Jump to content
cococacao

Scolarisation d'un MS que le matin

Recommended Posts

cococacao

Bonjour,

J'aimerais avoir votre avis sur la question.

Je connais quelqu'un qui n'emmène son enfant que le matin, il est en MS et j'aimerais savoir si c'est fréquent?

Il arrive parfois qu'il y aille toute la journée mais c'est très irrégulier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
soph92

Ben non, c'est pas possible ça normalement. J'ai pas les textes sous le nez mais il me semble que la fréquentation toute la journée en MS est obligatoire à partir du moment où l'enfant est inscrit. Il y a une tolérance concernant l'après-midi pour les PS mais pas pour les MS. Maintenant, peut-être que l'inspecteur a donné son accord, qu'il y a un PAI, je ne connais pas le contexte. Si dilemne, voir avec l'inspection...

Share this post


Link to post
Share on other sites
cococacao

Ah bon :blink: bin pourtant c'est ce qu'il se passe dans cette école, vous avez d'autres infos sur cette "loi"?

Des témoignages de MS dans ce cas? et qu'en pensez-vous?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lady Oscar

En début d'année une de mes MS n'était pas propre à la sieste. La maman préférait la garder mais bizarement quand j'ai expliqué tout ce qu'on faisait l'après-midi à la petite et à la mère, elle est vite venue l'après-midi et elle était propre: un déclic?

Share this post


Link to post
Share on other sites
patchoun

Mon aîné est en MS et va irrégulièrement l'aprèss-midi à l'école. Pourquoi? Parce qu'il s'endort 30 mn avant le départ et dort entre 2h30 et 3h... Pour l'instant, les enseigants ne nous en ont pas fait la remarque...peut-être parce qu'il est parfois tellement fatigué qu'elles le mettent à la sieste avec les PS ou qu'il devient très pénible sinon.Le coucher plus tôt? Ben, il s'endort entre 18h30et 19h30 pour se lever vers 7h.

L'année dernière, j'enseignais en MS et j'ai même conseillé à une maman qui m'avait posé la question, de garder son fils l'aprèm' pour la sieste (pas de lit dispo à l'école) s'il en éprouvait le besoin.

Ok, il manque les apprentissages de l'aprèm' quand il n'est pas là, mais en profite-t-il vraiment s'il est fatigué?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Quel délire, cette question des apprentissages! Une obsession française = nous gavons nos enfants, et leur collons l'étiquette "en échec" de lus en plus tôt.

Un gamin qui "rate" les apprentissages de l'après-midi parce qu'il dort...a besoin de dormir.

Si j'étais maman au foyer avec mon gamin d'âge d'être en MS, comme j'aimerais prendre mon après-midi avec lui et l'emmener voir le fleurs en ce moment, au lieu de l'enfermer à l'école...faire un gâteau...lire des livres...aller à la bibliothèque; etc..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Julinette

Il faut quand même faire attention à la déscolarisation progressive de certains enfants, et prendre ça au cas par cas. Effectivement, s'il dort 2 heures l'après-midi, il est aussi bien chez lui. Si c'est parce que maman a la flemme de le ramener à l'école et le colle devant la télé, bon. (Je suis désolée, mais ça existe, et l'école est parfois le seul cadre temporel qui tienne encore debout dans certaines familles).

Et il ne faudrait pas que cette "option" contamine la moitié de la classe, et que l'école maternelle se réduise à n'accueillir les enfants que le matin (même s'il est d'actualité voire pire, semble-t-il, par mesure d'économie, de remettre en cause la scolarité des plus jeunes enfants).

Ce qui est toléré en PS (où les enfants dorment une bonne partie de l'AM) pourrait alors progressivement se concevoir dans les plus grandes classes , et, si l'on pousse le raisonnement, je me vois bientôt autoriser mes cycles 3 à rester chez eux (ou dans la rue - si, si, c'est du vécu) le mardi après-midi parce qu'on fait Art Visuel et Piscine (ce qu'ils peuvent très bien faire en compagnie de parents idéaux, non ?).

Et ton élève, avec ses habitudes, comment va-t-il faire au CP, où l'on va lui demander de rester assis et attentif une grande partie de l'après-midi ? On a eu l'expérience dans mon école d'enfants du voyage complétement désco en maternelle et qui se sont avérés ingérables en arrivant au CP.

