Jump to content

Naïf, de Fombeure


abcdefghij

Recommended Posts

abcdefghij

Bonjour

Comment comprenez-vous le titre de ce poème de Fombeure ?

Perso, je pense qu'il qualifie les personnages, persuadés que l'on peut faire des grelots de n'importe quelle matière... Mais en ce cas, pourquoi au singulier ?

(désolée de ne pas poster le texte, mais je n'arrive plus à faire fonctionner correctement la fonction copier-coller sur le forum... :blush:)

Link to post
Share on other sites

Voilà pour le poème :

- Je stipule,
dit le roi,
que les grelots de ma mule
seront des grelots de bois.

- Je stipule,
dit la reine,
que les grelots de ma mule
seront des grelots de frêne.

- Je stipule,
dit le dauphin,
que les grelots de ma mule
seront en coeur de sapin.

- Je stipule,
dit l’infante,
élégante,
que les grelots de ma mule
seront faits de palissandre.

- Je stipule,
dit le fou, que les grelots de ma mule
seront des grelots de houx.

Mais, quand on appela le menuisier,
Il n’avait que du merisier.

(Maurice Fombeure)

Link to post
Share on other sites

Pour l'explication... je dirai que dans ce poème CHAQUE personne est naïve d'où le singulier et ce singulier permet aussi à mon avis de mieux s'approprier le poème si c'est "Naïfs" on ne parle que des personnages présents, ça crée une distance, si c'est "Naïf" je peux aussi me sentir concerné, je pourrais peut être faire partie de ces personnages si...

Après l'auteur est mort, alors pour l'explication véritable... :idontno:

Link to post
Share on other sites
abcdefghij

Oui, je comprends ! Ce poème pourrait d'ailleurs être facilement prolongé par les élèves en faisant rimer matière et prénoms (ou matière et d'autres noms communs) :

je stipule

dit Korrie

que les grelots de ma mule

seront des grelots d'émeri

je sitpule,

dit abc

que les grelots de ma mule

seront des grelots de papier

etc.

Merci pour ta réponse !

Link to post
Share on other sites

Je crois d'ailleurs que Fombeure a dans sa réserve la suite du poème avec nos pseudos ^^

En tout cas je ne connaissais pas ce poème et du coup je l'ai enregistré (bon tant pis pour le smiley, quand ça veut pas...)

Link to post
Share on other sites
Comment comprenez-vous le titre de ce poème de Fombeure ?

Perso, je pense qu'il qualifie les personnages, persuadés que l'on peut faire des grelots de n'importe quelle matière... Mais en ce cas, pourquoi au singulier ?

Parce que le grand naïf, c'est le menuisier, qui ne sait pas qu'un coup de vernis sur ses grelots de merisier aurait suffi à satisfaire tout le monde (sauf le fou, mais on s'en fout), et à recevoir les palmes plutôt qu'à se faire virer pour incompétence et désobéissance multiple ?

Link to post
Share on other sites
abcdefghij

:) Argon : c'est toi qui as sans doute raison !

(Belle métaphore, en tout cas, le coup du vernis et des palmes !)

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je comprends que tous les grelots sont en merisier, chacun pensant que les siens sont différents de ceux des autres. Etonnamment, personne ne s'interroge sur le fait que tous ont des mules, on pouvait imaginer que le roi aurait un cheval. Chacun se regarde avec son prisme, son titre.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...