Aller au contenu

Messages recommandés

blank_zone

Bonjour à toutes et tous,

Je me trouve en difficulté et j'ai besoin de toute l'aide que je peux recevoir.

Je suis T2, brigade. J'ai été récemment "dispatchée" sur des remplacements jusqu'à la fin de l'année, quatre classes dans trois écoles, toutes en REP+, dont un CE2 une journée par semaine. J'y remplace une collègue en complément de poste et excusez moi de rendre justice à la situation... mais c'est carrément le bordel dans ma classe.

La première journée s'était bien deroulée mais déjà mal terminée, je suis donc revenue 3 semaines plus tard (vacances, férié), déterminée, préparée avec sous le coude des contenus pédagogiques de qualité (enfin je le pense), confiante et ... bref.

Mes élèves parlent, crient, ricanent de 8h20 à 16h30 non stop, ne cessent jamais de s'interpeller, se disputent en classe et en récréation. Je suis sollicitée à tout instant pour régler les conflits, qui surgissent aussi bien dès la mise en rang du matin qu'au beau milieu de la mise en commun. Les deux tiers accompagnent chaque main levée d'un "Maitresse maitresse maitresse ceci cela". Il y en a toujours un debout A CHAQUE SECONDE. Chahut généralisé à plusieurs reprises.

Dans le lot il y en a 4 qui ne font juste rien de la journée vu que X ne parle pas le français, Y ne sait pas lire et Z et Z' sont dans un refus total des activités. De fait je les laisse complètement tomber puisque je n'arrive pas à toucher terre 5 min dans la journée. J'ai passé ma journée entière à reprendre, crier, éteindre la lumière, attendre, jouer du pipeau, crier encore. Nul.

Pire, ça ne se passe évidemment pas du tout comme ça avec la titulaire le reste du temps, je le sais parce que je la connais bien.

Comme ce n'est que la seconde fois que j'ai la classe je relativise et je prend note de ce que je fais de travers. Les élèves travaillent volontiers mais ne tiennent pas 5 min en "frontal" ou en cours dialogué. Manipuler c'est ok mais la mise en commun c'est niet. Ils interviennent n'importe comment, pour dire surtout n'importe quoi, et se désengagent en 2min. Et dès qu'il faut en passer par l'écrit c'est la croix et la bannière.

Je me sens nulle, j'ai l'impression que je passe à côté de leur potentiel de travail et que je n'arrive pas à leur donner le cadre dont ils ont besoin. Mes séances sont trop longues, mais comme ça leur prend 20 min pour être prêts à commencer, forcément tout traîne en longueur. Mais d'un autre côté je crois en ce que je propose, et la recherche et la manipulation demandent un temps certain et une organisation pédagogique que je n'arrive pas à gérer avec eux.

Et bien sûr comme un malheur n'arrive jamais seul je serais inspectée la fois prochaine. Alors je vais passer un sale quart d'heure, ça me déprime. J'ai aussi l'impression que pas mal d'injoncrions pédagogiques vont aller à l'encontre du bon déroulement de la classe à ce stade où je ne la maitrise pas du tout.

Et finalement ça m'inquiète car j'aurais un CM double niveau l'an prochain toujours en REP+, et sur ces deux jours avec mes CE2 (pourtant pas les premiers), je me prend une sacrée remise en question.

Alors comment redresser le cap, des conseils ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PommeD'Api

Pour les conseils, je vais laisser les vrais experts te répondre.

Mais sinon : le fractionné, c'est déjà dur de base. Là, tu rajoutes la REP+ (ce n'est pas toujours la galère mais ça peut vraiment être hard quand même) ET le fait que tu arrives en fin d'année. Et je ne sais pas comment s'en sortait la collègue avant toi mais ça peut aussi ajouter de la difficulté. Bref, tu n'es clairement pas dans une situation simple. Ca, c'est pour bien finir de relativiser ;)

Sur du remplacement à la journée, j'avoue que je faisais miroiter la carotte : on fait tout ce que j'ai prévu de faire le matin ET dans le calme ==> après-midi où je propose EPS et/ou arts visuels (en CE2/CM, j'aime particulièrement la géométrie artistique). On ne fait pas tout ce que j'avais prévu le matin et/ou le comportement ne suit pas ==> on termine le travail du matin et j'en rajoute une couche, donc évidemment ça laisse moins de temps aux activités plus "ludiques" (ne pas jeter la pierre, je ne dénigre pas ces matières). A eux de voir ce qu'ils préfèrent.

