Aller au contenu
EmilieCo

Crises à l'école - CE1 - ajustement temps scolaire

Messages recommandés

EmilieCo

Mon fils a 7 ans. Il est le grand frère dans une fratrie de 3 enfants (3,5 et 5 ans). Il est en CE1 dans une école privée. Il est nerveux de nature, n'est pas reconnu hyperactif mais a du mal à rester en place. Le 1er trimestre s'est bien déroulé. Ses résultats scolaires sont satisfaisants.

Cependant depuis environ 1 mois, il fait des crises à répétition à l'école (pas à la maison). Il retourne les tables dans les classes, ne veut pas obéir, se ferme complètement à la discussion, dit parfois des injures et est dans un état complètement irrationnel. Après la crise, il ne sait pas expliquer pourquoi il se met dans des états pareils... Bizarrement pas de telles crises à la maison. Le problème viendrait donc de l’école. Pendant les vacances, il est allé au centre aéré où cela s'est merveilleusement bien passé.

Il fait pas mal de sports :  une séance de sport avec l’école, une séance de football d'1h30 le mardi soir, le judo 1h le mercredi et 1h le vendredi. Pas de crise au sport.

 Il consulte une psychologue pour enfant. Il a été mis en avant qu'il avait du mal à supporter la frustration et l'attente. Il a fait des tests pour précocité qui se sont avérés normaux (QI 102, dans la moyenne). Il a fait un bilan sanguin qui est satisfaisant. Il a prochainement RDV avec une pédopsychiatre. Il a même été consulter une naturopathe, qui lui fait faire une cure de magnésium et de sirop contre la nervosité. Nous sommes même allés aux urgences, qui nous ont dit que nous ne pouvions rien faire de plus. Et je pense que là, je ne peux rien faire de plus médicalement parlant.

L'école m'appelle à chaque crise pour que j'aille le récupérer. Sachant que je suis sans activité professionnelle, je pense qu'il en abuse un peu. Ils ont même proposé de le mettre à l'école que le matin pendant une période donnée. Est ce autorisé ? L'école n'est elle pas censé garder l'élève dans ses locaux, sachant que l'école est obligatoire passé 6 ans ?

Merci pour vos réactions et votre aide.

Une maman désespérée...

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gribouillette
Il y a 4 heures, EmilieCo a dit :

L'école m'appelle à chaque crise pour que j'aille le récupérer. Sachant que je suis sans activité professionnelle, je pense qu'il en abuse un peu. Ils ont même proposé de le mettre à l'école que le matin pendant une période donnée. Est ce autorisé ? L'école n'est elle pas censé garder l'élève dans ses locaux, sachant que l'école est obligatoire passé 6 ans ?

Tout d'abord, je tiens à vous apporter mon soutien, car ce n'est pas une situation facile. :wub: 


Pour ce qui est de l'enseignant qui "abuse", je crois que vous n'imaginez pas ce que ça peut être de gérer un enfant en crise au milieu de 24 autres. ;) Cette année j'ai plusieurs enfants qui ne supportent pas la frustration et qui au moindre "non" de ma part, se mettent à jeter cahiers, stylos, crier dans la classe, voir se sauver... ça perturbe énormément les autres élèves et il devient impossible de travailler dans de bonnes conditions.

C'est possible d'alléger la scolarité mais ça ne se fait pas comme ça. Il faut réunir une Equipe Educative qui cherchera à trouver la solution la plus adaptée à votre enfant. 

Il n'y a pas eu d'E.E. d'organisée pour le moment?

Continuez-vous le suivi psy avec votre enfant?

A la maison, comment réagit-il en cas de frustration?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ola-ilou

Je sais, pou avoir connu une telle situation l'année dernière avec un de mes élèves, combien c'est difficile pour vous parents qui culpabilisent au moindre fait et gestes de travers de votre enfant.

Pour le cas que j'ai connu, il a aussi fallu passer par ce lapse de temps, où l'enfant devait venir à "temps partiels", le temps de faire retomber la pression pour le groupe qui était prêt à imploser et pour lui même. Bien sûr après équipe éducative.

Il faut l'expliquer comme ça à votre enfant et tenir un discours ferme : "tu fais des bêtises à l'école, tu choisis d'agir comme ça, tu n'as pas encore trouver la solution pour t'exprimer correctement... Nous sommes obligés de te dire que nous ne sommes pas d'accord pour que tu continues comme ça...Tu dois donc réfléchir sur toi même et c'est pour cela que tu ne vas pas à l'école. C'est difficile pour toi et nous allons t'aider "

Ne surtout pas oublier que l'enfant est en souffrance et ne pas le culpabiliser davantage parce qu'ils ont conscience que ce qui est fait n'est pas correct. Pas contre : être ferme. Bêtise = sanction ! pleinement assumée de l'adulte !!

tout plein de courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tempérence

J'imagine que des choses ont été mise en place à l'école...

avez-vous été conviée à une équipe éducative ?

a-t-il vu la psychologue scolaire ? le médecin scolaire ?

Pour ce qui est d'appeler les parents lors d'une crise qui ne se résout pas, ça m'est déjà arrivé... Si les crises sont fréquentes, il est urgent de convoquer une équipe éducative pour trouver des solutions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
agora

Je pense comme mes collègues qu'une scolarisation partielle permettrait de faire retomber la pression, c'est un processus que j'ai déjà vu mis en place, pour un temps donné, sans que ce soit irréversible. Pour pouvoir être plus précise:

Est ce que celà plus particulièrement à certains moments ( après-midi, fin de semaine ...)?

