Jump to content
Sign in to follow this  
sany22

racourcissement de cycle

Recommended Posts

sany22

Bonjour,

J'entends dire qu'il n'est possible de raccourcir un cycle en primaire que d'un an.

Hors j'ai eu comme information que si l'IA déroge, on peut raccourcir 2 fois le même cycle.

(la question posée en ce moment pour un d emes fils, 8 ans en cm1,pour qui la 6è est évoquée en septembre.Hors il a déjà "sauté" le ce2...)

Que dois je comprendre en réalité?

merci!

Share this post


Link to post
Share on other sites
hamster

Il faut effectivement l'accord de l'IEN (ou l'IA) pour un allongement ou une réduction de scolarité supérieure à un an.

Sans juger de la pertinence d'un double saut de classe (préconisé pour une de mes élèves, et refusé par les parents), il faut que l'enseignant et le directeur se rapprochent de l'IEN pour "préparer le terrain".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Corlaia

Bonjour,

Concernant le fait de raccourcir le cycle, vois ton le directeur ou ton IA, il pourra répondre.

Je suis assez d'accord avec Rikki. Certes ton enfant a peut-être les capacités intellectuelles pour passer en 6è mais, est-il prêt psychologiquement, à son âge,à aller dans cette jungle qu'est le collège?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba

Bonjour,

Concernant le fait de raccourcir le cycle, vois ton le directeur ou ton IA, il pourra répondre.

Je suis assez d'accord avec Rikki. Certes ton enfant a peut-être les capacités intellectuelles pour passer en 6è mais, est-il prêt psychologiquement, à son âge,à aller dans cette jungle qu'est le collège?

En même temps, rester à se casser les pieds dans une classe qui n'apporte rien, bof!

Sinon, y'a la non sco aussi :bleh: (je plaisante, je plaisante...).

Mais c'est vrai que c'est pas facile du tout... quoique certains enfants trés en avance vivent ça trés bien :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites
sany22

bonjour et merci

en effet je ne saute pas de joie à cette idée, mais le souçis c'est que le bonhomme lui même est sacrément demandeur.

Pour être très franche, il a un frère qui lui va en 6è en septembre à 11 ans. Et bien c'est pour celui ci que je me fais le plus de souçis pour l'integration et l'organisation!......(soupir.)car bien qu'il ait l'âge "normal", il est très immature et rêveur.

Le petit lui est certe petit par la taille mais a une forte pêrsonnalité, et du répondant.(et est très mature à bien des égards, voire très "grave", bien que friand de calins comme n'importe quel loupiot de 8 ans.)

en fait ça serait dans un cadre bien particulier, avec un dispositif spécialisé pour ces enfants (un cllège public a ouvert ce dispo experimental en lien avec le centre pour enfants surdoués en difficulté d'adaptation qui suit mon fils.)donc très encadré.

merci pour vos réponses, ma reflexion n'est pa faite encore bien sure.J'ai bcp de paramètres à prendre en compte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
dhaiphi

en fait ça serait dans un cadre bien particulier, avec un dispositif spécialisé pour ces enfants (un cllège public a ouvert ce dispo experimental en lien avec le centre pour enfants surdoués en difficulté d'adaptation qui suit mon fils.)donc très encadré.

Dans ces conditions , c'est différent évidemment. :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites
sany22

Si j'avais un conseil à donner aux parents de petits génies, ça serait : laissez-les dans leur classe, et mettez-les à faire un truc dur en plus. Pour le mien, j'avais choisi le Conservatoire : bien dur, avec devoirs, solfèges, examens, un truc bien réac, où on les vire s'ils n'ont pas 16 de moyenne en instrument à l'examen. Eh bien, ça l'a obligé à apprendre à bosser, puisque à l'école il se la coulait douce !

le bonzhomme est déjà au conservatoire, et joue du basson (choix qui lui est personnel).Mais ça ne suffit pas, visiblement :blush: .

