Jump to content

Absence pour adaptation crèche


layale
 Share

Recommended Posts

Salut à tous,

me voilà bien embêtée.

Je suis sensée faire l'adaptation en crèche pour mon fils du 09 au 13 septembre.

Lundi : de 10 h à 11 h

Mardi de 10 h à 11h

mercredi : arrivée à 10 h et je dois venir le chercher après sa sieste.

Jeudi : 10 h puis réunion avec la psy

Vendredi arrivée à 10 h , je dois venir le chercher à 16h.

Mon mari étant à l'étranger cette semaine, je pensais pouvoir faire l'adaptation par un membre de ma famille.

Le soucis est que la directrice de la crèche refuse catégoriquement et me demande de voir avec mon employeur.

Je ne sais pas quoi faire.

J'arrive dans une nouvelle école, une nouvelle circonscription, j'ai un CP /CE1

:

Je crois que les autorisations d'absences dans ce cas sont FACULTATIVES et en plus, je ne me vois pas demander 5 1/2 journées d'absence.

Que faire???

Link to comment
Share on other sites

Tu ne peux pas faire l'adaptation la semaine d'avant ?

et sinon je pense que si cette directrice de crèche ne peut pas comprendre ça ... ça promet pour la suite !!

Link to comment
Share on other sites

:huh:

Elle sait que tu es instit??

Pour moi c'est pas possible que tu fasses toi même cette adaptation, et je ne pense pas que ce sera accepté.

Link to comment
Share on other sites

Une collègue a demandé une matinée pour l'adaptation de ses jumeuax en maternelle.

Réponse : "cela ne fait pas partie des pratiques de l'éducation nationale " :getlost:

Ca me paraît compliqué d'obtenir plusieurs absences, même avec un IEN plus compréhensif.

Link to comment
Share on other sites

La directrice de la crèche n'est pas cool

Moi j'ai fait l'adaptation selon mes dispos, elles se sotn adaptées (c'était même moi qui était gênée pour le coup mais elles sont hyper professionnelles)

Bon courage pour la suite, je trouve que ces horaires ne sont vraiment pas appropriés! et je ne vois pas comment ton IEN peut t'autoriser..... ma pauvre......

Link to comment
Share on other sites

Je pense effectivement qu'il faut que tu en rediscutes avec la directrice de la crèche (avec un grand sourire et des "je comprends bien mais..."); le problème s'est posé pour mes deux enfants: pour le 1er j'y suis allée une fois en juillet puis le mercredi de la rentrée (les autres jours, c'est ma mère qui s'en est occupée); pour numéro 2, on a fait à peu près la même chose.

Si cette dame a des enfants, elle doit quand même bien pouvoir comprendre que si l'instit de ses enfants s'absentait à tout bout de champ la première semaine d'école, elle trouverait ça gênant, non? Les différentes directrices de crèches auxquelles j'ai eu affaire ont toujours essayé de m'arranger sur ce coup (vu que nous ne pouvons pas poser de RTT)...

Link to comment
Share on other sites

Le problême s'est posé avec ma fille ... j'ai fait la premiére heure d'adaptation le mercredi de la rentrée, mon mari y est allé le jeudi et j'y suis retournée le mercredi d'après ...

C'est vrai que du coup , elle a commencé la crèche mi septembre mais on avait quelqu'un pour la garder en attendant ...

La crèche était fermée en aout ...

Je pense aussi que même un IEN compréhensif ne peut pas accorder autant d'absences pour ce motif...C'est à la directrice de crèche d'être indulgente... Après tout , si tu mets ton enfant à la crèche , c'est que tu as des obligations professionnelles ...

Link to comment
Share on other sites

Oui, je suis désemparée.

A part me mettre à pleurer devant la directrice de la crèche, je ne vois pas quoi faire.

Je n'ose pas demander à l'inspectrice autant d'autorisations d'absence.

Pour couronner le tout, je bosse le mercredi matin en septembre.

ça craint!

Link to comment
Share on other sites

Bha sans te mettre à pleurer explique lui que tu es instit, que c'est la deuxième semaine d'école et que tu ne peux vraiment vraiment pas MAIS que tu as des personnes proches de l'enfant pour le faire.

