Jump to content
Sign in to follow this  
Louise

Existe-t-il une différence entre ZIL et brigade ???

Recommended Posts

Louise

Cette année j'ai demandé un poste de ZIL et je ne sais plus quoi penser :glare:

J'ai un fils de 16 ans avec de grosses difficultés d'apprentissage. Il a été scolarisé à temps partiel il y a 3 ans, déscolarisé 1 an, en UPI l'an dernier, ... Son frère de 7 ans a lui aussi de gros problèmes d'apprentissage. Leur suivi est assez lourd, l'aîné est reconnu par la MDPH, j'attends pour son frère parce que c'est un peu dur à avaler :sleep: pour moi pour le moment.

Bref, je ne pouvais plus assurer le suivi d'une classe, j'étais surmenée et très stressée par le travail + mes enfants en difficulté et mes autres enfants puisque j'ai également 3 filles.

J'ai donc choisi d'être ZIL afin de ne pas avoir la lourdeur de la classe à gérer à l'année. Or, dés la rentrée, première surprise : affectée en Maternelle pendant 10 jours. Je suis contente mais très surprise de constater que le ZIL du groupe scolaire n'ait pas été placé sur ce remplacement et qu'il erre plus ou moins dans les locaux pendant la durée de mon remplacement. L'inspection préfère me payer 15 euros par jour plutôt que d'embaucher le ZIL de l'école :blink:

Deuxième surprise : on m'appelle pour un remplacement à l'année :ohmy: sur des décharges de directeurs : 4 niveaux différents ! Quand j'arrive dans la première école les élèves ne comprennent pas pourquoi je viens dans la classe alors que la décharge du directeur est dans la cour : j'apprends qu'elle a refusé le poste alors qu'elle est brigade. J'ai appelé l'inspection pour leur faire part de ma situation particulière (cf début du message) et que je ne pouvais pas gérer ce type de poste à l'année. Je me fais engu**er par l'inspectrice qui m'accuse de ne pas vouloir travailler !

Je suis retirée du poste hier et troisième surprise aujourd'hui : remplacement à l'année de 2 décharges de maître formateur : CM1 et CM2 !

Bref, ce soir, j'ai le moral dans les chaussettes, j'ai l'impression de me faire avoir. Pourquoi je ne bosse pas sur des remplacements courts ? Pourquoi les ZIL que je connais font, eux, des remplacements courts ? Pourquoi des brigades refusent des remplacements longs ?

Si vous avez des conseils, je suis preneuse :wub:

Pensez-vous que je dois écrire à l'inspection pour décrire ma situation familiale ? Contacter un syndicat ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
auréliluna

Mlaheureusement, je ne peux t'apporter que mon soutien face à cette situation mais pas de réponse !! Je ne trouve pas cela normal effectivement ... Renseingne toi peut être auprès d'un syndicat, ils pourront te dire si l'inspectrice est en droit de t'imposer ce genre de poste !

Bon courage ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louise

Merci pour ton soutien :wub:

J'ai dormi 3 heures cette nuit :sleeping:

Share this post


Link to post
Share on other sites
alatacam
Merci pour ton soutien :wub:

J'ai dormi 3 heures cette nuit :sleeping:

normalement en tant que zil c'est rarissime les remplacements à l'année ... c'est pour les brigades ça ... maintenant ça dépend si vous êtes déficitaires dans ton département ou la politique de l'ien de la circo ... moi en tant que zil je fais une jouréne par ci par là ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
chantwal

Bonjour,

Et bien je te souhaite beaucoup de courage pour ta petite famille.

Elle doit être ta priorité.

Et bien, je ne sais pas quoi te dire pour ce poste de ZIL. Moi, les hasards du mouvement m'ont fait commencé un poste de ZIL cette année.

Et bien, dès le 3e jour de la rentrée, je suis affectée sur un remplacement de 5 semaines qui risquent de se prolonger par la suite.

Je travaille tous les samedis (concertations), et ce samedi je dois faire la réunion de rentrée des parents. Je mets tout en place dans la classe (les cahiers par exemple, je dois même faire la commande de fournitures car la classe est quasi vide).

Bientôt, je vais assurer le soutien deux fois par semaine jusqu'à 18 heures.

