Jump to content

Les conditions d'amission


Argon
 Share

Recommended Posts

Par le passé, l'IUFM de Nice (l'ESPE maintenant) ne procédait pas vraiment à une sélection à l'entrée. Cela dit, les choses sont peut-être en train de changer (en fait, personne n'en sait trop rien), d'une part du fait du nouveau concours (que faire en M2 des étudiants ayant validé le M1 EEF mais raté le CRPE, si on en admet beaucoup plus qu'il n'y a de places au concours ?) d'autre part du fait de la création de licences plus ou moins spécialisées.

Si tu es d'ores et déjà déterminée à devenir PE, le mieux serait peut-être de t'orienter dès le L2 vers l'une de ces licences pluridisciplinaires, comme le parcours sciences et culture (plutôt destiné aux L1 scientifiques, mais je ne crois pas que l'équivalent soit encore en place en droit, à Nice), qui te permettrait de commencer à travailler effectivement avec des enfants des écoles dès la licence.

Edited by André Jorge
Link to comment
Share on other sites

J'ai regardé le lien que tu as inséré, et il semble en effet très intéressant pour des personnes étant en sciences, malheureusement je suis en droit et je ne pense pas que cela puisse être possible pour moi d'intégrer cette formation.

Il me semble qu'ils ont déjà pris des étudiants venant de fac des lettres. Il est évident qu'il ne faut pas être allergique aux sciences, et être prêt à rattraper le niveau dans ce domaine, mais ça ne semble pas inaccessible à quelqu'un qui vient de droit. Et, à ma connaissance, c'est de très loin, à Nice, la licence la plus orientée CRPE, avec des stages en école, etc.

N'hésite pas à contacter la responsable du parcours, qui enseigne la physique à l'ESPE et saura te donner de meilleurs conseils.

C'est vrai que déjà mon cursus de base rétrécit mes champs d'action.

Ne crois pas ça. Le champ est toujours très ouvert après un L1, et le droit est une discipline très formatrice, y compris en dehors du champ juridique : tu as sans doute acquis des méthodes de travail, de rédaction, une certaine culture générale...

Je pense aller en L3 Science de l'éducation

Pour apprendre que la violence à l'école, c'est mal, et qu'il ne faut pas faire de différence entre les petits garçons et les petites filles ? (je sais, je suis un peu aigri...)

afin de pouvoir étudier des choses plus en adéquation avec mon projet professionnel.

Uh... Si j'ai bien compris ton projet, c'est plus la didactique des disciplines (et concrète, de préférence) qui te serait utile que les sciences de l'édu. Il y a une différence.

Si je ne me trompe pas, afin de valider le concours, il faut aussi passer (...) Je me demande si ce serait possible de passer ces tests avant, afin de mettre toutes les chances de mon côté, et de mettre un peu plus de poids dans mon dossier...

Ca ne peut en tout cas pas faire de mal (d'un autre côté, le concours est quasiment réformé tous les ans et, d'ici 3 ans, ces exigences auront probablement évolué...).

Note aussi qu'il existe des UEL orientées vers le scolaire, et au contact des enfants (à la fac des sciences, que je connais mieux : UEL "ASTEP" (accompagnement scientifique), UEL "Jardin des sciences"), probablement accessibles dès le L1.

Link to comment
Share on other sites

Un PS pour signaler que je viens de recevoir l'annonce de l'UE "Jardin des sciences". Pour ce que j'en comprends, tu peux la suivre sans difficulté, très officiellement, mais elle ne peut pas compter pour la validation de ton semestre (du fait que tu es en L1 plutôt que de celui du droit, d'ailleurs.)

Dans la mesure où tu t'inquiétais de ne pas avoir beaucoup d'expérience avec les petits, je dirais que c'en est une à ne pas manquer.

Chers étudiants,

La faculté des sciences organisera du 16 au 20 juin, pour les élèves de l’école primaire, une grande manifestation festive : le Jardin des Sciences européen.

Au programme, beaucoup de plaisir partagé, et une manifestation de grande ampleur : 1000 enfants accueillis chaque jour de la semaine sur plus de 200 ateliers scientifiques sur le parc Valrose.

Nous avons besoin de vous pour que les jeunes élèves gardent un souvenir merveilleux de leur journée parmi nous.

Concrètement, il s'agit de vous joindre aux 60 étudiants déjà impliqués dans l'opération en animant/encadrant des ateliers du 16 au 20 juin. Tout aura été préparé à l'avance par les 30 étudiants du parcours sciences et culture (vous pourrez les y aider si vous le souhaitez) et des étudiants européens venus de Grèce, Malte, Belgique, Suisse, Allemagne et Angleterre.

