Jump to content

Inspection pour titularisation


Leïlati
 Share

Recommended Posts

je vais être inspectée à la rentrée, le jeudi, et je ne sais plus où donner de la tête pour mettre de l'ordre dans ma paperasse, ce qui prime, ce que je peux laisser tomber, ce que je dois présenter à tt prix et ce que je peux laisser de côté;

J'ai double niveau, CE1/CE2, et c'est ma première année, alors j'espère vraiment que ça se passera bien mais bon, pas trop de fiche de prep ni de séquence, je suis les guides en maths, et puis j'ai une situation type de découvertes pour les matières.

Enfin, si vous avez des suggestions, des conseils, ils sont les bienvenus!

Merci par avance

Link to comment
Share on other sites

je vais être inspectée à la rentrée, le jeudi, et je ne sais plus où donner de la tête pour mettre de l'ordre dans ma paperasse, ce qui prime, ce que je peux laisser tomber, ce que je dois présenter à tt prix et ce que je peux laisser de côté;

J'ai double niveau, CE1/CE2, et c'est ma première année, alors j'espère vraiment que ça se passera bien mais bon, pas trop de fiche de prep ni de séquence, je suis les guides en maths, et puis j'ai une situation type de découvertes pour les matières.

Enfin, si vous avez des suggestions, des conseils, ils sont les bienvenus!

Merci par avance

voici un exemple de cahier journal

Link to comment
Share on other sites

Voilà ce qui nous est dit sur le site de mon ancienne inspection mais je pense que cela peut aussi te servir :

Documents à présenter à l’IEN pendant l’inspection, dans le souci d’illustrer, aussi clairement que possible, les orientations générales de la classe et ses caractéristiques propres :

--+ Le registre d’appel avec les calculs à jour et les motifs d’absence

--+ Les listes actualisées des élèves avec mention des dates de naissance.

--+ L’ensemble des supports constitutifs de la préparation de classe, par exemple :

-• Cahier journal (ou projet de semaine)

-• Programmations de classe et de cycle

-• Fiches de préparation

-• Dossiers éventuels…

--+ Un exemplaire des cahiers ou des classeurs en usage dans la classe.

bon courage à toi.

Link to comment
Share on other sites

dans ma circo, l'IEN demande trois "jeux" de cahiers/classeurs : un d'un élève "moyen", un d'un élève avec difficultés, un d'un élève dans le groupe des "meilleurs".

elle demande aussi tout ce qui concerne le suivi des élèves : formulaires RASED / Aide perso... etc.

après, pour les autres papiers, ben pareil que ce qu'a mis willow57.

moi j'ai regroupé tous les trucs de ce genre dans le "classeur du remplaçant"

Link to comment
Share on other sites

Hello! je te mets ce que j'avais pris en compte pour mon inspection:

Préparation de la classe pour le jour « J »

Les jours précédents :

- Il est important de savoir quel moment de classe sera présenté le jour de l’inspection. Une programmation rigoureuse aide alors à préparer les apprentissages dans la durée et à donner la place qui lui revient à la séance développée le jour de l’inspection et prévoyant les « après » l’inspection. L’entretien permettra de situer la séance dans le temps d’une manière claire.

- Il est souvent nécessaire de travailler plus longuement dans la classe pour la « nettoyer » des papiers ou affichages superflus ou dépassés. Les cahiers sont « revisités », les casiers ou bureaux de l’adulte et des enfants rangés.

- Demander et échanger avec un ou une collègue à propos du déroulement de la journée et demander des conseils de rangement.

- Ranger avec les enfants la classe et la bibliothèque de la classe.

- Rédiger ne serait-ce que pour vous la fiche de préparation du jour avec les séances en amont et en aval, même si vous choisissez de ne pas la présenter.