Et de plus, franchement, j'ai vu pas mal de classes de MS où la sieste était réduite à peau de chagrin, voire inexistante.

Cette idée d'école à la carte m'inquiète. C'est à elle, en tant qu'Institution, de fixer un cadre strict, quant à ses règles y compris de fréquentation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Julinette

(Allez je me lâche, même si c'est un peu exagéré.)

En clair, ne donnons pas trop de grain à moudre aux Instances qui programment la déliquescence de l'école maternelle, au profit pourquoi pas de garderies privées, payantes, rentables, éloignées, citadines, donc sélectives.

Et pour les autres, quèquonanààfout : y'a Gulli, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
cococacao

MDR Julinette!

reste effacé

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tide

A cette époque de l'année, aucun de nos Ms ( 3 classes) ne dort plus. Chez nous, il y a une tolérance pour les PS jusque Noel.

Sur Les 33 Ps, 31 font journée complète. Certains reviennent vers 15H après la sieste à la maison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Capuche

Dans ma classe, certains élèves ne reviennent pas l'après-midi quand ils sont très fatigués mais c'est vraiment très rare et ponctuel. Je n'en ai plus aucun qui fait la sieste tous les après-midi depuis noël.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba

Quel délire, cette question des apprentissages! Une obsession française = nous gavons nos enfants, et leur collons l'étiquette "en échec" de lus en plus tôt.

Un gamin qui "rate" les apprentissages de l'après-midi parce qu'il dort...a besoin de dormir.

Si j'étais maman au foyer avec mon gamin d'âge d'être en MS, comme j'aimerais prendre mon après-midi avec lui et l'emmener voir le fleurs en ce moment, au lieu de l'enfermer à l'école...faire un gâteau...lire des livres...aller à la bibliothèque; etc..

:wub: :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Julinette

Quel délire, cette question des apprentissages! Une obsession française = nous gavons nos enfants, et leur collons l'étiquette "en échec" de lus en plus tôt.

Un gamin qui "rate" les apprentissages de l'après-midi parce qu'il dort...a besoin de dormir.

Si j'étais maman au foyer avec mon gamin d'âge d'être en MS, comme j'aimerais prendre mon après-midi avec lui et l'emmener voir le fleurs en ce moment, au lieu de l'enfermer à l'école...faire un gâteau...lire des livres...aller à la bibliothèque; etc..

:wub: :wub:

C'est quand même embêtant que les femmes-mères travaillent. Quel coût pour la société que cette école maternelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
papili

Quel délire, cette question des apprentissages! Une obsession française = nous gavons nos enfants, et leur collons l'étiquette "en échec" de lus en plus tôt.

Un gamin qui "rate" les apprentissages de l'après-midi parce qu'il dort...a besoin de dormir.

Si j'étais maman au foyer avec mon gamin d'âge d'être en MS, comme j'aimerais prendre mon après-midi avec lui et l'emmener voir le fleurs en ce moment, au lieu de l'enfermer à l'école...faire un gâteau...lire des livres...aller à la bibliothèque; etc..

:wub: :wub:

C'est quand même embêtant que les femmes-mères travaillent. Quel coût pour la société que cette école maternelle.

Je comprends l'ironie de votre réponse, Julinette, mais j'ai quand même quelques réticences à acquiescer à votre thèse...

Le rôle de l'école maternelle est de donner petit à petit à l'enfant l'envie d'apprendre, de vivre en société, de se séparer de sa famille en douceur et d'accéder, à son rythme, au statut d'élève.

Pour la plupart des enfants, cela se fait sans difficulté, en ne venant à l'école que le matin entre deux et trois ans puis en passant à la scolarisation à temps complet au cours de la deuxième année de Petite Section.

Il arrive néanmoins que, dans certains cas particuliers, lorsque l'enfant est un très gros dormeur ou lorsqu'encore, soit la mère (excusez-moi), soit l'enfant ressentent un attachement presque pathologique, il faut le dire, cette scolarisation à plein temps ne soit pas si évidente que cela en début d'année de Moyenne Section.