Vous savez, je comprends tout à fait que ce type de "differenciation" puisse choquer ou agacer, mais en même temps, je vous assure, on ne choisit pas (enfin moi non! )et si je devais avoir aujourd'hui à choisir, (outre le fait que j'aime mes enfants comme ils sont ;-) je préfererais ne pas revivre les années de galère avec mon petit loup (depression à 6ans,refus du scolaire, désco; paroles affreusements tristes....)tout ça en voulant "passer entre les gouttes" et refusant d'y voir plus clair, ben non, mon loulou ne s'épanouit pas avec la même chose que son camarade du mêem âge.Et c'est pas simple! :sad:

Maintenant, si on reflechit bien, on ne devrait pas non plus prévoir de Clis, et autres classes d'integratoin ou de soutien, parce que tout le monde doit apprendre de la même façon?

Oui je sais c'est peut être déplacé, mais si on adapte pour des enfants ayant besoin de soutien, alors pourquoi n'adapte t-on pas our ceux ayant besoin d'une autre forme de scolarité? (et je ne parle pas des surdoués uniquement! et les dys, les TED, (autismes), etc?)

alors oui, ça devient compliqué dès qu'on décolle un peu du cadre normatif.Et on se prend à rêver de n'avoir que des enfants qui rentrent bien dedans! :blush:

j'espère ne pas être mal interprétée, car je suis plutôt d'accord avec vous Rikki, mais je m'interroge juste. :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
dhaiphi

Oui je sais c'est peut être déplacé, mais si on adapte pour des enfants ayant besoin de soutien, alors pourquoi n'adapte t-on pas our ceux ayant besoin d'une autre forme de scolarité? (et je ne parle pas des surdoués uniquement! et les dys, les TED, (autismes), etc?)

Pas du tout, et mis à part pour quelques super-pédagogues (en mots tout au moins), il n'y aura pas d'adaptation possible ni pour les uns, ni pour les autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
JeanLatreck

Je vais être terriblement négative, mais je suis un peu déprimée et fatiguée : je ne suis pas sûre qu'on adapte pour les gamins de CLIS et autres. J'ai surtout l'impression qu'on les "met à la poubelle" en se débarrassant d'eux dans le système classique. La CLIS, une fois qu'on y est, on n'en sort pas, ou presque jamais. Aucun parent ne veut une CLIS pour son enfant. Même les parents des enfants déficients visuels ou handicapés moteurs nous demandent souvent de garder les mômes dans le circuit normal, alors que nous on voudrait botter en touche en les renvoyant vers les structures adaptées...

Je ne comprends pas ce que tu veux dire vraiment .

Penses-tu que les CLIS sont des classes où l'élève est relégué et ne fait plus d'apprentissages ? En vérité, les CLIS sont une chance formidable pour ces élèves qui autrement (=en restant dans les classes ordinaires) sont définitivement relégués dans les non-apprentissages, avec tout ce que cela peut comporter comme dommages au niveau psychologique, et entraîner comme problèmes supplémentaires...

Share this post


Link to post
Share on other sites
elisheba

J'ai mes 2 grands qui ont eu la chance d'aller dans une "classe pour enfants précoces" au collège et je les ai vu s'y épanouir, avoir enfin des copains. Mon fils a fait 2 sauts de classe mais dans 2 cycles différents (le CM1 et la 4ème), ma fille est passée du CM2 en 6ème mais dans cette structure il y a aussi des élèves qui ont "l'âge normal". La seule difficulté rencontrée a été le passage en seconde, classe dans laquelle les élèves de la filière spécifique et les autres sont mis ensemble car pour mon fils il y avait des différences de taille (les garçons de 13 et de 16 ans ne jouent pas dans la même catégorie!). Ce n'est qu'un témoignage, pour mes enfants cette structure a été plus que bénéfique mais je sais que parmi leurs camarades, certains ont préféré quitter cette filière.

Chaque enfant a ses spécificités et il n'y a pas de réponse unique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba

Mais Rikki, des enfants dits "précoces" il y en a dans tous les milieux! Et des enfants en grande difficulté scolaire existe aussi parmi les enfants de cadres sups ou de profs... la seule différence c'est que ces derniers parents ont plus d'armes pour lutter contre l'échec scolaire, lutter contre l'institution etc... mais des gosses nullards qu'on envoie de boite privée en boite privée, j'en ai connu dans des familles hyper privilégiées!

