Jump to content

marluchette

Recommended Posts

Bonjour,

J'ai fait une recherche mais n'ai pas trouvé de reponse à ma question...

Les ps1, dans les ecoles ordinaires, ne comptent pas. Ils sont inscrits dans la limite des places disponibles.

Ça veut dire quoi exactement? 

Est ce qu'on fait les repartitions des eleves puis ensuite on inscrit des ps1 s'il reste de la place dans les classes pouvant les accueillir, ou est ce qu'on les comptent dans l'effectif global de l'ecole pour faire ensuite les repartitions?

Link to comment
Share on other sites

Ici la collègue que je remplace faisait en fonction du nombre d'élèves dans sa classe (TPS/PS) pour pas que ça devienne la foire d'empoigne ...

Link to comment
Share on other sites

Merci pour les réponses... Chez nous ça se passe comme dit moustache, et la conséquence, c'est une ambiance :ninja::ninja: 

Link to comment
Share on other sites

Ha cette limite .... Tout un poème....

 

ça veut tout dire et ne rien dire, la seule chose que je sais, c'est que ça retombe toujours sur les épaules du directeur....

Link to comment
Share on other sites

Tout à fait d'accord avec toi Dada , ça retombe sur les épaules du directeur encore plus quand la directrice est l'enseignante des TPS (PS1-PS2 pour moi) et que ton école est en Bretagne où l'école privée est encore très fortement implantée ...Si on pense à court terme, on ne prend que 25 élèves ..Mais si on regarde à long terme et notamment les effectifs de l'école élémentaire , on ne peut pas :( j'en ai 35 inscrits cette année .Alors certes à cette période de l'année ,seuls 23 sont arrivés (ce qui me vaut des remarques des collègues qui ont déjà leurs 30 élèves malgré le fait que je prenne des moyens tous les après-midi) mais ça va monter crescendo à partir de janvier et j'aurai mes 35 au printemps. Quand on sait que nos tout-petits n'arrivent pas toujours "propres" maintenant à l'école , ce n'est pas tous les jours facile., cette année là est quand même super importante , c'est l'année où l'enfant devient un élève, où il va tout découvrir , où on doit lui faire aimer l'école, car s'il aime l'école c'est gagné en grande partie pour la suite ..A l'école privée, ils ont fini à 42 par classes l'année dernière :ohmy: !!! 

Maiiiis mes tout-petits ne comptent pas dans les effectifs et comme tu dis, ils sont accueillis dans la limite des places disponibles ... sauf qui si je ne les accueille pas, ils vont sur le trottoir d'en face et c'est toute la fratrie qu'on perd.. Nous avons perdu une classe et les effectifs de l'école élémentaire baissent inexorablement ...

Link to comment
Share on other sites

Je pense que c'est au directeur ( et son équipe! Donc disons au conseil des maitres) de décider si il y a de la place ou pas.

si les classes sont déjà faites et qu'arrive , en cours de route,  un TPS pas prévu , ca va être selon l'effectif de la classe de TPS/PS. 

Si on sait qu'il y a de la demande et que vont arriver des TPS en cours d'année, on peut répartir les classes en prévision, mais sans surcharger évidemment.

Par exemple, nous, cette année on a fait une classe de PS/MS exeptionnellement ( à la place d'une MS/GS) car il y avait presque 30PS ( contre seulement 20MS et 20GS) . Avec 30 PS ma collegue n'aurait pas pris de TPS. Mais cela aurait été difficile de refuser des TPS alors que notre moyenne par classe était à 22:happy: donc on leur a fait de la place. 

Link to comment
Share on other sites

Le 23/10/2017 à 10:37, Maïs a dit :

Tout à fait d'accord avec toi Dada , ça retombe sur les épaules du directeur encore plus quand la directrice est l'enseignante des TPS (PS1-PS2 pour moi) et que ton école est en Bretagne où l'école privée est encore très fortement implantée ...Si on pense à court terme, on ne prend que 25 élèves ..Mais si on regarde à long terme et notamment les effectifs de l'école élémentaire , on ne peut pas :( j'en ai 35 inscrits cette année .Alors certes à cette période de l'année ,seuls 23 sont arrivés (ce qui me vaut des remarques des collègues qui ont déjà leurs 30 élèves malgré le fait que je prenne des moyens tous les après-midi) mais ça va monter crescendo à partir de janvier et j'aurai mes 35 au printemps. Quand on sait que nos tout-petits n'arrivent pas toujours "propres" maintenant à l'école , ce n'est pas tous les jours facile., cette année là est quand même super importante , c'est l'année où l'enfant devient un élève, où il va tout découvrir , où on doit lui faire aimer l'école, car s'il aime l'école c'est gagné en grande partie pour la suite ..A l'école privée, ils ont fini à 42 par classes l'année dernière :ohmy: !!! 

