Aller au contenu
Silvestri

Help!! Dictées pour préparer l'entrée en CM2

Messages recommandés

Silvestri

Bonjour à tous,

 

Je vous expose mon problème: ma fille est en CM1. Toutes les mercredis, son maitre donne une liste de 10-15 mots à mémoriser qui sont réutilisés dans une dictée le lendemain. Les dictées sont, le plus souvent, des textes littéraires issus de livres de CM datant du début des années 80. Cette méthode de travail est très loin de la mienne, travaillant avec Picot.

Je trouve juste aberrant de donner une dictée par semaine (elles font souvent une vingtaine de lignes) pour faire progresser les mômes en orthographe. Les résultats sont catastrophiques (les 5-10 premières lignes sont +/- acceptables même si des erreurs sont évitables....). Elle a peur d'être en retard, donc ne prend pas le temps de réfléchir et orthographie à l'avenant.

Quelle méthode me conseillerez vous d'utiliser durant les vacances pour tenter de faire progresser, et surtout, pour redonner confiance à ma fille en dictée durant les 2 mois d'été ....... car nous allons devoir subir ce collègue une année de plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
éowin

Redonner confiance c'est permettre de réussir, de faire moins d'erreurs.

Pour ta petite: lui faire écrire des textes (type journal de vacances), en l'obligeant à réfléchir aux problèmes d'accord ou à la manière dont s'écrivent les sons et recherche dans le dictionnaire pour se corriger pour le lexique (avec l'aide d'un adulte pour la recherche dans le dico)........ J'espère que cela ne va pas la dégoûter de l'écrit, car revenir sur ce qu'elle écrit  systématiquement 😥, faudrait doser les efforts à fournir par la petite au début.

Petite question HS: tu utilises la méthode d'orthographe de Picot? Je le faisais jusqu'à  il y a 4 ou 5 ans, il y avait une dictée par semaine aussi j'ai l'impression? (plus courte, quoique). 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Silvestri

J'utilise Picot en faisant des dictées flash chaque jour. Pour ma fille, c'est totalement différent car il n'y a qu'une seule dictée par semaine et aucune production d'ecrit (en fait si, 3 dans l'année).

Un exemple de texte dicté en CM1 dans la classe de ma gamine en début d'année :

http://qcm-concours.blogspot.com/2014/01/18-dictee.html?m=1

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
éowin

Pas simple en effet.

Perso je fais une grosse dictée enfin cela dépend pour qui (dictée escalier) et des dictées flash le reste de la semaine pour préparer les difficultés du plus petit niveau de la grosse dictée... avec aussi des productions d'écrits en prime.

Bon courage avec ta petite 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
helenel
il y a 48 minutes, Silvestri a dit :

J'utilise Picot en faisant des dictées flash chaque jour. Pour ma fille, c'est totalement différent car il n'y a qu'une seule dictée par semaine et aucune production d'ecrit (en fait si, 3 dans l'année).

Un exemple de texte dicté en CM1 dans la classe de ma gamine en début d'année :

http://qcm-concours.blogspot.com/2014/01/18-dictee.html?m=1

 

c'en est presque comique tant cela paraît décalé...

l'idée de lui faire inventer des textes/histoire me paraît bien, après tout, l'orthographe c'est pour écrire à la base, pas pour faire des dictées... Tu peux lui proposer des petits thèmes, et lui proposer de les imprimer en "petit livre" (si elle aime écrire des histoires)... sinon, de la lecture, de la lecture, de la lecture...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 4 heures, Silvestri a dit :

J'utilise Picot en faisant des dictées flash chaque jour. Pour ma fille, c'est totalement différent car il n'y a qu'une seule dictée par semaine et aucune production d'ecrit (en fait si, 3 dans l'année).

