Jump to content

conjugaison en CE1


Lisonlyon

Recommended Posts

Bonjour,

Après en avoir discuté avec mes collègues, j'ai besoin d'autres avis : quand commencez-vous la conjugaison en CE1 ? Je pensais commencer en période 2 avec "le verbe se conjugue, l'accord sujet-verbe" mais on m'a conseillé d'attendre le printemps pour que les élèves maîtrisent d'abord les classes grammaticales. Cela signifie que je ne fais pas de conjugaison pendant tout ce temps...

Comment faites-vous ?

Merci d'avance.

Link to comment
Share on other sites

Vu le programme du ce1, je te conseille vivement de commencer des maintenant.

En période 1, j'ai fait

- reconnaitre un verbe, parmi d'autres mots,

- reconnaitre le verbe conjugué dans la phrase

- le présent des verbes en er

Link to comment
Share on other sites

C'était bon avant de commencer la cojugaison en janvier. Maintenant avec les nouveaux programmes il faut vraiment commencer plus tôt!!

En période 1, je n'ai fait que de la grammaire: la phrase, les deux partie de la phrase, trouver le verbe, trouver le sujet du verbe.

En période 2, j'attaque la conjugaison: le verbe change, les pronoms personnels sujets, le présent des verbes en "er", le présent des verbes être, avoir et aller.

Selon comment ça se passe, j'arrête là et j'insiste bien sur ces verbes là et je garde les autres pour juin. Si ça marche vraiment très bien, j'ajoute faire dire et venir.

En période 3 ce sera le futur + parallèle présent / futur.

En période 4 , le passé composé.

En période 5, passé/présent/futur et l'imparfait.

Tu vois c'est vraiment chargé! Surtout qu'en parallèle il y a la grammaire!!!!

Link to comment
Share on other sites

Pour moi aussi la conjugaison a déjà été abordée en période 1 vu le boulot qu'il y a en CE1 là dessus !!

Période 1 : repérer le verbe dans la phrase, différencier verbe conjugué et verbe à l'infinitif, passé présent futur.

Période 2 : verbes en -er au présent + être et avoir au présent, pronoms personnels sujets.

Période 3 : aller, venir et faire au présent.

Période 4 : verbes en -er au futur + être et avoir au futur.

Période 5 : passé composé, imparfait.

+ tout le travail en grammaire et TOUT le reste... Bref, que du bonheur !! :lol:

Link to comment
Share on other sites

Alors moi j'ai posé cette question à un conseiller pédagogique en début d'année, puisque je me suis retrouvée avec des CE1 dont une bonne moitié étaient, au mieux, d'assez bons "déchiffreurs" (j'entends par là des élèves qui déchiffrent grosso modo en devinant parfois mais surtout ne se préoccupant pas tellement du SENS de ce qu'ils lisent). Je me voyais donc mal faire trouver un verbe dans une phrase que la moitié ne comprenait pas (puisque c'est quand même en comprenant une phrase qu'on peut trouver le verbe, non?).

Sa réponse a été assez claire : à quoi ça sert de faire classe pour 3 élèves qui comprennent réellement le fond des choses? Autrement dit, son conseil a été : mettre la gomme sur la fluidité de la lecture, la compréhension JUSQU'A Noël (oui, je sais...) donc révisions des sons à toc et ensuite, attaquer grammaire, conjugaison, etc.... Et c'est d'ailleurs la politique de toute l'équipe de circonscription : des connaissances solides pour tous, même si il y en a moins (des connaissances).

Bien sûr, ça se discute, et ça dépend du niveau des élèves, mais franchement, je ne suis pas loin d'approuver cette vision des choses. Malgré tout, j'ai quand même vu avec les élèves "passé, présent, futur" en première période, et ben déjà là, bonjour....

J'ai apprécié que quelqu'un de l'inspection ait le courage et la franchise de me dire ça, ça m'a énormément décomplexée et maintenant je me dis que je vais avancer à petits pas, et que chaque notion réellement comprise par mes élèves sera une petite victoire. Mais, vraiment, je me posais exactement la même question début septembre (surtout que je suis T1 et en double niveau avec des CP donc...) et je m'estime chanceuse de tomber dans une circo où l'équipe tient ce genre de discours. J'imagine que ce n'est pas partout pareil.

