Jump to content

Graphisme en GS, comment fonctionner? ateliers? Homogenes hétérogènes?


eclipse59
 Share

Recommended Posts

Voilà, je me pose quelques questions

Comment fonctionnez-vous en graphisme? Je pensais faire des groupes homogènes....

De plus, faites vous un atelier dirigé et les autres en autonomie?

J'ai besoin d'être éclairée, merci d'avance

Link to comment
Share on other sites

Bonjour.

En ce qui me concerne : atelier dirigé pour tous les élèves. Jamais d'atelier en autonomie en graphisme...

Link to comment
Share on other sites

Pas aussi catégorique ça dépend quel graphisme. Ceux à tracer dans un bon sens ( préparant à l'écriture) en atelier dirigé, ceux où on s'en fiche du sens ( plutot décoratif) en autonomie

Link to comment
Share on other sites

Ben... le graphisme ne prépare pas à l'écriture :( Si tu ne dissocies pas tes activités de préparation à l'écriture* des activités de graphisme, tu vas avoir du mal à savoir où tu en es.

(* même si elles donnent l'impression de ne pas concerner du tout l'écriture )

Link to comment
Share on other sites

Parce que l'écriture est quelque chose de bien spécifique : elle répond à un système qui a ses composantes et ses modes de fonctionnement (interactions fonctionnelles et interactions hiérarchiques - Si c'est un peu compliqué, là, tout de suite, ne t'inquiète pas, tu y reviendras plus tard, progressivement).

Donc si on veut que son apprentissage soit optimum il vaut mieux respecter le système plutôt que de se diriger vers "le dessin des lettres" comme le laisse supposer le graphisme.

Les fameuses "fiches de graphisme" où l'enfant va faire des lignes de boucles qui deviennent de plus en plus grandes puis de plus en plus petites, des lignes de ponts idem, de vagues etc. ça n'est pas de la préparation à l'écriture. Si on les lui présente comme telles on lui fait faire des productions qu'on lui reprochera par la suite de reproduire par exemple lorsqu'il n'arrivera pas à écrire d'une dimension régulière (on aura tout fait pour entraver l'apprentissage de la régularité de dimension). Avec les lignes de ponts on s'étonnera ensuite que l'enfant n'arrive pas à lier ses m, n h, p à la lettre suivante sans cassure. Avec les vagues on verra des v commencés par un pont aussi gros que le corps de la lettre etc.

Donc :

- on peut faire tout ce qu'on veut en graphisme à la condition de ne pas le présenter comme de la préparation à l'écriture (puisque ça n'en est pas), sauf exception - il y a tout un travail à faire avant d'en arriver aux formes constitutives de l'écriture.

Je te suggère de lire ceci et cela pour commencer. Tu viens de lire ? Comprends-tu maintenant pourquoi je dis que le graphisme ne prépare pas à l'écriture ? Lis ça aussi. Voila, tu commences à avoir une idée un peu plus "précise" de ce que je dis lorsque je parle de geste d'écriture (et pas de gestes d'écriture ni de gestes de l'écriture, expressions qui, pour moi correspondent l'une et l'autre à voir les choses par le petit bout de la lorgnette... ni de graphisme ;) )

Link to comment
Share on other sites

Merci ça m'éclaire... et JE me rends compte que vous êtes Mme Dumont :D

Je comprends donc bien que graphisme ne prépare pas vraiment à l'écriture et pourtant c'est ce que l'on tente souvent de nous faire croire....Mais alors donc comment procéder dans une classe de GS, il ne faut tout de même pas bannir les fiches de graphismes pures?

Link to comment
Share on other sites

Désolée d'être en contradiction mais apprendre à tenir correctement ce qui me sert à tracer, tracer des traits dans le bon sens, savoir stopper son tracé, tracer des ronds dans le bon sens bien sûr que ça participe à la préparation de l'écriture ! Et ce travail c'est aussi du graphisme notamment en PS ou MS

Link to comment
Share on other sites

Merci ça m'éclaire... et JE me rends compte que vous êtes Mme Dumont :D

Je comprends donc bien que graphisme ne prépare pas vraiment à l'écriture et pourtant c'est ce que l'on tente souvent de nous faire croire....Mais alors donc comment procéder dans une classe de GS, il ne faut tout de même pas bannir les fiches de graphismes pures?

Et oui, c'est ce que l'on tente de nous faire croire, parce que c'est on croit que c'est plus facile ! Je dis toujours que je mettrai en ligne sur mon site mon mémoire de Master 1 portant sur les relations entre le discours et les pratiques de classe dans l'enseignement de l'écriture en maternelle.

Bannir les fiches de graphisme en GS ? Bien sûr !!!

Propose du graphisme décoratif à la place, pourquoi pas ? Les traces de toute sorte ne répondent pas toutes aux normes de l'écriture, c'est bien évident.