Un exemple de texte dicté en CM1 dans la classe de ma gamine en début d'année :

http://qcm-concours.blogspot.com/2014/01/18-dictee.html?m=1

 

Disons que c'est plus le côté désuet du texte qui étonne que sa difficulté réelle, car il ne me semble pas aberrant de demander à un élève de CM1 de savoir écrire ça.

Sur la façon de l'enseignant de ta fille avant d'arriver à cette dictée, je ne me prononce pas.

Nous avons tellement baissé notre niveau d'exigences à l'égard de nos enfants et nos élèves que nous avons perdu de vue ce dont ils sont réellement capables.

Il n'y a pas si longtemps, même en REP, plusieurs élèves par classe étaient capables de ne pas faire d'erreur à une dictée de plusieurs lignes.

Maintenant, on s'étonne quand on en a un qui ne fait qu'une ou deux erreurs dans une autodictée ...

L'idée de faire tenir un journal de vacances est intéressante. Plus des fiches de lecture des romans lus.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Silvestri
il y a 35 minutes, Goëllette a dit :

Disons que c'est plus le côté désuet du texte qui étonne que sa difficulté réelle, car il ne me semble pas aberrant de demander à un élève de CM1 de savoir écrire ça.

Sur la façon de l'enseignant de ta fille avant d'arriver à cette dictée, je ne me prononce pas.

Nous avons tellement baissé notre niveau d'exigences à l'égard de nos enfants et nos élèves que nous avons perdu de vue ce dont ils sont réellement capables.

Il n'y a pas si longtemps, même en REP, plusieurs élèves par classe étaient capables de ne pas faire d'erreur à une dictée de plusieurs lignes.

Maintenant, on s'étonne quand on en a un qui ne fait qu'une ou deux erreurs dans une autodictée ...

L'idée de faire tenir un journal de vacances est intéressante. Plus des fiches de lecture des romans lus.

 

 

Je suis bien d'accord avec toi sur le niveau d'exigence.

Mais le souci est le suivant: pour maintenir un niveau d'exigence il faut donner aux gamins les moyens de l'atteindre. Donner une dizaine de mots à apprendre du jour au lendemain pour les retrouver noyés dans une dictée d'une vingtaine de lignes sans autre forme de préparation, je trouve cela un peu raide (d'autant que le lien donné est pour une dictée faite en septembre/octobre...depuis, on a eu droit à du Romain Rolland, du Conan Doyle, du Dumas, du madame de la Fayette......c'est bien de bosser sur les grands auteurs, mais les tournures de phrases ne sont plus les mêmes qu'aujourd'hui et demander à un élève de 8-9 ans de retrouver le sujet sous la dictée d'un verbe étant un fin de phrase, c'est un peu rude, non?).... et pourtant, ça bosse à la maison.....

c'est un peu comme donner à lire un livre détournant les codes du roman policier sans avoir lu auparavant un seul roman policier (mais bon, là n'est pas le problème, car si ma fille est plus roman sur les chevaux et les danseuses, on a été là pour l'aider à se démêler les méninges) ...

 

Ce que je souhaite, c'est juste redonner confiance à ma gamine...et là, je suis un tantinet démunie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
violettine

Je suis d'accord avec Goëlette. Les textes sont un peu désuets, certes. J'ai regardé qq textes et je ne les trouve pas démesurément difficiles.

Pour moi, ça manque cruellement d'accords, que je fais travailler et REtravailler en permanence... MAIS....je donne une liste d'une vingtaine de mots à la semaine (ils les ont à bosser 2 fois à la maison dans la semaine) ET  je fais TOUS les jours 3 phrases sur ardoise avec ces mots et les accords S/V, dét/nom/adj, homophones et difficultés étudiées en classe et reprises régulièrement. 

