Jump to content

ORAL DOSSIER CRPE : QUEL NIVEAU ?


blue_sky

Recommended Posts

Bonjour à tous,

J'ai parcouru le forum sans trouver de réponse à ma question alors je poste ce topic.

Je sais que pour les maths et le français le niveau des épreuves est celui de fin de 3è. Mais qu'en est-il de la discipline qu'on choisit pour l'oral du dossier ? Les IO ne sont pas claires à ce sujet et les livres de préparation au concours (Hatier et compagnie) disent reprendre les connaissances de l'école primaire. Néanmoins, il me semble avoir lu quelque part que les questions qui nous sont posées à l'oral peuvent être de niveau fin de 3è.

Quelqu'un peut-il m'éclairer (je pense notamment à ceux qui ont réussi le CRPE...) ?

Merci d'avance.

Link to comment
Share on other sites

Effectivement, même niveau seconde. Tu dois bien maîtriser ton sujet, et de manière générale ta matière.

N'hésite pas à lire les rapport des jurys des années précédentes, tu as les attentes et aussi les erreurs à éviter.

Link to comment
Share on other sites

Je sais que pour les maths et le français le niveau des épreuves est celui de fin de 3è. Mais qu'en est-il de la discipline qu'on choisit pour l'oral du dossier ?
(...) il me semble avoir lu quelque part que les questions qui nous sont posées à l'oral peuvent être de niveau fin de 3è.

Le niveau technique requis est en effet celui du collège. On ne te reprochera donc pas de ne pas maîtriser des techniques plus pointues, hors programme du collège. Pour autant :

1/ On attend un minimum de recul par rapport à ce programme : par exemple, il ne s'agit pas seulement de connaître tel résultat de géométrie élémentaire, mais de savoir à quoi il sert, pourquoi on l'enseigne, quelle est sa place dans les programmes scolaires, etc. Bref : d'avoir un peu réfléchi à ce qu'on a appris soi-même.

2/ La discussion est libre, et le jury a le droit de poser toutes les questions qu'il souhaite. En particulier, si le candidat évoque des notions ou des concepts hors programme, consciemment ou pas, il y a des chances qu'on sonde son niveau de compétence à leur propos. Attention donc à ne pas utiliser des termes qu'on n'est pas sûr de comprendre vraiment, même d'apparence banale.

Un exemple en sciences : "l'énergie". On ne compte plus les candidats s'embarquant dans une séquence sur le sujet tout en étant bien incapable de le définir. Là encore, il suffi d'avoir un peu réfléchi aux mots qu'on emploie (et évidemment tout particulièrement à ceux du titre de sa séquence, et à ceux qu'on demande aux élèves de définir !). Une règle à deux balles : si, à froid, on n'est pas capable de proposer en moins de dix secondes une définition décente d'un terme donné, mieux vaut prendre le temps d'en mémoriser une bien consensuelle lors de la préparation, ou bien éviter d'employer ce terme (dix secondes, c'est déjà très long, lorsqu'un jury attend une réponse...)

Link to comment
Share on other sites

D'après ce que j'ai pu lire et entendre, il faut "maîtriser" l'ensemble de la matière choisie et ceci pour les 3 cycles.

Par exemple, quelqu'un qui prend l'option Sciences expérimentales et technologie et un sujet comme le ciel et l'espace au cycle 3 pourra par exemple être questionné sur le corps humain et la santé au cycle 2.

Il faut donc être capable de répondre à un ensemble de questions qui n'ont peut-être pas de lien direct avec le thème du dossier mais qui sont au programme de l'option choisie.

Link to comment
Share on other sites

Par exemple, quelqu'un qui prend l'option Sciences expérimentales et technologie et un sujet comme le ciel et l'espace au cycle 3 pourra par exemple être questionné sur le corps humain et la santé au cycle 2.

Le jury fait ce qu'il veut, mais c'est assez rare. Si le candidat donne l'impression de savoir de quoi il parle, la discussion part en général de son sujet, et tourne plus au moins autour. Cela dit, si le jury a l'impression de lacunes ou d'impasses majeures, il va de soi qu'il ira donner des coups de sonde — et continuera à creuser si ça sonne creux...