Link to comment
Share on other sites

Jusqu'à l'an passé, je faisais comme te conseillaient tes collègues, à savoir attendre le printemps pour attaquer la conjugaison afin que les élèves aient acquis de façon solide la notion de verbe. En faisant ainsi je ne faisais que la moitié du programme de conjugaison.

Cette année, je démarre plus sec! Reconnaissance du verbe dans la phrase dés la période 1. Et je commence tranquillement le sujet et donc l'accord sujet/verbe pour le présent des verbes du 1er groupe en période 2.

Bon courage :wink:

Link to comment
Share on other sites

Alors moi j'ai posé cette question à un conseiller pédagogique en début d'année, puisque je me suis retrouvée avec des CE1 dont une bonne moitié étaient, au mieux, d'assez bons "déchiffreurs" (j'entends par là des élèves qui déchiffrent grosso modo en devinant parfois mais surtout ne se préoccupant pas tellement du SENS de ce qu'ils lisent). Je me voyais donc mal faire trouver un verbe dans une phrase que la moitié ne comprenait pas (puisque c'est quand même en comprenant une phrase qu'on peut trouver le verbe, non?).

Sa réponse a été assez claire : à quoi ça sert de faire classe pour 3 élèves qui comprennent réellement le fond des choses? Autrement dit, son conseil a été : mettre la gomme sur la fluidité de la lecture, la compréhension JUSQU'A Noël (oui, je sais...) donc révisions des sons à toc et ensuite, attaquer grammaire, conjugaison, etc.... Et c'est d'ailleurs la politique de toute l'équipe de circonscription : des connaissances solides pour tous, même si il y en a moins (des connaissances).

Bien sûr, ça se discute, et ça dépend du niveau des élèves, mais franchement, je ne suis pas loin d'approuver cette vision des choses. Malgré tout, j'ai quand même vu avec les élèves "passé, présent, futur" en première période, et ben déjà là, bonjour....

J'ai apprécié que quelqu'un de l'inspection ait le courage et la franchise de me dire ça, ça m'a énormément décomplexée et maintenant je me dis que je vais avancer à petits pas, et que chaque notion réellement comprise par mes élèves sera une petite victoire. Mais, vraiment, je me posais exactement la même question début septembre (surtout que je suis T1 et en double niveau avec des CP donc...) et je m'estime chanceuse de tomber dans une circo où l'équipe tient ce genre de discours. J'imagine que ce n'est pas partout pareil.

J'ai fait la même erreur l'année dernière... J'ai attendu que TOUT LE MONDE soit au moins lecteur correct pour commencer la grammaire / conjugaison et du coup, le bourrage de crâne des 4 ou 5 derniers mois a été horrible pour tous !!

Des CE1 arrivent au début de l'année avec un certain niveau de lecture (très hétérogène souvent) et progressent à leur rythme. Ce qui veut dire qu'à Noël tu auras toujours des gamins qui ne seront pas terrible en décodage et donc compréhension bloquée quasiment...

Il y a certaines notions de grammaire et de conjugaison qui peuvent être parfaitement assimilées par des faibles lecteurs (bien évidemment il faudra différencier) : par exemple, s'il y a des manipulations collectives, les non lecteurs (ou presque) peuvent tout de même comprendre de quoi il retourne !!!

Je donne un exemple concret car je ne suis pas sûre d'être claire : pour la notion de passé, présent, futur, j'ai fait beaucoup de manipulation avec étiquettes pour situer des connecteurs temporels sur l'axe du temps (hier, maintenant, demain, dans un mois, il y a longtemps, etc.) Aucun problème de lecture pour des étiquettes de ce type, même pour les plus faibles. Une grosse partie orale pour essayer de faire des phrases avec ces connecteurs et les situer dans le temps en réfléchissant si le fait est passé, va arriver, etc. Bref, lors de ces 2 séances, aucun obstacle vis à vis de la lecture et donc même les plus faibles lecteurs ont saisi la différence entre ces 3 temps !!

Après ça, il faut bien sûr différencier les exercices d'application mais bon...

De même, on peut faire les notions de phrase (majuscule, point, sens), phrase négative (transformer phrase affirmative en négative), etc. Ce qu'il faut se dire c'est que les élèves qui rament en lecture au début de l'année auront toujours un petit train de retard sur les bons et ne les rattraperont peut-être pas. Donc je trouve dommage de freiner ceux qui sont capables car ça peut durer longtemps !! En minimisant la lecture et en différenciant, on pourra sûrement les faire tous se suivre au niveau de la progression.