Sinon adaptation la semaine précédente avec le papa comme proposé? :idontno:

Link to comment
Share on other sites

Demande lui ce qu'elle ferait si une de ses auxilliaires puer lui demandait une telle absence sachant qu'elle ne serait pas remplacée :devil: et demande lui comment elle réagirait si un enseignant de ses enfant était absent une semaine pour cette raison sans être remplacé....

Elle est rigolote la directrice, même dans le privè une semaine de congé comme ça c'est chaud.

Ils sont fermés la semaine d'avant?

Link to comment
Share on other sites

Bah, pas possible. Mon homme reprend juste après son retour et IMPOSSIBLE pour lui de prendre d'autres jours.

J'avais proposé que mon fréro fasse l'adaptation, c'est dire que c'est quelqu'un de proche, mais la réponse est NON.

pfff!

Je vais quand même retenter...

Je n'aime pas ces situations où je suis obligée de quémander!

La semaine d'avant : Pas d'adaptation possible, ça commente le 9, un point c'est tout!

Link to comment
Share on other sites

Pfff c'est fou ça...

Ca me rappelle une directrice qui faisait une rentrée échelonnée sur 2 semaines :wacko:

Je lui avais dit que pour les parents c'était vraiment compliqué, elle m'avait rétorqué que la première rentrée était primordiale et que s'ils ne pouvaient pas poser des vacances pour ça c'est que ça leur importait peu :ninja:

Je lui ai gentiment souligné que NOUS on n'aurais jamais des congés pour ça, malgré toute la bonne volonté du monde pour que ça se passe bien......

Link to comment
Share on other sites

Oui, j'ai l'impression qu'elle pense que j'y mets de la mauvaise volonté.

Alors que (purée!!!), il est évident que je souhaite vivement que l'adaptation se passe au mieux et que j'aurais souhaité pouvoir la faire.

J'en ai ras-le-bol du trop plein de psychologie. La directrice n'a pas cesser de me rappeler l'importance de la présence du parent, comme si je ne le savais pas!

Mais bon, bébé peut très bien s'adapter si c'est son tonton, qu'il adore au passage, qui s'occupe de ce temps-là! Faut pas pousser non plus.

D'autant que c'est pas une première séparation, il était chez une assistante maternelle.

Enfin, je vais arrêter de m'énerver.

Je vide mon sac ici, parce que je me retiens. Pas envie de mal commencer avec la crèche.

Bébé (euh, il va avoir 1 ans quand même! :fear: ) va quand même y passer 2 ans minimum!

Link to comment
Share on other sites

ah oui en plus ce n'est pas une première séparation ..

et puis moi non plus je ne vois pas où est le problème que ce soit ton frère ..

tu lui dis fermement que c'est impossible pour toi à part le mercredi ou les autres jours après l'école ..il est certain que tu n'obtiendras pas d'autorisation d'absence.

et au fait comment tu fais pour le faire garder cette semaine là ? tu ne peux pas commencer la crèche fin aout ?

Link to comment
Share on other sites

Bon,

je ne devrai pas en arriver là.

Mon mari a reporté son voyage, contraint et forcé. :thumbdown:

ça le met dans une situation pas possible, mais bon, pas le choix.

Je suis soulagée de ne pas avoir eu à demander ces autorisations d'absence!

Ouf! :heat:

Link to comment
Share on other sites

tant mieux !! de toute façon je pense que tes autorisations d'absence t'auraient été refusées ..

Link to comment
Share on other sites

Je trouve cette adaptation vraiment spéciale... J'ai laissé mes deux enfants de 2 mois et demi et 3 mois en adaptation. Je n'ai été présente qu'une fois sur les deux jours. A quoi sert une durée aussi longue ?

Heureusement que tu as pu t'arranger mais ce système doit déranger pas mal de monde.

Link to comment
Share on other sites

Oui, c'est assez embêtant!

Mais dans les grandes villes, les places en crèche sont tellement convoitées qu'ils pourraient nous demander n'importe quoi en faisant croire que "bah ,c'est normal! Vous êtes de bons parents ou pas.?" :tongue::tongue:

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Ben dis, le pouvoir lui monte à la tête, à cette directrice...