Autour de moi, dans les enfants tréééééééés bons à l'école, il y a aussi des fils de français moyens, qui ont fait leur scolarité tranquillement dans des établissements classés ZEP ou je ne sais quoi...

Je ne nie cependant pas ce que tu dis, comme on disait ailleurs, Bourdieu etc. :sad:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lena

Au hasard... comme ça...

Un précoce fils d'immigrés, non francophones, a encore des choses à apprendre à l'école.

- situation surtout pas vécue s'pas... -

Et puis le lâcher dans un collège où la violence est largement présente, avec son 1m30 pour 25kg, son air de 1er de la classe, mais aussi ses tensions qui le font parfois péter un plomb, bof. Il ne fera pas CM1-CM2 en 1 an, alors qu'il en a largement les moyens.

-toujours une situation pas du tout vécue -

(avec des items de test de QI portant sur le langage, de toute façon, les gamins du 1/4 monde et /ou de familles non francophones sont "plombés" avant même d'avoir commencé ces tests)

Share this post


Link to post
Share on other sites
charlotte0305

Je ne nie cependant pas ce que tu dis, comme on disait ailleurs, Bourdieu etc. :sad:

J'aime pas Bourdieu mais c'est un autre débat

Pour la précocité j'ai opté pour mon fils (dépression à 4 ans avec refus de la nouriture et parlant de la mort tout le temps entre autre) à l'option sport (Judo) et autre musique (violon)

Nous n'avons pas fait tester son QI, il a juste vu une neuropédiatre et été suivi par une spychomotricienne pour apprendre à être "élève" et à se concentrer,

aujourd'hui il vit bien et à un équilibre certain. Bon OK il apprend les échecs en 2 jours et bat son père ! et en sport c'est moi qui en prend plein la truffe (et pourtant je suis ancienne sportive classée national en ski et en aviron ! )

Bon ceci pour dire qu'il n'y avait pas de structure comme celle décrite et vu ses retards en comportement et son aggressivité corollaire je ne regrète rien.

Concernant les CLIS, ma nièce a la chance d'être dans une structure qui la prend en charge parfaitement et elle progresse

Charlotte

Share this post


Link to post
Share on other sites
heln

C'est vrai que l'éducation nationale prévoit des solutions pour les enfants en difficulté mais aucune pour les enfants qui apprennent très vite et différemment. Je ne vois pas en quoi ça choque de créer des classes où des enfants dits "surdoués" (ou plutôt qui ont de grandes facilités) pose problème. Au contraire. On sait que beaucoup d'enfants qui ont de grandes capacités connaissent l'échec scolaire parce qu'ils n'ont pas appris à travailler. Tout leur était trop facile et quand ça se corce, ils se plantent.

Tu as la chance que dans ce collège, il existe une classe où les enfants qui ont de très grandes facilités ne se sentiront pas différents, où on leur apprendra à se servir de leur intelligence et d'apprendre les choses autrement. Il ne s'agit pas de sauter une classe pour le fun, mais bien pour aider un enfant en souffrance car il s'ennuie dans des classes "normales". Si l'équipe enseignante trouve que ton enfant est en souffrance et qu'il doive aller au collège (même avec 2 ans d'avance) mais dans une classe adaptée, alors vas-y. Renseigne-toi d'abord peut-être auprès de ce collège, essaie de rencontrer des parents d'élèves de ce type de classe et tu en sauras plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
dhaiphi

Tu as la chance que dans ce collège, il existe une classe où les enfants qui ont de très grandes facilités ne se sentiront pas différents, où on leur apprendra à se servir de leur intelligence et d'apprendre les choses autrement. Il ne s'agit pas de sauter une classe pour le fun, mais bien pour aider un enfant en souffrance car il s'ennuie dans des classes "normales". Si l'équipe enseignante trouve que ton enfant est en souffrance et qu'il doive aller au collège (même avec 2 ans d'avance) mais dans une classe adaptée, alors vas-y. Renseigne-toi d'abord peut-être auprès de ce collège, essaie de rencontrer des parents d'élèves de ce type de classe et tu en sauras plus.