ET bien, non ! Un poste de ZIL n'est pas de tout repos. Les autres ZIL de la circo glandouillent encore pour l'instant. Il n'y a pas de remplacement à faire.

Apparememnt ton inspecteur ne veut pas entendre parler de ta situation, et bien, j'irais demander conseil aux syndicats.

Pense à toi et à tes enfants.

Je te souhaite encore bon courage.

Cordialement

Chantal

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zarko

Ben ceux qui choisissent ZIL pour la glandouille, ils se fourreraient le doigt dans l'oeil dans ma circo !

Perso, j'avais choisi ça pour les sous en priorité !! (perdu!)

Je sais pas, je n'imagine pas certains collègues "encroûtés" dans la même classe depuis des lustres être capables de s'adapter tous les jours, semaines ou mois à des classes totalement différentes...

Après, c'est chacun qui voit...J'avoue ne pas comprendre le coup du remplacement alors qu'il y a un ZIL dans l'école !! :cry::lol: :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
chlove

Chez nous, plus beaucoup de différences entre ZIL et brigade mais c'est surprenant aussi que les remplacements sont assurés en priorité par les personnes rattachés à l'école en question (qu'elles soient ZIl ou brigade d'ailleurs économie avant tout :D )

J'ai aussi remplacé une décharge l'an passé : trois classes de début décembre à fin juin (et pourtant je suis ZIL).

Cependant ta situation personnelle étant délicate, demande de l'aide aux syndicats, tu verras s'ils peuvent t'aider.

Par contre il faut prendre conscience que ZIl n'est pas un poste de tout repos. Pour l'instant je n'ai que des courts remplacements mais je n'arrête pas et je n'ai pas le temps de "glandouiller", il faut préparer dans l'urgence pour essayer de s'adapter à la classe, faire les corrections le plus souvent sur place, être assez disponible quand vous apprenez le matin même qu'il y a aide personnalisée le soir,.....Quant à ceux que tu as vus errer dans leurs écoles, ils vont vite être appelés à moins que dans ton département vous soyez en surnombre!!!!(ce qui m'étonnerait fortement)

Bon courage à toi en tout cas et garde ta priorité en tête même si tu as beaucoup de boulot!

Share this post


Link to post
Share on other sites
framboisine

Oui, moi aussi je te dirais de contacter les syndicats et d'écrire une lettre à l'IA.

je ne vois pas comment ils pourraient ne pas comprendre cette situation bien particulière...

Bon courage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louise

Merci pour vos témoignages :wub:

J'ai choisi d'être ZIL parce que j'aime le changement : j'étais en classe unique l'an dernier et franchement j'ai beaucoup réfléchi avant de laisser ma classe. Cette année scolaire à venir je savais que je ne pourrais pas concilier la classe unique et le suivi de mes enfants.

Et puis comme je doute tout le temps de mon travail, j'espérais voir d'autres fonctionnements de classe et rencontrer d'autres instits.

Je reviens de chez ma toubib : elle vient d'une famille de 4 générations de profs et d'instits alors elle me comprend :wink: Sa nièce vient de réussir le concours d'ailleurs. J'ai un traitement (homéo + plantes) pour pouvoir dormir :glare:

Sinon, j'ai envoyé un courrier à un syndicat et un autre à mon inspectrice afin de mettre au clair ma situation. Elle ne pourra pas dire qu'elle n'était pas au courant. Je lui ai expliqué le suivi de mes enfants, que j'avais besoin d'une disponibilité d'esprit, qu'au contraire je souhaitais travailler tous les jours mais en tant que ZIL et non brigade. Je ne lui ai pas parlé des autres remplacements qui étaient dans l'école quand j'arrivais, ce n'est pas mon problème :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Céline51
c'est surprenant aussi que les remplacements sont assurés en priorité par les personnes rattachés à l'école en question (qu'elles soient ZIl ou brigade d'ailleurs économie avant tout :D )

J'imagine que tu voulais dire "ne soient pas assurés en priorité...". Pour ce qui est des économies, franchement, je suis très bien placée pour avoir vu souvent des situations où j'aurais pû être nommée (voire même où j'étais nommée, puis j'ai été mise à l'écart pour des raisons bidons) et où ont été mises à la place des personnes payées 35 ou 40 € / jour (je ne connais pas par coeur les chiffres exacts du montant des frais de déplacement)... Ca m'écoeure, parce que c'est quand même de l'argent très mal employé, qui pourrait servir à d'autres causes. :cry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
kiko

Effectivement, il y a d'énormes aberrations dans le fonctionnement des remplacements. Je n'ai que 11 ans d'ancienneté et pourtant j'en ai vu des bizarreries.

