Jump to content

Enfant sourd, appareillé...quelles activités spécifiques lui proposer?


Mariine

Recommended Posts

Tout est dans le titre...

j'AI UN ÉLÈVE sourd, appareillé depuis peu ( il y a 6 mois), ( GS) il entend les consignes,parvient à exécuter sa tâche, mais manque cruellement de lexique lorsqu'il s'agit de comprendre un texte, même du vocabulaire de base, de la classe...

J'ai une avs, qui l'aide , l'accompagne dans l'application des consignes mais en dehors de ça, j'ai du mal à savoir quel type d'activité spécifique à son trouble je pourrais lui proposer pour retrouver du vocabulaire et arriver à mieux prononcer, c'est audible mais difficile à comprendre quand il parle... iL VA 4 FOIS CHEZ l'orthophoniste et je le prends aussi en soutien le midi.

Que me conseillez vous?

Merci.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Je travaille depuis cette année dans un sessad trouble auditifs. Tu dis que ton élève est appareillé depuis 6 mois cela veut dire qu'il est encore difficile pour lui de traiter les sons car l'appareil transforme, du coup c'est un nouveau décodage auditif qui se met en place.

Si tu prends cet élève en soutien tu peux travailler sur l'album lu en classe en amont afin de traiter tous les écueils de compréhension (lexique, syntaxe, jeux de mots...).

Tu peux en classe accentuer le travail avec lui sur la catégorisation des mots (fruits, légumes, objets, lieux, personnes...) et classer les mots en familles et sous familles. Le tri de toute sorte est également une activité primordiale pour ces élèves.

Les enfants sourd ont également besoin que l'on appuie le travail sur le repérage dans le temps et dans l'espace.

Tu peux également lui créer un cahier de vocabulaire avec photos à l'appui.

Avec les enfants de cet âge on passe svt par le français signé (français parlé accompagné de signes de la langue des signes pour accompagner le mot) car finalement cela aide à l'oralisation.

Que-t-on dit les parents sur leur projet ? l'élève est-il accompagné ? Y-a-t-il des outils mis en places : LPC (langage parlé codé), français signé...

Bonne soirée

Link to comment
Share on other sites

Merci pour tes précisions. En soutien, je reprends les albums lus en classe, pour qu'il saisisse mieux le sens tout en s'aidant des illustrations.

Pour le cahier de mots, chaque élève en a un, on l'alimente au fil de nos lectures, on colle la couverture de l'album travaillé, la dictée à l'adulte ( résumé de l'histoire) les mots se rapportant à l'album avec la photo correspondante.

Puis de l'autre coté du cahier, on fabrique un abécédaire, chaque lettre comporte un mot qui commence par celle ci et la photo du mot. Je reprends les activités de ce cahier avec lui aussi en soutien.

Je lui fais aussi taper à l'ordinateur ces mots.

Que pourrait faire mon avs avec lui, en dehors du travail de classe, qu'il fait comme les autres?

Pas de signes de la langue, car il comprend vraiment bien tout ce qu'on lui dit, au niveau du quotidien ou de la vie de la classe, c'est plutot la compréhension du fil d'une histoire et surtout le manque de vocabulaire son problème...

Link to comment
Share on other sites

avec l'AVS, il peut faire ce que je te disais plus haut : de la catégorisation, du tri, des familles de mots... un enfant spourd a généralement du mal à comprendre par exemple qu'un chat et un chien sont aussi des animaux, il va rester bloquer sur le mot = 1 signification et c'est tout et ne va rien recouper.

Elle peut également reprendre les activités de manipulation en le faisant verbaliser.

Travailler sur les images séquentielles en insistant sur avant après...

Voilà, mais il n'y a pas de réponse vraiment type cela dépend e l'élève

Link to comment
Share on other sites

J'avais une élève avec ce profil en CP.

Elle était suivie deux fois/semaine par une dame (qui venait d'où? Zut...Je ne sais pas).

L'élève était intelligent et plutôt brillante, je suis sûre qu'elle pourra aller très loin.

Equipe éducative, tout le monde était étonné que je ne signale pas de difficultés scolaires.

Juste pour dire que c'est possible.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Alors pour répondre à tes questions : si le but des parents est qu'il oralise oui il faut lui parler : toujours en face et être très "visuel" (gestes mimiques). Pour la lsf c'est une langue donc cela me paraît compliqué de s'y former rapidement mais tu peux apprendre du vocabulaire pour aider le mot à sortir chez l'enfant. Si on parle en même temps le signe va servir de support à la parole et ne va pas la remplacer. Voici un lien pour apprendre les signes : http://www.sematos.eu/lsf.html

Faire beaucoup de lotos et de mémory c'est très bien mais attention à la rigidité mentale des jeunes sourds (du fait qu'il n'ont pas bénéficié de bain de langue) il te faudra souvent changer les représentation d'un objet : photo, dessin en couleur, dessin en noir et blanc...

Sinon oui le visuels est primordial, chaque consigne doit si possible être accompagnée d'une exemple visuel.

Et oui tu as raison le bruit autour de lui doit le gêner énormément car il n'a pas appris à filtrer mais ça tu n'y peux pas grand chose, c'est normal une classe de maternelle ça vit, si tu vois qu'il fatigue trop tu peux l'envoyer avec l'avs et son groupe faire le travail dans un autre classe. Si déjà il s'intègre bien et s'intéresse aux activités c'est tout bon.

Link to comment
Share on other sites

La famille a longtemps été dans le déni, leur souhait est que leur petit oralise plus qu'il ne signe, et selon leurs propres mots "qu'il ait une vie la plus normale possible". C'est moi qui l'ai détecté alors qu'il était en ps1 l'année dernière; sa famille, son pédiatre sont passés à côté. Il leur a fallut du temps, ça a été très douloureux à accepter pour eux. Il m'a suffit de taper dans les mains tout près de son oreille, cachée derrière lui . L'absence de réaction de sa part a fait réaliser en quelques secondes à la maman qu'il y avait un souci. Le diagnostic a été posé le jour même de ses 3 ans.

Ma petite-soeur est malentendante à 80%, on l'a détecté vers ses 3 ans, elle a été appareillée et a été scolarisée en classe normale, sans avs (je pense que ça n'existait pas à l'époque, ça remonte à 35 ans). Mes parents n'ont pas voulu de l'école spécialisée et elle n'a jamais appris la langue des signes. Par contre, elle lit sur les lèvres.

Elle a eu une scolarité normale, pas de redoublement, elle a bénéficié d'aménagement pour les langues au bac (pas d'enregistrement) et elle a passé haut la main une thèse. Elle est actuellement archéologue et communique régulièrement en anglais.

Et oui tu as raison le bruit autour de lui doit le gêner énormément car il n'a pas appris à filtrer mais ça tu n'y peux pas grand chose, c'est normal une classe de maternelle ça vit, si tu vois qu'il fatigue trop tu peux l'envoyer avec l'avs et son groupe faire le travail dans un autre classe. Si déjà il s'intègre bien et s'intéresse aux activités c'est tout bon.

Ma soeur, quand le bruit de fond devenait pénible pour elle, éteignait ses appareils.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...