Jump to content
ailphe

Je ne sais plus quoi faire

Recommended Posts

ailphe

Bonjour à tous, 

 

Je me présente tout d'abord, je suis la maman d'un petit Léo, 8 ans et demis, en classe de CE2. Léo n'a jamais manifesté le moindre intérêt pour l'école, ce depuis la PS. A mon grand désespoir, car c'est un enfant curieux, très dégourdi, et moi-même à son âge, j'étais très bonne élève et je dévorais les livres. Malheureusement Léo n'a aucune envie d'ouvrir le moindre bouquin (peut-être est-ce du à sa dyslexie?). Il a passé le test Wisc il y a 2 ans avec la psy scolaire, mais n'a pas voulu participer à tout, ce qui fait que les résultats ne sont pas probants (en avance sur le langage et le reste "moyen plus" bien que n'ait pas tout fait). Ceci résume assez bien la situation en somme, puisque Léo refuse souvent de faire les exercices en classe et les devoirs, ce qui complique vraiment la vie de famille (et surtout, j'ai l'impression, le fait soufrir). Nous sommes convoqués plusieurs fois par ans depuis le début de l'école car Léo ne montre pas d'intérêt et discute souvent avec les copains au lieu d'écouter la maîtresse, il est suivi depuis toujours par l'APC et le RASED.

Bref, la maîtresse de CE2 cette année m'avait parlé en début d'année d'une suspicion d'après elle de précocité associée à de la dyslexie. Nous avons fait confirmer la dyslexie et la dysorthographie  par une orthophoniste chez qui il est suivi depuis janvier (et avec qui cela a l'air de bien se passer, nous avons d'ailleurs pu remarquer déjà des progrès au niveau de l'orthographe!). Seulement, la maîtresse me signale qu'il n'a pas voulu faire ses dernières évaluations, qu'il n'a que des 3 ou des 4 (ce qui n'est pas tout à fait vrai, puisqu'il a eu dernièrement un 15 en calcul rapide et un 16 anglais) et qu'elle se demande si ce serait judicieux de le faire passer en CM1. Que ce soit clair, je ne suis pas contre le redoublement, mais je ne pense pas que ce soit le mieux à envisager pour mon fils, d'autant que par ailleurs il est très sociable et que quitter sa petite bande de copains lui ferait plus de mal que de bien à mon sens (il ne va à l'école que pour ça). Nous sommes convoqué à la rentrée par l'équipe éducative, sachant que l'école préconiserait un suivi psy (je ne suis pas contre, car il doit bien y avoir un blocage quelque part je pense), mais je me suis rendue compte que cela relevait vraiment du parcours du combattant lorsqu'on a pas les moyens! (je me suis déjà renseignée: j'ai appelé 20 pédopsy sur Lyon , pas un n'a soit décroché, soit rappelé, et les psychologues, c'est même pas la peine d'y penser vu les prix!!)

 

J'en appelle donc à votre expérience pour m'aiguiller: dois-je accepter le redoublement? vers quel professionnel puis-je me tourner pour un suivi psy? Léo s'ennuie-t-il simplement à l'école, où y-t-il quelque chose d'autre? S'il s'ennuie, que faire pour que ses notes augmentent?

 

Merci pour vos réponses avisées ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
biscottinne

les redoublements ne sont plus, depuis 2 ans,  autorisés que pour des situations TRES exceptionnelles (enfants ayant été absents l'essentiel de l'année, déficience intellectuelle diagnostiquée)... en gros, ils ne sont plus autorisés par les directions académiques. En tous cas, dans l'enseignement public...

Pour ce qui est des pédo psy, il y a aussi les CMP et CMPP... attends l'equipe éducative et demande au psychologie scolaire de t'aiguiller. Il pourra aussi sûrement de conseiller des pédo psy qui sont joignables facilement.

Bon courage dans ton parcours!

