Jump to content

LES PE1 INSCRITS SUR LISTE COMPLEMENTAIRE


narnia
 Share

Recommended Posts

POUR POUVOIR FAIRE AVANCER LE RECRUTEMENT SUR LA LISTE COMPLEMENTAIRE, nous travaillons main dans la main avec les syndicats. Les syndicats nous défendent et ont besoin de nous aussi pour ce faire.

Une lettre doit être adressée aux ia, rectorat et ministère et ce dès le 12 novembre

nous avons besoin de toutes les signatures possibles des LC.

JE VOUS FOURNIRAI CETTE LETTRE DES CE SOIR, car je dois aller bosser (la sonnerie de l'école vient de sonner)

je vous en dirai +, mais vous pouvez aller voir dès maintenat le post des listes complémentaire de poitiers sur ce forum

narnia

Link to comment
Share on other sites

voici la fameuse lettre à imprimer et àenvoyer au snudifo86 dès demain (soit dès samedi matin ou lundi matin) pour qu'ils puissent l'avoir avant le mercredi 12 novembre.

Monsieur le Ministre,

Monsieur le Recteur de l’académie du Poitou-Charentes

Mesdames et Messieurs les Inspecteurs d’Académie de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et

Vienne,

Inscrits en Poitou-Charentes sur la liste complémentaire du Concours de Recrutement des Professeurs des

Ecoles, nous entendons vous faire part de notre incompréhension et de nos inquiétudes.

Alors que le Rectorat avait commencé à recruter sur la liste complémentaire après les premiers jours de la

rentrée scolaire, nous avons appris depuis que le recrutement était « suspendu ».

Depuis de nombreuses semaines, nous attendons et nous nous inquiétons, d’autant plus qu’aucune

information ne nous est transmise, qu’aucune réponse n’est apportée aux différents syndicats quand ils

interrogent les autorités académiques ou prennent contact avec le ministère.

D’après ce qui nous a été dit, cette situation est tout à fait inédite.

Nous tenons à rappeler que, comme le précisent les textes réglementaires, cette liste complémentaire est

constituée afin de pourvoir les désistements en liste principale ou les postes devenus vacants dans

l’intervalle de deux concours suivant l’ordre de classement, quand des enseignants titulaires obtiennent un

congé parental, un congé longue durée, un congé de formation professionnelle, une disponibilité, un temps

partiel de droit ou un exeat…

Or, d’après ce que nous savons, et qui a été confirmé aux syndicats depuis septembre, des postes sont

devenus vacants dans l’académie de Poitou-Charentes.

Pourquoi ? Pour intégrer des titulaires par ineat ? D’après nos informations, cela ne semble pas le cas.

Ainsi ce sont des titulaires-remplaçants (ZIL et brigades) qui ont été affectés sur ces postes vacants, ce qui

ne relève aucunement de leur mission qui consiste, si nous avons bien compris, à remplacer des collègues

absents sur des périodes plus ou moins longues jusqu’au moment où ils reprennent le poste dont ils sont

titulaires.

Il nous semble donc que la réglementation n’est pas respectée et nous ne comprenons pas.

Cette situation est dommageable, préjudiciable pour tous : pour nous qui attendons de pouvoir enseigner,

pour les titulaires-remplaçants dont la fonction statutaire n’est pas respectée, pour tous les autres

enseignants qui, constatant que les moyens de remplacement sont « détournés » pour occuper les postes

vacants, craignent une pénurie de remplaçants.

Au minimum une vingtaine de postes vacants pourvus par des ZIL et des brigades fin septembre, combien

aujourd’hui début octobre : trente, quarante… ?

Ce qui était craint par les enseignants est en train de se produire.

Les syndicats viennent de nous informer que depuis plusieurs jours maintenant, des congés ne sont plus

remplacés.

Si le potentiel de remplacement est ainsi amputé et si nous ne sommes pas recrutés, de plus en plus

d’enseignants absents ne seront pas remplacés, des écoles seront transformées en garderie.

Combien de temps cette situation va-t-elle durer, pendant combien de temps encore le recrutement sur la

liste complémentaire va-t-il être suspendu ?

Il y a urgence, certains parmi nous sont dans une situation particulièrement précaire ; certains d’entre nous

sont sans ressources, d’autres sont AVS, surveillants d’interclasse ou animateurs de centres de loisirs.

Nous sommes diplômés, nous nous destinons à l’enseignement et nous ne voyons rien venir.

Notre requête est simple : nous demandons que les autorités ministérielles et académiques décident sans

délai la reprise du recrutement.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, Monsieur le Recteur, Madame et Messieurs l’Inspecteur

d’académie, en l’expression de notre parfaite considération et en notre détermination à devenir professeurs

des écoles.

Signature :

Copie : SNUDI-FO

Link to comment
Share on other sites

au fait, pour ceux et celles qui hésitent encore : le syndicat ne révèlera aucun nom

vous signez et fournissez votre nom et rang au syndicat, mais ce dernier ne révèlera que le nombre de LC qui auront signé la lettre.

voilà, bonne lecture

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...