Il y a des brigades, qui je pense, doivent être assez bien vus pour pouvoir choisir leur poste.

Il m'est arrivé aussi d'être victime de ce genre de choses, je ne me suis pas laissée faire: j'ai refusé, argumenté, je suis même allée jusqu'à règler le problème moi même avec une autre fille et le directeur de l'école.

On est pas des pions même s'ils agissent comme si...

Les syndicats peuvent te défendre. Tu trouveras bien quelqu'un qui comprendra ton cas à l'IA également.

Mais un conseil: agis d'abord auprès de l'IA et ensuite si besoin vois un syndicat.

Ce problème est récurrent, n'hésites pas, tu n'es pas la seule.

ET NOUS TE SOUTENONS, NA !! :angel_not:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Steph62

Dans le Pas-de-Calais il n'y a pas de différence entre ZIL et brigade donc on ne peut pas vraiment choisir entre les remplacements longs ou courts. On doit prendre ce qu'on nous présente.

Jusqu'à cette année on avait une gestionnaire des remplacements très arrangeante par rapport à nos goûts...

Peut-être devrais-tu lui en parler directement car les inspecteurs n'interviennent pas forcément sur la répartition des titulaires mobiles

Share this post


Link to post
Share on other sites
genireves

Tu devrais contacter l'assistante sociale de l'IA pour lui faire part des ta situation familiale.

Bon courage

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louise

Merci à vous tous :wub:

Je vous raconte ma journée : j'arrive dans l'école où je dois effectuer les décharges de maîtres formateurs tout en me demandant qui a bien pu prendre les 2 classes en charge depuis le début de l'année. Et bien c'est le ZIL rattaché à l'école et ça ne lui convient pas donc on m'envoie sur le poste :blink:

Le directeur ne comprenait pas la situation : un ZIL pour remplacer un autre ZIL :blink: D'autant que le ZIL de l'école y enseigne depuis presque 20 ans, il connaît tous les élèves, les enseignants, le fonctionnement de l'école, ... et les enfants sont très attachés à lui.

Je dois avouer que j'ai craqué dans le bureau du directeur :cry: et que je ne sais plus quoi penser. J'ai passé une demi-journée en observation dans une des 2 classes d'IMF (très sympa d'ailleurs) l'autre IMF n'a pas voulu m'accueillir :blink: l'après-midi.

Le directeur a appelé l'inspection pour éclaircir la situation mais je n'ai pas eu de nouvelles aujourd'hui. Donc lundi je vais en classe .... et vraiment je n'ai plus l'énergie, j'ai le sentiment d'une grande injustice.

Je n'ai pas eu de nouvelles du syndicat; je me demande même si mes mails ont été reçus :glare:

Pour l'assistante sociale : est-ce que ça fait partie de ses compétences ??

Je dois dire que là je manque de sommeil, je n'ai pas les idées très claires :wacko:

Share this post


Link to post
Share on other sites
mumu043
Tu devrais contacter l'assistante sociale de l'IA pour lui faire part des ta situation familiale.

Bon courage

je te conseillerai cela aussi

Share this post


Link to post
Share on other sites
chlove

Effectivement Céline 52 c'est ce que je voulais dire :wink:

A ce que j'ai cru comprendre, ce n'est pas la première fois que l'on te propose un remplacement refusé par un autre remplaçant....Franchement tu n'as peut-être pas la tête à ça mais si ça marche comme ça dans ta circo ne te laisse pas faire!!!!Explique calmement mais avec assurance pourquoi tu refuses et n'hésite pas à lui dire que tu es au courant que d'autres ont refusé. Fais toi épauler d'un délégué syndical et courage ne lâche pas...

Beaucoup de courage :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
kassio

bonsoir !

Logiquement la différence entre brigade et ZIL ne se fait pas sur la durée de remplacement mais sur la Zone d'Intervention du remplacant, qui est Limitée pour le cas du ZIL à 25 km autour de son école de rattachement, alors que pour les brigades elle s'étale sur tout le département...

