Jump to content
Sign in to follow this  
mariekette

Partie 1 : Analyse de textes

Recommended Posts

mariekette

Bonjour,

Voilà, j'ai commencé à "réviser" l'analyse de textes.

En gros, j'ai fait un sujet (2014 - Groupement 2 : "À partir des textes du corpus, vous analyserez comment les objets sont révélateurs d’un rapport au monde et à soi-même.") et je me suis donnée 2h.

J'ai arrêté au bout d'une heure et demie à cause d'un problème : en 1H30, j'ai rédigé l'intro et seulement la première partie de la première partie, ça me fait déjà 2 pages ! Sachant qu'il est indiqué partout où je lis que le total doit être "moins long" que l'ensemble des textes (3 pages dactylographiées, ça doit donner 4-5 pages manuscrites non ?) et que je n'écris pas très gros non plus...

J'arrive à déterminer un plan (pas de souci, même si j'ignore si c'est le bon ;p ) en 10-15minutes, j'arrive repérer les idées dans les textes, à les mettre en relation, j'ai encore du mal à rédiger directement (bon ça, ça se travaille, je sais ;) ), mais si je fais un plan qui reprend à peu près toutes les idées, ça me fait une rédac digne de mes exams de licence où je n'avais que ça a faire sur 3h... Mon intro fait une bonne page (dans les bouquins de prépa, c'est un paragraphe à peine...) et si je continuais sur ma lancée, je passais 4h juste sur la première partie !

Du coup, je me pose la question de la longueur de cette partie et sur le niveau d'approfondissement de l'analyse : pour faire plus court, il faut vraiment "survoler" vu que déjà je me limite à "une phrase par texte par idée" (et tous les textes ne sont pas abordés à chaque idée ;) ).

Faut-il survoler ? Faut-il "oublier" des idées pour se concentrer sur les 2-3 plus importantes ? Et quelle longueur doit-elle faire en gros ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
atéloum

Salut,

Cette partie m'apparait comme relativement difficile pour moi aussi, mais je m'entraine à être le plus rapide et le plus concis possible... Pas facile! L'an dernier, je me suis fait avoir, je me suis embourbé dans 3h de rédaction, c'est juste plus possible cette année! ^^

D'après mes formateurs ForProf, en moins de 2h nous devons rédiger entre 2 à 3 pages manuscrites maximum (il ne s'agit pas d'une dissertation mais d'une analyse!). L'idée, c'est dévaluer notre capacité à synthétiser les documents et à les faire répondre entre eux (on ne nous demande pas notre avis personnel!), pas à débattre sur le fond de la question. Donc il est sûr que certaines idées seront survolées, d'autres oubliées... et c'est bien là la difficulté: contenir sa frustration de ne pas pouvoir approfondir!

Mais à aucun moment il nous est demandé de rajouter des apports extérieurs au corpus (sauf ouverture finale, et encore), donc il faut simplement relier les grandes idées (communes ou contraires) des textes. Faut découper les textes en grands thèmes et les confronter à l'écrit ensuite. Mais même ça, en 1h45 idéalement, c'est tendu... Faut s’exercer... Aller vite.. Survoler le thème... Synthétiser quoi! Le plan est souvent (toujours?) dans la question.

Mieux vaut rendre un travail court mais complet (intro/2parties/conclusion), dans les temps, répondant aux critères d'évaluation, que de sacrifier les parties 2 et 3 ou de rendre un travail inachevé (qui ne sera probablement pas noté du coup). Perso, je tourne encore trop dans les 2h15 / 2h30 selon les sujets, je dois continuer à affuter ma capacité d'analyse...

Share this post


Link to post
Share on other sites
mariekette

Oui, oui, je me restreint à la simple analyse sans apport extérieur (mais même ça, avec 4 textes, c'est chaud).

Bon 2-3 pages, c'est déjà un début de réponse ! Cela nous fait 1/2 page pour l'intro, 1 page par partie et 1/2 page pour la conclusion, en 2h. Merci !

Pour le plan, il n'est pas toujours dans la question, il suffit de voir le sujet sur les musées de l'année dernière (bon après, j'ai pas trop de mal à trouver des plans, c'est la concision de la rédaction qui pèche ! Va falloir que je bosse sur ça et sur la rédaction "directe", j'ai trop tendance à tout écrire au brouillon)

Share this post


Link to post
Share on other sites
atéloum
il y a 14 minutes, mariekette a dit :

je me restreint à la simple analyse sans apport extérieur

Ha ok, désolé j'avais mal compris, je pensais que tu faisais une disserte lorsque tu disais pouvoir y passer encore 4h dessus...

il y a 15 minutes, mariekette a dit :

Pour le plan, il n'est pas toujours dans la question, il suffit de voir le sujet sur les musées de l'année dernière

C'est sur celui-là exactement où je me suis embourbé 3h... Il m'a tellement surpris et les textes étaient si différents que j'ai bloqué...

Mais cette partie est complexe, car il n'y a pas une seule bonne réponse donc c'est difficile de le juger. Mais n'hésite pas à faire court pourvu que tu exploites bien tous les documents et qu'ils se répondent autour d'un plan simple et lisible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Argon
Il y a 2 heures, mariekette a dit :

it une rédac digne de mes exams de licence où je n'avais que ça a faire sur 3h... Mon intro fait une bonne page (dans les bouquins de prépa, c'est un paragraphe à peine...) et si je continuais sur ma lancée, je passais 4h juste sur la première partie !

Du coup, je me pose la question de la longueur de cette partie et sur le niveau d'approfondissement de l'analyse : pour faire plus court, il faut vraiment "survoler" vu que déjà je me limite à "une phrase par texte par idée" (et tous les textes ne sont pas abordés à chaque idée ;) ).

Surtout, il ne faut pas perdre de vue l'objet du concours. Il ne s'agit pas de recruter des philosophes de haut vol, ou des littéraires brillants, mais des enseignants généralistes, destinés au premier degré.

A supposer que ce soit possible, mettre la barre très haut et faire une dissertation d'agreg serait déjà un contresens, pas forcément bien perçu par le jury (qui se demanderait si tu ne t'es pas trompée de concours, et si tu as la moindre idée de ce qu'est l'école primaire...).

Pire : comme, justement, ce n'est pas possible, tu te retrouverais presque certainement au bout de deux heures dans la situation que tu as expérimentée, c'est-à-dire avec un travail inachevé, qui impose plusieurs types de soupçons : ça suggère que tu ne sais pas gérer ton temps (ce qui est un problème majeur au primaire, un PE passant le sien à jongler entre les séquences) ; que tu n'es pas capable de respecter une consigne (alors qu'on l'exige des élèves !) ; et que tu n'es pas capable d'aller au bout d'une préparation  dans un cadre un peu contraint. Bref : que tu n'es pas mûre pour le métier...

En d'autres termes, ce qu'on attend de toi, et ce à quoi tu dois t'entraîner, c'est de rendre dans le temps imparti un travail achevé, propre, clair et net, répondant en bon français et de façon à peu près cohérente et complète à la question posée. C'est la ligne de base, indépendamment du fond. Si tu n'y arrives pas, tu n'auras pas la moyenne. Point.

Au-delà, si tu es capable de faire ça rapidement et qu'il te reste du temps pour y intégrer des idées profondes et un style étincelant, c'est tout bénef. Mais si tu n'es pas en position de pondre la copie de tes rêves, celle dont tu aurais pu être fière, console-toi en te disant que  l'objectif n'est pas de prouver au correcteur à quel point tu es brillante, mais que tu as les qualités attendues d'un professeur des écoles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...