Tu dis que tu trouves aberrant de faire juste une dictée par semaine pour faire progresser les gamins en orthographe. Que fait-il d'autre? Il a bien des leçons "classiques", non? As-tu les mots en avance? (Tu pourrais lui faire une ou deux phrases tous les soirs pour anticiper un peu...sauf s'il est vieille école partout et qu'il donne aussi des tonnes de devoirs écrits...:heat:)

Je constate que, de façon générale, les élèves en difficulté en dictée sont des élèves qui n'ont pas de méthode de relecture systématique. Je les force à repérer le sujet et le verbe, puis à regarder les accords des GN. Peut-être pourrais-tu trouver un système pour lui faire faire une relecture efficace. (Ca ne sert pas pour l'ortho lexicale, qui, en soit, est un autre pb....)

Quelles sont les difficultés que tu remarques chez ta gamine? Orthographe lexicale? Accords? Homophones? Conjugaison? Il faut déjà que tu arrives à cerner les pb les plus fréquents pour savoir ce que tu dois lui  faire bosser.

Bref, dis-nous en plus....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Silvestri

Sur le site dont j'ai donné l'adresse, seul le texte "l’épervier" a été donné. j'ai tenté de trouver les autres textes sur le net (le troisième de Graham Greene, Le sagouin de Mauriac,....) sans succès

Pour ce qui est des mots, ils sont donnés du mercredi au jeudi, jour de dictée. une seule par semaine. Pas le temps de bien approfondir en une AM. Effectivement ma gamine n'a pas de méthode de relecture, mais sans en arriver aux "moutonsssss" de Topaze, je fais comme toi avec les miens, (et avec ma fille qui n'a pas ces reflexes) je force à rechercher sujet, verbe et accords.

Les leçons "classiques": du propre aveux du collègue lors d'une rencontre en janvier, les CM1 (il s'agit d'un cours double CM1/CM2) font la séance de découverte seuls et recopient la leçon du livre qui est à apprendre pour le lendemain (la moyenne est de 3 leçons différentes par semaine: ortho, gram, conjugaison). 2 exercices afférents aux leçons à faire tous les soirs (normal!). Une leçon faite n'est jamais revue en classe. Idem en math. Revoir à la maison le travail de la semaine passée est assez difficile car les devoirs écrits ne sont pas négligeables (même si jamais corrigés).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
violettine

 

(HS: quand je pense que je m'échine, sur un double cours, à faire un entrainement sur ardoise, des exos d'app sur cdj, la correction, à faire apprendre au moins 2 fois chaque leçon à la maison, et à remettre un exo photocopié à compléter, ou un exo écrit,  les 2 semaines suivantes sur le même thème, mélangé avec la nouvelle leçon, pour rebrasser...tout ça X2, donc.....:heat: Je me prends la tête, mais je sais que les élèves ont le temps d'entrainement nécessaire sur une notion...)

Je ne trouve pas "normal" d'avoir à faire 2 exos le soir sur la leçon...Ils devraient être faits en classe. Bon, s'ils ne sont pas corrigés...tu peux lui faire 2  ou 3 phrases de dictée à la place, y aura de l'écrit sur le cahier, s'il ne vérifie pas, ça passera pour des devoirs!!!!!:D

Et au niveau des difficultés, est-ce que tu vois des pb récurrents? Est-ce que tu fais matérialiser sujet/verbe, etc? (J'ai un codage en classe, tu coup, je VOIS s'ils ont cherché à se relire...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Silvestri

Les devoirs ne sont pas corrigés mais il vérifie qu'ils sont faits (sinon, ils sont à faire durant la récré...nous avons été prévenus lors de la réunion de rentrée..et personne n'a moufté..et que dire de la peur de ma fille envers le collègue si le travail n'est pas fait). Pour l'anecdote, un de ses petits copains n'avait pas rendu sa production d’écrit le bon jour (1er jet en classe sans correction puis remise au propre à la maison, aux bons soins des parents), il a du la faire lors d'une récré avec, dès le départ, 2 points en moins ).

Lors de notre rencontre, on lui parle de ces soucis mais il ne répond rien et un blanc s'installe.