Mon grand a été 2 ans dans une crèche assez rigide, mais là, ta dirlette surpasse la mienne, j'ai souvenir d'avoir fixé moi-même les jours d'adaptation, avec leur accord. Elles avaient été pénibles sur les durées de l'adaptation : 15 min un jour, 30 min le lendemain, 1h le surlendemain etc etc. Je voulais mettre direct la demi-journée pour être vite débarrassée de l'adaptation (:lol:), surtout qu'il s'adaptait super facilement, à 6 mois, mais ho la la, elles ont été catastrophées lol

Link to comment
Share on other sites

Même le bisou, elles m'avaient sermonnée :noelblush: parce que moi j'avais fait mon petit bisou discrétos à mon loulou puis le leur avais donné, ben non, comme elles n'avaient pas vu le bisou, elles m'ont rappelée ''hééééé, ne partez pas comme ça, il faut faire un bisou à votre fils, c'est super important pour lui, bla bla bla'' (alors que lui était déjà en train d'aller jouer, la séparation s'était très bien faite, au contraire), ben non, il avait fallu que je revienne me justifier que j'avais déjà fait le bisou bla bla bla et que j'en refasse un, et cette fois, évidemment, la séparation s'est moins bien passée... de quoi elles se mêlent franchement des fois... j'ai tenu 2 ans à me sentir fliquée ou suspectée de mensonge (cacher des maladies etc...) :heat:

Link to comment
Share on other sites

A la rentrée, on a 6 adaptations chez les Bébés et 10 chez les moyens.

Personne ne peut faire les adaptations en août. Soit les parents sont en congés .. .soit le personnel l'est. Donc, on démarre les adaptations la dernière semaine d'août, semaine où nous devons toutes être rentrées.

Chez les Bébés, et chez les moyens, elles sont deux pour les faire. Sachant qu'une adapation c'est un bébé à la fois.

Donc, je vous laisse faire le calcul.

Oui, les parents ont des impératifs, mais oui, nous en avons aussi.

Les adaptations qui se passent super bien ... on connaît .. .la plupart du temps, on a le retour de bâtons quelques temps plus tard .. Nous ou/et les parents ... avec le gamin qui ne dort plus, qui ne mange plus etc, etc ...

Même quand ce n'est pas une première séparation, et d'autant plus si le petit était en nourrice, l'adaptation est nécessaire. Parce que le petit passe d'un cocon à la collectivité. Et même si on fait au mieux pour respecter le rythme, l'individualité de chacun, ben ça reste la collectivité.

Chez nous aussi on refuse les adaptations faites par autre que les parents. L'expérience nous a montré qu'en général, c'est loin d'être le top. Et puis, l'adaptation sert aussi au personnel de s'adapter à l'enfant ... et aux parents. L'oncle, la grand-mère ... ne connaissent pas l'enfant aussi bien que les parents.

On a, régulièrement ce qu'on appelle des accueils d'urgence. C'est à dire des gamins, qui se retrouvent sans crèche, sans nounou ... et on les récupère donc de manière transitoire. La plupart du temps avec une "adaptation" sur un jour ou deux. Ben on galère franchement avec ces gamins .. et le gamins aussi et surtout.

Je me suis vue, cette année, endormir un gamin sur moi, ne pas pouvoir bouger pendant qu'il dormait .. passer je ne sais combie de temps avec lui seul ... parce que c'était le seul moyen de le calmer. Sympa pour lui ... et pour les autres.

Voilà, c'est simple pour personne. Mais c'est rarement un excès de zèle et c'est surtout fait pour le bien être de l'enfant ... Nous, parfois, on se passerait bien aussi de ces périodes où on enchaîne les adaptations. Où on a toute la journée un adulte dans la section ... c'est épuisant aussi pour nous.

Une adaptation réussie, c'est 3 ans de crèche réussis.

(Là où j'étais à PAris, c'était adaptation sur 15 jours !!)