PS : j'édite pour conclure car je ne suis pas revenue sur le sujet de ma réponse... Mes CPC m'avaient conseillé à peu près la même chose l'année dernière et ce que je voulais te dire par mon blabla au dessus c'est que ça rassure d'entendre ça mais qu'il est très difficile de revenir dans le programme après avoir fait une pause lecture trop longue !! J'étais en panique de janvier jusqu'à fin juin à cause de cette fixation de niveau de lecture en début d'année !!

Link to comment
Share on other sites

Merci pour toutes ces réponses ! Je vais donc attaquer dès la semaine prochaine sur "le verbe se conjugue", vite, j'ai du pain sur la planche !!

Link to comment
Share on other sites

Honnêtement, si tu as essayé de faire une programmation annuelle des IO, tu as bien du voir que "ça ne tient pas" si on ne commence qu'en janvier !

En première période, j'ai fait

- passé présent futur (sans m'étendre, on transforme des phrases etc)

- reconnaitre le verbe (au CE1, je reste sur les verbes d'action)

En période 2

- commencer à repérer les régularités de personnes (s à Tu, ons et -ez pour nous et vous, -ent pour ils)

(et en grammaire, je fais le sujet du verbe : c'est très lié aux "personnes" de conjugaison)

P3

- l'infinitif (que nous "fréquentons" aujourd'hui mais sans l'institutionnaliser)

- le présent des V du 1er groupe, ^^etre avoir, aller, dire , venir, faire

P4

- Passé composé et imparfait (oral)

P5

- Futur

J'ai mis mes leçons là, ça peut peut-être t'aider (ceci dit attention, je débute et même moi, je me rends compte qu'il y en a qui ne sont pas terribles. Mais bon, ça peut faire un point de départ) : http://charivari.eklablog.com/lecons-de-fr...mprimer-a766856

Link to comment
Share on other sites

Je suis d'acc avec lorraine, ce n'est pas parce que il y a encore des élèves fragiles en lecture qu'on ne peut pas commencer la grammaire conjugaison.

Je me rappelle avoir eu des GS, on travaillait avec des étiquettes, mots ou images, il y avait toujours le verbe en rouge (on ne l'appelait pas verbe mais les élèves savaient que c'était l'action de la phrase).

J'ai aussi des élèves très faibles dans ma classe de ce1, qui ont fait 2 ans de CP, et qui rament encore, ils savent déchiffrer correctement , mais la compréhension c'est très dur.

J'ai été très surprise de voir qu'ils savaient parfaitement reconnaitre le verbe et donner son infinitif dans des phrases toutes simples et à leur portée.

Depuis l'année dernière (et sur le "modèle" d'Akwabon je dois le dire), j'ai changé ma progression, on démarre plus tôt, des la période 1, ce qui nous laisse le temps de bien assimiler les notions à force de les voir et revoir et d'éviter la course de fin d'année où ils ne retiendront rien.

voici ma programmation en grammaire-conjugaison:

vers la fin de l'année, il semble y avoir moins de choses, c'est pour laisser la place au retard et à la révison

1

Distinguer selon le verbe.

Dans la phrase simple où l’ordre syntaxique régulier sujet-verbe est respecté, identifier le verbe.

Le verbe à l’infinitif

La phrase négative

Les personnes : repérer les personnes, utiliser les pronoms personnels, remplacer un pronom par un

Le présent de l’indicatif : verbes en –er

2

Le nom et son déterminant

Le sujet et le verbe

Le verbe.

Le présent de l’indicatif : verbes être et avoir, et faire, aller, dire, venir

3

Les adjectifs qualificatifs

Révisions sujet-verbe

Le futur

4

Les types de phrases : Reconnaître des phrases déclaratives et interrogatives.

Le passé composé.

5

Approche de l’adverbe : modifier le sens d’un verbe en ajoutant un adverbe.

Approche de la notion de circonstance : savoir répondre

oralement aux questions où ? quand ? pourquoi ? comment ?

L’imparfait : - Identifier l’imparfait, ait / aient

Passé présent futur

- révision : verbes en -er aux 4 temps

- révision : verbes avoir, être aux 4 temps

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...