Jump to content

Indemnités de fin d'année


Silvestri

Recommended Posts

EUX :

"....régime indemnitaire tenant compte des fonctions (1), des sujétions (2), de l'expertise (3) et de l'engagement professionnel (4) dans la fonction publique de l'Etat "

1 : Toi : Tu es fonctionnaire, tu fonctionnes mon grouillot.

2 : Toi : Tu es un objet, point un sujet.

3 : Toi : Expert ??? Tu t'es vu quand t'as bu ?

4 : Toi : C'est ta mission, tu as signé, dégage.

Ma frangine qui bosse dans le privé (mêmes qualifs, mêmes études que moi ) aura une prime de 3500 euros plus son 13ème mois, son mari, qui bosse aussi dans le privé, une prime de 6500 euros plus son 13ème mois.Tant mieux pour eux.

Nous : même pas un ticket de ciné pour les gosses.

Bonne fêtes de fin d'année les gâtés !

Link to comment
Share on other sites

Tant que nos salaires ne seront pas décongelés, je n'appliquerai pas les nouveaux programmes.

Gel des salaires = gel des programmes.

Link to comment
Share on other sites

Aujourd'hui sur le Café pédagogique :

Un super échelon pour les IEN
Les inspecteurs de l'éducation nationale, autrement dit les inspecteurs du primaire, bénéficient d'une revalorisation indiciaire par création d'un nouvel échelon Hors échelle B à la fin de la hors classe. Cela correspond a environ 4500 euros bruts.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/01/04012016Article635874909951256088.aspx

Nouveau régime indemnitaire pour les cadres
Une série de textes publiées les 29 et 31 décembre ont étendu à des corps d'encadrement le nouveau régime indemnitaire créé par le décret du 20 mai 2014. Ce nouveau régime comprend une indemnité principale mensuelle et un complément annuel versé en fonction de "la manière de servir". Cela concerne les administrateurs, dasen, dasen adjoints. Les plafonds annuels vont de 30 à 50 000 euros.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/01/04012016Article635874909947200010.aspx

On est bien dans la continuité des primes Sarkozy qui avaient fait scandale à l'époque... Mais là, faut croire qu'on s'habitue à tout, pas grand monde ne bronche.

Link to comment
Share on other sites

Et comme par hasard, c'est voté le 21, 29 et 31 décembre!!!! Comme ça, personne n'en parle en pleine période de fêtes!...

Et puis aucune mention de cela dans la newsletter des syndicats!!... J'adore! :angry:

Link to comment
Share on other sites

Le fait de revaloriser les cadres hiérarchiques de l'EN n'est pas choquant en soit. Ne pas revaloriser l'ensemble des enseignants ça c'est choquant!

Ce qui est choquant c'est de faire le choix d'en revaloriser certains et pas d'autres...

Pour rappel:

"Après les baisses du salaire net en 2011, 2012, 2013, 2014, 2015,
voici les étrennes de janvier 2016...


La rémunération nette des fonctionnaires titulaires et stagiaires baissera à nouveau de plusieurs euros au 1er janvier 2016.

La cause ? Un accroissement progressif du taux de retenue pour pension civile.

Pour rappel, le 1er janvier 2015, les Recteurs eux, avaient vu leur « indemnité de responsabilités » s’envoler de 65% pour passer de 15 000 € à 25 000 € par an...

La réalité des chiffres

Rappel : le point d’indice est bloqué depuis le 1er juillet 2010.

S’il n’y a pas d’augmentation de nos traitements d’ici 2017, pour la première fois de l’histoire de la Vème République, un Président de la République aura bloqué les salaires des fonctionnaires durant toute sa mandature ce qui serait purement scandaleux !

Les cotisations retraites des fonctionnaires augmentent à chaque 1er janvier depuis 2012. Ce qui fait qu’un PE voit son salaire net diminué au 1er janvier 2016 une nouvelle fois de 7 à 12 € par mois. (+ 0,4 point au 1er janvier 2012, puis même chose au 1er janvier 2013, 2014 et 2015, soit + 2 points depuis le 1er janvier 2012).
Pour rappel, la baisse des salaires est programmée pendant 10 ans (de 2010 à 2020) par la loi Fillon Woerth et reprise intégralement par le gouvernement actuel. Elle est même accentuée par une nouvelle hausse des cotisations. Concrètement, un PE gagne entre 42 € et 72€ de moins par mois qu’en juillet 2010..."

(SNUDI FO)

Link to comment
Share on other sites

Le fait de revaloriser les cadres hiérarchiques de l'EN n'est pas choquant en soit. Ne pas revaloriser l'ensemble des enseignants ça c'est choquant!

Ce qui est choquant c'est de faire le choix d'en revaloriser certains et pas d'autres...

Pour rappel:

"Après les baisses du salaire net en 2011, 2012, 2013, 2014, 2015,

voici les étrennes de janvier 2016...

La rémunération nette des fonctionnaires titulaires et stagiaires baissera à nouveau de plusieurs euros au 1er janvier 2016.

La cause ? Un accroissement progressif du taux de retenue pour pension civile.

Pour rappel, le 1er janvier 2015, les Recteurs eux, avaient vu leur « indemnité de responsabilités » senvoler de 65% pour passer de 15 000 à 25 000 par an...

La réalité des chiffres

Rappel : le point dindice est bloqué depuis le 1er juillet 2010.