Mais, je ne sais pas si ce fonctionnement serait valable sur du fractionné. Tu as quelles matières à faire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nävis

Si tu la connais, demande des conseil à la titulaire de la classe, surtout si ca se passe mieux avec elle.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67

Tu peux peut être demander à être inspectée sur une autre classe... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gouroue

Je ne sais pas si je vais te rassurer mais j'ai l'impression que tu décris ma classe de ce matin. Pourtant ce sont MES CE2, que j'ai depuis le début de l'année (à 80%). Ils en font baver à mon complément les vendredis et encore plus à la ZBF qui prend notre classe sur les temps de formation REP+....

Depuis la reprise (je suis en zone A) avec les fériés, ils ont perdu le rythme et c'est hyper dur de les remettre dans les rails. Mes collègues m'ont prévenu qu'avec le ramadan, ils allaient en plus être fatigués ++

Bon, tout ça pour dire, qu'il ne faut pas que tu te remettes trop en question. Il y a vraiment des classes très difficile à gérer, surtout qd on est pas le référent.

Limite les mises en commun orales trop longues, soit intransigeante sur les règles de base,:politesse / respect / non violence.

Si il y en a pour qui la mise au travail est impossible, ben tu ne vas pas faire de miracle sur 1 journée ...

Je suis ok pour les motiver à la carotte. C'est bien un des rares trucs qui marchent ...

Surtout je te souhaite bcp de courage !

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GdM

L'année dernière, ma décharge de direction avait le même soucis que toi (pourtant en maternelle donc ce n'est pas le facteur "âge" qui joue!)... Je pense que c'est vraiment le fait de ne pas être le référent annuel. Pour preuve, les années précédentes, ça se passait bien. 

J'ai essayé de l'aider, mais tout ce que je faisais (et que je fais encore) quand elle le faisait, ça ne marchait pas ! L'effet maitre a un rôle essentiel là dedans. L'ATSEM et l'AVS de la classe me disait qu'en effet les enfants "n'étaient pas les mêmes" le jour de ma décharge.

Donc certes, ça peut être une bonne idée de voir avec l'enseignante titulaire, mais les conseils ne seront pas forcément de bons conseils ! Je l'avais donc plutôt guidé vers la CPC... les solutions proposées ont marché un peu puis le penchant naturel a vite repris le dessus.

Je crois qu'il y a des classes avec lesquelles on ne peut pas faire grand chose ! Courage... plus que  7 semaines et surtout, te dire que ce n'est pas parce que ça me marche ps cette année que l'année prochaine, ce sera pareil ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
noune429

J'ai eu des difficultés quand j'étais stagiaire en REP+. Le conseil de la directrice d'application qui me suivait : s'ils ne sont pas capables de se tenir en grand groupe à l'oral, et bah pas d'oral les mettre à l'écrit . Il faut les mettre à l'écrit un maximum, correction collective....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ann44
Il y a 18 heures, blank_zone a dit :

 

Mes séances sont trop longues, mais comme ça leur prend 20 min pour être prêts à commencer, forcément tout traîne en longueur. Mais d'un autre côté je crois en ce que je propose, et la recherche et la manipulation demandent un temps certain et une organisation pédagogique que je n'arrive pas à gérer avec eux.

 

Première chose, comme mes collègues,  je pense important de préciser que ce n'est pas seulement toi qui est en cause,mais aussi ce poste, ne pas être le référent,  prendre la suite là où des choses se sont déjà installées...D'autre part, une année ne fait pas l'autre alors haut les coeurs.

Ce qui me fait réagir,  c'est ce que tu écris la, et si tu as déjà essayé le mode dragon, la carotte je pense que le contenu peut être est à retravailler. Pour moi, il est hors de question de manipuler, de travailler en groupe etc...si l'attitude en classe des élèves ne le permet pas. Oui c'est l'idéal, oui cela permet de mieux intégrer,  oui c'est plus riche, mais c'est le cas dans une classe qui tourne. Ce n'est certainement pas le fonctionnement privilégié en rep+, en tout cas dans la phase " d'approche" des élèves. Même si on est convaincu par ces manières de faire il faut parfois reculer pour mieux y revenir.

Mes élèves travaillent seuls,  ne parlent pas entre eux, surtout dans les premiers moments: interdit d'aider un camarade,  de prêter un stylo, on se tait, point. Quand ça tourne, je commence à m'ouvrir un peu. Maintenant, ils savent travailler par 2, par 3, manipuler puis revenir au calme, mais hors de question de faire ça plusieurs fois dans la journée.

