Jump to content

Vos avis pour le dossier "Enseigner avec les jeux vidéo"


Recommended Posts

Bonjour,

Je me permets de soumettre à vos remarques un dossier, déjà bien commencé mais toujours en construction, proposant un tour d'horizon complet sur l’utilisation du jeu vidéo en classe.

Il permet de faire un bilan sur ce qu'en disent la psychologie, les neurosciences, les sciences de l'éducation, etc.

Mais surtout, il propose à tous des pistes pédagogiques (sous forme de fiches) en s'appuyant notamment sur le socle commun (palier 2).

Vous pouvez le retrouver ici : http://jtresse-psy.blogspot.fr/p/enseigner-avec-le-jeu-video.html

Merci à vous pour vos lectures et commentaires.

Cordialement

Julien

Link to comment
Share on other sites

Travail très intéressant !

Par contre, des jeux d'"immersion" aussi chronophages que "les sims" ne me semblent pas appropriés : le but est bien de rester le plus longtemps devant l'ordi, ce qui ne me semble pas aller dans le sens de la diversité des expériences nécessaire à un développement harmonieux :)

Mais je suis un peu partisane du "peu d'écran", je reconnais ! :)

Link to comment
Share on other sites

Merci Fanny pour votre lecture et votre commentaire.

Je pense que les jeux sont chronophages quand ils sont mal encadrés. L'addiction au jeu vidéo survient lorsque l'enfant (ou l'adulte d'ailleurs) possède déjà des symptômes conduisant à un tout autre trouble (lié à la socialisation notamment) et (surtout) que l'entourage ne gère pas le temps passé devant l'écran (qu'il y ait une manette ou non entre les mains de l'enfant). L'intérêt d'intégrer "Les Sims" dans l'enseignement permet, outre le potentiel pédagogique du jeu, d'apprendre à l'enfant à "consommer" avec modération mais aussi à lui montrer qu'il apprend en jouant, qu'il doit donc être vigilent à tout ce qui l'entoure. Intégrer le jeu à l'école permet de faire passer un message indirect de reconnaissance de la culture de l'enfant. Je suis frappé par le fait que beaucoup d'enfants connaissent les réponses aux questions que leurs enseignants leur posent mais n'osent pas y répondre. Ils se disent que ce ne peut pas être la bonne réponse puisqu'ils l'ont appris en jouant.

Ceci étant dit, je ne suis pas partisan du "tout écran" non plus. Mais disons qu'il faut "colorer" la vie scolaire par des petits ajouts qui peuvent remotiver l'enfant, redonner confiance, permettre de différencier les apprentissages et d'intervenir sur le rapport au savoir. L'enseignement par le jeu vidéo ne doit pas remplacer ce que l'on fait déjà mais, au même titre que l'ordi, l'iPad, le TBI, doit permettre d'apporter une valeur ajoutée à ce que l'on fait. Mon "travail" consiste donc à démocratiser l'utilisation du jeu vidéo en classe.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...