S'il s'agit d'enfant gros dormeur, il serait bon de faire appel au médecin de PMI qui pourrait intervenir sous forme de conférence ouverte aux parents sur les rythmes veille-sommeil et encourager les couchers moins tardifs et un rythme hebdomadaire cohérent. Cette réduction à seulement quatre jours de classe doit être pour vous, enseignants encore en exercice, un vrai casse-tête ! Comment, en effet, faire comprendre sans le recours à la persuasion de la profession médicale qu'un jeune enfant a besoin d'un rythme immuable et qu'il ne saurait être question de le coucher tard lorsqu'il n'y a pas classe le lendemain ?

S'il s'agit d'une relation mère-enfant perturbée, votre rôle, en l'absence de suivi psychologique externe, peut être de présenter à l'enfant une école la plus riante possible et de lui faire savoir tout ce qu'il manque en ne venant que le matin, tous les jeux dont il se prive, tous les objets qu'il n'a pas pu construire ou décorer comme les autres, toutes les histoires, poésies ou chants qu'il n'a pas pu apprendre, etc.

Vous pouvez aussi être juste un tout petit peu mesquine et exposer aux regards de tous, dans une salle polyvalente ou un hall d'entrée les œuvres de vos élèves produites l'après-midi et, si la mère de cet enfant vient vous demander pourquoi, lui signaler poliment mais fermement que ce sont des travaux prévus l'après-midi à l'emploi du temps et que, de ce fait, son enfant n'a pas pu les réaliser.

C'est malheureusement tout ce qui est en votre pouvoir, l'école maternelle n'est pas obligatoire et aucune loi officielle n'est parue interdisant à une famille de ne pas scolariser son enfant l'après-midi.

Braquer les parents ne sert à rien, il faut utiliser d'autres leviers.

Bonne chance à ce petit élève.

Share this post


Link to post
Share on other sites
charlotte0305

Quel délire, cette question des apprentissages! Une obsession française = nous gavons nos enfants, et leur collons l'étiquette "en échec" de lus en plus tôt.

Un gamin qui "rate" les apprentissages de l'après-midi parce qu'il dort...a besoin de dormir.

:wub: :wub:

C'est quand même embêtant que les femmes-mères travaillent. Quel coût pour la société que cette école maternelle.

Je comprends l'ironie de votre réponse, Julinette, mais j'ai quand même quelques réticences à acquiescer à votre thèse...

S'il s'agit d'enfant gros dormeur, il serait bon de faire appel au médecin de PMI qui pourrait intervenir sous forme de conférence ouverte aux parents sur les rythmes veille-sommeil et encourager les couchers moins tardifs et un rythme hebdomadaire cohérent. Cette réduction à seulement quatre jours de classe doit être pour vous, enseignants encore en exercice, un vrai casse-tête ! Comment, en effet, faire comprendre sans le recours à la persuasion de la profession médicale qu'un jeune enfant a besoin d'un rythme immuable et qu'il ne saurait être question de le coucher tard lorsqu'il n'y a pas classe le lendemain ?

Flutte j'aurai pu finir à la PMI :cry:

Il est arrivé que mes enfants dorment dans le dortoir des PS en GS !

Sisisi et pourtant ils étaient couchés super tôt et sieste le WE ! Mais ils étaient de gros dormeurs en phase de croissance ! Et les bêtes poussaient par à coup :lol:

Donc, les maîtresses nous signalaient gentillement que "comme il ou elle se sont endormis à la cantine, il ou elle a été couché".

Bon, aujourd'hui ils sont en CE1 et CE2 ne dorment plus en classe :heat: se couchent à 20 h pour se lever vers 7h15 (et ce même le WE).

Cela fait quelques mois qu'ils ne s'endorment plus à 19h en attendant le diner.

Bref, ce que je veux dire c'est attention aux généralités. Certaines enfants parfaitement réglés dorment quand même dans la journée, tout comme nous les grands apprécions une sieste le WE et pendant les vacances :wink:

Sur ce je repars, et je regrètte que certaines IEN INTERDISENT (c'est du vécu) les siestes en MS quand on voit comment certains en ont besoin et sont impossibles parce qu'en manque de sommeil.

Charlotte

Share this post


Link to post
Share on other sites
cecilou80m

C'est malheureusement tout ce qui est en votre pouvoir, l'école maternelle n'est pas obligatoire et aucune loi officielle n'est parue interdisant à une famille de ne pas scolariser son enfant l'après-midi.

