Jump to content

lettres capitales et sens de l'écriture


yahiaa
 Share

Recommended Posts

Je me permets un post car je suis sortie perplexe d'une animation pédagogique.

L'apprentissage de l'écriture y a été abordé et nous avons entendu qu'il était inutile d'apprendre à tracer les lettre capitales dans un sens précis puisque cette forme d'écriture ne serait plus utilisée par la suite.

D'où mes questions : quels sont vos avis sur la question et quelles sont vos pratiques ?

Link to comment
Share on other sites

C'est une affirmation qui n'est pas fausse.

Néanmoins, je m'efforce de demander de tracer les lettres à partir du haut afin d'éviter d'avoir des A ou des N qui ressemblent à des ponts informes, mais je suis de moins en moins strict sur le sujet... je préfère qu'ils prennent de bonnes habitudes pour la tenue du crayon par exemple...

Link to comment
Share on other sites

D'accord avec ce qui a été dit si cela signifie bien "c'est une affirmation qui n'est pas fausse, mais qui n'est pas vraie non plus". Je vais m'en expliquer

Par ailleurs pour rebondir sur la réponse de Moustache

C'est une affirmation qui n'est pas fausse.

Néanmoins, je m'efforce de demander de tracer les lettres à partir du haut afin d'éviter d'avoir des A ou des N qui ressemblent à des ponts informes, mais je suis de moins en moins strict sur le sujet... je préfère qu'ils prennent de bonnes habitudes pour la tenue du crayon par exemple...

je dirai qu'en apprenant à tenir le crayon on peut apprendre implicitement à tracer des verticales , puis en le maniant on peut apprend implicitement à tracer des obliques. Donc en apprenant à tenir et manier le crayon, on apprend implicitement à écrire les capitales non courbes (A E F H I K L M N T V W X Y Z).

Ceci dit, tracer A, M et N de bas en haut présente aussi des avantages donc je rejoins Moustache, tâchons de donner un peu (et si possible beaucoup pour leur vie future) de liberté aux enfants (des explications et illustrations en feuilletant en ligne à partir de )

(...) nous avons entendu qu'il était inutile d'apprendre à tracer les lettres capitales dans un sens précis puisque cette forme d'écriture ne serait plus utilisée par la suite.(...)

Je ne suis pas persuadée que laisser écrire dans n'importe quel sens soit positif, l'écriture a un sens de déroulement qu'il me semble utile de respecter : ex. écrire C ou S de bas en haut prive de la possibilité de lier la lettre à la suivante ; si on peut écrire R d'un seul tracé ou bien de deux, en revanche le commencer par la droite est contraire au déroulement de l'écriture.

Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup pour vos réponses qui m'éclairent vraiment.

J'avoue être rassurée par l'intervention d'envie d'espoir car c'est sur son ouvrage que s'appuyait cette idée. Et comme je n'étais pas arrivé à cette conclusion en le lisant, je commençais vraiment à m'y perdre !

Merci beaucoup, vraiment.

Link to comment
Share on other sites

Si tu savais ce qu’on lui fait dire à Danièle Dumont ;) Heureusement que le livre et les forums sont là pour qu’on puisse y lire ce que j’ai réellement écrit. Certes, je ne suis pas à l’abri d’une erreur ni d’une coquille mais beaucoup de personnes informent sur (ou "forment à") ma méthode sans l’avoir réellement acquise (comprise ?). Tu m’en donnes une illustration de plus Yahiaa avec ce melting-pot entre

  • l’idée que l’écriture des capitales s’apprend "toute seule" ( je veux dire facilement) puisqu’elle découle naturellement de l’apprentissage de la tenue et du maniement du crayon,
  • celle que l’écriture en capitales n’est qu’une solution d’attente,
  • et celle que certaines capitales ( M, N, A ) peuvent commencer par le haut (on les fait alors en plusieurs tracés) mais aussi par le bas (cela permet de les tracer en une seule fois, sauf l’ajout de la barre du A),

pour me faire dire que le sens de déroulement de l’écriture est sans importance puisqu’on les abandonne ensuite (qu’on les abandonne, n’est pas tout à fait vrai non plus puisqu’elles reviennent souvent dès le collège).

