Jump to content

Organisation et répartition des 18 demi-journées libérées en REP+


Arnocodi

Recommended Posts

 Selon la circulaire n° 2014-077 du 4-6-2014 sur la refondation de l'éducation prioritaire, 18 demi-journées par année scolaire seront libérées afin de  pour participer aux travaux en équipe nécessaires à l'organisation de la prise en charge des besoins particuliers des élèves qui y sont scolarisés, aux actions correspondantes ainsi qu'aux relations avec les parents d'élèves et à la formation.

Comment sont-elles organisées dans votre réseau ou votre département ?

Des moyens spécifiques de remplacement ont-ils été attribués à ce dispositif ?

Comment ces 18 demi-journées sont-elles réparties dans l'année ?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Arnocodi a dit :

 Selon la circulaire n° 2014-077 du 4-6-2014 sur la refondation de l'éducation prioritaire, 18 demi-journées par année scolaire seront libérées afin de  pour participer aux travaux en équipe nécessaires à l'organisation de la prise en charge des besoins particuliers des élèves qui y sont scolarisés, aux actions correspondantes ainsi qu'aux relations avec les parents d'élèves et à la formation.

Comment ces 18 demi-journées sont-elles réparties dans l'année ?

 

Déjà, il ne s'agit pas véritablement de 18 demi-journées car selon les anciens ministres, la journée de travail n'a pas la même durée. Entre Hamon et Je-Ne-Sais-Plus-Qui, la journée est passé de 6h à 7h... donc on a maintenant 16 demi-journées (ou 8 journées).

Dans le 13, depuis l'année dernière
- 6 demi-journées de formation : semaine définie et choisie par chacun
- le reste en compte-temps (ou cession asynchrone) : jours perlés qui rattrape : temps de concertation hors temps scolaire, observation croisée, temps avec les famille ou partenaire

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Arnocodi a dit :

Merci pour ta contribution GdM.

Toutes vos formations se font-elles à la demi-journée ? Regroupées sur la même semaine ?

Regroupées dans la même semaine : en général c'est sur 4 jours

Link to comment
Share on other sites

Pour nous on connait en septembre les 9 semaines (entre 1 et 2 par période) qui sont attribuées à notre réseau sur l'année scolaire... C'est sur ces 9 semaines qu'on est susceptibles d'être soit en formation, soit en concertation, soit en récupération pour des heures faites hors temps scolaire... On le sait la semaine précédente, on reçoit un planning avec les jours de décharge et les sujets à travailler... Ce n'est jamais plus de 2 jours sur la semaine... On n'est pas toujours remplacés par les mêmes brigades REP+, mais c'est toujours la même équipe de brigades qui tourne sur les réseaux...

Certains temps de formation sont donnés par des formateurs académiques, parfois par des enseignants formateurs de la circonscription, parfois par les conseillers pédagogiques de la circonscription, pas de choix possible, tous les enseignants concernés doivent assister à la formation.

Pour les temps de concertation c'est souvent par cycle ou pour la liaison GS/CP ou CM2/6ème par exemple, mais ça peut aussi être toute l'école, le coordonnateur du réseau nous demande quels pourraient être nos besoins et si ça rentre dans le projet de réseau on a le feu vert pour travailler sur les thèmes qu'on veut, mais parfois le thème est imposé par l'équipe de ciro et en tous les cas, on doit renvoyer un écrit, une synthèse pour justifier de notre travail au coordonnateur.

Certaines fois on a eu des conférences sur des mercredis après-midi et on a ensuite une demi-journée à la maison pour récupérer des heures faites en plus...

Ca tourne souvent autour de la mise en place d'actions de parentalité, les postures aussi, et pour nous en maternelle beaucoup sur le langage ou la production d'écrit, la scolarisation des TPS, l'aménagement de la classe de TPS...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Dans notre REP+ on a 3 journées de formations réparties sur l'année (mêmes horaires que les jours de classe) plus 6 formations de 2h hors temps scolaire.

Toutes ces journées sont étalées sur l'année mais nous avons eu le calendrier il y a 2 semaines.

Link to comment
Share on other sites

Ca a été difficile la première année mais maintenant c'est rodé et ça se passe plutôt bien :

Les enseignants de REP+ connaissent le jour de la pré-rentrée les journées (et demi-journées) réservées à leur école (répartition faite par les conseillers pédagogiques) avec le nombre de TR REP+ prévus à chaque fois et se les répartissent.

