Jump to content

déroulement d'une séance d'écriture en gs


orelie2
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

je suis débutante en maternelle et je commence à partir de Janvier mes séances d'écriture cursive...

Je me demandais concrètement comment se passait une séance d'écriture...

Pourriez vous me dé"crire les différents étapes nécessaires et les supports?

Combien de lettres faites vous par semaine? une seule? deux?

Merci pour vos conseils...

Link to comment
Share on other sites

Avant même de faire des séances d'écriture à proprement parler, as-tu préparé l'écriture : tenue de ligne gestion de l'espace, tenue et maniement du crayon, sens de déroulement de l'écriture ?

Link to comment
Share on other sites

J'ai écrit un petit article sur le début de l'écriture cursive, si ça peut te donner quelques pistes.

Je commence par le "e", petite boucle. On va s'exercer à nouveau sur la tenue de la ligne et la régularité des boucles puis entre des lignes. Rappeler bien sûr la tenue du crayon et la bonne posture.

Link to comment
Share on other sites

voilà comment je fais :

je n'écris pas une lettre isolée mais on apprend à l'écrire dans un mot.

- élèves tous dans le même sens (pas de table ronde) : je déplace mes tables face au tableau.

- petits jeux de gymnastique/ échauffement des doigts.

- on écrit tous le même mot.

- la maîtresse dit le mot qu'on va écrire. Elle l'écrit au tableau. Les élèves disent ce qu'ils voient (lettres, liaisons, ...)

- la maîtresse réécrit le mot (plusieurs fois si nécessaire) en verbalisant le nom des lettres et son geste. Elle verbalise comment les lettres sont accrochées.

- les élèves écrivent le mot plusieurs fois, la maîtresse passe derrière eux pour rectifier, verbaliser, encourager....

Faire bien verbaliser que :
on commence toujours par la 1ere lettre, on va de Gauche à droite
on écrit toutes les lettres
on respecte la trajectoire de tracé de chaque lettre.
Demain on écrira "Bonne Année" par exemple.
Notre inspecteur est contre les lignes de lettres (les nouveaux programmes aussi, il me semble.... :blush: ) mais il insiste sur le sens : on écrit un mot parce qu'on va en avoir besoin pour passer un message par exemple. Pas de cahier mais une feuille blanche et des feutres fins.
Voilà comment je fais ... mais si certains ont des tuyaux :)
Link to comment
Share on other sites

Voici l'essentiel de la trame que j'ai définie depuis près de 30 ans maintenant, donc l'essentiel de ce que je propose. Pour des raisons diverses on en trouve des traces dans ce qui a été dit :

Donc 1 - il faut avoir préparé l'écriture :

a) ce que j'ai nommé "gestion statique de l'espace graphique" : tenue de ligne régularité et proportion des espaces, verticalité des axes

b) tenue et maniement du crayon

c) sens de déroulement de l'écriture

Tu sembles en être là Orélie2

Donc 2 - As-tu travaillé le lieu d'attaque et le sens de déroulement de la boucle hors écriture ? Jeu de croquet ou de hockey puis jeu de foulard pour réinvestir et passer aux boucles sur plan vertical. Si tu as fait cela, alors tu en es à l'étape 3 qui semble être celle pour laquelle tu as ouvert ce sujet. A ce stade de l'utilisation de la méthode, les enfants tournent tous les boucles dans le bon sens. (ce n'est vrai que s'ils ont commencé par le commencement, c'est à dire par directement par des jeux de foulards).

Donc 3 - Les enfants ont fait tourner leurs doigts pour faire de petits gribouillis ronds et pour faire des petits coloriages de bas en haut et de haut en bas. Ils peuvent donc commencer à tracer des boucles.

Le mieux est que tu aies une claire conscience du processus de formation des lettres cf explications là

* Tu montres au tableau une suite de boucles grandes et petites eellee eellee ; tu demandes aux enfants de les refaire sur une feuille vierge. Attention, si tu décides de faire "échauffer les doigts des enfants avant qu'ils écrivent surtout ne leur fais pas faire d'exercice coude en l'air, sinon tu vas avoir du mal à leur faire poser le poignet sur la table.

* Tu encadres le groupe "le", tu expliques que la grande boucle forme une lettre qui s'appelle l et la petite une lettre qui s'appelle e et que si on les met ensemble ça fait le mot "le". Tu réécris le mot au tableau en le prononçant. Écrire en prononçant le mot est très important car ça fait comprendre aux enfants le fonctionnement de l'écrit : l'écrit fonctionne par relation graphophonologique et permet de penser ce qu'on écrit en même temps qu'on l'écrit.

Tu demandes aux enfants de l'écrire sur leur feuille. Ensuite sur une feuille où il y a des dessins d'objet masculins et féminin, tu leur demandes d'écrire "le" devant le nom écrit sous tous les dessins d'objet pour lequel on puisse dire "le" en le désignant.

Tu trouveras chez Hatier un cahier tout fait Les formes de base : qui te permettra de suite une progression rationnelle jusqu'au pont. (boucle : lettres et et l --> étrécie* : lettres i, u et t --> rond : lettres c, o, a , d)

* l'étrécie est le nouveau nom que j'ai donné il y a quelques années à ce que j'appelais jusque là la coupe. Tandis que "coupe" renvoie à une forme (celle d'une coupe à fruit) le mot "étrécie" renvoie à un processus : on étrécie la boucle. Il est donc plus porteur car plus pertinent.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...