Jump to content

Enfant allophone


Recommended Posts

il y a 11 minutes, Gribouillette a dit :

Je remonte ce sujet qui me semble être le plus récent que j'ai trouvé...

A la rentrée je vais avoir une petite élève anglaise, qui vient d'arriver en France avec sa famille.

Je me demande ce qu'elle va pouvoir faire ou pas avec nous (CE2)? Les maths au moins? 

Que lui faire faire quand elle ne peut pas suivre? 

Je me demande aussi quand je vais pouvoir me dégager du temps pour elle alors que je n'en ai déjà pas assez pour mes élèves en difficulté? 

Bref, je suis preneuse de tous les retours d'expérience.

 

Pour l'instant :

- j'ai téléchargé quelques fiches de lecture niveau CP sur des albums que j'ai chez moi

- j'ai téléchargé de quoi lui fabriquer un imagier (des consignes, vêtements, corps, animaux, etc...) qu'elle pourra regarder quand elle aura du temps Un élève tuteur pourra lui faire répéter les mots dès que possible.

- j'ai pensé à coller sur sa table un référentiel des consignes pour pouvoir lui montrer ce qu'il faut faire

Mais à part ça, je ne sais pas par quoi commencer!! J'espère qu'elle suivra au moins en maths, car vu mon niveau d'anglais oral, expliquer une méthode de calcul ou autre me semble compliqué!! :albert:

Garde en tête que l'écriture cursive, c'est très français. Il est très très fortement probable qu'elle ne connaisse pas du tout.

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, cleo17fr a dit :

Garde en tête que l'écriture cursive, c'est très français. Il est très très fortement probable qu'elle ne connaisse pas du tout.

Je n'y aurais pas pensé, merci!! :sweatingbullets: 

Link to comment
Share on other sites

Le 19/02/2017 à 15:42, Gribouillette a dit :

Je remonte ce sujet qui me semble être le plus récent que j'ai trouvé...

A la rentrée je vais avoir une petite élève anglaise, qui vient d'arriver en France avec sa famille.

Je me demande ce qu'elle va pouvoir faire ou pas avec nous (CE2)? Les maths au moins? 

Que lui faire faire quand elle ne peut pas suivre? 

Je me demande aussi quand je vais pouvoir me dégager du temps pour elle alors que je n'en ai déjà pas assez pour mes élèves en difficulté? 

Bref, je suis preneuse de tous les retours d'expérience.

 

Pour l'instant :

- j'ai téléchargé quelques fiches de lecture niveau CP sur des albums que j'ai chez moi

- j'ai téléchargé de quoi lui fabriquer un imagier (des consignes, vêtements, corps, animaux, etc...) qu'elle pourra regarder quand elle aura du temps Un élève tuteur pourra lui faire répéter les mots dès que possible.

- j'ai pensé à coller sur sa table un référentiel des consignes pour pouvoir lui montrer ce qu'il faut faire

Mais à part ça, je ne sais pas par quoi commencer!! J'espère qu'elle suivra au moins en maths, car vu mon niveau d'anglais oral, expliquer une méthode de calcul ou autre me semble compliqué!! :albert:

Bonjour,

alors, moi je suis pes en ce2-cm1 et depuis décembre nous avons une petite allophone n'ayant jamais été scolarisée qui a intégré la classe.

Pendant 2-3 semaines, cela a été très compliqué : elle a beaucoup beaucoup observé la classe, ne voulait pas faire...Mais ça allait avec les autres enfants qui se sont "occupés" d'elle. Donc pas de scolaire à ce moment là, juste essayer de tracer les lettres de son prénom, faire du coloriage. Et pendant tout ce temps là, je n'ai pas entendu le son de sa voix...Elle a une prise en charge FLE (CRI, maintenant je crois) deux fois par semaine.

Après ce temps d'observation, qui parait long car déjà débutante avec un double niveau, comme elle est très calme, grosse tendance à l'oublier (je sais c'est mal.). Elle est maintenant contente de venir en classe, elle fait de la copie, des additions, des tracés à la règle, du repérage sur quadrillage, de la reproduction sur quadrillage...et des puzzles, des tangram...Clairement, on fait du GS-CP. C'est frustrant mais au moins on sait qu'elle est au chaud la journée, qu'elle a a manger le midi, et des copines. Et c'est déjà pas mal.