Maiiiis mes tout-petits ne comptent pas dans les effectifs et comme tu dis, ils sont accueillis dans la limite des places disponibles ... sauf qui si je ne les accueille pas, ils vont sur le trottoir d'en face et c'est toute la fratrie qu'on perd.. Nous avons perdu une classe et les effectifs de l'école élémentaire baissent inexorablement ...

Quand j'ai fait ma PE1 à Rennes je suis allée en stage dans une école à Liffré où pour contrer le privé, il y avait aussi 42 TPS/PS dans une classe (et qui venaient tous les jours) ... autant dire que la classe ressemblait plus à un clapier qu'à une classe... j'avais adoré la maitresse d'accueil "quand tu auras fait cette classe, tu pourras tout faire ou presque"

Link to comment
Share on other sites

Le 23/10/2017 à 15:50, Moustache a dit :

Bien sûr, bien sûr... et 8 jours après la rentée, l'IEN te passe un coup de fil :
- au vu de vos effectifs vous pouvez accueillir encore X TPS, et si un élève de GS part en cours d'année vous le remplacez par une TPS sur liste d'attente...
- heu, mais je fais comment ? nous sommes déjà très chargés (plus de 30 par classe !) les collègues ne sont pas d'accord.
- débrouillez-vous, c'est vous le directeur !
Et pour le coup, il ne faut pas trop compter sur les parents d'élèves qui ne demandent qu'une chose (sauf rares exceptions) c'est que "petit chéri aille à l'école car il réclame l'école tous les jours"
Avec le recul je me demande pourquoi je n'ai pas laissé tomber la direction ! Ce que j'ai fini par faire, mais pour d'autres raisons !
J'ajoute que je suis aussi à l'Ouest ! Géographiquement parlant, pour le reste, je préfère ne pas me prononcer :heat:
Petite précision : rien n'est inventé.

Mais ton IEN n'avait rien à te dire!!! Le maire inscrit, le directeur admet, ce sont les seuls qui décident!! Les syndicats étaient intervenus, j'espère!!

Sinon, je suis d'accord avec les intervenants plus haut: on fixait en CM combien de TPS pouvaient être accueillis et on prenait les plus vieux, avec zéro admission en cours d'année (sauf scolarité débutée dans une autre école).

Link to comment
Share on other sites

Le 24/10/2017 à 15:56, mayre a dit :

Mais ton IEN n'avait rien à te dire!!! Le maire inscrit, le directeur admet, ce sont les seuls qui décident!! Les syndicats étaient intervenus, j'espère!!

Sinon, je suis d'accord avec les intervenants plus haut: on fixait en CM combien de TPS pouvaient être accueillis et on prenait les plus vieux, avec zéro admission en cours d'année (sauf scolarité débutée dans une autre école).

Je ne fixe pas combien de TPS je peux accueillir, je fixe combien d'élèves je peux accueillir dans une classe pour que ce soit vivable...
Si je fixe combien de TPS, j'en prendrais sans doute bcp plus pour toutes les raisons exposer par Maïs puisque je suis aussi dans l'ouest ;) Par contre je stoppe à 30 l'admission par classe parce que les locaux ne sont pas adaptés, parce que nous sommes humaines, et parce que personne ne m'a jamais donné de limite des places disponibles...

La difficulté première se situe en juin lorsque l'on dit aux parents des TPS " ok c'est bon " , que l'on est à 28 par classe et que ... durant l'été... il y a 8 inscriptions en PS,MS,GS là on est dans la M.... parce que les parents des TPS ont donné leur préavis en crèche et chez les nourrices et que bien entendu tout le monde vous dit " débrouillez-vous... Ou encore quand des déménagements nous apportent de nouveaux TPS et qu'ayant déjà été scolarisé nous ne pouvons pas les refuser....
Oui oui c'est du vécu ....

 

Bref tout irait mieux si ces élèves de TPS n'étaient plus des fantômes aux yeux du ministère....

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 19/10/2017 à 22:48, dada a dit :

Ha cette limite .... Tout un poème....

 

ça veut tout dire et ne rien dire, la seule chose que je sais, c'est que ça retombe toujours sur les épaules du directeur....

Je le prends vraiment mal.

Quand le directeur ne fait pas du tout son travail, et que l'école explose, qu'on frôle le harcèlement entre collègues, et que le directeur essaye de noyer le poisson et de couvrir certaines choses au lieu de les recadrer, il y a un moment, j'espère bien que ça lui retombera dessus :ninja: 

Et pourtant j'ai été directrice, mais c'est pas parce qu'on a un poste de directeur qu'on fait bien son travail et qu'on est embêté par des vilains collègues. Quand j'ai posé la question, je cherchais des réponses pour essayer de calmer jeu, là je suis au bord du craquage.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...