Jump to content

comment mettre en place une classe multicours avec un groupe d'élèves venant de façon irrégulière


calimaicresse

Recommended Posts

Bonsoir,

J'ai une classe de CE1 et je me retrouve dans une configuration avec au minimum 4 niveaux différents (bons CE1, CE1 faibles, CP et MS (2 EFIV, peu souvent présents))...

Dans cette configuration, et malgré de la différenciation, mener la classe sans en laisser sur le carreau s'avère compliqué...aussi, je cherche à changer mon fonctionnement de classe mais, je ne sais pas trop comment m'y prendre... Le fonctionnement de Zaubette et de son multi niveau me conviendrait bien...mais le paramètre des 2 EFIV me bloque un peu car trop aléatoire pour pouvoir planifier un emploi du temps type...

De plus, les diverses prises en charge de mes autres élèves n'aident pas trop non plus...Avez vous déjà vécu ce cas de figure? (certainement que oui) Comment le gérez-vous?

Merci d'avance pour votre aide!

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

J'ai une classe de CE1 et je me retrouve dans une configuration avec au minimum 4 niveaux différents (bons CE1, CE1 faibles, CP et MS (2 EFIV, peu souvent présents))...

Dans cette configuration, et malgré de la différenciation, mener la classe sans en laisser sur le carreau s'avère compliqué...aussi, je cherche à changer mon fonctionnement de classe mais, je ne sais pas trop comment m'y prendre... Le fonctionnement de Zaubette et de son multi niveau me conviendrait bien...mais le paramètre des 2 EFIV me bloque un peu car trop aléatoire pour pouvoir planifier un emploi du temps type...

De plus, les diverses prises en charge de mes autres élèves n'aident pas trop non plus...Avez vous déjà vécu ce cas de figure? (certainement que oui) Comment le gérez-vous?

Merci d'avance pour votre aide!

Voilà ma petite expérience ... C'est une des spécificités de mon école : nous avons entre 3 et 7 enfants du voyage par classe. Alors je vais te dire une chose qui va peut-être te choquer un peu : je vois les parents dès les 1ers jours d'école et je précise bien "si votre enfant vient chaque jour (et j'insiste) à l'école, je le ferai travailler. Mais s'il vient irrégulièrement, ne comptez pas sur moi : ce sera coloriages au fond de la classe".

En réalité, je ne le fais pas vraiment, mais c'est une manière de mettre un peu la pression aux parents, et d'enlever la pression que je peux me mettre sur les épaules vis à vis du sort de ces enfants. A l'impossible, nul n'est tenu : on ne peux pas apprendre à un enfant qui n'est pas là régulièrement. Je pense que c'est la condition siné qua non !

Pour ces élèves , j'ai créé un cahier spécifique dans lequel je colle tout le travail fait en classe. Cette année, j'en ai 5 : 2 qui suivent avec le reste de la classe (ils ont fait une maternelle, les devoirs sont à peu près faits, bref ce sont des élèves comme les autres), 1 qui n'a jamais fait sa rentrée mais est toujours inscrit (???), 1 qui est venu régulièrement durant 2 semaines puis plus du tout. 1 qui vient régulièrement mais n'a quasi jamais fait de maternelle. C'est là que c'est dur ! Et encore, cette année, je n'en ai qu'une comme cela (c'est la première fois en 6 ans, d'habitude je tourne à 3-4 avec ce profil). Avec elle, je travaille en décroché pour les maths et le francais. Elle fait le reste avec nous. J'ai des ateliers de maths et de lecture que je lui donne à faire lorsque je ne peux pas m'occuper d'elle. Je prends aussi appui sur mes meilleurs élèves (qui ont fini en 1er) pour lui faire revoir sa lecture, lire les consignes d'un petit travail ou faire un petit jeu de société.

Je passe assez peu de temps avec elle chaque jour, je dois bien le dire car j'ai du pain sur la planche avec mon CP hétérogène. J'ai 4 forts, une masse de moyens, puis mes 6 élèves à profil (dont un TDAH, un dysphasique, un dyspraxique et 2 ayant des troubles comportementaux). Elle avance lentement, car la mémoire n'est pas terrible, et que je préfère que quelque chose soit vraiment acquis avant d'aller plus loin. D'ailleurs, j'ai bien fait : elle est partie durant 3 semaines, mais quand elle est revenue, tous les sons étaient en place ! Yesss !

Est-ce qu'un contrat avec les parents serait envisageable, pour qu'ils viennent régulièrement ? Ceux qui ont un niveau CP pourraient-ils faire l'objet d'un décloisonnement en CP pour la lecture ? Ce pourrait être un temps profitable pour eux, et dégagerait du temps pour ces élèves ayant un niveau maternelle.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ta réponse!

Pour ma part, même en attendant devant l'école, j'ai du mal à croiser les parents...Ils partent souvent en groupes de plusieurs élèves donc je n'ai pas eu moyen d'insister de ce côté là.

Pour le décloisonnement, niveau CP, mes collègues sont chargées donc inenvisageable aussi... Pour le moment, je crois qu'il faut que je leur prévois du travail vraiment décloisonné et très facile d'accès pour le cas où ils soient présents...et prendre les 10' dans la journée comme je le fais déjà...pas satisfaisant pour moi, mais en effet, a priori on n'est pas tenu à l'impossible....

Par contre, que mets tu en place pour qu'ils emmagasinent du vocabulaire français sans que tu interviennes?

J'avais pensé à des petites histoires sur pc...mais je sèche un peu... Le tutorat, ils ont encore du mal à l'accepter...du coup, ils errent pas mal... quand ils sont là... à part graphisme et un peu de lecture...

Link to comment
Share on other sites

Ben, à vrai dire, pour moi aussi c'est limité. Lors de la lecture, je fais travailler le vocabulaire en collectif et les fais participer. Quand on fait une fiche son, je leur demande de me dire les images et à quoi cela sert. Je reformule, corrige, les fais répéter... Je lis au moins un album de littérature de jeunesse par jour. J'ai aussi un imagier du père castor, que j'utilise parfois... Dès que l'occasion se présente je les fais participer beaucoup. Rien de bien satisfaisant non plus, en somme...

J'étais comme toi au début, mais je vois bien que je me suis faite à la situation : je mets en place de petites choses à chaque fois que c'est possible, mais c'est difficile, peu satisfaisant, et en même temps je ne vois pas comment en faire plus. J'ajouterai que j'ai des collègues qui en font parfois encore moins et que je n'ai pas d'exemple positif de ce côté-là qui pourrait me servir. J'ai un CRI dans l'école qui intervient 45 minutes, alors je soigne le lien avec l'enseignante pour que les apprentissages soient les plus efficaces possibles.

Link to comment
Share on other sites

Ben merci pour tes réponses!

Je vais tacher de relativiser et continuer de leur donner des petites taches à faire...Ils auront quand même progressé, c'est ce que je vais me dire ;)

Bonne fin d'année!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...