Aller au contenu
leene

Pour Macron, l'éducation n'est pas prioritaire ...

Messages recommandés

leene

et c'est pas moi qui le dit mais l'ancienne directrice de cabinet de NVB

à lire dans cet article de VousNousIls

http://www.vousnousils.fr/2017/08/16/agathe-cage-pour-macron-le-sujet-de-leducation-napparait-pas-comme-prioritaire-606346

" Selon elle, l’éducation est traitée par « slogan » et « des mesures un peu gadget ». Le manque de continuité par rapport aux mesures du précédent gouvernement est également pointé du doigt : « Or on sait que l’éducation est un des domaines où on a le plus besoin continuité ». "

et on  peut en lire davantage dans cet article :

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20170811.OBS3301/100-jours-macron-traite-la-question-de-l-education-avec-des-slogans.html?xtref=https%3A%2F%2Fl.facebook.com%2F#https://l.facebook.com/

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fleur7

...ou quand l'hôpital se moque de la charité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Silvestri

Il est vrai qu'elle a su faire preuve de continuité avec ses decisions....

Pauvre gens que ces personnes là.....et pauvres de nous que de devoir les subir!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof désécol
Il y a 6 heures, leene a dit :

 

Citation

Il y a d'abord la volonté de rupture affichée par rapport au quinquennat précédent. Or on sait que l'éducation est un des domaines où on a le plus besoin continuité. [...]

On aura "en même temps" des élèves qui auront des semaines à quatre jours et demi et des élèves qui auront des semaines à quatre jours de classe. Et cela, sans se demander quel est le meilleur système pour l'élève, mais ce qui peut arranger les communes.

Mais de quoi se plaint cette Mme Cagé ?

 Si il y a un domaine dans lequel il y a continuité avec le précédent gouvernement, c'est bien celui de la réforme des rythmes qui a initié la territorialisation de l'école et rendu possible presque autant d'organisations de la semaine qu'il n'y a de communes en France.

 

Citation

[...] L’autre point négatif, c’est l’application du principe du "en même temps". Dans l’Education nationale, cela ne fonctionne pas. Il faut pouvoir évaluer ce que l’on fait, ce qui est bon ou pas pour l'élève. Pour cela il faut faire des choix, pas du "en même temps".

Et là, on permet aux communes qui le souhaitent de repasser à la semaine de quatre jours. [...]

 Quel dommage qu'elle n'ait pas pensé à expliquer cela à M. Hamon -elle qui a travaillé avec les trois ministres du MEN et a été secrétaire générale de l'équipe de campagne de Hamon- lorsque celui-ci avait rendu possible la coexistence de dispositifs aussi différents que celui avec une semaine avec un vendredi après-midi libéré dans une commune et un autre avec des journées avec 2h30 de pause méridienne dans la commune juste à côté...

 Et au passage, elle n'a pas non plus dû penser à expliquer cela à M. Peillon en 2013-2014, année où 20 % des élèves étaient à quatre jours et demi et les autres à quatre jours - "en même temps", pour reprendre ses mots.

 

 

Modifié par prof désécol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
Il y a 5 heures, leene a dit :

et c'est pas moi qui le dit mais l'ancienne directrice de cabinet de NVB

Ca, on se doute bien que ton avis personnel aurait été bien plus suspect, aussi bien de biais politique partisan que d'intérêt personnel à te défausser sur le successeur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
orime
il y a 4 minutes, isabelle478 a dit :

Vivement la suppression des EVS... pour les directrices et directeurs. C'est bien Macron. 

Je te rassure, la mienne a disparu sous hollande. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof désécol
il y a 2 minutes, orime a dit :

Je te rassure, la mienne a disparu sous hollande. 

Étouffée ?

 

 

 

 

 

:bye2:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Silvestri

@isabelle478: personne ne dit qu'avec Macron, ce sera mieux!

 

Juste assez de voir les perdants (que ne le sont que par leur faute et leur aveuglement) dire que ce qu'ils faisaient était formidable, alors qu'ils n'ont fait que rendre possible ce qui se passe aujourd'hui et se passera demain!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau

PS et Macron même combat. Il continue juste la politique de Hollande. Le PS a tracé le chemin (dérèglementation des rythmes, modification de nos ORS, attaque de notre statut avec le PPCR, école inclusive...).

Vous évoquez la suppression des contrats EVS, mais vous allez voir ceux des AVS...Le concept "d'école inclusive" bien pratique pour continuer à faire des économies d'échelle sur notre dos et celui des enfants...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bab33

Sans parler de nos heures et jours de rabais qui vont s allonger ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PommeD'Api

Et le jour de carence !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
orime
Il y a 10 heures, prof désécol a dit :

Étouffée ?

 

 

 

 

 

:bye2:

 

Oh bon sang, de bon matin comme ça, ça surprend ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Silvestri
Il y a 3 heures, isabelle478 a dit :

Il n'y a pas de perdants. Avec Macron, ce sera bien mieux quand on regardera notre feuille de salaire ou de retraite. Il faut se persuader qu'avec moins, ce sera mieux. Et avec notre prochaine retraite à 600-800 euros,  je vais pouvoir redresser l'économie française. Si si , il faut y croire. Manu et Brigitte l'ont dit.

