Jump to content

fautes différentes pour une même dictée


salazie

Recommended Posts

Bonjour,

Mon fils qui est en 6ème a toujours eu des soucis avec l'orthographe. J'ai beau lui dire de penser à se poser les bonnes questions d'accord... il s'améliore mais après avoir fait la dictée plusieurs fois!

Ce qui m'interroge c'est que cette semaine il avait donc une dictée à préparer.

On a dû la faire 4 fois pour qu'il arrive à obtenir 20/20, mais ce qui est surprenant c'est que les fautes qu'il a faites à la1ère puis à la 2ème puis à la 3ème n'étaient pas les mêmes à chaque fois! Ce qui veut dire qu'il écrivait avec des fautes des mots qu'il écrivait correctement les fois précédente!

Quand on sait écrire un mot une fois, on ne l'écrit plus avec une erreur!

Par exemple,il a su m'écrire le mot 'une entrée' correctement la 1ère fois et à la 2ème fois il m'a écrit ce mot: 'une entrer' Pourquoi?

avez-vous déjà rencontré des exemples comme ça?

salazie

Link to comment
Share on other sites

Quand on sait écrire un mot une fois, on ne l'écrit plus avec une erreur!

Par exemple,il a su m'écrire le mot 'une entrée' correctement la 1ère fois et à la 2ème fois il m'a écrit ce mot: 'une entrer' Pourquoi?

Peut-être parce que justement, il n'a pas mémorisé le mot, du coup la première fois, c'était du hasard?

Ou alors, le deuxième fois, il se focalise tellement sur les erreurs qu'il a faites précédemment qu'il ne fait plus attention aux mots qu'il avait juste? :idontno:

Link to comment
Share on other sites

Tu as surement raison pour la 2ème solution, il se peut qu'il stresse et du coup il perd ses moyens et ne se rend pas compte des fautes!

salazie

Link to comment
Share on other sites

J'ai également le même souci avec mon fils qui est aussi en sixième. On a d'abord pensé à une dyspraxie (car il avait d'autres soucis d'ordre psychomoteur et que la dyspraxie est souvent associée à une dysorthographie). Mais finalement, après un bilan orthophonique, il a une dyslexie visuo-attentionnelle.

Ce n'est pas une dyslexie normale: il ne confond pas de lettres et il a une bonne compréhension grapho phonologique et phono graphique.

Mais pour une raison x, ses yeux ne savent pas où se poser pour lire un texte et prendre des informations. Quand on lit un mot, on pose nos yeux au milieu du mot et on a une vue d'ensemble du mots. Ce qui fait qu'on le mémorise dans son entier et qu'on retient son orthographe.

Les enfants comme mon fils, les yeux se posent n'importe où: début, fin, ect. Donc il a plus de problèmes pour mémoriser les mots.

Je te conseille donc un bilan orthophonique, histoire d'avoir une idée.

Link to comment
Share on other sites

Personnellement il me semble que si les enfants connaissaient les régles d'orthographes ils n'hésiteraient pas sur certains mots et feraient moins de fautes :

(Par exemple ici :

Les noms féminins qui se terminent par le son [e] s'écrivent généralement avec ée sauf le mot clé

Les noms féminins terminés par tié s'écrivent sans e.

Les noms féminins terminés par s'écrivent sans e sauf la dictée, la pâtée, la portée, la jetée, la montée.)

Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos réponses! Je suis d'accord avec toi enviedespoir pour ce qui est des règles d'orthographe! Je crois que je vais devoir lui faire réapprendre pas mal de règles car il n'en connait pas autant que j'en connaissais à son âge.

tina tu écris: "Les enfants comme mon fils, les yeux se posent n'importe où: début, fin, ect. Donc il a plus de problèmes pour mémoriser les mots." Ca m'interpelle car mon fils lit beaucoup depuis qu'il sait lire, il adore ça et on m'a toujours dit qu'un enfant qui lit beaucoup est bon en orthographe, or lui ce n'est pas le cas. Il ne mémorise pas en fait les mots qu'il rencontre!

"Je te conseille donc un bilan orthophonique, histoire d'avoir une idée." Je pense que ce ne serait pas inutile je vais voir ça!

salazie

Link to comment
Share on other sites

tina tu écris: "Les enfants comme mon fils, les yeux se posent n'importe où: début, fin, ect. Donc il a plus de problèmes pour mémoriser les mots." Ca m'interpelle car mon fils lit beaucoup depuis qu'il sait lire, il adore ça et on m'a toujours dit qu'un enfant qui lit beaucoup est bon en orthographe, or lui ce n'est pas le cas. Il ne mémorise pas en fait les mots qu'il rencontre!

J'ai toujours énormément lu étant plus jeune, et pourtant je faisais beaucoup de fautes d'ortho aussi. En fait je lisais très vite, c'est toujours le cas d'ailleurs, du coup je "survole" les mots sans m'y attarder.

Comme quoi, contrairement à l'idée reçue, la lecture ne fait pas tout.

Link to comment
Share on other sites

tina tu écris: "Les enfants comme mon fils, les yeux se posent n'importe où: début, fin, ect. Donc il a plus de problèmes pour mémoriser les mots." Ca m'interpelle car mon fils lit beaucoup depuis qu'il sait lire, il adore ça et on m'a toujours dit qu'un enfant qui lit beaucoup est bon en orthographe, or lui ce n'est pas le cas. Il ne mémorise pas en fait les mots qu'il rencontre!

J'ai toujours énormément lu étant plus jeune, et pourtant je faisais beaucoup de fautes d'ortho aussi. En fait je lisais très vite, c'est toujours le cas d'ailleurs, du coup je "survole" les mots sans m'y attarder.

Comme quoi, contrairement à l'idée reçue, la lecture ne fait pas tout.

Je vais risquer une explication (elle vaut ce qu'elle vaut) :

On ne voit bien que ce qu'on connait. On pourrait dire aussi : on ne reconnait que ce qu'on connaît. Ce qui éthymologiquement est une évidence.

Par exemple, si je connais bien les nuances de rouge les plus connues, je verrai par exemple du rouge carmin ou du vermeil ou du vermillon. Si je ne connais pas ces nuances de rouge, mon oeil ne sera pas attiré par ces différences. Je verrai et mémoriserai uniquement la couleur rouge lorsque je verrai un objet rouge.

Autre exemple : si je ne connais pas la forme des feuilles des différents arbres, je ne verrai que des feuilles mortes en me provenant dans les allées d'un parc en automne ; mon esprit ne sera pas attiré par les différences. Etc.

Donc, si mon attention n'a pas été attirée sur les occurrences orthographiques, je peux ne pas les remarquer. C'est sans doute le cas des personnes qui ne sont pas visuelles. En attirant l'attention sur les occurrences orthographiques, apprendre les régles d'orthographe compense par une démarche intellectuelle (l'application d'une régle) une faiblesse de leur repérage visuel.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ton explication enviedespoir je la trouve très intéressante!

salazie

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...