Après, peut-etre que les durées de remplacement sont aussi prises en compte mais c'est pas ce qui fait la principale différence...

à noter cependant qu'il y a peut etre (sûrement) des différences d'une académie à l'autre !!!

Comme les autres je ne vois pas, quel que soit le statut des uns ou des autres, pourquoi on envoie quelqu'un dans une école quand on a un remplacant disponible sous la main...

Pour l'assistante sociale de l'Inspection, ça fait largement partie de son boulot de nous aider à aborder nos difficultés le plus sereinement possible, en montant ce qu'ils appellent un "dossier social" par exemple, qui peut donner accès à certaines aides, pas nécessaires financières... mais il faut savoir aussi que ce n'est pas de son ressort si son "avis" est pris ou non en compte pour la suite.

Pour Louise, et tous ceux qui sont dans une situation difficile et/ou délicate, beaucoup de courage et n'oubliez pas que vous n'êtes pas seuls :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
lapuce06

Tu contactes l'IA pour expliquer ta situation

Et tu appelles les syndicats pour expliquer les divers invraisemblances de ces remplacements

:clover: pour que tout s'arrange

Tiens nous au courant ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louise
bonsoir !

Logiquement la différence entre brigade et ZIL ne se fait pas sur la durée de remplacement mais sur la Zone d'Intervention du remplacant, qui est Limitée pour le cas du ZIL à 25 km autour de son école de rattachement, alors que pour les brigades elle s'étale sur tout le département...

Après, peut-etre que les durées de remplacement sont aussi prises en compte mais c'est pas ce qui fait la principale différence...

à noter cependant qu'il y a peut etre (sûrement) des différences d'une académie à l'autre !!!

Comme les autres je ne vois pas, quel que soit le statut des uns ou des autres, pourquoi on envoie quelqu'un dans une école quand on a un remplacant disponible sous la main...

Pour l'assistante sociale de l'Inspection, ça fait largement partie de son boulot de nous aider à aborder nos difficultés le plus sereinement possible, en montant ce qu'ils appellent un "dossier social" par exemple, qui peut donner accès à certaines aides, pas nécessaires financières... mais il faut savoir aussi que ce n'est pas de son ressort si son "avis" est pris ou non en compte pour la suite.

Pour Louise, et tous ceux qui sont dans une situation difficile et/ou délicate, beaucoup de courage et n'oubliez pas que vous n'êtes pas seuls :wub:

Chez nous la différence entre ZIL et brigade se fait sur la zone d'intervention et le type de remplacement. En cas de manque de Brigades on peut faire des remplacements longs. D'ailleurs c'est pour cela que le ZIL de l'école a rouspété contre ce poste : il y a des brigades en attente de poste et des T1 sans poste. Pour les T1 c'est même un poste "idéal" puisque les maîtres formateurs proposent leur aide, c'est dans une même école, ...

Le ZIL de l'école me racontait que c'était quand même rare d'avoir un remplacement à l'année (il est zil depuis 19 ans) et quand ça a été le cas c'était des congés courts qui se sont prolongés. La situation s'est dégradée après une réorganisation des services qui gèrent les remplaçants. C'est vrai aussi qu'en l'absence de brigade disponible, un ZIL peut faire un remplacement long (4 mois par exemple). Par contre les décharges de maîtres formateurs sont assurés par un autre type de remplaçants (les TR si j'ai bien compris).

Jusqu'à récemment les ZIL étaient gérés par la secrétaire de circonscription; les brigades par un autre service. Ce qui semble aussi logique : brigade = remplacements prévisibles ou non sur une longue durée : congés maternité par ex. Les ZIL = remplacements maladie ( max 15 jours) ou congés enfant malade, équipe éducative, aide au directeur, ... Bref les remplacements d'urgence.

A présent j'ai compris que c'était le gros bazar :glare:

Share this post


Link to post
Share on other sites
kassio
Chez nous la différence entre ZIL et brigade se fait sur la zone d'intervention et le type de remplacement. En cas de manque de Brigades on peut faire des remplacements longs. D'ailleurs c'est pour cela que le ZIL de l'école a rouspété contre ce poste : il y a des brigades en attente de poste et des T1 sans poste. Pour les T1 c'est même un poste "idéal" puisque les maîtres formateurs proposent leur aide, c'est dans une même école, ...

