Jump to content

Le sens d'écriture


Recommended Posts

Bonjour, PES en maternelle et suivant ce que je vois, je lis et j'entends, j'enseigne aux MS et aux GS à respecter un certain sens de tracé. Mais, je remarque que même-moi, en écrivant naturellement je ne le respecte pas toujours: en effet, pour certaines capitaes, lorsque j'écris vite, je démarre du bas (pour le A, le B, le D, le F le H, le I, le K, le M, le N ... et je n'irai pas au bout de l'alphabet lol). Pour le E, je commence par la barre horizontale puis la verticale, l'horizontale du bas puis l'horizontale du milieu.

De même pour les chiffres: le 9 je le commence du bas pour faire un 6 à l'envers en fait.

Je n'ai pas du tout une sale écriture, alors je me demande donc pourquoi autant insister sur ce sens ? Je vois des élèves qui écrivent lisiblement leur prénom en capitales d'imprimerie mais pas dans le sens qu'on devrait faire. Dois-je tout leur réapprendre ?

Merci d'éclairer ma lanterne pour bien comprendre l'intérêt d'insister autant sur le sens.

Link to comment
Share on other sites

Il me semble que ce sujet a déjà été lancé... mais je te donne mon avis :)

Pour les lettres en capitales d'imprimerie, il ne me semble pas impératif que les enfants suivent le tracé s'ils forment leurs lettres correctement (en gros, seul le résultat compte). Mais il faut faire attention au "rond", qu'il soit tracé dans le bon sens, car c'est une des formes de base de l'écriture cursive.

D'autre part, certains enfants ne font pas correctement leurs lettres capitales et le fait de respecter le sens du tracé les aide.

Exemple : un enfant qui fait un "A" arrondi au lieu de pointu parce qu'il commence en bas à gauche et trace une sorte de pont. S'il commence en haut ces deux tracés, ça favorise la bonne formation de la lettre.

Concernant le E (que tu donnes en exemple), il est plus facile pour le tracer de commencer par la barre verticale puis de poser son crayon en haut de cette barre et de faire la barre horizontale du haut, puis celles du milieu et du bas.

Je ne suis pas une spécialiste, mais j'ai tendance à penser que oui, nous les adultes on ne trace pas nécessairement les lettres capitales en respectant l'ordre et le sens des tracés, mais nous avons une maîtrise de l'espace et du geste bien plus poussées, donc on peut se le permettre ;)

Link to comment
Share on other sites

Sujet effectivement récurrent, pas mieux qu'AM51...

En ce qui concerne le 9, ce n'est pas, enfin pour moi, un 6 à l'envers... donc on commence en haut, un peu comme le : g

Link to comment
Share on other sites

Oui, je me doute qu'il doit être récurrent et je me noie dans les résultats de recherche car quand je tape "sens de tracé" je tombe sur tout .. mais j'avoue que ce n'est pas encore vraiment la réponse à la question que je me pose. Concernant le E, mon prénom commence par cette lettre donc j'ai souvent l'occasion d'écrire cette lettre en majuscule d'imprimerie et cette façon me permet d'éviter de lever 4 fois mon stylo au lieu d'1 seulement.

Merci de ces premières réponses notamment la tienne am car c'est vrai que pour tout ce qui est arrondi, je commence bien du haut en allant dans le sens anti-horaire... il plane encore malgré tout un grand mystère pour le sens du reste me concernant :)

Link to comment
Share on other sites

S'agissant de lettres non liées, les capitales ne sont pas soumises aux mêmes exigences que l'écriture cursive. En principe :

- les horizontales vont de gauche à droite,

- les verticales vont de haut en bas,

- les ronds sont anti-horaires (je dirais, techniquement, en 2ème unité)

MAIS

- Tu ne peux pas obliger un gaucher à tracer les horizontales de gauche à droite, son geste naturel est l'inverse, alors tu le laisses faire

- Une horizontale liée au tracé suivant va de droite à gauche dans certains cas (début du E)

- Une verticale liée au tracé suivant va de bas en haut dans certaines cas (début de M par exemple lorsque le M est tracé d'une seule traite)

Donc l'essentiel est de percevoir la cohérence du tracé : tu regardes faire l'enfant et tu vois si sa façon de faire est cohérente.

Tu verras ainsi qu'il existe 5 façons légitimes de faire les E pour un droitier plus 5 façons légitimes pour les gauchers : donc 10 façons auxquelles tu ne peux rien redire :scratch:

Il me semble donc que, sauf à vouloir imposer ta façon de faire, tu ne peux pas exiger de l'enfant de suivre ton modèle. Y a-t-il une solution ? La plus radicale serait soit de ne pas enseigner l'écriture des capitales, soit de passer dessus le plus rapidement possible puisque ce n'est pas ainsi qu'on écrit en écriture courante et qu'il suffit de savoir tenir et manier son crayon + gérer son espace pour les reproduire (ça, c'est mon option en attendant que les enfants maîtrisent la cursive.

