Jump to content

complétement découragée !


clo27

Recommended Posts

voilà, j'ai encore raté le concours pour la troisième fois ! je suis découragée et complètement démotivée. je ne sais pas si je vais le repasser l'année prochaine car j'ai trop peur de le rater encore une fois. je ne sais plus quoi faire. j'ai envie de faire le métier que j'aime , mais ce nouvel échec me démoralise complétement. cette année, j'ai été suppléante dans l'enseignement privé et tout s'est très bien passé. tout le monde était content de mon travail. je pensais réussir ce concours et non encore raté pour cette année ! au bout de combien de fois avez vous réussi le concours ?

Link to comment
Share on other sites

Je pense que la question à se poser n'est pas de savoir au bout de combien de fois les autres l'ont eu car c'est différent pour chacun mais la vraie question serait plutôt de savoir si tu veux persévérer dans cette voie.

Link to comment
Share on other sites

Salut!

Oui, ne te décourage pas, surtout si c'est ta vocation! :D

Personnellement, je l'ai eu du 1er coup...mais ca ne veut rien dire, j'ai raté 2 fois le CAPEPS de prof d'EPS... :sad:

Ces échecs m'ont permis à la fois de m'améliorer et de comprendre ce que c'est un concours (l'attente du jury, le prendre comme une compétition avec des concurrents etc).

Deja, essaye un peu d'analyser tes notes, réfléchis à ce que tu as mis ou dis....il faut faire une auto-critique...

Mais c'est pas facile, laisser passer la deception :wink:

Link to comment
Share on other sites

Si tu peux continuer à faire des suppléances, tu accumules déjà une belle expérience qui ne peut qu'être bénéfique pour ton prochain concours, donc recommence !!!

Link to comment
Share on other sites

je suis dans le meme cas que toi,je viens de le rater pour la 3eme fois,moi aussi je suis découragée et démoralisée!!!!!

Link to comment
Share on other sites

Clo27 et tous ceux qui sont dans ton cas, je me permets de vous faire état de mon cursus : j'ai passé le concours pour la 7ème fois cette année sans trop y croire ...

J'ai fait une année d'iufm au sortir de ma licence de lettres (qui n'apporte rien si on ne se destine pas à l'enseignement) et je n'ai même pas été admissible : grosse claque !

Après, toujours motivée, je me suis lancée dans le concours en tant que candidate libre. Je n'ai été admissible qu'une seule fois avant cette année.

Je me suis heurtée bien souvent à l'incompréhension de mes proches qui ne comprenaient pas que je m'investisse autant pour, finalement, échouer. On ne cessait de me répéter qu'il y avait d'autres possibilités professionnelles et qu'il était peu être temps pour moi de faire le deuil de mon rêve pour m'assurer une profession stable (l'âge avançant).

J'ai toujours travaillé depuis la fin de mes études universitaires : centre de loisirs, prof vacataire, assistante d'éducation car il était hors de question que je ne puisse pas subvenir à mes besoins mais j'ai persisté en révisant chaque année, en me représentant au concours chaque année avec la peur au ventre de subir un énième échec ... mais j'y allais en me disant que je n'avais rien à regretter, je m'étais donné les moyens d'y arriver en travaillant énormément.

J'ai eu des soucis de santé qui m'ont enquiquinée plusieurs mois et m'ont empêchée une année de pouvoir me présenter décemment au concours mais, malgré tout, j'ai tenté ma chance pour me heurter à nouveau à un échec.

Cette année, je me suis dit que c'était ma dernière tentative (avec les réformes qui s'annoncent, je perdais l'espoir de pouvoir devenir PE car je n'ai pas dans l'idée de faire un master 2). En plus de mon poste d'assistante d'éducation à plein temps, j'ai révisé des heures et des heures le concours. Mon emploi du temps était très chargé puisque je passais un temps fou sur mes révisions (quasi plus de 20h/semaine). J'arrivais même à prendre mes livres pour les potasser au collège dès que j'avais un moment de libre pour ne pas perdre trop de temps.

Cette année, je suis LC (23ème rang sur 87).

Tout ça pour vous dire qu'il ne faut pas se décourager, ce concours n'est pas vraiment adapté et ne reflète en rien vos capacités à enseigner. Il ne faut pas baisser les bras si c'est une profession qui vous tient à coeur. Certes, c'est difficile. On le sait tous. Ce concours n'est pas une partie de plaisir et suppose qu'on s'investisse à fond ...

L'an prochain est la dernière année avant la réforme, présentez vous, faîtes le pour ne rien regretter !!!

Link to comment
Share on other sites

moi aussi 3ème fois dt la 1ère fois en touriste !

perso, j'attends de voir comment les choses évoluent (réformes, nb de postes) ... une fois le B.O. sortit, je prendrai ma décision ... qui sait ... le ccours changera pêtre ...

Link to comment
Share on other sites

Alors moi je tenais vraiment à vous laisser un petit mot pour vous dire TENEZ BON !!! J'ai été deux fois à votre place et je sais à quel point c'est difficile surtout quand on a travaillé d'arrache pied toute l'année pour y arriver et qu'on a sacrifié tellement de moment en famille pour ce concours... Mais si c'est vraiment ce que vous voulez, alors, reposez vous jusqu'en septembre, analysez vos notes, digérez l'echec, et puisez au plus profond de vous pour retrouver le courage et l'envie de vous battre. Dites-vous que vous finirez par avoir le dernier mot car vous voulez ce concours et rien d'autre.

Plein de courage à tous :wub::wub::wub:

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.

Ne vous laissez pas abattre.

Ne vous laissez pas démotivés par les avis d'autrui (jamais très éclairés en plus).

Alors, oui, c'est facile à dire mais je suis aussi passée par là, je sais qu'un échec (deux, trois ... six) font mal et qu'il est pas évident de se relever mais il le faut !

Ayez le dernier mot et prouvez leur qu'ils font une belle connerie en ne vous donnant pas le concours ...

Ne passez pas à côté d'un de vos rêves sous prétexte qu'il y a des embuches, au contraire !

Je ne sais pas si je vais être appelée cette année, ça me fait peur mais je ne compte pas baisser les bras et s'il le faut, je repasserai le concours !!!

En tous les cas, battez vous.

Un conseil, cherchez vous un boulot (même précaire) mais ne restez pas "uniquement" dans vos révisions ... faîtes vous une expérience professionnelle dans l'Education Nationale si possible : prof vacataire, assistant d'éducation, assistant pédagogique, avs ... y a des possibilités.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...