Sil ny a pas daugmentation de nos traitements dici 2017, pour la première fois de lhistoire de la Vème République, un Président de la République aura bloqué les salaires des fonctionnaires durant toute sa mandature ce qui serait purement scandaleux !

Les cotisations retraites des fonctionnaires augmentent à chaque 1er janvier depuis 2012. Ce qui fait quun PE voit son salaire net diminué au 1er janvier 2016 une nouvelle fois de 7 à 12 par mois. (+ 0,4 point au 1er janvier 2012, puis même chose au 1er janvier 2013, 2014 et 2015, soit + 2 points depuis le 1er janvier 2012).

Pour rappel, la baisse des salaires est programmée pendant 10 ans (de 2010 à 2020) par la loi Fillon Woerth et reprise intégralement par le gouvernement actuel. Elle est même accentuée par une nouvelle hausse des cotisations. Concrètement, un PE gagne entre 42 et 72 de moins par mois quen juillet 2010..."

(SNUDI FO)

Ca on le sait qu'on est la brebis galeuse. Ça peut se comprendre de ne pas faire tout le monde en même temps peut-être, vu la masse salariale ca représente un budget énorme!

Mais moi, ça me choque bcp parce que c'est pas la 1ère fois et que cest TOUJOURS voté fin decembre!!!...

Link to comment
Share on other sites

ça va leur donner du cœur à l'ouvrage pour remettre un coup de pression et accompagner la dégradation, comme ils ont déjà si bien su le faire sous Sarkozy.

Les domestiques dans les familles bourgeoises avaient bien droit à des étrennes, non?

Link to comment
Share on other sites

Et comme par hasard, c'est voté le 21, 29 et 31 décembre!!!! Comme ça, personne n'en parle en pleine période de fêtes!...

Et puis aucune mention de cela dans la newsletter des syndicats!!... J'adore! :angry:

Faudrait leur laisser le temps ! Ce sont des gens comme vous et moi , de simples collègues qui payent une cotisation et donnent de leur temps .

Et puis c'est pas vrai y'en a qui l'ont fait ! :

http://sudeducation49.org/IMG/pdf/07-01-2016mdj.pdf

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Alors que M. Lebranchu nous prévient déjà de ne pas trop compter sur une vraie augmentation du point d'indice lors des négociations de février (ah bon, on nous aurait menti ? Il me semblait que le SGEN et l'UNSA avaient déjà entériné la hausse ...) :
Des sous ... mais pas pour nous ! Les nouveaux cadeaux du ministère pour les chef-fe-s
Communiqué de la Fédération SUD éducation du 22 janvier 2016
vendredi 22 janvier 2016

rubon1-d83b3.jpg
Des sous... mais pas pour nous ! Les nouveaux cadeaux du ministère pour les chef-fe-s

Alors que les salaires des enseignant-e-s sont congelés depuis 5 ans et qu’ils ont même baissé avec la hausse des prélèvements - alors que les réformes du ministère sont largement rejetées par les personnels - ses choix sont très clairs : renforcer la hiérarchie en l’achetant à coup de primes au rendement et au mérite contre les revendications des personnels.

Ainsi les cadeaux aux chef-fe-s se multiplient.

En fin d’année dernière, les recteurs et les rectrices ont eu droit à une augmentation de 68 % de la part fixe de leur prime annuelle qui est ainsi passée de 15 200 € à 25 620 €.

En atteignant tous ses objectifs de 2015, un recteur ou une rectrice d’académie pourra donc toucher « une prime globale », en plus de son salaire, pouvant aller jusqu’à plus de 37.000 euros

Cette année, ce sont les DASEN et les IEN qui se voient attribuer de nouvelles primes dont les montants sont proportionnels aux pressions que subiront les personnels sur le terrain.

Les IEN (inspecteurs-trice-s de l’Éducation nationale) vont bénéficier d’une revalorisation indiciaire avec la création d’un nouvel échelon à la fin de la hors-classe. Cela correspond a environ 4 500 euros bruts et c’est 11 fois plus que l’ISAE !

Les DASEN et les DASEN adjoint-e-s se voient accorder une indemnité́ principale mensuelle et un complément annuel versé en fonction de « la manière de servir » dont les plafonds annuels vont de 30 à 50 000 euros soit l’équivalent de plus de deux ans de salaires d’un-e enseignant-e en milieu de carrière.

Et pendant ce temps-là sur le terrain, les conditions de travail des personnels se dégradent, les moyens ne cessent de baisser, à mesure que les injonctions hiérarchiques se multiplient pour imposer au forceps les réformes ministérielles, au service de la politique d’austérité gouvernementale.

Nous dénonçons l’attribution de ces primes « à la casse » qui ont pour objectif de sur-motiver les hauts-fonctionnaires à contraindre les personnels de terrain à mettre en application les contre-réformes qu’ils et elles contestent.

puce-32883.gif Contre la hiérarchie et le management, SUD éducation revendique des directions d’établissement collégiales.

puce-32883.gif Contre les primes au mérite et à l’obéissance, SUD éducation revendique l’égalité des revenus et l’augmentation générale des salaires pour toutes et tous.

Link to comment
Share on other sites

C'est voulu, c'est programmé, on peut toujours s'agiter on l'a dans le c**.

Etre un politique en France aujourd'hui , de droite ou de gauche, ce n'est pas servir son pays, c'est un métier à part entière.

Ce sont toujours les vieilles mêmes badernes au pouvoir depuis 30 ans et ces vieux c**s de cumulards ne servent que leurs propres intérêts = le fric et le pouvoir.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...