Est ce qu'il y'a un point de départ particulier ( interdit posé par l'enseignant ...)? 

Comment réagissez- vous lorsque celà arrive?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
éowin

Connu aussi et c'est vrai que vous appeler est compliqué, pour vous, mais le garder en classe cela signifie: pas de classe pour les autres le temps de le calmer etc, les autres élèves effrayés et choqués, votre fils épuisé par sa crise et la maîtresse ... 

Si cela allait bien jusqu'à il y a un mois, c'est peut-être qu'il se trouve en but avec une difficulté particulière. Compte tenu de ce que vous dites cela peut-être des difficultés liées aux apprentissages qu'il ressent maintenant  (le programme se corse à cette époque de l'année). Il faut tatonner, essayer, les choses ne coulent pas de source (ce qui fut peut-être le cas  pour lui auparavant?), en soi rien de bien grave, mais votre petit veut peut-être réussir tout, tout de suite, et est en colère contre lui-même car il n'y parvient pas. Le suivi psy devrait permettre d'améliorer les choses. Au sport et au centre aéré, il n'est pas confronté à ces difficultés donc c'est plus calme, ceci dit si rien n'est fait pas dit que cela ne gagne pas aussi ces activités-là. (même avis que les collègues pour le spy scolaire EE etc)

Dans tous les cas, bon courage car la situation est compliquée et rassurez-vous, nous savons que ce qui est compliqué pour nous l'est bien plus pour les parents. La maman du petit dont je me souviens me serrait le coeur, quand elle attendait le soir avec les autres parents, elle se fermait totalement pour ne pas avoir de remarque ou ne pas les entendre.

Bon courage.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
EmilieCo

Merci pour vos réponses.

Non pas d'Equipe Educative. Juste un entretien entre la directrice, la maitresse et moi...

Mon fils voit toujours la psychologue en privé. L'école ne m'a pas parlé de psychologue scolaire... La psychologue et les tests de précocité ont été réalisés en privée et à mon initiative (50 euros la séance et 160 € les tests..). 

Pas véritablement de crises à la maison mais si le ton monte, je l'envoie se calmer dans sa chambre et en général, ça fonctionne bien. 

On fait très attention à son sommeil car il est encore plus agité quand il est fatigué. Il se couche à 20h30 et se lève à 7h. Je pense qu'il est difficile de faire mieux. 

 

 

  

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouzou49

Bonjour

J'ai l'impression de vivre la même chose! Il serait indispensable de demander une équipe éducative pour faire parler tous les partenaires qui travaillent ou on travaillé avec votre  fils pour faire le point. La décision d'alléger la journée est prise à ce moment là ainsi que les demandes de suivi éventuels. Je trouve que le privé s'assoit souvent sur les règles minimales!

Bon courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
Le 29/03/2018 à 09:58, EmilieCo a dit :

Mon fils a 7 ans. Il est le grand frère dans une fratrie de 3 enfants (3,5 et 5 ans). Il est en CE1 dans une école privée. Il est nerveux de nature, n'est pas reconnu hyperactif mais a du mal à rester en place. Le 1er trimestre s'est bien déroulé. Ses résultats scolaires sont satisfaisants.

Cependant depuis environ 1 mois, il fait des crises à répétition à l'école (pas à la maison). Il retourne les tables dans les classes, ne veut pas obéir, se ferme complètement à la discussion, dit parfois des injures et est dans un état complètement irrationnel. Après la crise, il ne sait pas expliquer pourquoi il se met dans des états pareils... Bizarrement pas de telles crises à la maison. Le problème viendrait donc de l’école. Pendant les vacances, il est allé au centre aéré où cela s'est merveilleusement bien passé.

Il fait pas mal de sports :  une séance de sport avec l’école, une séance de football d'1h30 le mardi soir, le judo 1h le mercredi et 1h le vendredi. Pas de crise au sport.

 Il consulte une psychologue pour enfant. Il a été mis en avant qu'il avait du mal à supporter la frustration et l'attente. Il a fait des tests pour précocité qui se sont avérés normaux (QI 102, dans la moyenne). Il a fait un bilan sanguin qui est satisfaisant. Il a prochainement RDV avec une pédopsychiatre. Il a même été consulter une naturopathe, qui lui fait faire une cure de magnésium et de sirop contre la nervosité. Nous sommes même allés aux urgences, qui nous ont dit que nous ne pouvions rien faire de plus. Et je pense que là, je ne peux rien faire de plus médicalement parlant.

L'école m'appelle à chaque crise pour que j'aille le récupérer. Sachant que je suis sans activité professionnelle, je pense qu'il en abuse un peu. Ils ont même proposé de le mettre à l'école que le matin pendant une période donnée. Est ce autorisé ? L'école n'est elle pas censé garder l'élève dans ses locaux, sachant que l'école est obligatoire passé 6 ans ?

Merci pour vos réactions et votre aide.

Une maman désespérée...

Juste un petit rappel, ce n'est pas "l'école" qui est obligatoire mais "l'instruction".

Le 29/03/2018 à 09:58, EmilieCo a dit :

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×