Le ZIL de l'école me racontait que c'était quand même rare d'avoir un remplacement à l'année (il est zil depuis 19 ans) et quand ça a été le cas c'était des congés courts qui se sont prolongés. La situation s'est dégradée après une réorganisation des services qui gèrent les remplaçants. C'est vrai aussi qu'en l'absence de brigade disponible, un ZIL peut faire un remplacement long (4 mois par exemple). Par contre les décharges de maîtres formateurs sont assurés par un autre type de remplaçants (les TR si j'ai bien compris).

Jusqu'à récemment les ZIL étaient gérés par la secrétaire de circonscription; les brigades par un autre service. Ce qui semble aussi logique : brigade = remplacements prévisibles ou non sur une longue durée : congés maternité par ex. Les ZIL = remplacements maladie ( max 15 jours) ou congés enfant malade, équipe éducative, aide au directeur, ... Bref les remplacements d'urgence.

A présent j'ai compris que c'était le gros bazar :glare:

oui en plus il me semble bien que les brigades ont disparu dans certains départements...

je crois que c'est le gros bazar dans bien des administrations, et pour y "voir clair", il faut s'accrocher ! Difficile de trouver des réponses claires et précises même auprès des syndicats parfois...

Si on faisait autant d'injustices dans nos classes que nous en rencontrons (mouvements, gestion des remplacements et autres diverses choses...) ce serait une vraie cata !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zarko
bonsoir !

Logiquement la différence entre brigade et ZIL ne se fait pas sur la durée de remplacement mais sur la Zone d'Intervention du remplacant, qui est Limitée pour le cas du ZIL à 25 km autour de son école de rattachement, alors que pour les brigades elle s'étale sur tout le département...

Après, peut-etre que les durées de remplacement sont aussi prises en compte mais c'est pas ce qui fait la principale différence...

à noter cependant qu'il y a peut etre (sûrement) des différences d'une académie à l'autre !!!

Comme les autres je ne vois pas, quel que soit le statut des uns ou des autres, pourquoi on envoie quelqu'un dans une école quand on a un remplacant disponible sous la main...

Pour l'assistante sociale de l'Inspection, ça fait largement partie de son boulot de nous aider à aborder nos difficultés le plus sereinement possible, en montant ce qu'ils appellent un "dossier social" par exemple, qui peut donner accès à certaines aides, pas nécessaires financières... mais il faut savoir aussi que ce n'est pas de son ressort si son "avis" est pris ou non en compte pour la suite.

Pour Louise, et tous ceux qui sont dans une situation difficile et/ou délicate, beaucoup de courage et n'oubliez pas que vous n'êtes pas seuls :wub:

Chez nous la différence entre ZIL et brigade se fait sur la zone d'intervention et le type de remplacement. En cas de manque de Brigades on peut faire des remplacements longs. D'ailleurs c'est pour cela que le ZIL de l'école a rouspété contre ce poste : il y a des brigades en attente de poste et des T1 sans poste. Pour les T1 c'est même un poste "idéal" puisque les maîtres formateurs proposent leur aide, c'est dans une même école, ...

Le ZIL de l'école me racontait que c'était quand même rare d'avoir un remplacement à l'année (il est zil depuis 19 ans) et quand ça a été le cas c'était des congés courts qui se sont prolongés. La situation s'est dégradée après une réorganisation des services qui gèrent les remplaçants. C'est vrai aussi qu'en l'absence de brigade disponible, un ZIL peut faire un remplacement long (4 mois par exemple). Par contre les décharges de maîtres formateurs sont assurés par un autre type de remplaçants (les TR si j'ai bien compris).

Jusqu'à récemment les ZIL étaient gérés par la secrétaire de circonscription; les brigades par un autre service. Ce qui semble aussi logique : brigade = remplacements prévisibles ou non sur une longue durée : congés maternité par ex. Les ZIL = remplacements maladie ( max 15 jours) ou congés enfant malade, équipe éducative, aide au directeur, ... Bref les remplacements d'urgence.