Donc pour ta petite anglaise, si elle a été à l'école il va falloir travailler son vocabulaire (flash card anglais/français pour la lecture; mots croisés, mots mélés), un tuteur (pour du mimétisme si tu n'as pas le temps de tout lui réexpliquer) et j'ai pas trop d'idée...à part que j'aurais préféré avoir une anglaise ;-)

Link to comment
Share on other sites

Tu peux contacter le CASNAV qui te donnera des ressources pour t'aider à débuter. J'ai accueilli des élèves russes, algériens et portugais et selon la langue de l'enfant leurs ressources sont différentes.

Pour commencer, tu peux lui faire passer un test dont les consignes sont dans la langue maternelle de l'élève afin de savoir son niveau.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Bonjour,

J'ai appris hier que je recevrai vendredi dans mon CE1-CE2 une élève chinoise ne parlant pas un mot de français. Comme j'ai déjà 4 niveaux (1 élève déficiente en attente d'ULIS, 1 CE2 mi-temps IME, 1 CE2 non lectrice etc) et pas d'AVS pendant un mois (accidentée).... ça va être encore plus épuisant que d'habitude.

merci pour les informations déjà partagées sur ce fil, bien utiles.

Est-ce que qqn connaitrait un manuel FLE chinois-français?

J'ai cherché toute la journée en vain...

merci !

Link to comment
Share on other sites

Tout va bien dans le meilleur des mondes je vois... Désolée, je n'ai pas de solution mais tout cela me désole fortement et pour toi et pour l'élève qui va subir cette "violence" (pas la tienne mais celle du système).

Link to comment
Share on other sites

J'ai accueilli il y a une dizaine d'années une fillette arrivant des Balkans, ne parlant pas un mot de français. Elle avait l'âge du CE2, elle a été mise dans mon CE1.

Elle a appris par imitation, et à la fin de l'année, elle se débrouillait. Au collège, elle est devenue très bonne élève.

Je pense que la volonté d'intégration est très importante.

J'ai tous les ans des élèves non francophones et très handicapés par la langue, alors qu'ils sont nés en France et qu'ils ont fait trois ans de maternelle française. Ils parlent leur langue maternelle à la maison, la maman ne parle pas un mot de français, et ils ne regardent que la télé de leur langue d'origine. Il n'y a évidemment aucun dispositif prévu pour eux, car ils ne sont pas primo-arrivants.

Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, Clym a dit :

Tout va bien dans le meilleur des mondes je vois... Désolée, je n'ai pas de solution mais tout cela me désole fortement et pour toi et pour l'élève qui va subir cette "violence" (pas la tienne mais celle du système).

Il y a des enseignants qui peuvent la prendre pour une initiation au français. Demande à ton inspection.

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Bonjour,

je remonte le sujet car j'ai appris il y a une dizaine de jours que j'allais accueillir une élève allophone, jamais scolarisée, dans ma classe de CP. Sur ma circo, il n'y a pas d'enseignant CRI. N'ayant jamais eu d'élève allophone, je suis perduesur ce que je peux lui faire faire. J'appréhende également le fait qu'elle n'est jamais été scolarisée, à cause d'un parcours difficile. Elle vient de Syrie.

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, vero3317 a dit :

J'appréhende également le fait qu'elle n'est jamais été scolarisée, à cause d'un parcours difficile. Elle vient de Syrie.

Bonjour .Il est possible aussi qu'elle n'attende que cela : aller à l'école ! Et peut-être bien que ses parents aussi pour l'instruction qu'elle va avoir la chance d'avoir.

Link to comment
Share on other sites

Le 27/08/2019 à 15:07, vero3317 a dit :

Bonjour,

je remonte le sujet car j'ai appris il y a une dizaine de jours que j'allais accueillir une élève allophone, jamais scolarisée, dans ma classe de CP. Sur ma circo, il n'y a pas d'enseignant CRI. N'ayant jamais eu d'élève allophone, je suis perduesur ce que je peux lui faire faire. J'appréhende également le fait qu'elle n'est jamais été scolarisée, à cause d'un parcours difficile. Elle vient de Syrie.

Bonjour !