Je mets les pieds dans le plat, mais je trouve de nombreuses méthodes formidables...mais pas dans ma classe avec mes élèves 😊 Enseigner par la résolution de problème, par la recherche dans les textes, bien sûr que ça devrait être privilégié,  mais quel intérêt si au bout de 2 minutes  on glande, on se chicane, on oublie ce qu'on doit faire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
machin-pichou

Je suis déchargeant  et j'observe depuis quelques temps que le ce2  est un des niveaux les plus délicats , ce qui confirme ce que j'ai vécu il y a dix ans  quand un ce2  ingérable plus des circonstances personnelles compliquées , m'ont  poussé vers un burn out  suivi d'un congé longue durée . Cependant , l'année dernière  j'ai complété une collègue ayant un ce2  FABULEUX  même si très tonique et ai été inondé de  petites et grandes attentions le dernier jour , ce qui m'a réconcilié avec le niveau et permet de relativiser ! Le ce2 c'est comme le lait sur le feu  , si on maîtrise bien  et on s'impose tout en étant à l"écoute , ça peut être tout à fait probant , mais il ne faut pas grand chose  pour que les chérubins basculent du côté sombre de  la force 👹 !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blank_zone

Merci pour vos réponses,

Au moment où je vous écris, je viens d'apprendre par la collègue titulaire que j'allais récupérer la classe sur la seconde journée de son complément également (jusqu'ici on était 3 enseignantes sur la classe), un mi-temps en somme. Je suis partagée évidemment, vu comme ça se passe actuellement ça ne me dit guère... et en même temps il faut espérer que ça aide notre situation, les élèves, moi-même, un peu de continuité ne ferait pas de mal.

Il n'y avait personne avant moi en période 4. Les élèves avaient une semaine discontinue et ceux qui étaient présents étaient répartis. Je ne sais pas précisément comment ça se passait avant ça mais à priori ça tenait la route.

Pour les enseignements je prends en charge orthographe, lexique, géométrie, questionner le monde (espace, temps), littérature, EPS, grandeurs et mesures, production d'écrit. Il y a un créneau de chorale de 45min avec le reste de l'école. Évidemment il y a du retard dans les programmations sur certaines disciplines. Bref, on charge, on charge.

Je pense que je vais devoir remanier un certain nombre de séquences car telles quelles elles demandent aux élèves une autonomie et une capacité de travail qu'ils n'ont pas. Les garder à l'écrit ok mais... pour beaucoup c'est aussi une difficulté supplémentaire. J'ai 5 non lecteurs. Encore beaucoup d'autres ne savent pas se servir du cahier donc il faudra prévoir des supports... Je peux le faire. Mais...

J'avoue que là tout de suite, je pense au travail que ca représente, aux 2 autres classes à préparer, à mon bébé de 4 mois, aux dysfonctionnements propres à l'école, à la circo qui a laissé cette situation ubuesque se prolonger, au fait que cette classe et ses enseignantes paient en quelque sorte les pots cassés, et les bras m'en tombent. Pour l'instant je n'ai pas été prévenue par voie officielle du changement d'emploi du temps, quelqu'un compte-t-il m'en informer avant vendredi matin, jour où je prendrais la classe ? Je suis prête à parier que non. Alors dans l'immédiat forcément je me sens un peu seule...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirobolande
Il y a 18 heures, blank_zone a dit :

 

Je me sens nulle, j'ai l'impression que je passe à côté de leur potentiel de travail et que je n'arrive pas à leur donner le cadre dont ils ont besoin. Mes séances sont trop longues, mais comme ça leur prend 20 min pour être prêts à commencer, forcément tout traîne en longueur. Mais d'un autre côté je crois en ce que je propose, et la recherche et la manipulation demandent un temps certain et une organisation pédagogique que je n'arrive pas à gérer avec eux.

 

Pas mieux qu'Ann44. A l'IUFM on ne jurait par exemple que par cap maths, le reste c'était le Mal. Ouais, sauf qu'ici on n'a que de multi-niveaux ou presque, et qu'un groupe des 4 CM de la classe qui au bout de 45 min de "recherche" te pondent une affiche inexploitable pour la mise en commun parce que ne contenant qu'ne multiplication (fausse, de surcroît), bah ça te donne juste envie de jeter Cap Maths par la fenêtre.