Ensuite, les TR REP+ (regroupés sur 2-3 réseaux) se réunissent et "choisissent" qui va où et dans quelle classe. En général (sauf école dans laquelle ça ne se passe pas bien), c'est le même TR qui remplace à chaque fois le même titulaire, surtout en maternelle. 

Et quand l'un d'eux est absent, c'est un TR "classique" qui est envoyé et apparemment, cela prime sur les autres absences.

Link to comment
Share on other sites

Que c'est bien ça !

Nous avons très peu de réunions imposées sur ces journées (mais plein d'autres, notamment liaison école-collège (y compris en maternelle) sur la base du volontariat ... :devil_2:) donc la liberté est laissée aux équipes pour les utiliser, même si la parentalité est au cœur de ce qui est demandé donc que les actions, particulièrement en maternelle, tournent autour de l'accueil des familles (café, jeux, observation, ...) et de création de projets avec eux.

J'ai rencontré par hasard ce weekend un remplaçant REP+ et il n'avait entendu parler ni de regroupement des demi-journées, ni d'utilisation de brigades puis de leur redéploiement sur des remplacements maladie, ni de la disparition de leur poste. Je crois quand même que je l'ai inquiété ...

Link to comment
Share on other sites

Chez nous, entre 15 et 17 classes sont attribuées à chaque TR Rep+. Ces classes sont identifiées dès la rentrée et font partie d'un même réseau. C'est donc le même TR qui remplace  le même titulaire : les élèves retrouvent donc le même remplaçant tout au long de l'année et au fil des ans, cela permet aux binômes TR/Titulaire d'avoir des habitudes de travail. Les remplacements se font à la journée (à la demi-journée pour 1 seul réseau). Chaque TR propose un projet pour chaque classe qui lui est attribuée. Les journées de remplacement sont consacrées pour moitié à la continuité et pour moitié au projet du TR. Les TR Rep+'effectuent exclusivement les remplacements en Rep+ dans le cadre des 18 demi-journées ou 9 journées de libération. Elles sont réparties entre formation, travail d'équipe et relations avec les parents. Ponctuellement, pour réunir les enseignants d'un même cycle ou d'un même réseau, les TR Rep+ de plusieurs réseaux sont mutualisés mais là encore ce sont les mêmes classes et les mêmes titulaires qui sont remplacés.

Link to comment
Share on other sites

On les lui impose (et on impose le TR REP+ au titulaire) sans qu'il ait son mot à dire ?

De même pour ce qu'il fait en classe. Ça ne devrait regarder que les deux maîtres concernés ...

Link to comment
Share on other sites

Chez nous, ça ne passerait pas maintenant. 

La première année, ils étaient jeunes dans le métier et certains collègues ont essayé de les bizuter (piscine ou sport loin tous les jours, activités pointues demandées de la veille pour le lendemain, ...) ou de les considérer comme des stagiaires (ils leur demandaient de préparer la journée puis demandaient un droit de regard et de critique avant), mais ils ont pris de la bouteille dans le poste et maintenant, ce sont eux qui commandent et imposent leurs règles : pas de piscine ou sortie imposée quand ils prennent la classe (échange de jour ou de service pour le titulaire) par exemple.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bonjour,

Dans plusieurs départements, les suppléances dans le cadre des 9 journées libérées, sont organisées selon un calendrier annuel (septembre à juin) avec en moyenne 1 ou 2 pondérations par période pour chaque titulaire. Les TR affectés à ce dispositif ayant en moyenne une quinzaine de classes identifiées dès la rentrée dans lesquelles ils interviendront entre 6 et 9 journées (selon les classes attribuées lors des mutualisations des moyens de remplacement entre plusieurs circo) au cours de l'année scolaire. Cela permet aux enseignants d'être bien identifiés par les élèves (surtout en maternelle), d'avoir des projets à mener avec chaque classe (entre 6 et 9 séances) et de travailler en coopération avec les enseignants titulaires pour assurer la continuité pédagogique (comme une "décharge"). Cette organisation qui évite de multiplier le nombre d'intervenants différents pour les élèves et permet aux remplaçants spécifiques d'être véritablement intégrés dans les équipes pédagogiques ne semble pas être si répandue. Je pensais que cette organisation qui avait été mise en place dès 2014 dans les réseaux préfigurateurs avait été généralisée... sommes-nous qu'une poignée de départements à avoir bénéficié d'un dispositif de qualité qui fonctionnait très bien ?

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...