Comment faire ? A force de côtoyer les enseignants, de voir les détournements de mon travail, j'ai fini par faire une nouvelle collection : les cahiers d'écriture, différenciation et transversalité. Le 1er vient de sortir : Le cirque, c'est son nom. Il peut être utilisé en GS, en PS, en MS, en classe unique. Ne pas oublier de lire la présentation, le sommaire et les trois dernières pages.

Bon courage Eclipse59. Si ça te semble compliqué dis-toi bien que c'est juste simplexe (= simple mais pas simpliste + complexe mais pas compliqué)

Désolée d'être en contradiction mais apprendre à tenir correctement ce qui me sert à tracer, tracer des traits dans le bon sens, savoir stopper son tracé, tracer des ronds dans le bon sens bien sûr que ça participe à la préparation de l'écriture ! Et ce travail c'est aussi du graphisme notamment en PS ou MS

Voyons, Caille :) , préparer à l'écriture, c'est préparer à un geste spécifique et on doit, par voie de conséquence, tenir compte de sa spécificité.

Cela ne t'a pas frappée de constater que les enfants écrivent de plus en plus mal, se fatiguent de plus en plus en écrivant, que nombre de ceux dont on dit qu'ils écrivent bien s'effondrent en fin d'élémentaire ou au collège faute de pouvoir suivre le rythme ? Ce qui m'a frappée aussi, personnellement, c'est la complaisance avec laquelle on s'est extasié depuis des années devant des travaux totalement ratés, ce qui est propre à démoraliser les enfants ; certes il faut les encourager, mais leur dire que c'est super alors qu'ils voient pertinemment que c'est raté est propre à leur donner le sentiment qu'on les prend pour des idiots et certains finissent par penser qu'on a raison. (Si je dis on s'est extasié depuis des années ce n'est pas que j'ai des problèmes avec la concordance des temps, c'est que je veux marquer qu'on voit poindre un peu plus de bon sens à ce sujet et les programmes 2015 tentent de faire faire volteface à ceux qui continueraient à le pratiquer : ils précisent bien "ne pas faire croire aux enfants que c'est réussi lorsque c'est totalement raté" (ce n'est peut-être pas les mots exacts, mais c'est l'idée, j'en suis ravie. Je ne sais plus si j'y ai lu le corollaire : mettre en valeur tout ce qui est réussi, même si ce n'est qu'une petite chose, mais c'est déjà un pas)

Apprendre à tenir correctement le crayon avec lequel on écrit ne s'improvise pas. Il ne s'agit pas d'intellectualiser les apprentissages, de verbaliser, mais bien de faire apprendre, donc d'enseigner. Pour cela il est indispensable de se poser en 1er la question, non pas comment ? mais qu'est-ce que c'est ?

Alors on comprendra que l'enseignant gagne très nettement à organiser ses interventions : certaines activités considérées comme du graphisme peuvent être récupérées en préparation à l'écriture.

Je te suggère de suivre les liens que j'ai placés sur mon précédent message.

Tenir le crayon, ça s'apprend... sans crayon. Tracer les traits dans le bon sens, ça s'apprend ... sans crayon et sans papier.

Apprendre directement à faire des boucles avec un foulard pour "faire de belles boucles ", ce n'est pas non plus la solution. C'est une étape intermédiaire, elle se prépare, sinon on a juste déplacé le problème. Ce n'est pas nouveau, je me suis déjà fait piller outre-atlantique il y a bien longtemps : après avoir assisté à ma formation, de plusieurs jours tout de même, "on" a trouvé plus simple de supprimer le véritable apprentissage procédural et d'attaquer directement sur les formes. C'est vrai on les voit bien, les formes, tandis que les processus.... :( Ben oui, mais... ce sont bien les processus qui sont à apprendre, donc à enseigner.

L'outre-atlantique n'a pas l'apanage du pillage déformant, on en trouve abondamment émanant de France, sur la toile et même en cours privés pour les enseignants, même source : Dumont, même pillage : on simplifie. C'est vrai que le simplisme met "à la portée de tous" des choses plus complexes et favorise la prolifération des fiches. C'est bien suffisant pour le bon peuple, n'est-ce pas ?

Et puis, pour revenir à ta question, Caille - je n'ai rien contre toi, hein, :) - que signifie tracer les traits dans le bon sens ? L'enseignant peut demander que la verticale soit de haut en bas ( ou de bas en haut ) mais qu'est-ce qui légitime sa demande ? Que vont en déduire les enfants ? Parce que tout est là aussi : qu'est-ce qui légitime telle façon de faire ? Idem pour les horizontales : le "bon sens" serait-il de gauche à droite ? Qu'en pensent les gauchers ?