Share this post


Link to post
Share on other sites
natoo

Salut Ailphe, je te trouve plutôt pragmatique et tu sembles faire confiance aux professionnels ( le fait de suivre le conseil de l'enseignante pour l'orthophoniste). A ta place j'irai à cette équipe éducative, j'écouterai ce qui s'y dit. Sa maîtresse est inquiète pour lui à mon avis, et elle ne voudrait pas qu'on lui reproche de ne pas avoir fait son boulot en ne mettant pas en place tout ce qu'elle peut.

Dans le meilleur des cas pour moi j'essaierais de trouver un pédopsy, je verrais ce qu'il raconte et je ne prendrais aucune décision lors de la réunion, je me laisserais un peu de temps.

Il faut peut-être regarder son évolution sur l'année et les écarts par rapport aux attendus du CM1, s'ils sont vraiment importants en maths français à mon idée ça va coincer pour la suite (beaucoup de nouvelles notions assez abstraites démarrent en CM1). En tout état de cause essaie de prendre la décision en fonction de ce que tu penses le mieux adapté à ton fiston. Après les histoires de ne pas quitter les copains, il arrivent parfois que ça passe au second plan si le môme est coulé au niveau des apprentissages. Si une classe de ce2 / cm1 est mise en place, il pourra peut-être intégrer ce groupe classe ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pepettebond
il y a 38 minutes, biscottinne a dit :

les redoublements ne sont plus, depuis 2 ans,  autorisés que pour des situations TRES exceptionnelles (enfants ayant été absents l'essentiel de l'année, déficience intellectuelle diagnostiquée)... en gros, ils ne sont plus autorisés par les directions académiques. En tous cas, dans l'enseignement public...

Pour ce qui est des pédo psy, il y a aussi les CMP et CMPP... attends l'equipe éducative et demande au psychologie scolaire de t'aiguiller. Il pourra aussi sûrement de conseiller des pédo psy qui sont joignables facilement.

Bon courage dans ton parcours!

Public ou privé mêmes règles IMPOSSIBLE DE REDOUBLER sauf très longues absences ou décision de la MDPH

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=84055

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo

On ne redouble plus. Dire qu'un enfant ne suivra pas dans la classe au-dessus est une manière de dire qu'il faut faire quelque chose. Il faut trouver les raisons de cette situation, en particulier pourquoi il ne fait pas ses évaluations. Un petit garçon éveillé, dans une famille non défavorisée, devrait suivre en classe. L'équipe éducative proposera des pistes pour l'aider.

Actuellement on fait même passer de classe en classe des enfants qui ne savent pas lire... ton fils ne semble pas être dans ce cas de figure.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
fleur7

Bonjour Ailphe, mon plus jeune fils a connu des problèmes équivalents à ceux Léo. Le suivi avec une psychologue l'a beaucoup aidé. Les pédopsychiatres sur Lyon sont effectivement débordés, je te conseille moi aussi de contacter le CMP. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
ZeBoss

Bonjour.

Plusieurs choses m'interpellent dans ton message, réflexions que tu trouveras en italique ci-dessous : 

"Nous avons fait confirmer la dyslexie et la dysorthographie  par une orthophoniste chez qui il est suivi depuis janvier (et avec qui cela a l'air de bien se passer, nous avons d'ailleurs pu remarquer déjà des progrès au niveau de l'orthographe!)."

Une dyslexie se diagnostique par une équipe pluridisciplinaire,dans laquelle peut se trouver un orthophoniste, mais à la tête de laquelle il y a un médecin (neuropsychiatre en général).

"Seulement, la maîtresse me signale qu'il n'a pas voulu faire ses dernières évaluations, qu'il n'a que des 3 ou des 4 (ce qui n'est pas tout à fait vrai, puisqu'il a eu dernièrement un 15 en calcul rapide et un 16 anglais)"

La notation comme système d'évaluation me laisse perplexe. C'est une modalité de classement des élèves, créatrice de hiérarchie, et en rien un indicateur de ce que l'élève sait ou ne sait pas.