Que vous vous destiniez ou non, comme eux, à devenir enseignants, vous pourrez vous familiariser avec la “démarche d’investigation”, et vous prévaloir d’une expérience originale au contact des enfants. Votre engagement dans ce projet pourra d’autre part être valorisé par des crédits d'enseignement pris en compte pour la validation du semestre qui commence (pour ceux des L2 & L3 qui auront participé à l’ensemble de l’opération).

Vous êtes intéressés ? Envoyez un e-mail avec vos coordonnées (nom, prénom, numéro d'étudiant, formation, par ex. L1PC) à la responsable du projet, Estelle Blanquet : estelle.blanquet@unice.fr.

Vous souhaitez plus d'informations ? N'hésitez pas à nous contacter !

En espérant que vous serez nombreux à vous impliquer dans ce projet

La responsable, Estelle Blanquet, est par ailleurs l'auteur de cet excellent manuel

Link to comment
Share on other sites

Malheureusement cette année je ne suis pas à la faculté de Nice (je le serais probablement à partir de l'an prochain) et j'imagine que ce dispositif est réservé à leurs étudiants. Je vais tout de même me renseigner, ne sait-on jamais...

Je n'en sais rien, mais c'est probable, dans la mesure où des enfants sont impliqués. Mais la seule façon de le savoir, c'est en effet de leur poser la question. De toute façon, on ne se fâche jamais avec un prof en lui disant que ce qu'il fait nous intéresse.

J'ai regardé le dépliant de la L2-L3 sciences et culture, ça me paraît compliqué avec mon bac ES, car je n'ai pas fait de biologie depuis la première ! Il faudrait que j'essaie de me renseigner davantage mais j'ai peur de partir avec un gros handicape qui puisse même me faire rater mon année.

Au passage, c'est la même Estelle Blanquet qui est responsable de cette licence.

J'espère en tout cas pouvoir intégrer cette UEL dans mon emploi du temps, ce qui n'est pas gagné par rapport aux plages horaires. Mais ce serait l'une des seules choses que je puisse faire "d'ici peu" en véritable rapport avec l'enseignement semble-t-il.

En principe, toutes les UEL ont lieu la même demi-journée, "banalisée" à l'échelle de l'Université.

Apparemment tu me conseillerais davantage de faire une L3 de droit plutôt que de Science de l'éducation ? J'avais l'impression que ce pouvait être une "opportunité" de quitter le domaine du droit pour tomber dans un cursus porté sur l'éducation, mais je me suis apparemment trompée.

Sans te connaître, je ne m'aventurerai pas à te donner de conseil précis. Mais je recommanderais plutôt une licence de sciences de l'édu à des étudiants envisageant soit de poursuivre vers le recherche dans ce domaine, soit de se spécialiser dans une approche plus sociale de l'éducation (liée à la violence, au handicap, à la lutte contre les discriminations, etc.).

De toute façon, dans la mesure où tu sembles déterminée à faire un master EEF pour préparer le concours PE, tu vas bouffer pas mal de sciences de l'éducation pendant deux ans. Commencer en L2 revient à doubler la dose : si ça te passionne, fort bien. Sinon, est-ce vraiment utile?

Pour le concours proprement dit (et la suite de ta carrière), une licence authentiquement pluridisciplinaire te permettant de rafraîchir tes connaissances dans toutes les matières serait probablement plus utile — c'est dans cet esprit que j'évoquais la licence SC.

Pour ce qui est de poursuivre ou non en droit, tu es seule juge, au vu de tes propres envies et de ton niveau. Si tu peux valider une licence de droit tout en gardant les yeux vers le professorat, ça peut valoir la peine ; mais si tu en es déjà, en L1, à guetter "une opportunité" de fuir le droit, il serait absurde de te rendre malheureuse (et sans doute peu efficace) en y restant envers et contre tout !

Uh... Sinon, langue de bois à part, je note pas mal de fautes dans ton message. Quel que soit le L2 que tu choisiras, un de tes objectifs doit être de nettoyer ton orthographe d'ici le concours. Ce n'est probablement qu'une question d'attention, mais celle-ci se travaille aussi. Et puisqu'on en est aux évidences : les deux épreuves d'admissibilité sont le français et les maths. Si tu as les mêmes réserves envers les maths qu'à propos des sciences, il ne serait pas forcément idiot de commencer à les rafraîchir aussi. Tranquillement : pour le coup, tu as encore tout le temps, en t'y prenant aussi tôt...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...