Une fois de plus, personne ici n'encense la politique de Macron. Seulement, je me refuse à regretter le précédent gouvernement qui a rendu possible tout ce que l'actuel va faire.

Enfin, regretter le gel du point d'indice est un peu naïf: il n'a été dégèlé que pour des raisons purement électoralistes, le PS voyant une fuite de son électorat de base (les fonctionnaires et notamment les enseignants)!

Encore une fois, je me félicite d'avoir voté blanc au second tour!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
virgini
Il y a 13 heures, prof désécol a dit :

Étouffée ?

 

 

 

 

 

:bye2:

 

:secret:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arnocodi
Il y a 17 heures, Silvestri a dit :

Il est vrai qu'elle a su faire preuve de continuité avec ses decisions....

Pauvre gens que ces personnes là.....et pauvres de nous que de devoir les subir!

Ces pauvres gens ne disent jamais que ce qui les arrange... et dans ce domaine il y a une grande continuité

Blanquer se fonderait sur des données scientifiques pour justifier le programme de l'éducation nationale mais lorsqu'il était DGESCO les classes de CP à effectifs réduits un temps considérées comme ayant un "intérêt pratiquement nul" avaient été réhabilitées par un réexamen des résultats de ces expérimentations. A l'époque ces résultats n'arrangeaient pas Blanquer et son ministre qui dégraissaient à tour de bras.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anne1
Il y a 5 heures, nonau a dit :

PS et Macron même combat. Il continue juste la politique de Hollande. Le PS a tracé le chemin (dérèglementation des rythmes, modification de nos ORS, attaque de notre statut avec le PPCR, école inclusive...).

Vous évoquez la suppression des contrats EVS, mais vous allez voir ceux des AVS...Le concept "d'école inclusive" bien pratique pour continuer à faire des économies d'échelle sur notre dos et celui des enfants...

 

C dans l'air hier : Brigitte Macron s'occuperait entre autres sujets du handicap, de favoriser la scolarité des enfants handicapés dans les classes ordinaires. Dans le principe, pour moi, bien, mais avec des moyens et une formation. Comment faire sans AVS quand l'enfant se mettra à hurler et s'arracher les vêtements en se roulant par terre (situation vécue)?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
Il y a 20 heures, anne1 a dit :

C dans l'air hier : Brigitte Macron s'occuperait entre autres sujets du handicap, de favoriser la scolarité des enfants handicapés dans les classes ordinaires. Dans le principe, pour moi, bien, mais avec des moyens et une formation. Comment faire sans AVS quand l'enfant se mettra à hurler et s'arracher les vêtements en se roulant par terre (situation vécue)?

Droit de retrait? Saisir le CHSCT? Informer les autres parents des conditions de scolarisation de leurs enfants? J'ai un collègue qui a investi dans un appareil qui mesure le bruit suite à l'arrivée d'un élève autiste qui hurle très souvent en classe. Les données sont consignées et transmises au CHSCT et aux parents...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LouisBarthas
Il y a 23 heures, anne1 a dit :

...favoriser la scolarité des enfants handicapés dans les classes ordinaires. Dans le principe, pour moi, bien, mais avec des moyens et une formation. Comment faire sans AVS quand l'enfant se mettra à hurler et s'arracher les vêtements en se roulant par terre (situation vécue)?

Tu es d'accord pour incendier ta maison et ceux qui vivent dessous à condition qu'on t'explique comment procéder et qu'on te fournisse les bonnes allumettes.

Les enfants handicapés ont besoin de soins et d'un enseignement spécialisé adapté à leur handicap. Sous couvert d'égalitarisme, par démagogie, et parce que s'occuper du handicap coûte très cher, on nie la réalité de celui-ci.

Rappelons, depuis l'époque du vote de la loi en 2005, les appels et témoignages de professionnels :

http://dcalin.fr/phpBB/viewtopic.php?t=620

http://www.r-lecole.fr/Actions/confpmon.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mananclair
Il y a 2 heures, LouisBarthas a dit :

Les enfants handicapés ont besoin de soins et d'un enseignement spécialisé adapté à leur handicap. Sous couvert d'égalitarisme, par démagogie, et parce que s'occuper du handicap coûte très cher, on nie la réalité de celui-ci.

ce n'est pas politiquement correct mais je suis totalement d'accord. Je ne suis ni éduc spé, ni PE spé et ce n'est pas (dans le meilleur des cas) avec un AVS que je saurais faire.

Et on ne parle pas de l'enfant à problèmes (non reconnu MDPH) qui se tape la tête contre la table à la moindre contrarié, de celui qui envoie tout balader en hurlant et qui se cache sous la table (pas de dossier MDPH)  ..... Mais comme nous sommes des pros de la différenciation ..........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×