"et qu'elle se demande si ce serait judicieux de le faire passer en CM1."

Comme l'on dit les collègues avant moi, le redoublement ne se propose plus que lors de ruptures importantes dans la scolarité (maladie par exemple) ou aménagement de la scolarité prévu au PPS de l'enfant. C'est donc une décision prise en équipe de suivi pour un enfant qui a un dossier MDPH et un handicap reconnu.

"Nous sommes convoqué à la rentrée par l'équipe éducative"

Tu es invitée à participer à... On n'est pas chez le juge quand même

"sachant que l'école préconiserait un suivi psy"

L'école fait des diagnostiques ?

"cela relevait vraiment du parcours du combattant lorsqu'on a pas les moyens!"

Même remarque que plus haut. Même s'il y beaucoup d'attente, les CMPP sont plus accessibles parfois.

Je te souhaite beaucoup de courage dans tes démarches. Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ailphe

Merci pour toutes vos réponses, ça m'aide déjà à y voir plus clair.

Je vais voir si le CMP de mon secteur peut nous recevoir, ce serait bien parce que je me dis que ce doit être juste un petit blocage et qu'il n'aurait peut-etre pas besoin d'un trop long suivi (c'est un enfant bien dans ses baskets, il n'a à priori pas de gros problèmes psy je pense en comparaison de familles où il y d'énormes problèmes sociaux) et ce serait trop dommage qu'il rate sa scolarité à cause de ça. 

Je me demandais s'il ne souffrirais pas d'un genre de "syndrôme de l'imposteur" aussi, parce qu'il est sans arrêt en train de se dévaloriser ("je suis nul", "je vais pas y arriver"...) alors qu'on ne lui a jamais fait ressentir ça, au contraire, on est tout le temps en train de l'encourager et de le rassurer sur ses capacités. Je vais en parler à l'équipe éducative pour voir ce que le psy scolaire en pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites
plumebulle

Beaucoup d'enfants dyslexiques se dévalorisent et les paroles de ton fils ne sont pas surprenantes: la dyslexie n'est pas une question d'intelligence ou pas et ils ressentent une grande injustice à ne pas y arriver comme les autres... D'où un suivi psy qui peut l'aider. Tu as eu de très conseils plus hauts, le CMP car les consultations avec un/e psychologue sont gratuites, le redoublement est effectivement interdit. Peut-être prendre rdv via son orthophoniste avec un centre de référence des troubles du langage qui te fera un diagnostic sûr et certain de sa dyslexie et peut-être également d'un éventuel TDAH ( fréquent chez les enfants dys ).

Bon courage car cela demande beaucoup d'énergie aux parents pour les démarches etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites
ailphe

Merci pour vos encouragements. Nous avons déjà fait un test d'attention, qui s'est révélé négatif, nous poursuivons donc nos "investigations" et c'est vrai que c'est long et que ça demande beaucoup d'énergie, surtout quand on travaille à temps plein, d'où le découragement qui nous gagne souvent... C'est surtout très frustrant pour un parent d'avoir le sentiment que son enfant ne le laisse pas l'aider (il n'exprime d'où vient son malaise lorsqu'on le questionne, il nous dis juste qu'il n'aime pas l'école, mais il n'a surement pas conscience du pourquoi lui-même). 

Je vous tiendrai au courant des conclusions de l'équipe éducative et de ce cela donne au niveau du psy de la CMP, si cela peut aider certaines personnes ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
dameoiselle

Petite remarque perso sur les pedo psy : ici ils font leur planning de rdv sur l'année scolaire ce qui veut dire que j'ai trouvé celle de ma fille en mai dernier mais le suivi n'a commencé qu'en septembre et la psy est actuellement en train de commencer à prévoir son emploi du temps pour l'an prochain. C'est vrai que c'est difficile de trouver quelqu'un. Mais accroche toi,  car ici les changements grâce à ce suivi sont importants :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...