A présent j'ai compris que c'était le gros bazar :glare:

Oui c'est exactement ça...Et zilien moi aussi, je comprends qu'il ait rouspété, puisqu'il n'a plus d'ISSR dans son école de rattachement... :mad: Contacte un bon syndicat. :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
karivani

Dans mon école de rattachement où j'ai fait la rentrée de C.P d'une collègue en congé mater, c'est un ZIl qui est nommé " à l'année" sur un mi-temps de cycle 3! C'est pour lui aussi son école de rattachement, alors personne n'y comprends plus rien!! remplacement long ou remplacement court ... Quant à moi, l'IA a déjà nommé sur le remplacement que j'effectue une nouvelle collègue qui est nommée avant que la première ne reprenne sur sa future journée off. Donc la semaine prochaine je "libère" la classe une journée pour la deuxième maîtresse à l'année en attendant que la première revienne bosser 3 jours. On me suit?? J'ai vraiment le sentiment d'être un bouche trou effectivement alors que je me suis coltiné la présentation de tous les cahiers de CP la réunion de rentrée avec les parents la mise en place du soutien... D'ailleurs ma cartouche d'encre noire tire au vert mais bon je ne suis que TRB alors ... c'est pour ma poche le remplacement de ma cartouche d'encre. Je sais, ça peut paraître un peu "rat" mais bon j'ai tout imprimer depuis le début de l'année pour que le sgamins commencent leur C.P correctement!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
del20160925
Dans mon école de rattachement où j'ai fait la rentrée de C.P d'une collègue en congé mater, c'est un ZIl qui est nommé " à l'année" sur un mi-temps de cycle 3! C'est pour lui aussi son école de rattachement, alors personne n'y comprends plus rien!! remplacement long ou remplacement court ... Quant à moi, l'IA a déjà nommé sur le remplacement que j'effectue une nouvelle collègue qui est nommée avant que la première ne reprenne sur sa future journée off. Donc la semaine prochaine je "libère" la classe une journée pour la deuxième maîtresse à l'année en attendant que la première revienne bosser 3 jours. On me suit?? J'ai vraiment le sentiment d'être un bouche trou effectivement alors que je me suis coltiné la présentation de tous les cahiers de CP la réunion de rentrée avec les parents la mise en place du soutien... D'ailleurs ma cartouche d'encre noire tire au vert mais bon je ne suis que TRB alors ... c'est pour ma poche le remplacement de ma cartouche d'encre. Je sais, ça peut paraître un peu "rat" mais bon j'ai tout imprimer depuis le début de l'année pour que le sgamins commencent leur C.P correctement!!

Je pense que ce qui compte ce sont les économies et que l'intêret des élèves et de nos propres enfants n'est absolument pas la priorité!!( parce que nous on s'en fiche bien, quelle idée de faire des gosses franchement!!il y a une inspectrice qui m'a dit que le travail devait passer avant)

Share this post


Link to post
Share on other sites
amandineamelie

En Isère, il n'y a plus de différence ZIL/Brigade, le poste s'appelle titulaire remplaçant indifférencié.

Du coup, on est envoyé soit sur un long remplacement, soit sur des journées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louise

Je viens donner quelques nouvelles. Résultat de tout ce stress et du manque de sommeil, j'ai fait une grosse crise d'angoisse et je pleurais tout le temps :glare: Le médecin m'a arrêtée 10 jours avec médocs :angry:

J'ai commencé une très grosse cure de magnésium (D ***Stress) qui m'avait fait du bien il y a 2 ans.

Dom 60 : Je pense que ce qui compte ce sont les économies et que l'intêret des élèves et de nos propres enfants n'est absolument pas la priorité!!( parce que nous on s'en fiche bien, quelle idée de faire des gosses franchement!!il y a une inspectrice qui m'a dit que le travail devait passer avant)

Je crois que c'est pire que ça, ce n'est même pas une question d'économies puisque j'ai été envoyée en remplacements à chaque fois sur des postes alors que le ZIL ou la Brigade de l'école n'avait pas de remplacement à faire ou bien avait refusé de prendre la mission. L'IA me paye donc des indemnités pour que je fasse le boulot que les autres ne veulent pas faire.