Et des anecdotes comme ça, j'en auras plein. Des élèves épuisants, alors tu reviens le lendemain et tu adoptes un fonctionnement rien moins qu'original et ô merveille, ils bossent et en silence.

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, donc ne pas croire que ces méthodes qu'on nous vend comme la bible fonctionnent dans toutes les classes.

Et courage! A l'impossible, nul n'est tenu. L'institution ne te considèrera pas avec le respect qui t'est dû, donc protège-toi, il y a plus important que ça, dont ton choupinet de 4 mois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alex'Sandra

3 enseignants sur la classe !!??:scratch:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
machin-pichou
il y a 31 minutes, blank_zone a dit :

Merci pour vos réponses,

Au moment où je vous écris, je viens d'apprendre par la collègue titulaire que j'allais récupérer la classe sur la seconde journée de son complément également (jusqu'ici on était 3 enseignantes sur la classe), un mi-temps en somme. Je suis partagée évidemment, vu comme ça se passe actuellement ça ne me dit guère... et en même temps il faut espérer que ça aide notre situation, les élèves, moi-même, un peu de continuité ne ferait pas de mal.

Il n'y avait personne avant moi en période 4. Les élèves avaient une semaine discontinue et ceux qui étaient présents étaient répartis. Je ne sais pas précisément comment ça se passait avant ça mais à priori ça tenait la route.

Pour les enseignements je prends en charge orthographe, lexique, géométrie, questionner le monde (espace, temps), littérature, EPS, grandeurs et mesures, production d'écrit. Il y a un créneau de chorale de 45min avec le reste de l'école. Évidemment il y a du retard dans les programmations sur certaines disciplines. Bref, on charge, on charge.

Je pense que je vais devoir remanier un certain nombre de séquences car telles quelles elles demandent aux élèves une autonomie et une capacité de travail qu'ils n'ont pas. Les garder à l'écrit ok mais... pour beaucoup c'est aussi une difficulté supplémentaire. J'ai 5 non lecteurs. Encore beaucoup d'autres ne savent pas se servir du cahier donc il faudra prévoir des supports... Je peux le faire. Mais...

J'avoue que là tout de suite, je pense au travail que ca représente, aux 2 autres classes à préparer, à mon bébé de 4 mois, aux dysfonctionnements propres à l'école, à la circo qui a laissé cette situation ubuesque se prolonger, au fait que cette classe et ses enseignantes paient en quelque sorte les pots cassés, et les bras m'en tombent. Pour l'instant je n'ai pas été prévenue par voie officielle du changement d'emploi du temps, quelqu'un compte-t-il m'en informer avant vendredi matin, jour où je prendrais la classe ? Je suis prête à parier que non. Alors dans l'immédiat forcément je me sens un peu seule...

Typique des situations de crise de fins d'années mal gérées par l'équipe de circonscription , et je ne parle pas de la secrétaire qui est souvent une perle et la plus dévouée (avec un salaire inversement proportionnel of course !) . Un seul conseil : se préserver , de toutes façons va bientôt venir le moment  où ce qui n'est pas fait n'est plus à faire ! Donc enseigner avec mesure et CALME  , sans chercher à courir après ce qui ne pourra être rattrapé . Peut-être facile à dire mais conseil de quelqu'un ayant beaucoup observé ce genre de moments où il est tellement plus simple de trouver un/une lampiste pour assumer toutes les difficultés , paroles de connaisseur 😂!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond
Il y a 11 heures, Alex'Sandra a dit :

3 enseignants sur la classe !!??:scratch:

Il ne faut ps t'étonner que ce soit pour les élèves compliqué. Ils sont maitres dans la classe.

Ils y sont plus et vraiment beaucoup plus que l'enseignant ..

.Déculpabiliser et essayer de voir le souci sous l'angle de l'occupation de territoire.

Donc il faut replacer des mots pour redire le pourquoi Tu es là , pourquoi ils sont là.

Et par séances de 1 quart d'heures prévoir des apprentissages où tous peuvent réussir, et progressivement monter le niveau.

Je dirais exigeant sur la forme avant de se pencher sur le fond.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GdM
Il y a 12 heures, blank_zone a dit :

 (jusqu'ici on était 3 enseignantes sur la classe)

Tu m’étonnes que les gamins soient perturbés !

il est possible que ce mi temps arrange un peu la situation. Mais il faut leur faire comprendre qui est le capitaine du bateau

Courage : tu vas y arriver ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×