J'ai longtemps été parents d’élèves élus, mais il me prenait souvent à témoin. J'ai donc laissé tomber, me suis faite la plus invisible possible et ai laissé ma moitié prendre ma place (parents élus, réunion de rentrée,....) mais là n'est pas le problème.

 

Pour les difficultés, il n'y a qu'en dictée, pour le reste ça roule bon an mal an, avec des moyennes entre 14 et 15.....mais c'est la première année qu'elle m'a dit ne plus aimer l'école et ça me fait ch...

 

Enfin bref, un journal de vacances, quelques dictées et un créneau indéboulonnable de lecture quotidienne à 2, devraient peut-être l'aider.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Tu n'aimes pas l'idée d'un journal de vacances mais plutôt ... d'un journal de vacances ? :biggrinthumb:

Je n'avais pas d'idée précise sur le contenu ou la forme du journal, mais simplement, c'est une façon moins scolaire d'écrire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
violettine

@Silvestri, je demandais ce qui coinçait en dictée...

Correspondance phonie graphie, ortho lexicale "pure", accords (S/V, GN, participes passés, attribut...), conjugaison, mots outils? Ca te permettrait de savoir précisément ce qu'il fallait travailler....

 

Est-il directeur? Sinon, un rv avec le directeur et lui, pour lui parler en particulier des devoirs écrits interdits, avec CR à l'ien, peut aussi faire partie des choses à faire....

Ca me fait "rire", moi, ces personnes qui arrivent à faire faire des choses interdites sans que personne n'ose les dénoncer...Ils doivent être drôlement rodés et craints....(Quand je vois que j'en ai un paquet qui n'apprend pas ses leçons, et que les parents n'en ont RIEN  à faire....)

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
majo22
Il y a 17 heures, Silvestri a dit :

J'utilise Picot en faisant des dictées flash chaque jour. Pour ma fille, c'est totalement différent car il n'y a qu'une seule dictée par semaine et aucune production d'ecrit (en fait si, 3 dans l'année).

Un exemple de texte dicté en CM1 dans la classe de ma gamine en début d'année :

http://qcm-concours.blogspot.com/2014/01/18-dictee.html?m=1

 

Cela me semble extrêmement long pour une dictée de CM1. A fortiori en début d année, ils sortent de CE2 !!!! Et même pour une fin d année, c est bien trop. Les élèves sont occupés à écouter et transcrire ce que le maître dit, pas à raisonner sur l’orthographe...

Ce que je te conseille pour cet été : une phrase par jour, pas longue, mais Avec des accords (SV, GN). L’analyse grammaticale Et le raisonnement orthographique au quotidien, ça paye....

ca va vous demander 10 mn par jour.... à peine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mp31

Et je croyais que les notes étaient interdites à l'école depuis longtemps !!!!

Ta fille peut lire le plus possible. C'est aussi comme ça que l'on mémorise l'orthographe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Silvestri

@Violetine: ce qui coince: ortho lexicale + accords....donc problèmes de relecture et de réflexes...essentiellement sur la fin de la (longue) dictée

A moi de lui donner ces réflexes.

Il est directeur "régnant" sur une école à 4 classes maternelles comprises avec un physique impressionnant les enfants. Lui dire quelque chose, c'est risquer des représailles auprès des enfants. L'ancien collègue de maternelle ayant officié dans cette école me disait qu'en 6 ans, 24 familles avaient retiré leurs enfants.  En revanche, je pense qu'il ne dira jamais rien à la mienne.