Braquer les parents ne sert à rien, il faut utiliser d'autres leviers.

Bonne chance à ce petit élève.

La famille n'est pas obligée d'inscrire son enfant à la maternelle mais si elle fait ce choix, la fréquentation doit être régulière.

L’inscription à l’école maternelle implique l’engagement, pour la famille, d’une fréquentation régulière (dès la rentrée scolaire et quel que soit l’âge de l’enfant), souhaitable pour le développement de la personnalité de l’enfant. En cas de fréquentation irrégulière, le directeur devra interpeller la famille et pourra en dernier ressort décider de radier l’enfant de la liste des inscrits après avoir réuni l’équipe éducative.

Article D321-16 du code de l'éducation

extrait de notre règlement départemental.

Après on peut faire preuve de souplesse pour les cas particuliers... J'ai toujours veillé au bien être de l'enfant mais dans mon école les dérapages sont vite arrivés. L'élève ne vient que l'après-midi car ils se sont tous couchés trop tard, il ne vient pas l'après-midi ou tel jour de la semaine car il doit pas participer aux activités de chant et de danse...

Des fois ça fait du bien de rappeler cet extrait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kiwichick

Mon aîné est en MS et va irrégulièrement l'aprèss-midi à l'école. Pourquoi? Parce qu'il s'endort 30 mn avant le départ et dort entre 2h30 et 3h... Pour l'instant, les enseigants ne nous en ont pas fait la remarque...peut-être parce qu'il est parfois tellement fatigué qu'elles le mettent à la sieste avec les PS ou qu'il devient très pénible sinon.Le coucher plus tôt? Ben, il s'endort entre 18h30et 19h30 pour se lever vers 7h.

L'année dernière, j'enseignais en MS et j'ai même conseillé à une maman qui m'avait posé la question, de garder son fils l'aprèm' pour la sieste (pas de lit dispo à l'école) s'il en éprouvait le besoin.

Ok, il manque les apprentissages de l'aprèm' quand il n'est pas là, mais en profite-t-il vraiment s'il est fatigué?

Idem, sauf qu'il va à l'école et dort avec les PS. C'est un enfant très très actif (pas hyper-actif d'ailleurs hein :closedeyes:) et on n'y peut rien, l'après-midi il a besoin de dormir ou alors il est ingérable et peut même se mettre en danger. Et quant aux apprentissages scolaires :D Quelle rigolade, je ne capte rien à rien quand je suis rinçée... j'imagine que pour les enfants c'est pareil non ?

Par contre nous on a dû se battre pour qu'il puisse dormir....

Et no comment sur les messages plus que limites tournant en dérision la place de la mère, qui nie complètement le rythme et les besoins des enfants.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juno

C'est malheureusement tout ce qui est en votre pouvoir, l'école maternelle n'est pas obligatoire et aucune loi officielle n'est parue interdisant à une famille de ne pas scolariser son enfant l'après-midi.

Braquer les parents ne sert à rien, il faut utiliser d'autres leviers.

Bonne chance à ce petit élève.

La famille n'est pas obligée d'inscrire son enfant à la maternelle mais si elle fait ce choix, la fréquentation doit être régulière.

L'inscription à l'école maternelle implique l'engagement, pour la famille, d'une fréquentation régulière (dès la rentrée scolaire et quel que soit l'âge de l'enfant), souhaitable pour le développement de la personnalité de l'enfant. En cas de fréquentation irrégulière, le directeur devra interpeller la famille et pourra en dernier ressort décider de radier l'enfant de la liste des inscrits après avoir réuni l'équipe éducative.

Article D321-16 du code de l'éducation

extrait de notre règlement départemental.

Après on peut faire preuve de souplesse pour les cas particuliers... J'ai toujours veillé au bien être de l'enfant mais dans mon école les dérapages sont vite arrivés. L'élève ne vient que l'après-midi car ils se sont tous couchés trop tard, il ne vient pas l'après-midi ou tel jour de la semaine car il doit pas participer aux activités de chant et de danse...

Des fois ça fait du bien de rappeler cet extrait.