Tu vas devoir commencer par les bases. Tu peux commencer par du graphisme, en t'inspirant d'activites de Ms ou GS. Du travail autour de son prénom également. Puis l'alphabet (oral et écrit), le nom des nombres, l'écriture chiffrée. Tu devras essayer de consacrer du temps à l'oral pour cette élève, afin de développer son vocabulaire au maximum. Donne lui des structures qu'elle peut utiliser rapidement et qui lui seront utiles : demander à aller aux toilettes, dire bonjour, au revoir, s'il vous plaît, merci, "je ne comprends pas". Appuie toi sur des imagiers. Tu peux utiliser des pictogrammes qu'elle pourra pointer au début pour exprimer des besoins. Il y a aussi pas mal de logiciels très bien faits si tu as la chance d'avoir un ordinateur à disposition des élèves dans ta classe.

Est-ce que vous avez un maître E qui pourrait la prendre dans la semaine?

S'il n'y a pas de pôle ressource dans ta circo, tu peux au moins contacter le conseiller pédagogique spé et le CASNAV.

N'hésite pas à utiliser Google traduction pour communiquer avec la famille, voire même très ponctuellement avec cette petite fille. Je suppose que tu as des interlocuteurs? Cada, Anef? Sollicite les dès que nécessaire.

Bon courage, ces enfants demandent énormément d'attention mais les retours sont très gratifiants 😊

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

je me joins à vous non pas (malheureusement) pour vous apporter des solutions mais pour en trouver éventuellement, on ne sait jamais ! (Je vais déjà voir les quelques sites que vous avez cités)

Arrivée dans l'école à la rentrée (la semaine dernière, quoi) de deux petites Thaïlandaises. Je suis en ce1-ce2 et j'en ai une en ce1 dans ma classe. La plus grande (cm1) a fait un tout petit peu d'anglais en Thaïlande et semble un tout petit peu moins en difficulté (elle est plus âgée, a un peu plus d'expérience scolaire, et ma collègue a un niveau "simple").

Pour la mienne j'avais préparé des choses dans l'urgence dont un imagier avec le matériel scolaire et quelques consignes courantes et aussi une bannière bienvenue en Thaïlandais ((merci google) je n'y serais pas arrivée sans internet). Je me suis rendu compte qu'elle ne semblait rien reconnaître. J'ai d'abord pensé à un dialecte ou une variante régionale : mais non il s'avère qu'elle n'a jamais appris à lire ou écrire dans sa langue natale non plus (elle est d'octobre et vu le calendrier scolaire là bas elle n'a fait qu'un ou deux mois de l'équivalent du cp en Thaïlande avant de partir). Elle ne répète rien, ne comprend bien sûr aucun mot ou très peu de gestes Je comprends la violence de ce qu'elle subit et j'en suis très désolée pour elle, mais je ne peux rester avec elle en permanence et ne sais plus comment l'occuper -en autonomie- sans y délaisser les autres élèves.(lorsque je suis avec le reste de la classe et qu'elle ne comprend pas, il lui arrive de se lever et chanter ou bien de se mettre à pleurer. )

Il faut bien qu'on fasse de la lecture en français avec ses camarades. Elle ne comprend rien, mais j'espérais que pendant ce temps elle pourrait s'entraîner à écrire en autonomie, mais (du fait qu'elle n'ait pas fait d'équivalent maternelle-cp?)  elle ne trace aucune lettre (elle "dessine" : commence n'importe où et complète des portions jusqu'à avoir environ la forme demandée) n'arrive pas à rester sur la ligne (essai en capitales aussi). évidemment les lettres latines jamais vu non plus, je ne vous dis pas les difficultés pour reconnaître le a comme il apparait là et le a tel qu'on le trace, même en script.

Elle ne compte pas et ne calcule pas (essais avec cubes et doigts) (ou alors je n'arrive pas à exprimer assez clairement ma demande!) et bien sûr elle ne reconnaît pas les chiffres arabes (je lui avais préparé un mémo avec les nombres en thaï, ceux en arabe et la quantité mais elle ne réussit pas à l'utiliser)Moi qui pensait pouvoir la raccrocher par les maths

Bon en fin de semaine elle a accepté de répéter "bonjour", et "cahier". 