Dans la pratique, tu choisis une façon de faire. Tu fais en sorte qu'elle soit homogénéisée pour l'ensemble des lettres. Tu proposes aux enfants de l'adopter en motivant ton choix, pas en cherchant à le justifier. Il ne s'agit pas de faire comme ceci ou comme cela parce que c'est plus légitime mais parce qu'il faut faire un choix et que toi, personnellement, tu as fait celui-ci pour telle et telle raison - tu aurais pu en faire un autre.

Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup pour votre réponse Danièle !

Effectuant un complément de mi-temps et ayant une harmonisation à ce niveau là avec les autres MS de l'école, il me parait difficile de faire ce que vous dites en pratique bien que j'adhère à vos propos ! La titulaire m'a bien dit: "commence toutes les lettres en partant du haut". C'est comme ça qu'on fait à l'école et que ta collègue qui a les autres MS fait.

Et pourtant, dans la pratique, lorsque j'observe dans les écoles, j'ai l'impression que l'on reste assez attaché à ce sens pour les lettres en capitales d'imprimerie.

Ah et j'ai aussi omis de préciser: je suis gauchère .. peut-être que c'est pour ça que je fais différemment (je tiens mon stylo en arrondissant le poignet pour être au dessus de ce que j'écris afin de voir mon texte et d'éviter les traces d'encre) ?

Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup pour votre réponse Danièle !

Effectuant un complément de mi-temps et ayant une harmonisation à ce niveau là avec les autres MS de l'école, il me parait difficile de faire ce que vous dites en pratique bien que j'adhère à vos propos ! La titulaire m'a bien dit: "commence toutes les lettres en partant du haut". C'est comme ça qu'on fait à l'école et que ta collègue qui a les autres MS fait.

Et pourtant, dans la pratique, lorsque j'observe dans les écoles, j'ai l'impression que l'on reste assez attaché à ce sens pour les lettres en capitales d'imprimerie.

(...)

C'est bien ce que je dis, dans la pratique on adopte un choix on le motive (ce qui ne signifie pas le justifier, ce qui, justement, ne serait pas possible puisque c'est un choix parmi d'autres ) et on s'y tient

(...)

Ah et j'ai aussi omis de préciser: je suis gauchère .. peut-être que c'est pour ça que je fais différemment (je tiens mon stylo en arrondissant le poignet pour être au dessus de ce que j'écris afin de voir mon texte et d'éviter les traces d'encre) ?

Cette tenue de stylo inverse le geste : pour tracer un trait qui descend tu pousses le stylo et pour tracer un trait qui monte tu le tires dans ta main . Donc si on se place au niveau de la main on peu dire que pour descendre tu montes et pour monter tu descends ( ;) là je m'amuse, mais ce n'est pas faux). Plus sérieusement cette position risque de créer des douleurs dans le dos ; elle peut être évitée en apprenant à incliner la feuille vers la droite et à placer les doigts sous l'écrit.

Link to comment
Share on other sites

Ah bon, des douleurs au dos ?! Peut-être que mes douleurs de quand j'étais plus jeune venaient de là... :scratch:

Tu verras ainsi qu'il existe 5 façons légitimes de faire les E pour un droitier plus 5 façons légitimes pour les gauchers : donc 10 façons auxquelles tu ne peux rien redire :scratch:

Il me semble donc que, sauf à vouloir imposer ta façon de faire, tu ne peux pas exiger de l'enfant de suivre ton modèle.

Voilà, ce que je pense comprendre: même si on propose une méthode et que l'élève ne l'applique pas mais que le résultat final est bon, je ne vais pas insister d'avantage c'est ça ?

Link to comment
Share on other sites

Ah bon, des douleurs au dos ?! Peut-être que mes douleurs de quand j'étais plus jeune venaient de là... :scratch:

C'est possible car cette position crée des tensions.

Tu verras ainsi qu'il existe 5 façons légitimes de faire les E pour un droitier plus 5 façons légitimes pour les gauchers : donc 10 façons auxquelles tu ne peux rien redire :scratch:

Il me semble donc que, sauf à vouloir imposer ta façon de faire, tu ne peux pas exiger de l'enfant de suivre ton modèle.

Voilà, ce que je pense comprendre: même si on propose une méthode et que l'élève ne l'applique pas mais que le résultat final est bon, je ne vais pas insister d'avantage c'est ça ?

Et l'enchaînement cohérent, oui . Plus ce que j'ai écrit ensuite.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...