Voilà qui me semble plein de bon sens. :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites
JulieMarmotte

Je ne voudrais pas plomber l'ambiance, mais la réalité de l'adaptation, même dans les classes spécialisées, j'ai du mal à y croire. Je vois ça de l'intérieur, enseignant dans le secondaire (collège). Deux expériences :

1) notre collège accueille un dispositif spécialisé pour les élèves affligés de troubles spécifiques du langage (dys, pour faire vite).Vingt élèves, une instit spé qui les prend en soutien, deux AVS qu'ils se partagent. Ils sont intégrés dans les classes (sans moyen supplémentaire, ce qui allège sérieusement les classes concernées) pour tous les cours, sauf les cours de langues étrangères. En français y compris avec, 2 heures par semaine seulement, une AVS pour 3. De notre côté, aucune formation, ou quasi. J'en demande depuis trois ans, mais il semblerait que je ne sois pas prioritaire.

Pour rebondir sur la population des CLIS, puisque parmi nos UPI, certains viennent de CLIS : chez nous, les origines sociales de ces élèves sont comparables à celles de leurs camarades (gosses de cadres y compris). Mais c'est peut-être une question de quartier, je ne sais pas (à noter que nous sommes tout de même collés à une ZEP ... d'ailleurs, les familles qui arrivent de la ZEP ont eu bien plus de mal à avoir l'information concernant l'UPI, les modalités d'accès, etc.).

2) sur une liste de professeurs de français, nous avons eu droit au déversement de bile d'une collègue qui enseignait dans une "classe pour précoces". Pour faire vite : elle trouvait que c'était juste des petits cons prétentieux, mal élevés, et pas si bons que ça ... Elle n'avait pas choisi le poste, et n'avait eu aucune formation. Elle pensait juste qu'elle aurait droit à des gamins qui suivent sans problème. Je préfère encore que mes enfants soient dans une classe normale à côté de chez eux, si les enseignants sont si mal préparés.

Bref : je suis très méfiante à l'égard de ces classes, qui étiquettent, mais sans bénéfice évident. Nous avons eu récemment un garçon arrivé à 9 ans en 6ème, et ça a été très compliqué pour lui et ses camarades. Il commence tout juste à trouver sa place en 4ème. Bref : pour ma fille (8 ans, CM1, s'ennuie de nouveau de manière inquiétante, au point que ça se voit dans ses évaluations), je cherche d'autres solutions que le second saut de classe ou la classe spécialisée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
sany22

En effet juliemarmotte, perso j'ai un retour idem des classes "precoces" du privé par ex. Je ne ressens pas de préparation particulière et sé&rieuse au "fonctionnement eip", et y voit une recherche un chouilla élitiste.....ce pourquoi de toute fçon mon loupiot n'ira pas dans ce type de classe.

ce dispositif (collège public)est vraiment particulier, les enfants concernés sont dispachés dans les classes normales, mais ont un soutien spécifique , et le même emploi du tps que leur camardes, un peu aménagé parfois, pour pouvoir aller dans la pièce du dispositif si besoin, (il y a une AVS, une prof spé de formation psy qui connait très bien la problématique, et ces enfants reçus dans ce collège ne sont pas de "bons élèves", mais des enfants ayant été en grande souffrance avec le système classique (phobie sco, depresssion, troubles du comportement, dysgraphie (courante chz eip)....)

seuls sont accéptés (sur commission avec resp dipo, pédopsy du centre, ien..)des enfants ayant été vu au centre pour enfants surdoués en difficulté (hospitalier.)

ça n'a donc rien d'elitiste, du tout du tout!!

mais c'est une chance pour mes enfants (le second de 11 ans entre également dans ce cadre, précoce et avec des diff d'écriture, d'integration (comportement légerement TED), très sensible et fragile.Je m'inquiétais bcp de savoir où il allait se retrouver...... :blush:

merci à tous pour vos interventions enrichissantes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...