La veille :

- Une sorte de répétition générale est à mener ce jour-là. Car on est très ému et l’émotion peut parfois faire perdre les moyens, les habitudes. Le type de séance, d’exercice, les consignes dites aux enfants sont donc bien posées la veille. Cette répétition permet aux enfants de prendre des repères et il faut leur expliquer ce qui se passera le lendemain et pourquoi « on s’entraîne aujourd’hui » de façon à ne pas entendre : « encore ! » le lendemain.

- Bien habituer les enfants une nouvelle fois à lever le doigt par des gérondifs et des

messages « Je » : « En levant le doigt…. » et des « Je donne à parole à »

Ne pas oublier les performatifs : « Maintenant, la classe reprend… »

- Bien penser aux consignes qui seront données aux enfants : consignes de travail et d’organisation des tâches et du matériel, l’ordre de déroulement de celles-ci doit alors être mémorisé !

La veille au soir :

- Faire un dernier tour d’horizon : éventuellement demander à une collègue de venir donner son avis pour un dernier coup d’œil.

- Préparer la table pour l’Inspecteur avec tous les documents mis à sa disposition.

- Préparer le tableau et le déroulement de la matinée ou de l’après-midi.

L’entretien avec l’Inspecteur :

- Les questions peuvent viser à évaluer votre capacité à argumenter et à situer la séquence dans les progressions organisées à partir des programmes. Bref; si vous connaissez bien les programmes et leur mise en œuvre au fil de l’année en tenant compte de la maturation des enfants et de votre «public ».

- Il convient alors de répéter la question (pour se mettre d’accord), dégager deux pistes d’interprétation et à chaque fois l’avant, l’après de chacune de ces pistes.

Puis, partir du souvenir d’un geste et d’une parole d’un élève, montrez comment vous prenez appui sur ceux-ci et en quoi cela décide de la piste que « pour l’instant » vous choisissez de prendre pour poursuivre votre travail avec le groupe. Montrez alors comment vous tenez compte de la réalité de la classe pour organiser votre futur travail.

- Illustrez votre propos par une lecture, le souvenir d’un conseil donné, une expérience déjà menée pour appuyer vos choix. Si l’Inspecteur fait une remarque, expliquez comment vous interprétez sa parole et quel sens elle prendrait dans la classe, ce jour.

Sur les murs :

- L’affichage réglementaire : récréations, pyramides des âges, résumé du programme, nom de l’enseignant et niveau de classe marqué sur la porte à l’extérieur*,

- Contrôle et classement de l’affichage des productions des élèves (orthographe, précision lexicale, netteté)*

- Contrôle et classement des affichages pédagogiques, outils des élèves (tables de multiplication, frise chronologique, abécédaire, bande numérique, etc.)*

Sur votre bureau ou la table réservée à l’Inspecteur :

- Le cahier journal*,

- Le cahier d’appel*,

- Document présentant le projet de classe en relation avec le projet d’école ou en relation avec une préoccupation générale des collègues de l’école,

- Document(s) rassemblant les préparations importantes mises en œuvre et accumulées au fil de l’expérience,

- Document(s) présentant les progressions *, programmations majeures concernant les domaines d’apprentissages du Programme,

- Document(s) présentant le travail en différenciation réfléchi en amont * et précisant les enfants concernés (cf. le document joint),

- Quelques cahiers d’enfants *,

- Quelques exemplaires des manuels choisis *,

- Tout travail collectif ou individuel qui vous paraît important pour montrer les centres d’intérêt des enfants *,

- Les ouvrages didactiques ou pédagogiques professionnels qui vous aident à préparer la classe,

- Le cahier de coopérative *,

- La préparation du jour si vous choisissez de la présenter.

Sois au clair avec les projet d'école, les pps, les ppre, ta façon d'évaluer, ta différenciation...

Corrige tout, absolument tout! Sois au clair avec les affichages: servent-ils toujours?(est-ce toujours utiles?), le travail en autonomie ou les plans de travail pour les enfants qui ont fini...etc...