Il me semble que l'école le matin et la maison l'après-midi, c'est une fréquentation régulière. Je ne vois rien d'irrégulier en ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
limal

Ma fille a débuté la scolarisation toute la journée en janvier de MS... et ce fut extrêmement difficile pour elle. Pendant plusieurs semaines, elle s'est endormie dans la voiture en rentrant de chez la nourrice et était bien souvent au lit à 19h00 sans manger ! Là aussi, la maîtresse nous a opposé le fait qu'elle allait manquer des apprentissages mais vu son besoin de sommeil sans doute plus élevé que la moyenne, elle aurait été complètement hermétique aux apprentissages l'après-midi. Aujourd'hui, en fin de GS, elle rentre souvent de l'école "rincée" et dort encore 1h30 minimum l'après-midi le mercredi, le we et les vacances malgré des nuits de 12 à 13h.

Les besoins de sommeil sont quand même très différents d'un enfant à l'autre. A 4ans, un enfant peut avoir encore besoin de dormir tous les jours sans pour autant mettre sa scolarité en danger. Par contre, si la flemme réside chez la parents, c'est totalement différent !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kikie

Rappelons quand même le fait que la sieste ne fasse pas partie des programmes de l'école et l'obligation d'assiduité à partir du moment où l'enfant est inscrit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Dans ma classe, certains élèves ne reviennent pas l'après-midi quand ils sont très fatigués mais c'est vraiment très rare et ponctuel. Je n'en ai plus aucun qui fait la sieste tous les après-midi depuis noël.

Limal, ma fille dormait en début de GS! La maîtresse avait voulu supprimer la sieste pour les GS, elle s'endormait sur la table, et le soir s'endormait à 19h avant le dîner, en faisant sa nuit complète.

Cela ne l'a pas empêchée de savoir lire en GS...

Comme quoi.

Qu'on m'explique en quoi il est positif qu'un enfant ne fasse plus la sieste.

Je continue de penser que c'est ce gavage qui est néfaste.

D'ailleurs, moi aussi je ferais bien la sieste de temps en temps...

Share this post


Link to post
Share on other sites
sandrine66

Rappelons quand même le fait que la sieste ne fasse pas partie des programmes de l'école et l'obligation d'assiduité à partir du moment où l'enfant est inscrit.

La sieste ne fait pas partie des programmes certes mais certains collègues n'acceptent pas en classe les enfants ne faisant pas la sieste. Et ceux là se tapent 1h30/1h45 de dortoir juste pour l'assiduité ?

Moi je n'ai pas mis mon fils l'après midi (PS) car il ne dort pas et obligé d'aller au dortoir.

L'année prochaine il sera également obligé d'aller 1h au dortoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Rappelons quand même le fait que la sieste ne fasse pas partie des programmes de l'école et l'obligation d'assiduité à partir du moment où l'enfant est inscrit.

Moi je n'ai pas mis mon fils l'après midi (PS) car il ne dort pas et obligé d'aller au dortoir.

L'année prochaine il sera également obligé d'aller 1h au dortoir.

Oui, on impose la sieste ou on la refuse (il raterait des apprentissages) , et bien sûr ce qui est primordial là-dedans c'est toujours le bien-être de l'enfant...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kikie

Je ne pense pas qu'il faille choisir entre tout blanc et tout noir ! Justement, puisqu'une tolérance s'applique, il faudrait pouvoir faire dormir ceux qui le souhaitent et rester en classe avec les autres (ce qui implique d'avoir une ATSEM pour surveiller cette sieste, et c'est parfois là que ça coince...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
sandrine66

Je ne pense pas qu'il faille choisir entre tout blanc et tout noir ! Justement, puisqu'une tolérance s'applique, il faudrait pouvoir faire dormir ceux qui le souhaitent et rester en classe avec les autres (ce qui implique d'avoir une ATSEM pour surveiller cette sieste, et c'est parfois là que ça coince...)

En effet il faudrait, mais entre faudrait et faut... certains prennent ce qui leur convient, tant pis pour le gamin.

Dans le cas de mon fils, une ATSEM surveille la sieste. La maîtresse a un groupe de GS. Donc je reconnais que ce n'est pas "simple" à gérer (encore que...) mais mince qui a dit que la sieste était obligatoire!

L'an prochain rebelote et là ça me gave franchement. Parce que si je ne le mets pas, on me fera ch** car il sera en MS mais l'obliger à aller au dortoir, ça paraît normal...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...