J'ai bien quelques idées mais je manque CRUELLEMENT de temps (et de préparation et en classe à lui consacrer) J'ai vraiment besoin de tout mon temps pour les autres déjà!  -double niveau ce1-ce2 très hétérogène, deux enfants avec AVS, l'un seulement à mi-temps, plusieurs profils compliqués peu autonomes et donc "chronophages en temps de maîtresse" en ce2, [et une nouvelle arrivante (en difficultés sociales) au ce2 pour bientôt]. 

je lui ai consacré plusieurs moments à elle toute seule lors de quelques coloriages que l'on peut se permettre en début d'année mais le problème pour la suite est que mes zozos ne sont pas tous autonomes et partent très vite en vrille si je ne les "surveille" pas de près. Le tutorat mis en place ne fonctionne pas très bien pour le scolaire pour l'instant (la tâche est trop dure et mes élèves trop peu sûrs d'eux même déjà!)  mais ça marche pour le reste (déplacements dans l'école par ex). Les seuls plus autonomes sont en ce2 et elle est en ce1 ce qui génère déplacement et gène quand je les fais intervenir.

Si vous avez des idées de choses très simples à mettre en place possibles en autonomie?

Enfin :dans notre circo aucune unité allophone existante, et celles, rares, d'autres circo de l'académie sont débordées, inutile de me conseiller de les contacter

pas de maître e ou g dispo dans le coin (donc ne risquent pas de venir m'aider pour cette élève)

et bien sûr je suis à la campagne dans une petite école donc pas grande possibilité d'échange (peu de collègues, pas de structures de la ville : il n'y a pas de cantine chez nous pour vous dire!) 

MERCI d'avance

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Bonjour à tous, petit témoignage !

Je suis en charge d'une classe de CM1. Des élèves calmes, gentils entre eux. Une nouvelle petite élève est arrivée il y a  15 jours. Elle arrive d'un pays en guerre, elle a connu la guerre elle-même et son papa y a laissé la vie. Elle est allée dans une école pendant trois ans. Elle a un comportement d'élève. Impeccable. Elle est installée à côté d'une pépette adorable, très "enveloppante". Elle s'est fait beaucoup de copines en deux jours seulement. 

Elle sait dire "bonjour", "cahier", "crayon", "toilette", "Mme Nao" et les prénoms de toutes ses copines. Elle ne vient que le matin pour le moment, mais bientôt elle fera des journées complètes avec nous maintenant qu'elle s'est acclimatée. Elle déchiffre en utilisant 18 sons (tout cela en trois semaines seulement, vive Léo Léa !). Elle comprend pas mal de petits mots en réception, en production c'est moins probant mais je sens que ça va venir. Elle a compris le principe du papier ligné, de l'horizontalité en graphisme. En quelques jours elle est passée du dessin de lettre à l'écriture signifiante. 

J'ai contacté le CASNAV. La collègue qui y est en poste ne se déplace pas because COVID. Le matériel dont j'ai besoin n'est pas disponible car stocké à CANOPE et CANOPE est fermé because COVID. De ce côté-là, je dispose du niveau zéro de l'aide possible. Donc, comme dirait l'autre, article 22 : chacun se dépatouille comme il peut.

Pas de décloisonnement possible avec mes collègues de CP / CE1 car notre méthode pour apprendre à lire, en France, passe surtout pas l'association signifiant signifié et comment faire quand l'enfant maitrise peu de mots français ????

Je trouve des ressources en ligne mais elles doivent être menées sur des temps assez longs en relation duelle. Or, je réussis à lui consacrer seulement 20 minutes maxi le matin. Je lui ai constitué un imagier avec les mots de l'école, de la vie quotidienne, les verbes d'actions scolaires, les noms des chiffres, etc. Un petit jeu de l'oie, aussi, pour travailler sur la comptine, le calcul et le surcomptage. 

Le reste du temps, elle VEUT faire comme les autres alors elle copie la date, les consignes, et mine de rien elle commence à comprendre pas mal de petites choses par elle-même.

Donc ça se passe bien pour elle, pour toute la classe et pour moi.

MAIS

Je suis une tête de lard et je trouve inadmissible que l'on jette comme on l'a fait une petite fille en milieu étranger comme cela. Je ne recevrai aucune aide du personnel éduc nat qui est pourtant qualifié pour cela (je vous assure que la collègue du CASNAV n'a pas eu droit à mon amabilité au bout d'un certain temps de communication téléphonique).  En revanche mon directeur aura une enquête inepte à remplir sur son assiduité, ses éventuels retard, les relations avec la famille. Bref, nous génèrerons des stats d'inclusion d'élèves allophone sans se soucier de ce que ces élèves apprennent vraiment.

Inadmissible.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...