ça va aller comme sur des roulettes!!!! :wink:

Link to comment
Share on other sites

C'est vraiment très complet Cecile78!

Il y a juste un point sur lequel je ne te suis pas: la journée de répétition. Je trouve que cela fait perdre toute spontanéité, voir intérêt des enfants, et surtout, c'est perdre une journée de classe. Cela rend la journée d'inspection artificielle. De plus, on est jamais à l'abri d'un imprévu de l'inspecteur qui ne pourra finalement venir que le lendemain, et certains ien ne donnent de toute façon comme indication de sa venue que "semaine du ... au...".

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas possible ! On vous demande tout ça ? Et personne ne se met en grève ?

J'ai beau chercher sur le site du Bulletin Officiel de l'Éducation Nationale, je ne vois nulle part tout ce que vous mentionnez comme obligatoire. Même le fameux cahier-journal ne l'a jamais été.

Finalement, vos collègues d'il y a trente ans qui voyaient débouler l'Inspecteur sans en être avertis au préalable ne connaissaient pas leur bonheur.

Cela empêchait au moins tous les 'petits chefs' d'aller dans la surenchère et de réclamer toujours plus que leurs collègues !

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas possible ! On vous demande tout ça ? Et personne ne se met en grève ?

J'ai beau chercher sur le site du Bulletin Officiel de l'Éducation Nationale, je ne vois nulle part tout ce que vous mentionnez comme obligatoire. Même le fameux cahier-journal ne l'a jamais été.

Finalement, vos collègues d'il y a trente ans qui voyaient débouler l'Inspecteur sans en être avertis au préalable ne connaissaient pas leur bonheur.

Cela empêchait au moins tous les 'petits chefs' d'aller dans la surenchère et de réclamer toujours plus que leurs collègues !

glare.gif

heat.gif Je suis rassurée de constater que je ne suis pas la seule à trouver que c'est énorme tout ça!! Personnellement, je suis inspectable, l'IEN verra ce que je suis en mesure de lui montrer, point!!!

Link to comment
Share on other sites

Intriguée par le sujet, j'ai fait une petite recherche. Il en ressort qu'en fait peu de documents sont légalement exigibles. Vos inspecteurs outrepassent certainement leurs droits.

Voir ici.

Link to comment
Share on other sites

Petite PES, moi je vois cette liste plus comme une aide de ce que l'on peut utiliser pour montrer à l'IEN ce que l'on fait tout au long de l'année (et pas seulement le jour J).

Je fais un cahier journal d'abord pour moi et en cas d'absence pour mes remplaçants, donc je pourrais le présenter à l'IEN si elle vient (et aux formateurs avant elle). Je fais des fiches de prép là aussi d'abord pour moi (pas dans toutes les matières et pour toutes les séances, je vous rassure :lol:), donc là encore, elles sont des "preuves" que je m'implique et que je réfléchis à ce que je fais... mais je ne les fais pas pour faire plaisir à ma "hiérarchie.

Pour tous les docs type programmations, progressions, EDT, fiche de suivi des élèves... ben là encore, c'est pas pour l'IEN que je les fais, mais pour moi et par respect pour mes collègues, parce que je sais ce que c'est que d'arriver dans une classe et de devoir chercher toutes les infos (aide pero, horaires, lieu, quel élève, pourquoi ?).

Après, quand on a un peu plus de "bouteille", je crois qu'on peut dire plus facilement "zut" à ceux qui viennent nous voir... et on n'a surtout pas forcément besoin de tout ça car on est capable d'avoir sa journée en tête, de savoir où on va sans tout détailler en fiche de prép ou autre. Mais il y a des choses qui, même si elles ne sont pas obligatoires, sont quand même bien utiles.

Link to comment
Share on other sites

Petite PES, moi je vois cette liste plus comme une aide de ce que l'on peut utiliser pour montrer à l'IEN ce que l'on fait tout au long de l'année (et pas seulement le jour J).