 

@mp31: rien d'officiel dans l'interdiction des notes. juste une recommandation. Certains IEN la prenne au pied de la lettre, d'autres non. Mais dans mon cas, je préfère les notes pour ma fille car si nous devions nous baser sur les appréciations du collègue.....: 14 de moyenne et l’appréciation: "les mathématiques posent des soucis" - un problème doit être posé d'une certaine façon: opération en ligne, en face opération en colonne et dessous, phrase réponse (si les opérations sont inversées, la notation est réduite de moitié)

 

Merci à toutes de vos réponses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Eh oui, plus de notes donc plus de moyens pour les élèves et les parents de se situer, plus d'exigences, et on en arrive à ce que des CM1 actuels ne soient plus capables de fournir la quantité de travail de CE2 de mes débuts ... Tragique !

Je n'ai, personnellement, jamais donné de devoirs à mes élèves, mais je suis très stricte sur l'apprentissage des leçons et la signature des cahiers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Silvestri

Oui, enfin là, pour les notes, ce n'est pas parce que j'ai du mal à me situer, je suis en peu de la partie....

Quant au niveau, on peut déplorer qu'il baisse effectivement mais on ne va pas demander à un môme d'aujourd'hui d'avoir le niveau que nous avions en CM1 sans lui avoir donné les billes auparavant.

Il y a 35 ans en sortant de l'école primaire, je pense (et je suis même certaine) que j'aurais été incapable de passer le certificat d’étude qu'ont passé mes parents!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
violettine
Il y a 3 heures, Silvestri a dit :

@Violetine: ce qui coince: ortho lexicale + accords....donc problèmes de relecture et de réflexes...essentiellement sur la fin de la (longue) dictée

A moi de lui donner ces réflexes.

Il est directeur "régnant" sur une école à 4 classes maternelles comprises avec un physique impressionnant les enfants. Lui dire quelque chose, c'est risquer des représailles auprès des enfants. L'ancien collègue de maternelle ayant officié dans cette école me disait qu'en 6 ans, 24 familles avaient retiré leurs enfants.  En revanche, je pense qu'il ne dira jamais rien à la mienne.

 

@mp31: rien d'officiel dans l'interdiction des notes. juste une recommandation. Certains IEN la prenne au pied de la lettre, d'autres non. Mais dans mon cas, je préfère les note pour ma fille car si nous devions nous baser sur les appréciations du collègue.....: 14 de moyenne et l’appréciation: "les mathématiques posent des soucis" - un problème doit être posé d'une certaine façon: opération en ligne, en face opération en colonne et dessous, phrase réponse (si les opérations sont inversées, la notation est réduite de moitié)

 

Merci à toutes de vos réponses.

Pour l'ortho lexicale, je dis toujours que je n'ai pas de baguette magique....Par contre, pour les accords, là, y a vraiment moyen de faire, surtout "en tête à tête"....

Ici, je fais repérer au crayon de papier, dans l'ordre, obligatoirement, pour qu'ils n'aient plus à réfléchir. Un codage pour S/V, un autre pour dét/nom/adj, un autre pour les verbes d'état qui appellent un attribut et donc un accord. Ca marche pas mal (sauf sur ceux sur qui tout glisse depuis des années...)

Bref, bosse là-dessus, il y aura rapidement des effets :wink: (et dis EXPLICITEMENT à ta fille où se situent ses erreurs, et pourquoi tu veux qu'elle adopte une méthode très ritualisée....)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 3 heures, Silvestri a dit :

Quant au niveau, on peut déplorer qu'il baisse effectivement mais on ne va pas demander à un môme d'aujourd'hui d'avoir le niveau que nous avions en CM1 sans lui avoir donné les billes auparavant.

C'es bien là le problème : pourquoi refuse-t-on aux mômes de maintenant d'avoir les billes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 3 heures, Silvestri a dit :

Oui, enfin là, pour les notes, ce n'est pas parce que j'ai du mal à me situer, je suis en peu de la partie....

Quant au niveau, on peut déplorer qu'il baisse effectivement mais on ne va pas demander à un môme d'aujourd'hui d'avoir le niveau que nous avions en CM1 sans lui avoir donné les billes auparavant.