Il faut donc être capable de répondre à un ensemble de questions qui n'ont peut-être pas de lien direct avec le thème du dossier mais qui sont au programme de l'option choisie.

Dans tous les cas. Le but du jeu, c'est quand même d'être capable d'enseigner tout le programme, dans toutes les matières !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Merci à tous pour vos réponses.

Les 2 premières conseillent de maîtriser le niveau 3ème alors que les autres laissent penser que ce sont les connaissances du primaire.

J'avoue que c'est toujours confus pour moi...

Link to comment
Share on other sites

Les 2 premières conseillent de maîtriser le niveau 3ème alors que les autres laissent penser que ce sont les connaissances du primaire.

J'avoue que c'est toujours confus pour moi...

Il n'y a pas de contradiction, sauf à confondre niveau technique et programme.

Fondamentalement, le cœur de ta présentation orale sera ta séquence, portant sur un point du programme de primaire. C'est donc évidemment cela qu'il faut maîtriser avant tout, et c'est de là que partira selon toute vraisemblance la discussion avec le jury. Pour autant, ce dernier attendra un minimum de recul par rapport à ces connaissances, et que ta maîtrise du sujet soit — au minimum minimorum, on parle quand même d'un concours à bac + 4 ! — de niveau collège.

En d'autres termes, inutile de passer trop de temps sur des concepts au programme de troisième mais sans équivalent dans celui du primaire. Pour autant, tu t'apercevras vite qu'il n'y en a pas tant que ça : le primaire aborde souvent, à un niveau élémentaire, à peu près la même chose que le collège, à un niveau (un tout petit peu...) plus approfondi. Pour rester sur l'exemple des sciences, si je reprends la liste des sujets au programme de physique de troisième, je lis :

1. Gravitation, poids et masse ->> à maîtriser. Au primaire, poids et masse sont considérés comme équivalents, mais si ta présentation emploie l'un ou l'autre de ces termes, il y a des chances que le jury te sonde pour voir si tu le sais, et si tu comprends pourquoi ;

2. Les différentes formes d'énergie ->> au programme du primaire également ;

3. La conduction électrique ->> idem ;

4. Les ions en solution ->> là, tu peux sans doute faire l'impasse sans trop de risque ;

5. Les piles électriques ->> on joue avec au primaire,

etc.

Link to comment
Share on other sites

Les 2 premières conseillent de maîtriser le niveau 3ème alors que les autres laissent penser que ce sont les connaissances du primaire.

J'avoue que c'est toujours confus pour moi...

Il n'y a pas de contradiction, sauf à confondre niveau technique et programme.

Fondamentalement, le cœur de ta présentation orale sera ta séquence, portant sur un point du programme de primaire. C'est donc évidemment cela qu'il faut maîtriser avant tout, et c'est de là que partira selon toute vraisemblance la discussion avec le jury. Pour autant, ce dernier attendra un minimum de recul par rapport à ces connaissances, et que ta maîtrise du sujet soit — au minimum minimorum, on parle quand même d'un concours à bac + 4 ! — de niveau collège.

En d'autres termes, inutile de passer trop de temps sur des concepts au programme de troisième mais sans équivalent dans celui du primaire. Pour autant, tu t'apercevras vite qu'il n'y en a pas tant que ça : le primaire aborde souvent, à un niveau élémentaire, à peu près la même chose que le collège, à un niveau (un tout petit peu...) plus approfondi. Pour rester sur l'exemple des sciences, si je reprends la liste des sujets au programme de physique de troisième, je lis :

1. Gravitation, poids et masse ->> à maîtriser. Au primaire, poids et masse sont considérés comme équivalents, mais si ta présentation emploie l'un ou l'autre de ces termes, il y a des chances que le jury te sonde pour voir si tu le sais, et si tu comprends pourquoi ;

2. Les différentes formes d'énergie ->> au programme du primaire également ;

3. La conduction électrique ->> idem ;

4. Les ions en solution ->> là, tu peux sans doute faire l'impasse sans trop de risque ;

5. Les piles électriques ->> on joue avec au primaire,

etc.

et encore, moi avec un sujet de maternelle sur les matériaux on m'a demandé la différence moléculaire entre un objets cassant et un objet ductile... donc les ions en solutions pourraient très bien être traités par le jury à partir d'un sujet de mélange et solution en cycle 3 ...

j'ai eu tellement de questions variées (lors de mes 2 premiers oraux) que pour les oraux 2016 je bosse toutes les sciences niveau lycée et pas seulement collège, le jury peut dévier très vite de notre choix initial...

