Jump to content

vos avis sur une poésie


Brigitte51

Recommended Posts

Bonjour,

Ce soir une amie m'a dit que son fils (CP) était rentré avec la poésie suivante à apprendre:

Est-ce que tu m'aimes?
Demande l'enfant
Tu m'aimes?
C'est sûr que tu m'aimes?
Et si je ferais des bêtises
Est-ce que tu m'aimerais encore?
Et si je serais pas ton enfant
Est-ce que tu m'aimerais toujours?
Et si je serais pas venu sur terre
Est-ce que tu m'aurais aimé quand même?
Est-ce que tu m'aimes, dis?
Est-ce que tu m'aimes?

Qu'en pensez-vous? c'est moi ou au niveau des concordances des temps c'est pas juste? il y a peut être quelque chose qui m'échappe...?

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 26
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • borneo

    7

  • Brigitte51

    6

  • Floredelouest

    5

  • flops

    2

Top Posters In This Topic

Quelle poésie ! elle est horrible à entendre ... même si le thème est beau ...

on peut supposer que l'auteur veut parler comme un enfant, mais bon,quand même ...

Link to comment
Share on other sites

Bon ça va je ne suis pas la seule... mon amie veut "boycotter" la poésie car ça lui paraît inimaginable de faire apprendre des tournures fausses à un enfant en plein apprentissage de la langue française...

Link to comment
Share on other sites

Dans cette poésie, c'est le petit enfant qui parle, d'où les fautes de temps.

Le parti pris de l'auteur peut très bien s'expliquer aux élèves ; je dirais même doit être expliqué.

:)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour.

En faisant une recherche sur le web, on trouve le poème (François David, Petits Poèmes de l'amour, éd. Lo Païs d'enfance.) tel que tu l'as écrit, avec des erreurs, manifestement volontaires, de concordance des temps.

Personnellement, en tant qu'enseignant, je n'aurais pas donné ce poème à mes élèves.

Link to comment
Share on other sites

Oui j'avais cherché aussi et trouvé tel quel; mais je suis d'accord je ne l'aurais pas donné non plus! même expliqué, pour des enfants de CP c'est trop jeune je trouve

Link to comment
Share on other sites

Bon ça va je ne suis pas la seule... mon amie veut "boycotter" la poésie car ça lui paraît inimaginable de faire apprendre des tournures fausses à un enfant en plein apprentissage de la langue française...

Ah oui quand même... :huh:

Et elle compte boycotter les textes de la littérature vus en classe qui ne reflètent pas la stricte réalité des choses, en plein apprentissage du discernement entre le monde réel et le monde imaginaire ?

Suis un peu sidérée de cette réaction, je t'avoue.

Accorde-t-elle si peu de crédit à l'enseignante de son fils pour ne pas réaliser qu'elle est pleinement consciente des tournures fallacieuses et même compte s'en amuser avec ses élèves ?

Link to comment
Share on other sites

La môme néant

Quoi qu'a dit ? - A dit rin.
Quoi qu'a fait ? - A fait rin.
A quoi qu'a pense ? - A pense à rin.

Pourquoi qu'a dit rin ?
Pourquoi qu'a fait rin ?
Pourquoi qu'a pense à rin ?

- A' xiste pas.

Jean Tardieu

A bannir ? Parce que ma fille l'apprend en ce moment.

Elle est en ce1, pas beaucoup plus vieux donc et sait parfaitement que non, on ne parle pas comme ça. D'une part parce que la maîtresse en a sans doute discuté avec eux, mais aussi parce qu'à ces âges, les enfants connaissent infiniment de choses sur le maniement de la langue, qu'ils pratiquent et entendent pratiquer depuis plusieurs années.

Link to comment
Share on other sites

Elle a bon dos la poésie..

Beaucoup de poésies contiennent des erreurs grammaticales, volontaires ou pas, qui pourtant ne les rendent pas illégitimes à l'apprentissage en classe pour autant (ne serait-ce que la négation tronquée du "ne" par exemple).

Dans la poésie citée, les erreurs sont grossières et peuvent même heurter les jeunes oreilles. Il est donc facile de leur faire reconnaître.

Edited by flore49
Link to comment
Share on other sites

Elle a bon dos la poésie..

Beaucoup de poésies contiennent des erreurs grammaticales, volontaires ou pas, qui pourtant ne les rendent pas illégitimes à l'apprentissage en classe pour autant (ne serait-ce que la négation tronquée du "ne" par exemple).

A l'oral l'absence de "ne" n'est pas une erreur, pour le reste, ça ne le rend pas plus acceptable pour moi le fait que d'autres e fasse.

Mais chacun son truc ;)

Bah la poésie, ce n'est pas de l'oral à la base :idontno:

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Ce soir une amie m'a dit que son fils (CP) était rentré avec la poésie suivante à apprendre:

Est-ce que tu m'aimes?

Demande l'enfant

Tu m'aimes?

C'est sûr que tu m'aimes?

Et si je ferais des bêtises

Est-ce que tu m'aimerais encore?

Et si je serais pas ton enfant

Est-ce que tu m'aimerais toujours?

Et si je serais pas venu sur terre

Est-ce que tu m'aurais aimé quand même?

Est-ce que tu m'aimes, dis?

Est-ce que tu m'aimes?

Qu'en pensez-vous? c'est moi ou au niveau des concordances des temps c'est pas juste? il y a peut être quelque chose qui m'échappe...?

Abominable.

A voir si la collègue a vraiment vu les fautes...

Link to comment
Share on other sites

Depuis que j'ai vu mon complément de service faire copier 20 fois "Je n'est pas respecté le règlement.... ", plus rien ne m'étonne.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...