C'est vraiment ça qui m'a démolie. Je n'avais pas envie de mettre en avant ma situation de famille auprès de l'inspection, pensant naïvement que je serais traitée comme les autres. J'ai finalement fait un courrier mais ça n'a rien changé. Mon mari, routier, doit reprendre son poste suite à un accident de travail; il ne peut plus faire de manutention et va donc travailler de 16 h à 3 h/5h du matin. Je serai donc seule à gérer pendant la semaine. Si on me propose des postes de M.... à l'année je ne vais pas tenir avec l'emploi du temps de dingue que j'ai déjà.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kezia

As-tu pensé à te mettre à mi-temps ? (je sais que pour cette année c'est un peu tard, mais bon...)

Parce que penser qu'être ZIL "allège" la charge de travail, c'est un peu illusoire.

Après, je cautionne surement pas le comportement des personnes qui refusent une mission. Ici, en début d'année, on reçoit une note de service qui nous explique bien que la dénomination ZIL / BD est complètement théorique, et que quelle que soit la mission, nous n'avons pas le droit de refuser.

Je comprends que ta situation soit difficile, que tu sois blasée, fatiguée, déçue,... Et d'un point de vue purement personnel, je compatis vraiment, parce que ça doit pas être évident tous les jours.

Après, d'un point de vue administratif, je me dis que prendre en compte toutes les situations de tout le monde (et je ne parle pas que de l'EN, ça concerne aussi tout patron dans le privé) n'est pas forcément facile.

Je ne dis pas que tu as tort d'essayer de parler à l'IA de ta situation, et s'ils peuvent faire quelque chose ça serait chouette pour toi, mais ils ne sont pas obligés de mettre en place des arrangements pour te faciliter la vie. S'ils font ça pour toi, ils devront aussi prendre en compte celle qui doit s'occuper de ses parents invalides, celui qui n'a pas eu sa mutation auprès de sa famille qui se trouve à 500 bornes et que ne voit son bébé que tous les 15 jours, etc...

Ce n'est pas une critique, hein, et j'espère que ça ira mieux pour toi, sincèrement. J'essaie juste de dire que l'EN est un patron comme un autre, qui attend de ses employés qu'ils fassent leur travail correctement (ce qui n'est pas le cas en effet de ceux qui refusent les missions), travail pour lequel ils se sont engagés, et même s'il peut compatir et faire au mieux pour soulager les problèmes personnels, quelque part, ce n'est pas dans ses attributions.

Courage pour cette année, encore une fois, je comprends, et j'admire ta détermination pour tes enfants, et pour l'année prochaine, essaie de penser à une alternative qui te permettrait d'avoir l'esprit plus tranquille :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Louise

Je te rassure :wink: je comprends ce que tu écris MAIS ... si tout le monde était "logé à la même enseigne" je n'aurais rien dit. Le courrier à l'Inspectrice je ne l'ai fait qu'après m'être rendue compte qu'on m'envoyait sur les postes les plus m....ques, ceux refusés par tous les remplaçants !

Dans ce cas, pourquoi moi ?

Les Zil et Brigades qui ont refusé les postes, je les ai quasiment tous rencontrés; ils n'ont pas de situation familiale particulière. Nombres d'entre-eux sont réputés pour être des personnes ingérables. La politique de mon département est de proposer des postes de ZIL aux enseignants qui ont des problèmes ou qui ne veulent pas bosser :glare: Donc, les ZIL et Brigades à peu près valables, dont j'espère faire parti, sont envoyés au front dans les écoles où personne ne veut aller sur des postes à l'année .

Le poste que je devais occuper tous les lundis et mardis a été refusé par le ZIL de l'école parce qu'il n'allait pas toucher ses indemnités :blink: Comme il a une réputation de gl..deur l'inspectrice ne veut pas de problème donc elle préfère qu'il remplace 2 jours à droite et à gauche. L'ancien ZIL sur mon poste a travaillé 8 semaines en remplacement dans toute l'année scolaire 2008-2009...

C'est le caractère injuste de la situation qui me révolte.

Après, être "ZIL" allège un peu la charge de travail mais demande une grande capacité d'adaptation et de débrouillardise; tout le monde n'en est pas capable. Je suis une enseignante qui s'investit beaucoup dans son travail, et ce poste de ZIL me permet de prendre du recul. Je me rends compte que ce que je faisais dans ma classe n'était pas si nul finalement, et puis je rencontre plein de collègues très sympas :wub:

Pour le mi-temps ... mon banquier ne serait sûrement pas très content !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...