Link to comment
Share on other sites

Je rejoins les deux derniers posts : il s'agit de maîtriser d'un point de vue pédagogique et didactique de la tps au CM2, mais d'un point de vue technique, pour ton sujet, les connaissances ne s'arrêtent pas au CM2. Après, ça dépend aussi vraiment des jurys, certains sont plus pointus - et même vicieux je dirais - que d'autres. Mais c'est comme le programme des écrits, les connaissances vont jusqu'en troisième, voire certains éléments sont de seconde.

Et ne pas oublier qu'ils peuvent faire très vite des liens avec les autres domaines enseignés, ce qui signifie connaître tout le programme et avoir des repères de progressivité. J'avais choisi HDA, et ils m'ont demandé de proposer un projet pluridisciplinaire et qui pourrait être un fil rouge de la maternelle au collège...

Link to comment
Share on other sites

et encore, moi avec un sujet de maternelle sur les matériaux on m'a demandé la différence moléculaire entre un objets cassant et un objet ductile...

Pure spéculation de ma part, mais je soupçonne que tu avais toi-même amorcé le piège d'une façon ou d'une autre, par exemple en prononçant le mot "molécule" hors de propos (à la maternelle, il l'est toujours !), ou en formulant une généralité abusive sur cette différence cassant/ductile.

Typiquement, un membre du jury peut rebondir sur ce genre de chose, juste pour voir — et on a vite fait de s'enfoncer, si on tente de l'embrouiller ou de se justifier à toute force au lieu de faire retraite sur la pointe des pieds vers des positions soigneusement préparées à l'avance, comme disent les militaires ("j'ai sans doute eu tort de mentionner ceci ou cela ; en toute généralité, c'est un problème difficile de physique des solides, et je ne suis pas du tout un spécialiste. Heureusement, à l'école maternelle, on peut admettre que...")

Et ne pas oublier qu'ils peuvent faire très vite des liens avec les autres domaines enseignés, ce qui signifie connaître tout le programme et avoir des repères de progressivité. J'avais choisi HDA, et ils m'ont demandé de proposer un projet pluridisciplinaire et qui pourrait être un fil rouge de la maternelle au collège...

Yep. 40 mn d'entretien, c'est très long.

Link to comment
Share on other sites

et encore, moi avec un sujet de maternelle sur les matériaux on m'a demandé la différence moléculaire entre un objets cassant et un objet ductile...

Pure spéculation de ma part, mais je soupçonne que tu avais toi-même amorcé le piège d'une façon ou d'une autre, par exemple en prononçant le mot "molécule" hors de propos (à la maternelle, il l'est toujours !), ou en formulant une généralité abusive sur cette différence cassant/ductile.

Typiquement, un membre du jury peut rebondir sur ce genre de chose, juste pour voir — et on a vite fait de s'enfoncer, si on tente de l'embrouiller ou de se justifier à toute force, au lieu de faire retraite sur la pointe des pieds vers des positions soigneusement préparées à l'avance, comme disent les militaires ("j'ai sans doute eu tort de mentionner ceci ou cela ; en toute généralité, c'est un problème difficile de physique des solides, et je ne suis pas du tout un spécialiste. Heureusement, à l'école maternelle, on peut admettre que...")

effectivement j'avais tendu une perche maintenant que tu le dis, dans les fondements scientiques j'ai parlé de matériaux cassants et ductiles et que nous verrions leurs différences du point de vue macroscopique (le microscopique n'étant pas au programme...)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...