et surtout , ça fait partie des devoirs à la maison (je donne très peu de devoirs).

Je vérifie le lendemain.

Ça se passe super bien car ils ont peu à corriger, ou ont corrigé en classe.

Pour les problèmes, c'est le jeudi, j'aide sur le moment où ils corrigent le jeudi suivant, j’appelle ceux qui ont besoin d'aide.

J'utilise la méthode cleo en français et j'ai fait pareil en maths : des séries d'exos avec la même consigne , cela favorise leur autonomie pour faire l’exercice mais aussi pour le corriger seul.

En fait les corrections c'est vraiment qui doit être parfait.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...