Link to comment
Share on other sites

On a 4 enfants qui arrivent fin août. Les autres, ce sera étalé sur septembre jusqu'à mi octobre. On ne fait pas les 16 adaptations sur la dernière semaine d'août !!

Link to comment
Share on other sites

Même le bisou, elles m'avaient sermonnée :noelblush: parce que moi j'avais fait mon petit bisou discrétos à mon loulou puis le leur avais donné, ben non, comme elles n'avaient pas vu le bisou, elles m'ont rappelée ''hééééé, ne partez pas comme ça, il faut faire un bisou à votre fils, c'est super important pour lui, bla bla bla'' (alors que lui était déjà en train d'aller jouer, la séparation s'était très bien faite, au contraire), ben non, il avait fallu que je revienne me justifier que j'avais déjà fait le bisou bla bla bla et que j'en refasse un, et cette fois, évidemment, la séparation s'est moins bien passée... de quoi elles se mêlent franchement des fois... j'ai tenu 2 ans à me sentir fliquée ou suspectée de mensonge (cacher des maladies etc...) :heat:

Systa, pour le bisou, je comprends. Mais je me mets aussi à la place des filles. Parfois, le parent part pensant que, comme le gamin est en train de jouer, c'est que c'est bon. Oui .. sauf que, quand le gamin réalise que papa/maman est parti, c'est le drame.

C'est pour ça qu'on insiste sur le "aurevoir". Alors, oui, tu l'avais fait ton bisou. Mais on a aussi à faire à certains parents qui refusent de voir leur gamin pleurer (ce que je comprends parfaitement, c'est pas cool du tout de partir bosser en laissant son Loulou pleurer), mais si le gamin doit pleurer, il pleurera ... alors autant qu'il sache clairement que papa/maman s'en va, qu'il verse sa petite larme .. ou sa grosse colère .. qui, de toutes façons, cessera en général 30 secondes après que Papa/maman ait franchit la porte. :D Les bougres ...

Alors, oui, moi aussi je fais partie de celles qui insistent lourdement en disant au gamin "aurevoir papa/aurevoir maman" et en lui montrant clairement que papa/maman est en train de partir. Après, après seulement, on va jouer.

Et se sentir fliquée .. ben je comprends. Mais on a tellement aussi de parents qui nous mettent le gamin en nous disant "tout va bien" .. puis, une heure plus tard, on se rend compte que ben 39° ... ah ben non, ça va pas du tout en fait.

Et, perso, ben ouhais on doit me prendre pour une sacrée em******, il m'est arrivé, encore la semaine dernière, de dire à une maman "attendez, on va reprendre la témpérature avant que vous ne partiez". Ben oui, pas de directrice, la gamine était partie la veille avec 39° et des vomissements. Le matin, on nous dit "elle a la forme, pas de température" ... ben je vérifie. Bon, elle avait 37°8 .. rien pu dire .. mais à 11h30, 39°5 .. ben maman a été rappelée dare dare avec demande de certificat pour le lendemain.

Alors, oui, je comprends bien tout ce que vous dites .. mais dites vous aussi que, encore une fois, c'est pas par excès de zèle. C'est parce qu'on est convaincue (peut-être à tort hein, on ne détient pas la vérité) que c'est pour le bien de votre Loulou et des autres.

Pas facile ...

Link to comment
Share on other sites

oui je comprends bien Vero ton point de vue !

on a le même souci à l'école !

C'est juste que là dans la crèche la directrice ne voulait pas admettre l'impossibilité de se libérer en septembre et ne fait pas preuve de beaucoup d'écoute auprès de la maman !!

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Salut ,

Je n'ai nullement écrit ce post pour critiquer le travail du personnel en crèche.

Comme partout, y a du meilleur comme du pire!

Je trouve aussi que la semaine d'adaptation est super importante.

Je cherchais juste une solution et trouve dommage que le dialogue n'ait pas pu s'installer . On m'a, de suite, catégoriquement dit non à tout ce que je pouvais proposer et je trouve ça déplorable.

J'imagine bien que les directrices de crèches en voient des vertes et des pas mûres mais j'estime ne pas avoir à payer les pots cassés par d'autres.

Voilà tout!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...