Je fais un cahier journal d'abord pour moi (moi aussi et sans trop m'avancer, je suis sûr qu'il en est de même pour tous les collègues qui tiennent leur cahier journal, quelque soit l'ancienneté) et en cas d'absence pour mes remplaçants (donc ton cahier journal est toujours dans ta classe?), donc je pourrais le présenter à l'IEN si elle vient (et aux formateurs avant elle). Je fais des fiches de prép là aussi d'abord pour moi (pas dans toutes les matières et pour toutes les séances, je vous rassure :lol:), donc là encore, elles sont des "preuves" que je m'implique et que je réfléchis à ce que je fais... (se vérifie aussi lors de l'entretien de par tes questions aux réponses posées) mais je ne les fais pas pour faire plaisir à ma "hiérarchie.

Pour tous les docs type programmations, progressions, EDT, fiche de suivi des élèves... ben là encore, c'est pas pour l'IEN que je les fais, mais pour moi et par respect pour mes collègues, parce que je sais ce que c'est que d'arriver dans une classe et de devoir chercher toutes les infos (aide pero, horaires, lieu, quel élève, pourquoi ?). Ces documents sont quand même des documents obligatoires et font parti de ton travail.

Après, quand on a un peu plus de "bouteille", je crois qu'on peut dire plus facilement "zut" à ceux qui viennent nous voir... et on n'a surtout pas forcément besoin de tout ça car on est capable d'avoir sa journée en tête, de savoir où on va sans tout détailler en fiche de prép ou autre. Mais il y a des choses qui, même si elles ne sont pas obligatoires, sont quand même bien utiles. Ne pas montrer plus de docs que ce qui est obligatoire, ce n'est pas dire zut. L'accumulation de papier peut ne pas forcément aller non plus en notre faveur. De toute façon, l'ien va avant tout se baser sur la ou les séances observées pour l'entretien. Un autre point très important, c'est la pertinence de l'affichage, le travail antérieur des élèves (livrets scolaires, les différents cahiers).

La question est ce qui est à présenter de manière obligatoire. Normal que pour ta titularisation tu souhaites donner un aperçu de tout le travail fourni. Moi, je me dis que c'est toujours à double tranchant. Lors de ma dernière inspection, j'avais laissé à disposition de l'inspectrice mon classeur programmation/progression/fiches du livret d'évaluation et j'y avais laissé un document pédagogique traitant de la place de l'erreur en orthographe, sujet sur lequel je m'étais penché, mais qui était là, suite à un oubli de ma part, et bien, une partie de l'entretien a dévié là-dessus, alors que je pense qu'il y aurait eu des choses plus intéressantes à discuter et qui m'aurait apporté davantage que ce thème-là.

Il faut également penser à faire un tri, car l'ien ne passe pas non plus 1 heure à feuilleter tous les documents, plus il y en a, plus vite ils seront traités. Seule ma dernière inspectrice, s'est donnée la peine d'éplucher les docs à disposition pendant le temps d'une récréation, avant elle, ils se contentaient de feuilleter les cahiers des élèves et regarder l'affichage de la classe.

Je ne montre plus maintenant que la page du cahier journal du jour (car je pensé que c'était obligatoire, merci Madamechocolat), car je n'imprime plus, vu que j'ai l'ordi sur mon bureau, et 2 fiches de préparation, car là aussi, j'avais un papier reçu en début de carrière disant que c'était le minimun obligatoire à fournir (maintenant, je sais que non, merci madamechocolat!).

Même avec 14 ans d'ancienneté, je prépare toujours énormément de docs, mon cahier journal est très détaillé, il est juste vrai que je ne fais plus que rarement des fiches de prép (plutôt en découverte du monde, et là où cela m'est indispensable pour la lecture cp).

Link to comment
Share on other sites

juste pour répondre à ta question : oui mon cahier journal est toujours dans la classe, mais j'ai les copies sur mon PC (puisque c'est en fait un classeur avec une page imprimée par jour)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...