Il y a 35 ans en sortant de l'école primaire, je pense (et je suis même certaine) que j'aurais été incapable de passer le certificat d’étude qu'ont passé mes parents!

 

Tu as quel âge ?

J'ai eu la possibilité de passer le certificat d'étude en fin de 5è et je l'ai réussi.

Mais c'est clair que maintenant, vu que les élèves ne connaissent pas leurs tables, pas les mots invariables, ..., qu'il leur est demandé le moindre effort ...

Pourtant ils ne sont pas plus bêtes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Silvestri

@Goëllette: je suis née en 73.

Pour ce qui est du certificat, aurais tu été capable de passer celui de nos parents (nés pour ma part dans les années 30)?

Mais c'est clair que maintenant, vu que les élèves ne connaissent pas leurs tables, pas les mots invariables, ..., qu'il leur est demandé le moindre effort ...

Pourtant ils ne sont pas plus bêtes !

je ne pense pas qu'on puisse mettre tous les élèves dans le même sac.....en revanche le goût de l'effort ne se cultive pas uniquement à l'école mais aussi dans la famille, il me semble.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Pour passer le certif de mes grands-parents, il aurait été nécessaire de faire de grandes révisions tant la différence avec notre programme était grande !

Il y a 13 heures, Silvestri a dit :

je ne pense pas qu'on puisse mettre tous les élèves dans le même sac.....en revanche le goût de l'effort ne se cultive pas uniquement à l'école mais aussi dans la famille, il me semble.

En effet, la plupart de la solution vient de la maison ... mais plus jamais on ne s'y attaque.

Pour ce qui est du sac, chacun d'entre les "veux" enseignants peut mesurer le changement radical de "la posture" de la plupart des élèves face au travail.

Quand nous avons en début d'année un élève sage, attentif, apprenant ses leçons, ne remettant pas systématiquement en cause nos décisions, veillant à se relire pour viser la perfection ... youpi ! Il nous faut ensuite entretenir ce potentiel et veiller à ce qu'il y ait contagion.

Et pourtant, de tels élèves, au début de ma carrière, représentaient ... facilement un quart de la classe !

J'ai retrouvé mes vieux cahiers de notes et les podiums des classements (pour moi, je n'en parlais pas aux élèves) se disputaient parfois au centième près : 1) 9.67 2) 9.66 ... ce qui montre le nombre de "0 faute" qu'ils avaient obtenu !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
helenel
Le 14/06/2018 à 07:37, mp31 a dit :

Et je croyais que les notes étaient interdites à l'école depuis longtemps !!!!

Ta fille peut lire le plus possible. C'est aussi comme ça que l'on mémorise l'orthographe.

pas pour tous, malheureusement, sinon, il "suffirait" de lire pour bien écrire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
helenel
Le 14/06/2018 à 22:42, Goëllette a dit :

C'es bien là le problème : pourquoi refuse-t-on aux mômes de maintenant d'avoir les billes ?

on a de moins en moins d'heures devant les élèves, et les fondamentaux ont ... fondu comme neige au soleil. "De mon temps", pas d'anglais, pas d'informatique, pas de "porter secours" et on avait classe le samedi matin... et on a détourné la "bienveillance" nécessaire aux progrès des élèves vers une complaisance qui fait que dans un certain sens, on ment aux élèves et aux familles (cf certains cahiers de réussite dans lesquels les parents non initiés ne voient que ce qui va et où les difficultés sont masquées, mais c'est une autre histoire)

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Oui, plus de matières à enseigner et beaucoup d'activités de complaisance, qui donnent l'illusion de la bienveillance, mais qui produisent le contraire : ambiance de classe bruyante et manque de temps pour aborder les points importants des matières.

"Je n'ai pas eu le temps d'aborder le passé-composé" mais on a découvert un objet mystère tous les matins.", "Nous n'avons pas vu la multiplication à deux chiffres mais chaque élève a pu chanter son tube préféré chaque jour à 9h.", ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×