Merci Yahiaa, c’est bien que des profs posent la question lorsqu’ils/elles sont confronté/e/s à ce genre d’interrogation. Cela permet d'éclaircir le sujet.

Link to comment
Share on other sites

Merci surtout et vraiment à vous de prendre encore et encore le temps de nous expliquer, de préciser mais aussi de nous encourager.

C'est tellement rassurant et instructif pour nous !

D'emblée, je ne le sentais pas car les "petits" cahiers d'écriture étaient conseillés indépendamment du livre ... Mais il y avait tellement d'aplomb que je me suis mise à douter et que pour le coup, j'avais vraiment besoin d'être rassurée sur la compréhension de l'ouvrage et sur ma pratique qui est encore bien loin de ce que je souhaiterais qu'elle soit.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Bonjour à tous ! j'espère que certains seront encore actifs et suivent cette discussion car je suis ravie, vraiment, de l'avoir trouvée ;)

Je suis PE en Moyenne Section, pendant longtemps j'ai "éxigé" de mes élèves qu'ils forment TOUTES les lettres en majuscules d'imprimerie du haut vers le bas, puis, comme Moustache, je me suis aperçue que certains les formaient parfaitement bien en commençant par le bas (je parle pour le M, le N et le A) (pour les autres je continue à demander un trait partant du haut) et moins bien selon mes exigences.... j'ai donc lâché du mou...ma collègue de GS m'en fait le reproche et reprend systématiquement l'apprentissage de ces lettres en demandant aux élèves de tout former en partant du haut.....

Dois-je me plier à ses exigences pour ne pas perturber les élèves ???? je suis perdue...

D'autre part, elle leur demande aussi de former le M sans que la pointe centrale touche la ligne (comme ceci M )...Or, toutes les polices d'écriture que j'utilise comme modèle d'écriture ont ce M (dont la super "Maternellecolor" que j'utilise depuis des années !). Dois-je également plier sur cela ???!!! ;)

Je précise que les maîtresses de PS utilisent les mêmes polices que moi et que la tenue du crayon et les tracés de gauche à droite sont bien entendu primordiaux ;)

Merci pour vos lumières !

Link to comment
Share on other sites

Pour le M et argumenter auprès de ta collègue de GS, tu peux t'appuyer sur le modèle """recommandé""" par l'éducation nationale :

http://eduscol.education.fr/cid72979/polices-de-caracteres-cursives-pour-l-enseignement-de-l-ecriture.html

perso, je préfère le M qui ne descend pas jusqu'en bas, mais bon, juste une préférence, aucun étayage pédagogique ;)

Pour le reste, tu peux arguer du fait que tu ne veux pas perturber les enfants de PS qui arrivent chez toi ;)

Link to comment
Share on other sites

Pour le M et argumenter auprès de ta collègue de GS, tu peux t'appuyer sur le modèle """recommandé""" par l'éducation nationale :

http://eduscol.education.fr/cid72979/polices-de-caracteres-cursives-pour-l-enseignement-de-l-ecriture.html

perso, je préfère le M qui ne descend pas jusqu'en bas, mais bon, juste une préférence, aucun étayage pédagogique ;)

Pour le reste, tu peux arguer du fait que tu ne veux pas perturber les enfants de PS qui arrivent chez toi ;)

Génial Moustache !!! Merci pour ta réponse rapide !

Je cherchais ce genre de réponse ! Je suis de ce fait rassurée de ne pas être (complètement) à côté de la plaque et le lien que tu m'as donné apportera de l'eau à mon moulin...il n'est stipulé nulle part si ON DOIT faire un M de manière précise et millimétrée ;)

Bonnes vacances ;)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...