Le rond ? Si son apprentissage n'est pas précédé de la boucle, comment justifier qu'on le veut "dans ce sens" ? S'il est précédé de la boucle, c'est beaucoup plus simple et plus de rond à l'envers (Ceux de l'écriture. Pour le graphisme ça n'a pas d'importance et pour le cercle encore moins).

J'espère qu'on ne t'a pas appris à "faire faire des fiches de graphisme" en PS ? :(

Link to comment
Share on other sites

Envie d'espoir

Je vous trouve bien présomptueuse et jugeante. Pour votre gouverne je n'ai jamais fait de fiches de graphisme ou autre ni en PS, ni en MS ni même en GS et vos propos à la limite du condescendant m'incitent juste à ne pas acheter votre si "fabuleuse" méthode.

Juste un mot pour terminer : "A bas les propos mercantiles sur un forum d'échange et de partage".

Et moi non plus je n'ai rien contre vous, juste ras le bol des gens qui tentent de vendre leur soupe...

Link to comment
Share on other sites

Envie d'espoir

Je vous trouve bien présomptueuse et jugeante. Pour votre gouverne je n'ai jamais fait de fiches de graphisme ou autre ni en PS, ni en MS ni même en GS et vos propos à la limite du condescendant m'incitent juste à ne pas acheter votre si "fabuleuse" méthode.

Juste un mot pour terminer : "A bas les propos mercantiles sur un forum d'échange et de partage".

Et moi non plus je n'ai rien contre vous, juste ras le bos des gens qui tentent de vendre leur soupe...

Si c'est ton point de vue... ! Pour ma gouverne !!!

Non, je ne juge pas. Toi, tu juges et tu ne t'exprimes pas bien. Je ne veux pas dire que ton français n'est pas bon, je veux juste dire que ce n'est pas correct de réagir ainsi, surtout en réponse à quelqu'un qui a pris la peine de motiver sa réponse et de te signifier sa sympathie face à ta démarche. Donc, cette fois-ci oui, tu pourras te plaindre à juste titre que je viens de te juger. Bon, c'est encore la période de rentrée, ça rend l'épiderme fragile...

Non, je ne suis pas condescendante. Ce n'est pas dans ma façon d'être. Je dresse un constat. Je n'ai jamais dit que tu utilisais des fiches de graphisme. J'ai posé une question (c'est vrai que c'est dans une phrase non interrogative grammaticalement, mais elle l'est lexicalement) D'ailleurs, si c'était le cas, ce n'est pas mon problème, c'est le tien. Je redis, comme il a été souligné plus haut, qu'on a très longtemps laissé croire que le graphisme prépare à l'écriture. Si j'en crois un article de l'INRP d'il y a quelques années il n'y avait guère que moi à l'époque à avoir publié là-dessus.

Les programmes actuels soulignent la différence. Je m'en réjouis et je ne suis pas la seule (mais ceux de 2002 l'évoquaient déjà)

Si tu lis ce que j'ai écrit, tu comprendras que j'essaie juste d'expliquer des faits, pour répondre à des questions posées. Il se trouve que les faits croisent des histoires de plagiat. Si j'en parle ce n'est pas par polémique c'est parce qu'on peut croire que le contenu de ces plagiats est plus simple, plus pratique, donc plus efficace. Je tente juste d'expliquer pourquoi il ne l'est pas et pourquoi cela pose problème.

Non, je ne vends pas de soupe, tu as soulevé des points précis, j'ai répondu à ces points-là et j'ai motivé ma réponse comme je le fais depuis des années sur le forum. Cela ne t'a pas plu parce que c'est en contradiction avec ta pensée ? Et du coup tu traites mes propos de mercantiles.

Alors non, je ne vends pas de soupe. D'ailleurs, s'il s'agissait d'une nouvelle façon de planter les choux je ne passerais pas de temps sur Internet et je n'aurais pas repris les études à mon âge pour mener une recherche universitaire.

Une précision complémentaire au cas où ... mon "Voyons "Caille (assorti d'un smiley) répondait directement à ton "bien sûr que..." renforcé d'un point d'exclamation. Je ne t'ai pas traitée de présomptueuse que je sache.

Link to comment
Share on other sites

Caille 67, tu dis que tu n'utilises pas de fiches de graphisme, pourrais-tu me dire comment tu procèdes pour le graphisme?

Travailler avec les ateliers RETZ Est-ce judicieux? Je suis un peu perdue... Sachant que je n'aborde la cursive qu'en janvier, je suis T1 donc debutante , je prends tous les conseils

merci

Link to comment
Share on other sites

(...) je prends tous les conseils

Je t'invite à farfouiller un peu sur le net, voir aussi des auteurs comme Zerbato-Paudou (une simple recherche dans Google te donnera pas mal de pistes), essaie d'enrichir ton horizon pour faire tes propres choix pédagogiques en connaissance de cause...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...